Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2021 7 22 /08 /août /2021 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous!

 

 

 

 

En 1713 était signés les traités d’Utrecht qui mettaient fin à la guerre de Succession d’Espagne. Philippe de France, petit-fils de Louis XIV, devenait roi d’Espagne et renonçait à ses droits à la couronne de France. Cette renonciation était tout à fait contraire aux lois fondamentales du Royaume de France, mais ceci est une autre histoire ;-) .

 

Bien évidemment l’Angleterre était de la partie et se réjouit de la fin du conflit. Deux œuvres musicales furent commandées pour célébrer l’évènement : l’une à Haendel  «Te Deum et Jubilate » qui fut exécutée à la Cathédrale Saint Paul à Londres, et l’autre à son contemporain, le compositeur William Croft « Ode for the Peace of Utrecht » qui fut jouée à Oxford . C’est cette dernière œuvre que je vous propose d’entendre aujourd’hui.

 

 

William Croft (1678-1727) est, de nos jours, relativement peu connu. Il mourut relativement jeune et eut la malchance de vivre à la même époque que Haendel. Pourtant sa musique, essentiellement religieuse, n’est pas oubliée. En particulier ses « Funeral Sentences » sont toujours exécutées lors des funérailles royales, comme dernièrement pour le Prince Philip d’Edimbourg.

 

 

 

 

Œuvre écrite pour 4 voix (Soprano, Alto, Ténor et Basse), chœur et orchestre. Avec bruit du canon !

 

 

1 Overture

2 Verse - With noise of canon

3 Aria - A milder, happier strain we now begin

4 Chorus - Tuning to Peace

5 Duet - Peace is the song

6 Chorus - The soul of music

7 Aria - Nor will we ev'n the martial trumpet spare

8 Chorus - Where, mighty ANNA, will thy glories end

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Nous sommes rentrés d'une petite ballade sur les routes de montagne du côté de Barcelonnette. Vous savez, la ville des villas mexicaines ... Nous y sommes allés conduire notre fille qui va faire de la rando. Eh ! Oui, car par "transport en commun", train ou car, (un mixage des deux) il faillait 5 heures 30 pour faire un peu plus de 200 km. Je rêve, non, non, vous êtes bien au XXIè siècle, l'ère de la vitesse et de la communication.

Le lendemain (aujourd'hui) nous avons pu assister à messe à Gap, à l'église des minimes desservie par un prêtre de la FSSP (le prêtre du diocèse étant absent). Une très belle église collée à l'évêché. messes en semaine et à 10 h tous les dimanches. Ce n'est pas comme à Dijon !!!

Adeodat
Répondre
L
Merci chère amie !
LR
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !