Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2022 5 08 /04 /avril /2022 14:00
 
iStock/Getty Images Plus/Florian Cristian Ailnei
Sainte Julie Billiart obtient la guérison d’une tumeur

 

Le 29 septembre 1950, Otacilio Ribeiro de Campos Novos (Brésil, Santa Catarina), agriculteur de 29 ans, est transporté en urgence à l’hôpital. Il souffre d’une tumeur dans le bas ventre contre laquelle les médecins sont impuissants.

Une opération chirurgicale est d’abord envisagée. À cet effet, on incise la peau entourant la tumeur maligne. Mais le docteur Janh Martins Ribeiro juge impossible de procéder à son ablation car elle est inaccessible. Otacilio est condamné. « Il ne vivra pas une heure de plus », déclare le praticien. 

Les infirmières de l’hôpital, religieuses de l’Institut de Notre-Dame de Namur (Belgique), fondé au XIXe siècle par Julie Billart, se rendent à tour de rôle dans la chapelle de l’établissement pour prier leur fondatrice.

Le lendemain, Otacilio revient à lui. L’une des sœurs applique une relique à l’endroit de l’incision en invitant Otacilio à se joindre aux prières. Cependant, son état ne s’améliore pas.

Quelques jours plus tard, le jeune malade appelle une infirmière : « Il y a quelque chose d’inhabituel. Je ne peux pas expliquer mais c’est différent. » La tumeur a disparu. Le lendemain, Otacilio peut s’asseoir. Une semaine plus tard, il est guéri. Ses parents offrent aux sœurs un kilo et demi de cire pour fabriquer des cierges ; Otacilio promet d’appeler sa fille Julie si, un jour, il en avait une.

Ce miracle a été authentifié par le Saint-Siège le 17 janvier 1958. Béatifié en 1906, Julie Billiart est élevée sur les autels en 1969 par Paul VI.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
On aimerait savoir s'il a eu une fille et a tenu sa promesse !
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !