Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 06:50

 

 

 

à tous

 

 

 

 

http://www.chretiensaujourdhui.com/wp-content/uploads/2011/03/a2b1-enluminure-semeur.jpg

 

Enluminure du XIVe siècle


 

 

 

Puisque ces deux dernières semaines Antonio Vivaldi et Jean-Sébastien Bach ont été à l’honneur, je vais terminer la trilogie des « trois plus grands » de la musique baroque (cela n'engage que moi ) avec Georg Friedrich Haendel. J’ai retenu une de ses œuvres écrites lors de son séjour en Italie, le « Nisi Dominus ». Cette pièce avait été commandée à Haendel par le Cardinal Colonna et l’ordre des Carmélites pour la fête du Mont Carmel. Elle fut exécutée pour la première fois le 16 juillet 1707 dans la Basilique Santa Maria di Montesanto, à Rome.

 

 

Ce motet est écrit pour alto, ténor, basse et double chœur, double orchestre de cordes et basse continue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les puristes : le numéro de catalogue indiqué sur la vidéo (241) est erroné. Il s’agit de l’œuvre de Haendel cataloguée HWV 238.


 

 

 

Madame Zouave


Partager cet article

Repost0

commentaires

Julien 08/02/2015 23:37


Chère Madame zouave,


 


Nathalie vous remercie de votre bisou et pense fort à vous.


Et en complément à mon commentaire de cet après-midi, m'est venu ceci après l'avoir posté, qui n'es pas une remarque de grande musicologie; mais dans la mesure où Händel a beaucoup donné de
son talen à l'opéra, sans doute faute de pouvoir écrire plus d'oratorios (nécessité fait loi !) nous a donné dans ce psaume du théâtre contemplatif, mieux  qu'une cantate, le
théâtre de l'intériorité du psalmiste servi par une formule très libre de mottet.

Madame Zouave 08/02/2015 20:26


 


Merci à vous tous. Merci très cher Julien pour votre analyse de ce psaume mis en musique par Haendel et pour vos compliments que je ne suis pas du tout sûre de mériter . Bisous à Nathalie.


 


Madame Zouave

SebCaro 08/02/2015 17:44


Pour ce très beau morceau de Haendel. Quelles voix !


         Caro.

Julien 08/02/2015 17:14


Un vrai moment de bonheur que je viens de savourer avec Nathalie et de partager avec  mon grand frère et organiste titulaire en lui envoyant le lien, grâce à vous, chère Madame Zouave.


 


On connaît le "dixit Dominus", moins le "nissi dominus", mottet plein de contrastes et de richesses avec sa dominante contemplative, une vraie cantate à lui tout seul, illuminé par cette
béatitude du psalmiste selon laquelle heureux  est celui qui me sa confiance dans le seigneur, il ne sera pas confondu, si  je me suis bien ressouvenu et ai ai bien traduit d'oreille ce
psaume qui figure parmi les dix premiers du psautier (le premier s'ouvre aussi par une béatitude, mais H¨andel n'a pas mis en musique celui-là dans ce mottet, ou bien j'aurai manqué quelque chose
de la lettre et de l'esprit de l'écoute : "fides ex auditu")... 


 


Un point commun entre ces deux pièces dë Händel outre leur homophonie  le premier, l'invitation lancée par le Père à Son fils de siéger à Sa droite est triomphale. Celui-ci, le "nissi
Dominus", a toute la profondeur de la théologie apophatique. Personne sinon dieu ne peut  combler  l'âme afin  qu'elle ne soit pas seule et pas confondue dans un face-à-face
fusionel avec l'humanité...


 


Nous sommes faits pour retrouver le prochain d'avoir été seuls avec LE SEUL.


 


Ou encore, variation sur le même thème  comme le disait le Père Paul Préau à une messe à laquelle j'assistais à Montligeon  nous sommes faits pour envoyer notre ange gardien consoler
notre prochain quand nous ne  ppouvons plus rien pour lui.


 


Merci, Madame Zouave. C'est un vrai festival sur la banquise. Et grâce à vous, c'est un festival dominical.


 


          Julien

Mirabelle 08/02/2015 16:52


Très joli comme d'habitude !!!


J'ai pu l'écouter ce matin, en allant sur l'administration , c'est l'avantage d'être administrateur .


 


Mimi

LR 08/02/2015 16:40


Avec tout ça, je ne l'écoute que maintenant ! Magnifique, merci chère amie.


LR

The Webmestre 08/02/2015 13:19


Très bon choix comme d'habitude chère madame Zouave !


 


Bien à vous tous .


 


The Webmestre

Sic transit 08/02/2015 12:30


Ah, la banquise et son concert dominical sont enfin accessibles !


 


Madame Zouave, votre trio du sommet baroque (bizarre, dit comme ça), me semble tout à fait pertinent.

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !