Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 06:50

 

 

 

à tous 

 

 

 

 

 

http://i38.servimg.com/u/f38/16/54/57/73/cathed10.jpg 

    Saint Timothée lisant les Ecritures Saintes (Cathédrale d'Oxford)

 

 

 

 

Quand on entend le nom « Vivaldi » on pense le plus souvent à de la musique pleine d’allégresse, très rythmée, nous faisant entendre le chant des oiseaux ou la fureur du vent et de la mer. Mais la musique du Prêtre Roux peut aussi être tout autre chose. Elle peut être mélancolique, dramatique. On retrouve ce trait dans beaucoup de ses compositions écrites pour les basses : basson, violoncelle ou basse vocale. Antonio Vivaldi a d’ailleurs, contrairement à la plupart de ses contemporains, beaucoup écrit pour la voix de basse qu’il appréciait tout particulièrement.

 

Paradoxalement, mes voix d’homme préférées se situent aux deux extrêmes de leur tessiture : la voix de contre-ténor et celle de basse. Aujourd’hui je voudrais vous faire entendre une aria pour basse, extraite de l’opéra « Il Farnace (1727) », interprétée ici par Lorenzo Regazzo, lui-même originaire de Venise. C’est un air mélancolique qui convient tout à fait à mon état d’esprit actuel .


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Merci à Madame Zouave pour cette belle aria pour basse ! et haut les coeurs, malgré le temps ! Ouvrons nous à la petite soeur Espérance!Amitiés à toutes et tous.


Le viaducq


 
Répondre
S

La RIB de Lyon promet d'être belle. Surtout pour les souffrants. Nous faisons tout pour qu'elle soit accessible à
toutes et à tous. Nous accueillons à notre domicile celles et ceux qui n'ont pas d'horaires de trains à midi.


  Les tourtereaux lyonnais.
Répondre
T

Ce fut un beau dimanche !





Merci à madame Zouave pour l'avoir commencé de si belle façon et merci


à Archange pour l'avoir continué ......


Ces réunions de travail de la Banquise sont exténuantes !


Mais, nous avons bien avancé .....


 


The Webmestre



Répondre
S

Formidable morceau que vous nous proposez aujourd'hui. Admirablement interprété.


Merci de nous avoir fait partager ces quelques minutes de bonheur.


    Sébastien.


 
Répondre
L

Ah ! chic ! Très bien... Faites-lui un gros bisou de ma part.


LR
Répondre
M

Il est ici  En réunion de travail !!!


 


Mimi
Répondre
M

 


L'est à Marseille, pour changer, l'Archange 


 


Madame Zouave
Répondre
L

A propos d'Archange, où êtes-vous, cher ami ??


Nous aimerions profiter de votre doux babillage...


LR
Répondre
M

 


Merci cher Augustin.


Voici un lien vers une autre aria de Vivaldi pour voix de basse "Dov'è la figlia?" extraite d'un autre de ses opéras "Bajazet",  chantée par Ildebrando d'Arcangelo


https://www.youtube.com/watch?v=le0hbfJypV8


 


Madame Zouave
Répondre
A

Bon et saint dimanche à tous.


 


Merci, Madame Zouave, pour le partage de la belle aria pour basse d'_Il Farnasse_.  ( Moi aussi, j'aime les voix basses d'opéra ! )


 


Salutations de la Floride,


Augustin
Répondre
L

Brava Signora !


LR
Répondre
M

 


Merci infiniment très chère Téri pour votre bouquet d'amitié .


Merci beaucoup très chères amies pour vos encouragements .


Comme c'est dimanche, j'ai pris une ferme résolution : arrêter de gamberger et passer à autre chose .


E ........ viva Vivaldi !


 


Madame Zouave
Répondre
T

 Bon et saint dimanche à tous !


 Recevez ce bouquet d'amitié  chère  Madame Zouave,
vous qui embellissez nos dimanches matin. Je vous embrasse.





 
Répondre
S

https://www.youtube.com/watch?v=qjlDcdT4Gr4


L'icône "ajouter un lien" ne fonctionne pas. Madame Zouave, vous devrez faire un copié-collé du lien dans votre moteur
de recherche. Bon courage. Haut les coeurs !


          Caro.
Répondre
S










Que sont devenus les vêtements funèbres de la Sainte Vierge ?

















Au milieu du V° siècle, les souverains de Constantinople, aujourd’hui devenue Istanbul en Turquie, demandèrent à l'archevêque de Jérusalem de leur
envoyer le saint cercueil avec les vêtements funèbres de la Vierge Marie, qui s'y trouvaient.

L'ayant reçu, ils le déposèrent dans le sanctuaire des Blachernes, à Constantinople, élevé en l'honneur de la sainte Théotokos. Ce sanctuaire
conserva les reliques du manteau de Marie jusqu'au sac de la ville par les Croisés, en l'an 1204.

Le sanctuaire de Chalcoprateia (Constantinople) conserva les reliques de la ceinture de Marie jusqu'à l'arrivée des Turcs en l'an 1453. Il y avait
d’autres reliques de la Vierge à Constantinople. Ainsi, bien avant la chute de la ville passée aux mains des Ottomans, Charlemagne reçut de l'empereur d'Orient trois reliques du
voile de Marie, et il les conserva à Aix la Chapelle.

Son petit fils Charles le Chauve les dispersa : un voile resta à Aix-la-Chapelle, et il y est encore vénéré ; un voile fut donné en l'an 876, à
la cathédrale de Chartres. Il est en soie. Il fut découpé et dispersé en l'an 1793 ; un voile fut donné en l'an 876, à l'abbaye de Saint-Corneille, à Compiègne. Il est "façon
lin" et il y est encore vénéré. 









 









Pour Pierre !


Bon et Saint Dimanche. Madame Zouave, je vais essayer de vous mettre un lien pour vous mettre du baume au coeur
mais je ne vous garantis rien car je ne suis pas très douée pour l'insertion des liens. Sorry.


      Caro.




Répondre
M

Bon et saint dimanche à tous .


Merci pour la musique .......... Mais chassez vite votre mélancolie, chère amie .


Courage !


Je vous embrasse


 


Mimi
Répondre
L

J'attends que le chasseur se lève pour lancer la musique, chère amie.


Mais je voulais vous dire que je partage votre point de vue concernant les voix d'hommes !


La musique et la beauté de la nature sont de puissantes sources de consolation.


Courage !


LR


 
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !