Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 16:55
Je lis et relis avec piété le décret du Cardinal Re; ce qui est dit est dit: historique, définitif, incontournable. Les quatre évêques consacrés par Mgr Lefêbvre en 1988 sont membres à part entière de la hiérarchie catholique, véritables successeurs des Apôtres de plein droit, reconnus comme tels par le successeur de Pierre, Prince des apôtres et seul habilité par Jésus-Christ Notre Seigneur à prononcer qui est évêque catholique de qui ne l'est pas. Tous doivent s'incliner devant la décision, ô combien magnanime, du Pape de l'Eglise Catholique. Le reste, à mes yeux, a fort peu d'importance, croyez-moi...

Que ce soit les grincheux de l'intérieur ou les furieux de l'extérieur, qu'importe? Rome a parlé, la cause est entendue.

Car évidemment, il ne manquera pas d'esprits chagrins (l'époque le veut, hélas) pour déplorer ceci, relativer celà et même crier au scandale. Je laisse les loups hurler avec les loups. Je m'adresse aux brebis, elles reconnaîtront la Voix.

Le décret est signé d'un Cardinal! Et alors? La mention est explicite de la décision du Pape.

On ne relève pas le décret mais la censure elle-même! Vu de Rome, c'est une évidence. Vous pouvez penser, comme moi, que Mgr Lefêbvre s'est trouvé dans un cas de nécessité et n'a pas encourru de sanction, au terme du droit canon. Soit. Mais je me fiche de votre opinion, comme de la mienne: le pape dit que ce sont des évêques catholiques. Donc, ils le sont, même si vous le saviez déjà (je vous en félicite, si c'est ça que vous cherchiez)et voilà l'important. Si vous pensez que c'est la rose...

J'aime l'Eglise Romaine, parce que j'aime Jésus-Christ Qui l'a fondée: et je ne veux pas qu'Elle subisse le moindre tort, s'humilie devant quiconque, patisse de quoi que ce soit. Sa fierté est la mienne: c'est quand on l'humilie qu'on me baffoue, c'est quand on l'exalte que je triomphe. N'avons-nous pas assez lutté pour cela?

Elle n'a rarement été aussi grande et magnanime, cette glorieuse épouse de Jésus-Christ et rarement nous n'avons été aussi fièrs d'Elle! Ceux qui prennent la décision d'aujourd'hui ne sont pas ceux qui ont créé les problèmes d'hier. Ils les assument avec grandeur.La Providence a voulu qu'un évêque dise "non" à l'humiliation de l'Eglise dans sa confusion avec les sectes. Elle a voulu aussi qu'un pape, plus grand encore, dans ses fonctions comme dans sa charité, dise "oui". Oui à l'Eglise d'hier, d'aujourd'hui, de demain. Oui à Jésus-Christ, Le Même, hier, aujourd'hui, et pour les siècles! Ne nous y trompons pas (on connait ma vénération pour Mgr Lefêbvre): il fallait autant et plus de hardiesse pour dire "oui" aujourd'hui que pour dire "non" hier, quoique l'un et l'autre fussent envoyés du ciel.

Je salue respectueusement Mgr Fellay et ses collègues dans l'épicopat catholique, y compris le turbulent et problématique Mgr Williamson. Le pape me dit qu'ils sont les successeurs des Apôtres: j'en prends bonne note. Je salue sa lettre du 24 janvier comme la preuve d'une grandeur d'âme, fondée sur la confiance en la Vierge-Marie, qui augure assez-bien de la suite des évennements. Tous mes amis, aussi, de la Fraternité saint-Pie X (mon frère Jacques entre autres).

Je salue aussi respectueusement tous les évêques de l'Eglise Catholique; l'arrivée de ces quatre-là n'est pas pour leur faciliter la tâche. Qu'ils sachent que notre joie n'est pas mauvaise, vile, polémique. Aucun évêque aujourd'hui sur la surface du globe, aucun n'est responsable des choix hasardeux de ses prédécesseurs. Tous, nous assumons ensemble un héritage difficile et tous ensemble nous démontrerons, sous votre autorité et celle du pape, que l'Eglise n'a pas changé, ne peut se contredire et reste la fierté de l'offrande de nos vies pour la seule cause qui a les promesses de la vie éternelle: la bonne nouvelle du Christ-Jésus.

Merci monsieur  le modérateur de l'IBP.
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Pourquoi ne pas lançer un autre "million de chapelet" pour remercier notre Pape Benoît XVI ?.... ce serait "chouette" !......
Répondre
E
Merci pour ce joli texte qui ressemble bien à son auteur.
Soyons bien tous unis derrière notre Saint Père.
Répondre
M
Merci Monsieur l'Abbé
Que Dieu vous bénisse et bénisse tous nos saints prêtres. Puisse leur nombre croître chaque année davantage.

Que Dieu bénisse le si bon Pasteur qu'il nous a donné : notre Saint Père pourra dire qu'il n'a pas égaré les brebis qui lui ont été confiées, puisqu'au contraire il a ramené au bercail toutes les brebis.

A présent que les Catholiques sont réunis autour de notre berger désigné par Notre-Seigneur, il reste des chantiers très vastes : ramener les brebis qui avaient quitté l'Église Catholique.

En cette semaine de prières pour l'unité des Chrétiens, une photo résume la tâche de notre grand Pontife (si l'on veut bien me pardonner le jeu de mots avec le Pontifex Maximus de l'Antiquité romaine)
La voici :
http://aupuitsdejacob.free.fr/img/images/photo/personnes/Unitedeschretiens.jpg

Marine
Répondre
B
Oui, Merci Monsieur l'abbé,
C'est clair et précis.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !