Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 06:57

Bonjour ,

 

Pour suivre ce qui s'est passé à Paris hier soir

c'est ici : link

 

Merci au Parisien qui sera encore ce soir aux

bons endroits pour nous raconter comment les

ordres de Manu le chimique sont appliqués !

 

On ne lâche rien !

 

 

Mortimer amandarine

Partager cet article
Repost0

commentaires

U

En remontant vers Saint Sulpice j'entends des cris et même des hurlements, sans doute un rassemblement pour crier son désespoir face à tant d'infâmie... j'arrive sur la place déserte, je lève la
tête : sur un balcon en corniche une vingtaine de jeunes alcoolisés braillaient tandis que les sonorités douteuses d'une soirée du genre les-parents-sont
partis-en-ouiquènde-rappliquez-tous-avec-une-bouteille se déversaient par les fenêtres ouvertes, malgré leurs grands signes et apostrophes pour me faire monter je coupe la place, passe sous mon
lion de la fontaine des quatre évêques, et remonte la ruelle qui débouche sur l'entrée du musée du Luxembourg, je m'attarde devant la vitrine de la librairie des éditions l'âge d'homme, c'est le
seul endroit de la soirée où je m'attarderai.


Cent mètres de queue devant les grilles du jardin du Luxembourg pour l'exposition Chagall gratuite ce soir (11€ le ticket en temps normal) c'est encore trop cher pour moi, je remonte vers le
Panthéon manger des frites à une friterie belge que j'ai découvert lors de la soirée des Veilleurs, je passe devant le Sénat où deux policiers au rabais à casquette de baseball s'ennuient, tout
est calme, pas même un homen pour protester, ils ont droit à un repos bien mérité si toutefois ils ont été relâché depuis hier, encore moins de femen pour exciter les vieux sénateurs qui votèrent
lâchement la loi de la honte, ici-même, il y a peu.


Je sors de chez De Clercq, qui ne désemplit pas, avec mon cornet de frites que j'entame en descendant la Montagne Sainte Geneviève et j'arrive en le finissant à Maubert où stationne tout un
escadron de gendarmerie en embuscade, tout est calme, Saint Nicolas du Chardonnet est à cinquante mètres, est-ce la raison ? en ces temps de déraison où seule la peur gouverne sous la férule du
ministre de la police c'est possible, sur deux cent mètres s'alignent boulevard Saint Germain les cars bleus de la gendarmerie à l'intérieur desquels les gendarmes s'ennuient.


Cette soirée est bien ennuyeuse, je continue vers Notre Dame, cette sentinelle de sainteté dans la nuit de Paris, il est temps de prendre le métro à Cité, d'ailleurs j'ai fini mes frites, en
sortant à Simplon un cortège interminable de véhicules de police toutes sirènes dehors remonte le boulevard d'Ornano, enfin je peux traverser pour rejoindre de l'autre côté l'épicerie arabe
encore ouverte qui vend de l'excellente bière polonaise, dont je bois une gorgée en finissant le récit de cette improbable soirée parisienne.
Répondre
U

Oui, en fait en ce moment à Paris il suffit quasiment d'être dehors pour vivre l'actualité en direct ! et, comme je le lisais ici même, la fébrilité et la peur des ignobles gouvernants se
manifestent continuellement par d'incessants passages de cars de polices diverses toutes sirènes hurlantes et qui parfois semblent ne même pas savoir où ils vont, j'en ai vus faire deux fois le
tour de la Concorde, on perçoit littéralement la peur panique de ce gouvernement fantoche qui sent sa fin de règne arriver et qui finira sans doute de façon aussi infâme que ses lois, "ces
misérables périront misérablement".


La nuit des musées sera sans doute gratifiée de quelques animations imprévues qui devraient faire concurrence aux "intermittents du spectacle" (généralement homosexuels à temps complet) engagés à
grands frais pour la circonstance par la mairie de Paris non moins homosexuelle qui se réjouit ouvertement de la promulgation des lois infâmes, ces scélérats finiront scélératements, et même
comme des rats probablement.


Nous bénéficions d'un rayon de soleil avant les orages annoncés, orages salvateurs qui devraient engloutir jusqu'au souvenir de toutes ces ignominies et de tous ces ignobles qui finiront
ignoblement.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !