Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 09:30

à tous .

 

En ce 11 novembre, nous pensons à ceux qui ont donné leur vie pour la France.

 

 

Monument-aux-morts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien à vous.

 

Mortimer http://imdoc.fr/forum/images/perso/amandarine.gif


Partager cet article

Repost0

commentaires

SebCaro 11/11/2010 18:12



J'aime bien aussi quand Cath...o fait l'andouille avec d'autres... Je ne vais nommer personne.


 Ca y est, Chef, nous dérapons. Je reconnais que cela n'est pas bien en ce jour !


        Caro.



gerfaut 11/11/2010 18:00



Pour ceux que cela interesse il existe deux tres bons sites pour recherches des infos sur des ancetres pendant la 1° guerre mondiale


www.sepulturesdeguerre.sga.defense.gouv.fr  et
www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr 




LR 11/11/2010 17:45



Très bien, Cath...o.


Moi, j'aime bien quand vous faites l'andouille.........


 


LR



Cath...o 11/11/2010 17:40



Il m'arrive parfois d'arrêter de faire l'andouille cinq minutes ... juste cinq minutes ...



SebCaro 11/11/2010 17:33



Merci Cath...o pour le lien, je ne le connaissais pas. Bonne soirée à vous et merci encore pour le quart d'heure avec Jésus-Christ. Vous ne pouvez savoir combien ce texte peut m'aider !


 Si l'idée vous vient de venir à Lyon...


         Caro.



Cath...o 11/11/2010 17:27



J'ai déjà mis le lien, mais s'il y a des nouveaux sur le blog ...


 


http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/


On peut y feuilleter les journaux de marche des unités de la guerre de 14 au moins, les fiches des soldats : très utile pour un travail généalogique, et de mémoire.



SebCaro 11/11/2010 17:19



Je suis certaine que, dans nos familles, nous avons tous des héros de la Grande Guerre ! A nous de découvrir ce qu'ils ont fait pour raconter aux plus jeunes...


       Caro.


 



un pèlerin 11/11/2010 17:03



En face de nous, sur les collines boisées qui s'étendent de Dammartin à Meaux, les boches de von Kluck qui nous suivaient pas à pas dans
notre terrible retraite, depuis Roye, étaient à l'affût, invisibles, terrés dans leurs tranchées comme des bêtes sournoises.


 


http://assum.over-blog.org/article-la-mort-de-charles-peguy-par-maurice-barres-60663410.html



un parisien de 14 (le XIVe) 11/11/2010 16:55



On a des héros de 14 dans la famille aussi, le mien avait été brancardier au début, seul survivant de sa section de brancardiers gazés à Ypres, puis grièvement blessé, il ne fut pas
démobilisé en 18 car trop jeune, mais envoyé faire de l'occupation en Allemagne jusqu'en 1920, il avait changé de régiment et pris du galon, il a été logé chez deux soeurs, la suite ressemble à
une nouvelle de Maupassant, il a donc gardé un bon souvenir de l'Allemagne.



Glycéra 11/11/2010 16:41



Un obus de 75


 


Il vient de loin, de je ne sais où.


 


Mon grand-père l'a fait fermer, l'a taraudé, mis une rondelle de cuir et vissé un bouchon à anneau de cuivre...


 


C'est ma bouillote des lits d'hiver...


Ainsi nous nous souvenons que sans eux, nous n'aurions peut-être pas cette chaleur au coeur de nos nuits;.. A nous de prier pour soulager leurs âmes.



Ewondo 11/11/2010 16:36



Benjamin était le grand-père que je n'ai jamais connu, et je n'ai de lui que mon second prénom et quelques obus de cuivres magnifiquement gravés dans les tranchées par les "poilus" ...
Il était né voici près de 135 ans, et avait servi à Hanoï à la fin du XIXème siècle, et ensuite, à Verdun comme officier dans cet enfer où il fut gazé ... Il en est revenu en 1918 très
amoindri pour se retirer dans un village de la Meuse qui fut occupé en 1940 par les Allemands.


Les officiers de la Wehrmacht, apprenant qu'il avait "fait" Verdun, sont venus lui rendre les honneurs militaires (au tout début de l'occupation, certains officiers allemands avaient encore de la
classe et le sens de l'honneur)  et l'ont fait conduire à Dijon en voiture particulière pour se faire soigner dans un hôpital réquisitionné, mais toujours tenu par des religieuses
françaises. Puis il est revenu chez lui.


Il a rendu son âme à Dieu peu avant la Libération.


 


Pierre-Benjamin


 


 



gerfaut 11/11/2010 16:23



Voici un extrait d'un cantique intitulé "les litanies de la guerre"


Ayez pitie Seigneur de ceux qui ne sont plus


ensevelis sans nom en des champs inconnus


Ayez pitie de tous soldats et generaux


pleurez des meme pleurs et tombés en heros


Dans le ciel nous les reverrons les biens aimés qu'ici bas nous pleurons


Ce matin avec mon petit bonhomme de 2 ans nous etions au Monument aux morts de notre commune, entendre la sonnerie aux morts est un instant  toujours solennel.


Alors non ! le drapeau tricolore n'est pas une nippe il représente le sacrifice de tous ces fils tombés pour la France dans les plis du drapeau.


Gerfaut ( passionnée par la grande guerre)



Mortimer 11/11/2010 15:59



Vous avez raison Glycéra !


J'ai souvent exprimé ici même l'envie de quitter ce pays que je ne reconnais plus ....


C'est un mauvais choix !


Il faut se battre pour nos enfants dans ce pays qui est le notre !


Parce que ce serait les trahir sinon ........


Merci madame de remettre les pendules à l'heure, et notre devoir en ordre de marche !


Nous sommes français par la volonté de Dieu .


Et jusqu'à la fin !


 


 


Mortimer



SebCaro 11/11/2010 15:53



J'ai eu entre les mains les lettres de Pierre écrites à ses parents. Je les ai tapées sur ordinateur puis mises sur disquette 3pouces 1/2. J'ai eu, entre autre, à taper la lettre de son supérieur
à mes arrières grands-parents annonçant le décès. Des larmes sont sorties. Tout à l'heure, j'ai voulu remettre la disquette dans mon appareil pour relire. Impossible : L'adresse ID n'est pas
indiquée.


Aux informaticiens de la Banquise : mon travail est-il fichu ? Que faut-il que je fasse pour récupérer ce travail fait sous word et remettre sur CD-Rom ?


 Prions encore pour eux tous.


        Caro.



Glycéra 11/11/2010 15:36



Il avait 20 ans, c'était le frère chéri de ma grand'mère, et il a été tué, jamais retrouvé à la frontière belge.


 


Une lettre de son caporal nous reste, écite 5 jours après : "Monsieur, votre fils était mon ami, son exemple de gentille attention à tous et son courage nous soutiennent. Vous comprendrez que je
n'ai pas pu écrire le jour même..."


 


Il avait 17 ans, et a été gazé. Ensuite resté militaire, il est peu à peu devenu officier et fut prisonnier en 40, puis invalide mis tôt à la retraite. Pour tous, dans son village, c'était "le
commandant". Mon grand-père.


 


Il avait 26 ans, était officier à Verdun, et fut aussi tué près du Mort-Homme : le fiancé de mon autre grand'mère. Elle a ensuite épousé un marin : qui a coulé avec le Bouvet dans les
Dardanelles... rescapé en sortant par un trou de torpille... et sauvé, parce que, bien que marin, et breton, il savait nager...


 


Il fit comme ses ancêtres, et après quelques missions à 18 ans en 43, il fut officier, de la première promotion après la guerre, partit tôt en INdichine, puis rentré peu de temps, reparti pour le
Sud de l'Algérie... C'était mon père... de cette génération d'officiers qui se sont sentis vendus, trahis.


 


Prions pour ces hommes qui ne savaient pas s'ils rentreraient ou pas, et qui n'ont jamais voulu abandonner leurs missions.


 


Tant d'hommes sont revenus cassés, et n'ont pu retrouver leur place de chef de famille car leur âme était brisée.


Nous leur devons de transmettre aussi un pays à nos fils et filles... Cela a du sens. C'est aussi cela pacifier les âmes de nos ancêtres.


 


Glycéra



LR 11/11/2010 15:12



Oui, il ne faut pas les oublier. Ils ont vécu l'enfer.


 


LR



SebCaro 11/11/2010 14:31



... Il s'appelait Pierre. Il était mon grand-oncle, c'était l'oncle de Dame LR. Il a été tué le 22 avril 1916 au cours de la bataille de Verdun dans la région du Mort-Homme. Il avait 18 ans et
demi. Il était Sous-Lieutenant au 161e Régiment d'Infanterie...


 Prions ensemble pour eux tous.


        Caro.



Mortimer 11/11/2010 13:45



C'est vrai Augustin !


Merci de le rappeler...


Au même titre, l'année dernière le 11 novembre, Elsasser écrivait un très beau commentaire.


Pour le retrouver ?


Allez dans les archives de la Banquise .....


 









Augustin 11/11/2010 13:39



Bonjour aux Banquisards.  Je vous prie de m'excuser pour l'affiche prémature du commentaire précédent.


 


Ici aux États-Unis nous commémorons aussi nos vétérans aujourd'hui.  Beaucoup d'entre eux ont servi en France . . . et beaucoup de ceux-ci se trouvent toujours dans le sol de votre beau
pays, de même que les soldats français qui se trouvent dans le sol américain près de Yorktown, Virginia.  Nos deux nations sont liés par leur sacrifice.


Salutations de la Floride,


Augustin



Augustin 11/11/2010 13:23



Bonjour



Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !