Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 21:18

Denis

 

Je vais enfin avoir la paix .......

 

Tu ne me traitera plus de nain , et tu ne rigolera plus de ma mèche rebelle !!!!!

 

Tu vois Denis, sur ce coup, tu m'as fracassé..........

 

Prie bien pour nous....

 

 

Mortimer (qui écrit en pleurant ..... mais mon clavier est étanche ......)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> <br /> Denis "Elsasser" m'aura fortement marquée, je regrette évidemment de ne l'avoir pas rencontré en chair et en os.<br /> <br /> <br /> Un ami au ciel, une grâce, n'est-ce pas ?<br /> <br /> <br /> Courage, et sourions, pour lui.<br /> <br /> <br /> LR<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Pas la cravate jaune quand même ? <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Merci pour tout Pierre !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Dzo a raison ... et pour prendre une infime partie de la relève de Denis, devant Philippe, en tous temps et en toutes circonstances ... je porterai toujours la cravate ! C'est promis, Denis ...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est dur d'essayer de retrouver le sourire  ... on tente parfois !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Pierre.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> "Alors...essuie tes larmes et ne pleure plus... si tu m'aimes ! "<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est promis ........<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Mortimer le pingouin<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Merci Marie; ce texte est magnifique. Notre peine est grande, quand un proche nous quitte, mais sur qui pleurons-nous, dans le fond ?<br /> <br /> <br /> LR<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> " Ne pleure pas si tu m'aimes !<br /> <br /> <br /> Si tu savais le don de Dieu et ce qu'est le Ciel !<br /> <br /> <br /> Si tu pouvais d'ici, entendre le chant des Bienheureux,<br /> <br /> <br /> et me voir au milieu d'eux !<br /> <br /> <br /> Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux<br /> <br /> <br /> les immenses horizons et les nouveaux sentiers où je marche !<br /> <br /> <br /> Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté<br /> <br /> <br /> devant laquelle toutes les beautés pâlissent !<br /> <br /> <br /> Quoi ... ? tu m'as vu... tu m'as aimé dans le pays des ombres<br /> <br /> <br /> et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer<br /> <br /> <br /> dans le pays des immuables réalités ?<br /> <br /> <br /> Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens<br /> <br /> <br /> comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient,<br /> <br /> <br /> et quand, un jour que Dieu seul connaît et qu'il a fixé<br /> <br /> <br /> ton âme viendra dans le Ciel où l'a précédée la mienne..<br /> <br /> <br /> Ce jour-là, tu me reverras et tu retrouveras mon affection purifiée.<br /> <br /> <br /> A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse,<br /> <br /> <br /> je sois infidèle aux souvenirs et aux vraies joies<br /> <br /> <br /> de mon autre vie et sois devenu moins aimant !<br /> <br /> <br /> Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur,<br /> <br /> <br /> non plus attendant la mort,<br /> <br /> <br /> mais avançant, d'instant en instant,<br /> <br /> <br /> avec toi, dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Alors...essuie tes larmes et ne pleure plus... si tu m'aimes ! "<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Saint Augustin. <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Cher Mortimer,<br /> <br /> <br /> sachez bien qu'Elsasser ne s'est jamais moqué de votre mèche rebelle ou de votre taille ridicule. Il constatait, voilà tout. Il soulignait l'évidence.<br /> <br /> <br /> Quant à savoir si vous aurez désormais la paix, c'est bien évident que vous vous trompez!<br /> <br /> <br /> Dzo - En grande union de prières.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Nous compatissons à votre peine, cher Morti, chère Mimi, et nous restons en union de prières.<br /> <br /> <br /> LR<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Au Parisien, merci pour ce merveilleux texte dont seul vous avez l'art de la plume ... pour l'illustrer un extrait d'un clip video où Denis parle de Courtalain :<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=5GvEciRM49k<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ici, en arrière, la voix de Philippe qui évoque le "pélé" ... Qui aurait su ou pu deviner que lors du "pélé" suivant ... ???<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Et j'aime tellement quand sur un autre sujet, Elsasser remarque : "c'est chrétien tout ça" ...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est trop court, mais tout ce que j'ai ...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Pierre en union de prières.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Bien chère Mimi, prennez bien soin de Mortimer, il en a un besoin immense, dites-lui que je suis bouleversé de le "voir" dans cet état. Le pauvre homme. On est tout les deux avec vous DE TOUT<br /> NOTRE COEUR !!  Sachez que vous aime très fort et, que vous outient, surtout dans ces moments si terribles. Nous ne<br /> voudrions pas que le patron déprime.<br /> <br /> <br /> Seb (bouleversé par ce drame).<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Prions les uns pour les autres.<br /> <br /> <br /> Cher Elsasser, intercedez pour nous quand vous serez aupres de Dieu.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> "Les fils de l'Homme ne savent ni la grandeur de ce qui est éternel ni la bassesse de ce qui est temporel.<br /> <br /> <br /> Le temps de la vie n'est qu'une course vers la mort, dans laquelle il n'est permis à personne de s'arrêter" Vénérable Matt Talbot<br /> <br /> <br /> Aujourd'hui Elsasser, votre temps de vie s'est ouvert sur la grandeur éternelle.<br /> <br /> <br /> Vous nous précédez, et comme beaucoup de vos amis, je souhaite un jour vous retrouver au Ciel afin que nous fassions connaissance. En attendant, priez pour nous.<br /> <br /> <br /> Mes prières pour vous ce soir, reposez en paix.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
U
<br /> <br /> Au moment de me décider à écrire à la mémoire, déjà..., du si sympathique 'Elsasser' de la banquise, qui excellait, bien mieux que je n'aurais osé le faire, dans le rôle indispensable du fâcheux,<br /> rôle ingrat et qui demande un vrai fond d'humanité, fond d'humanité que l'on sentait énorme chez lui, total aurais-je envie de dire, j'ai été passablement troublé de lire sur un autre forum<br /> catholique exactement mot pour mot ce que j'avais l'intention d'écrire : "Je ne connaissais pas "Elsasser". Mais il se dégageait de ses messages beaucoup d'humour. On sentait un homme<br /> bon."<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> J'ai senti toute la justesse de ce message fraternel dans le fait que ceux qui ne sont pas foncièrement bons, et pour tout dire même un peu vaches, sont toujours profondément touchés de la vraie<br /> bonté qu'ils savent d'autant plus reconnaître chez les autres qu'ils en sont généralement dépourvus eux-mêmes, et que les rares fois où ils décident d'être bons ils doivent beaucoup se forcer, se<br /> faire violence en quelque sorte. C'est mon cas aussi. C'est ainsi.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ce témoignage que je fais mien avec un léger retard à l'assumage n'en a que plus de valeur, plus de sincérité : c'est l'hommage de l'incapacité d'aimer au véritable amour, et de l'amour on en<br /> sentait beaucoup chez Elsasser, il l'exprimait à sa façon pudique d'Alsacien pince-sans-rire, maintenant qu'il n'est plus là je peux bien le dire : j'étais surpris d'autant de finesse chez un<br /> Alsacien, ce qui explique sans doute qu'il ait émigré en France où on le comprenait mieux que chez lui, je ne doute pas qu'il aurait goûté ce compliment en forme de vacherie, il en était aussi le<br /> spécialiste, devant une telle concurrence je ne pouvais que m'incliner, d'autant que chez lui on sentait toujours l'amour.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Salve l'Alsaco ! salut à toi que j'aimais bien, on n'aura pas eu le temps de faire connaissance ici-bas, alors ce sera là-haut, soyons confiant dans la Miséricorde de Dieu, en attendant je lève<br /> mon verre de bière à ta mémoire, et tu me pardonneras cette vacherie, pour une fois pas calculée, qu'il ne s'agit pas de bière française, donc alsacienne, mais belge, tant pis !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> ...et promis en tant qu'occupantes de votre chère Alsace comme vous disiez, on continuera à en prendre soin en votre absence ! <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bonne nuit Elsasser ! <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Je vous avais manqué en m'absentant de la Banquise le temps d'un déménagement, vous allez nous manquer bien plus longtemps ... Mais on se retrouvera là haut si Dieu le veut !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Soyez désormais notre "vice-consul" auprès du bon Dieu, la Banquise compte sur vous !!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Au revoir cher Elsasser...<br /> <br /> <br /> Je remet votre photo de notre rencontre en Alsace ou l'on vous reconnait bien ainsi que Dame Pistou, Dame Cath...o et moi-même...<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Votre humour nous manquera...<br /> <br /> <br /> Reposez en paix là-haut !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> J'ajoute mes prières à celles de la Banquise pour toutes les intentions des Banquisards, mais notamment ce soir pour le repos de l'âme de M Denis Schramm.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> En union de prières avec la Banquise,<br /> <br /> <br /> Augustin<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !