Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 06:50

 

 

 

à tous 

 

 

 

Fête du Saint Nom de Jésus

 

 


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c7/Montmorency_(Val-d%E2%80%99Oise)_Saint-Martin120119.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Il y a deux ans, je ne connaissais pas Agostino Steffani (1654-1728). Je ne connaissais pas non plus l’auteur de romans policiers Donna Leon ni le Commissaire Brunetti, d’ailleurs . Quel rapport me direz-vous ? Eh bien, vous allez tout savoir .


 

En fait c’est Cecilia Bartoli qui est à l’origine de la redécouverte de ce compositeur vénitien (de la Vénétie, pas de Venise, vous voyez la nuance ). Comme Don Agostino (car il était prêtre) a mené une vie plutôt mystérieuse, menant des missions diplomatiques plus ou moins secrètes, la cantatrice demanda à Donna Leon d’écrire un roman policier mettant en scène Agostino Steffani. Ce roman serait publié en même temps que le CD consacré à Steffani que Bartoli préparait à ce moment-là *. Donna Leon accepta. Je ne vais pas vous raconter l’intrigue des « Joyaux du Paradis », mais je vous en recommande la lecture (pas de commissaire Brunetti à l’horizon, dans ce livre, je le précise). C’est donc ainsi que j’ai découvert et le compositeur et l’auteur de romans policiers. Pour mon plus grand plaisir dans les deux cas .

 

Agostino Steffani est donc un compositeur italien de la deuxième moitié du XVIIe siècle ayant été fortement influencé par la musique allemande de l’époque. Il a passé en effet une grande partie de sa vie dans les états allemands, principalement à la cour du Prince-Electeur de Hanovre. Il est surtout connu pour les opéras et les nombreux duos qu’il a composés. Mais on lui connaît également des pièces religieuses, tel que ce « Laudate Pueri Dominum  » pour 9 voix, datant de 1673 (Antonio Vivaldi n’était pas encore né , Bach non plus) que je vous propose aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Madame Zouave

 


* : Belle opération de marketing, isnt'it? 


Partager cet article
Repost0

commentaires

M

 


Oui, chère Caro, je l'ai vue après coup sur internet, grâce à votre Tante qui m'en a parlé, sinon je n'en aurais rien su. C'est un grand plaisir de voir que des jeunes peuvent faire de gros
efforts, voire des sacrifices, pour atteindre l'excellence dans les arts classiques.


 


Madame Zouave
Répondre
S

Merci Madame Zouave pour ce morceau musical dont je ne connaissais pas le compositeur !


Avez vous vu, samedi dernier l'émission "Prodiges" sur la 2 ? Très belle émission qui nous montre que, de nos jours, des
jeunes aiment le classique.


        Caro.
Répondre
L

MErci...
Répondre
L

Superbe ! Mrci chère amie !


Bonne journée à tous.


Bon anniversaire, Caro !


LR
Répondre
T




 Merci chère Madame Zouave.Bon et Saint dimanche à vous aussi et à tous en ce beau jour de fête du Saint Nom de Jésus.





 
Répondre
T

Il y a 10 minutes, je ne connaissais pas Agostino Steffani !


Merci madame Zouave !


Bon et saint dimanche à tous .


 


The Webmestre
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !