Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 20:46
à tous.

Ce texte ce soir :

Le Pape Benoît XVI et le mystère de la lune

Le 21 avril 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Nous sommes au début de la cinquième année du pontificat de Benoît XVI, élu avec une rapidité presque sans précédent par le plus grand nombre de cardinaux jamais réunis en conclave. Toutefois, le nouveau Pape ne célébra pas son élection avec un ton de triomphe, et, dans l'Homéliede la messe d'inauguration de son service comme évêque de Rome, il prononça une phrase surprenante: "Priez pour moi, afin que je ne m'enfuie pas, par peur, devant les loups". Une image forte, dont le sens a surtout été compris au cours de ces derniers mois tourmentés.

Connaisseur de la tradition, le Souverain Pontife sait que les événements de l'Eglise dans ce monde sont comme les phases changeantes de la lune, qui croît et décroît sans cesse, et dont la splendeur dépend de la lumière du soleil, c'est-à-dire du Christ. Ainsi, le mystère de la lune décrit par les antiques auteurs chrétiens est celui de l'Eglise, souvent poursuivie, fréquemment obscurcie par la salissure en raison des péchés de nombre de ses fils - mais qui recommence toujours à croître, illuminée par son Seigneur.

Apporter et montrer la lumière du Christ dans l'obscurité du monde - comme, encore une fois, l'évêque de Rome l'a fait dans l'obscurité initiale de la veillée pascale, avec un geste répété dans chaque lieu de la terre - est la tâche essentielle du Pape. Conscient que dans de nombreux pays, également d'ancienne tradition chrétienne, cette lumière risque de s'éteindre, comme il l'a écrit dans sa dernière lettre aux évêques. Confirmant, avec des accents d'étonnement douloureux face au renversement des faits, les priorités méconnues de son pontificat.

Tout d'abord, le témoignage et l'annonce que Dieu n'est pas loin de chaque personne humaine et qu'il est vraiment, comme le répètent sans cesse les liturgies orientales, l'ami des hommes. C'est pourquoi Benoît XVI demande de ne pas exclure le transcendant de l'horizon de l'histoire, c'est pourquoi il demande avec la même confiance que ses prédécesseurs de ne pas se fermer au moins à la possibilité, raisonnable, de Dieu. Qui n'est pas un Dieu quelconque ou, pire, une idole - dans une société matérialiste où l'idolâtrie est semblable à celle de l'antiquité -, mais le Dieu qui s'est révélé à Moïse, c'est-à-dire la Parole qui s'est faite chair en Jésus.

Pour parler de Dieu, Benoît XVI le célèbre dans la liturgie et l'explique comme peu d'évêques de Rome ont su le faire, attentif à la paix de l'Eglise qu'il veut rétablir, comme il l'a fait - avec une offre de miséricorde et de réconciliation qui est en parfaite continuité avec Vatican II - à l'égard des évêques ordonnés par Mgr Lefebvre. C'est la raison pour laquelle le Pape veut avancer sur le chemin œcuménique, c'est la raison pour laquelle il a confirmé la volonté d'amitié et de recherche religieuse commune avec le peuple juif, c'est la raison pour laquelle il accélère la confrontation avec les autres grandes religions, en gardant l'attention tournée en particulier vers les racines culturelles; de façon à ce que cette confrontation porte des fruits réels sur des thèmes concrets, du respect de la liberté religieuse à celui de la dignité de la personne humaine, comme cela se produit actuellement avec les musulmans.

On est alors frappé que cette façon de procéder transparente soit ignorée et que l'on continue à représenter, en particulier dans certains pays européens, Benoît XVI et les catholiques de manière négative et hostile. Comme cela a eu lieu avec les ombres jetées sur son voyage en Afrique et avec le silence médiatique face aux homélies pascales. Mais le Pape n'a pas peur des loups. Et ce n'est pas seulement parce qu'il est soutenu par la prière de l'Eglise. Qui, comme la lune, tire toujours sa lumière du soleil.

Giovanni Maria Vian

Toutes nos prières pour Claire, et  aux intentions de Tradiland.

In Christo per Mariam.
Pour Notre Saint Père Benoit XVI.

Prenez soin de vous.

Mortimer

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Un p'tit bug sur mon texte nul ...Désolé, mais je ne sais pas ce qui s'est passé pour ce doublon ...Pierre (radoteur ... sans doute !).
Répondre
L

Doublon ?
Non !
Vous ne radotez pas , mais votre vue baisse !!!!!



Le Webmestre (un peu taquin en ce mercredi...)


E
Ce texte est magnifique, et merci à vous car il conduit à de maintes réflexions :
La Terre, c’est nous les humains qui l’habitons, qui nous dandinons (comme des dindons remplis d’orgueil et d’autres péchés) en obscurcissant régulièrement la lumière que le Soleil donne à la Lune … La Lune, symbole de Notre Dame dont elle domine le croissant … la Lune qui nous éclaire dans la nuit, qui soulage nos angoisses quand on sait la regarder, sous le regard bienveillant de notre Mère du Ciel …
Parfois, la Terre, porteuse de nos péchés, conduit même à une éclipse de Lune, alors qu’elle devrait être pleine  de cette splendeur de Jésus-Christ (Qui in solis posuit Taberna Sua !)
Pierre.
 
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !