Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2022 2 05 /04 /avril /2022 14:00
 
iStock/Getty Images Plus/Ig0rZh
Sainte Marie-Crescense Hoess est conduite au paradis par son ange gardien

 

Au printemps de 1744, Marie-Crescence Hoess, religieuse d’un tiers ordre franciscain au couvent de Kaufbeuren (Allemagne, Bavière) est malade. Depuis 40 ans, sa vie est faite de l’alternance de grâces extraordinaires, de miracles mais aussi de brimades de la part des autres religieuses.

Alitée, sa faiblesse fait craindre le pire. Son confesseur, le père Ott, rapporte le récit suivant : tombée en extase, elle semble morte. Son immobilité effraie et le prêtre lui ordonne de revenir à elle au nom de la sainte obéissance.

Sortie de son ravissement, la sainte dit à la prieure à ses côtés : « Ô mère, que je suis éloignée de vous ! » Perplexe, celle-ci lui demande de s’expliquer.

Marie-Crescence décrit ce qu’elle vient de vivre : son ange gardien l’a conduite au purgatoire, où elle a prié pour les âmes des défunts, puis il l’a accompagnée au paradis, où il a prononcé ces mots : « Ceci est ta demeure éternelle. » L’endroit était merveilleux et des chants célestes parvenaient jusqu’à ses oreilles.Elle a vu une foule indescriptible de saintes et de saints. Elle conclut par ces mots : « L’œil n’a point vu, l’oreille n’a point entendu et le cœur de l’homme ne peut concevoir ce que Dieu réserve à ceux qui l’aiment. »

Marie-Crescence a été béatifiée en 1900 par Léon XIII, puis canonisée en 2001 par saint Jean-Paul II.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !