Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 22:50
 Enfin ! Lui ........

 pour le plaisir des yeux et du coeur.........
 Merci monsieur !


Cœurs brisés

On fait de belles rencontres à la procure de Saint Sulpice, de bonnes liseuses et de bons liseurs, il y avait aussi Assum, on lui a demandé de ses nouvelles, on s'inquiétait, on ne le lit plus, il va bien, il parle comme il écrit, c'est terrible d'entendre des choses pareilles, on a vu se former un attroupement de clients pour l'écouter, j'étais l'un d'eux, je faisais semblant de feuilleter un livre, je n'ai pas osé me faire reconnaître, il parlait du "morti-blog", de la décadence et même de la déchéance d'un autre forum mais je n'ai pas compris duquel il s'agissait, ça ne fait rien, il parlait bien ! après il est sorti tout seul, je n'ai pas osé lui parler ni le suivre, j'allais à la Messe du soir.
 
A la chapelle de la Vierge qui baignait dans un clair-obscur mystique il y avait quelques fidèles en prières écroulés sur des prie-Dieu, j'ai repéré Assum dans un coin à genoux sur le carrelage, je savais qu'il avait peur de s'étaler par terre sur les prie-Dieu instables, il regardait souvent le beau tableau ignoré des Carmélites Martyres de Compiègne, il m'a semblé néanmoins que son attention était distraite par une belle pécheresse aux reins cambrés admirablement recueillie sur son prie-Dieu, je sais que ce n'est pas forcément facile de se concentrer aux endroits qui semblent le plus fait pour ça, il faut faire un effort quand même.
 
Le prêtre est arrivé, personne ne l'avait entendu venir, seul Assum s'était levé, les autres ont suivi, on s'est reconnu pécheurs, Assum avait l'air très convaincu, presque enthousiaste, j'ai trouvé ça suspect.
 
Le saint prêtre allait bien dans le décor admirable, il y a une grâce des sulpiciens qui s'est gardée, Dieu veille sur eux, eux veillent sur nous, veillons. Que faisons-nous ici dans la nuit de Paris, dehors la fontaine des quatre Evêques n'a pas fini de dégeler, nos coeurs fondront-ils, le prêtre se lève pour proclamer l'Evangile, acclamons-Le, l'homélie semble du temps de Jean-Jacques Ollier inspirée par Marie Rousseau qui le remit dans le droit chemin pour accomplir sa vocation, accomplirons-nous la nôtre...?
 
Comme elle est grande, obscure, cachée, et pourtant si aisée à dénicher cette sainteté parisienne qui est là devant nous, inspirée en toute humilité, au détour d'une visite de Saint Sulpice, des pas s'arrêtent, les rares visiteurs que le Bon Dieu a attiré à cette heure s'immobilisent, tombons à genoux c'est l'Elévation du Dieu qui s'abaisse à descendre pour nous.
 
Communions, prions, rendons grâce, nous sortons recueillis, imprégnés de sainteté, dehors la glace de la fontaine des quatre évêques se brise, et notre coeur avec.
  
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marine 16/01/2009 23:16

Merci pour ce magnifique récit.

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !