Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 21:18

à tous.

 

Church 1

 

 

Nos prières pour toutes les intentions de la Banquise et du Forum catholique.

 

 

 

 

Pour tous les Pitchouns de la Banquise.

 

 

   Avec au Ciel , Claire, Quentin, Raphaël, Faustine, Sarah et Hélène

nos petits anges

P1020726

 

 

à qui nous confions nos prières.

 


  Bienvenue au petit Joseph ,né ce jour chez notre ami Gerfaut  .


 

  Pour Marine, la fille d'une amie d'enfance de Véronique ( Lala )

 

Et bien sûr pour nos abbés  en déplacement à Rome .


Pour l'épouse de Meneau ( FC ).

Pour le papa d'Augustin et sa famille.

Pour Marie-Claude.

Pour Nathalie.

Pour Marie.

 


Pour  toutes les intentions, non exprimées ici .

P1040960

 

 

Pour notre Saint Père Benoît XVI, Mgr Fellay et tous nos prêtres.

Pour messieurs les abbés Berche et Schaeffer et les prêtres souffrants.

 

 

 


Pour Dame Fleur de Lys bouquet fleurs de lys et Elsasser drapeau patagonie

 

 

 

Saints anges gardiens , veillez sur nous !

 

 

 

 

 

Prenez soin de vous.

 

 

In Christo per Mariam.


    nd2lapaix

 

 

Mirabelle cigognes2
Partager cet article
Repost0

commentaires

G

la bascule du clavier "azerty" en "qwerty" se fait généralement à l'aide d'une touche de fonction sur les portables...


Sinon, sur tout pécé sous windoze, on peut essayer l'une des combinaisons de touches suivantes selon les versions (dans l'ordre) :


Maj + Alt Gr

Maj + Alt

Alt + Maj



Garg.
Répondre
G

Desolee de vous infliger une fausse manip      le clavier est passe ,avec une accent aigu, passe en clavier anglais


 


sos   je ne sais pas comm;ent le remettre ...


 


En tqpqnt sqns regqrderm voil0 ce aui qrrive . bouh bouh l0 l0





 
Répondre
G

Retraites ?


J'aime le mot "retirement", je ne sais plus s'il est de mère térésa, ou du père Gilbert, ou d'un grand saint (plus ancien, donc plus décanté)...


Se retirer des affaires, délier pour un temps des ronces quotidiennes, débrancher le fil...du téléphone, et se taire pour entendre Dieu dans la brise...menue  :)


Les retraites en forme de camp militarisemblable ? N'est pas le remède universel. Cela fait trop de dégâts dans certains coeurs... dixunt des prêtres qui s'occupent d'âmes.


Autres manières ? se retirer dans "sa" maison, chez des moines familiers, rester chez soi, comme un chartreux dobédience traditionnelle, trouver un gite temporaire, une cabane où l'on s'isole, en
pays étranger pour ne pas bavarder pour rien... ou bien suivre les heures réglées d'une retraite,  selon STFrançois de Sales, pour faire un must selon le saint abandon, la confiance sousle
manteau de N D de bonne Délivrance... cela commence comme N D De bonne délicatesse comme je lus un jour le socle dans la pénombre des cierges d'une petite chapelle où je suis restée un long et
paisible moment...


 


Lire et relire les auteurs qui parlent au coeur, cela nosuosmose quelque peu, peu à peu. Suis contente si :gr de SQles pouvqit ;e d2teindre un peu dessus< Il avait une soutane presque bleue,
et cela me va.


 


Avec mes bonnes salutations


 


 


 
Répondre
H

Je ne fais que glisser par ici, maintenant.... MERCI à tous les deux...


Merci mon Dieu de nous avoir donner la communion des saints ! En grande union de prières.


Herbe de Provence
Répondre
P

merci Glycéra je médite tout cela..on est peut-être sur la même longueur d'ondes..


vous écrivez bien mieux que moi! udp
Répondre
G

Bonjour SIeur ph...


Education basique ?


Votre ph me fait dire que ce n'est pas pH, donc pas d el'acidité !


 


Education ou enseignement ? ou imprégnation ?


Oui, l'homme qui n'a pas pris habitude de vivre entier, qui a abandonné les oreilles et l'oeil du coeur ne vivra qu'en surface, et les règles, règlements, approbations sociales, et recherches de
compliments ou de vademecum sont de cet ordre de la surface.


Je m'explique : apprendre à un enfant que seules les notes comptent n'est peut-être pas le but des éducateurs, masi en pratique, celui qui jette un oeil à la copie, juste en haut sur le 9/10 ou
au carnet, juste en descendant la colonne des notes 8 9 7 9 10 ... assorti d'un (très très rapide) "c'est bien", enseigne en pratique que la note suffit... et que le reste ne vaut pas qu'on y
dépense de l'énergie...


 


Frustration d'avoir eu ce 10... et du coup d'être renvoyé à soi-même...


Frustration d'avoir eu ce 10 obtenu en répétition sans coeur, juste comme un magnétophone imbécile... et que personne ne voit cela.


 


Alors, les approbatiosn, les règles, les trucs et les procédures sont dévitalisantes, enlèvent la vie, enlèvent le coeur. AInsi de ces administrations peut-être de fraternité républicaines, mais
pas de charité divine, cordiale, relationnelle entre deux êtres.


 


Mais...


est-ce la faute au système, à la charge de "les autres qui..."...


N'est-ce pas aussi notre paresse secrète qui s'imagine s'en tirer en respectant, juste au minimum les règlements ? Le chapelet mécanique... mais j'ai dit "mon" chapelet, donc Dieu doit mettre les
comptes à jour, il me doit telle ou telle réponse, j'ai payé, moi...


 


Cette paresse d'attendre tout : j'ai commandé à Dieu, Il doit obtempérer, se mettre sous (ob) ma vie (temps) et faire ce que je lui dis. Orgueil de celui qui veut indiquer à Dieu ce qu'Il devrait
faire... ou aurait du faire. Lucifer fit cela à l'incarnation qu'il refuse d'adorer : Non serviam.


 


Prier, c'est nettoyyer, débarasser en soi ce qui y est inutile à la visite de Dieu, jeter les outils qui ne sont pas ceux de notre métier, cette tâche qu'on assure parce que Dieu désire que ce
service soit fait, que cet acte ait lieu, ici, maintenant.


 


On ne sauve le monde qu'on faisnat ce ménage en soi, en se détachant de tout ce qui nous entrave pour voler à Dieu.


Ces prières sèches (sèches en notre ressenti) ne sont-elles pas la pierre (bien saine et sèche) dont Dieu a besoin pour le muret où grimpera la vigne au bord du jardin ?  Sachons être la
pierre, taillée juste, pour l'édifice que Dieu construit afin de nosu accueillir un jour. L'emploi de la pierre n'est parfait qu'à la mesure de ce qu'on lui enlève, de ce qu'on en taille. Dieu
sait choisir et tailler, et sait aussi inspirer ses ouvriers... s'ils s"y mettent et s'ils écoutent sa demande, même celle qui est dite en silence. Un très bon ouvrier n'entend rien, Dieu ne lui
parle plus, Il le regarde faire, et Il se réjouit de le voir travailler si adroitement...


 


Prions.


Pour que notre propre coeur se change, que le sacré-Coeur y osmose sa douceur et la confiance au Père.


 


Ces prières-là sont des diamants à DIeu.


N'est ce-pas le nom qu'il a donné pour les 2 sous de la veuve au Temple ?


 Que Dieu nous ensoleille et fournisse la bonne rosée en son verger, pour que nous donnions chacun fruit où Il nous a planté. 


 


Glycéra


qui se régale à chaque occasion de voir tous les délicieux arrangements que Dieu fait pour nous ! Merci quand j'ai reçu de me nourrir de cela... Je vous envoie un peu de ce soleil... de celui qui
brille au dessus des nuages si gris dessous, clairs dessus, et bleu du manteau de Notre-Dame, qui elle est à jamais proche et remplie de son Dieu.
Répondre
P

pour conlure: je dirai que c'est ce que je reproche à nos milieux cet espèce d'esprit volontariste dans la vie spirituelle,  qu'on entretient comme on peut. Et puis un jour telle soutane
nous déçoit, on en voit tous les travers, on se rend compte que ce ne sont que des hommes capables du pire comme du meilleur ( l'habit ne fait pas le moine,) adieu nos illusions, alors on
panique, on sait plus où aller..un peu comme à l'UMP on avait ses chefs et tout qui fout le camp. Alors on va vite se revolontariser avec une retraite de st Ignace où on va vous parler de tout ce
que vous aimez l'enfer le purgatoire, y en a ils ont besoin de cela tous les ans... mais dans tout ça au bout de compte, le coeur n'y a plus sa place. Comme dans certaines éducations d'avant
guerre ... du formalisme. j'ai été vacciné de tout ça. mais chacun a son parcours. voilà bonne rentrée de l'Avent c'est ce qui me différentie avec la banquise.  ph.
Répondre
P

manque d'éducation: je parle du coeur . je ne renie pas que l'éducation reçue a été bien utile et nécessaire surtout quant à l'instruction,  que nous n'aurions jamais eu ailleurs. Mais il
faut passer à une autre dimension que des leçons bien apprises par coeur. Ca c'est je pense l'âge et les épreuves de la vie qui s'en chargent.....


 
Répondre
P

cette lampe oui c'est peut-être quelqu'un ...! Seule la confiance vaut de vivre.. surtout quand on n'a plus d'illusions à se faire sur qui que ce soit ou quoi que ce soit.! ... quand nous aurons
tout donné! l'avantage d'être libre et de n'appartenir à aucune chapelle qu'à ses moines. Cette incapacité à rester centré en pensant à Dieu .. un manque d'éducation aussi sans doute. parce qu'on
a été disons formaté pendant des années et puis un jour on se pose la question sur nos vrais rapports avec le Christ.. Enfin de compte on se rend compte qu'on n'a vécu qu'avec des principes et
des règlements qui n'ont laissé que très peu de place au coeur! On vivait sur des illusions.. sans compter tous ceux qui nous larguent et qui pensent dans la pièce à côté. la dernière conversion
sans doute. les attachements excessifs, démesurés,  à des curés, à des soutanes ou autres,  un jour de tout ça il faut s'en débarasser parce qu'un jour on est seul et bien seul. ph
Répondre
G

Moins je sais prier, plus cela se tait en moi.


 


Alors Dieu y a enfin de la place.


 


Moins je sais recevori, cuisiner, décorer, et même quand je serais bien vieille, je ne saurais plus faire les lits ou fermer les volets, porter du bois, ou repasser les taiens d'oreiller...
Alors, il ne restera que mon coeur vide, et là, s'il est grand, plus il sera grand, plus Dieu y sera à l'aise.


 


Ô mon âme tais-toi et adore !


 


Ce temps offert, cette incapacité à rester centré en pensant Dieu ou Marie ou le Ciel ou la terre, ou les services ou... toute autre vertu est un cadeau du Ciel. Cela prend tout, même notre être
quand nous aurons donné lme cheveu qui nous reste accroché à la terre... 


 


Oui, c'est cette lampe au fond de l'âme : cette lueur qui dit "Je ne comprend rien, je ne sais aps comment, mais je sais qu'Il voit et sait que mon coeur veut être à Lui". Là dans le fond de
l'âme est notre esprit, cet Esprit qui est Dieu, miette de Dieu qui vit tapi au fond de l'âme. Entrer là, à la lueur de cette confiance, c'est toucher et embrasser le coeur de Dieu...


 


Merci Sieur Philippe de votre mot.


 


Seule la confiance vaut de vivre. Nous ne l'aurons jamais assez grande.


Elle est la clef de l'ouverture des bras de Dieu pour nosu porter en ascenseur vers Son Ciel où Il dira : entre chez toi, Tout ce qui est à Moi est à toi.


 


Glycéra


 


qui le voit, et le dit...


et qui le fait si mal !
Répondre
P

oui c'est certain mais ça ce n'est palpable, ça ne se voit pas.. il faut s'en convaincre! c'est évident quand on est chacha ou autre il est vivant ! et puis un jour on se rend compte que ce n'est
pas si évident que ça.  j'en parlais à un père dernièrement drôlement et malgré tout il me disait que c'était ça on sent au fond de soi quand même que tout ça est vrai ! même si auj tout
nous pousse à laisser tomber..


c'est ce qui nous fait avancer..


bises


philippe
Répondre
L

Notre force, cher Philippe, est justement de prier les uns pour les autres. Aucune prière n'est "pauvre", ni "faible".


Je n'aime pas vous entendre dire cela. Rappelez-vous, Isaïe, (je n'ai pas la référence en tête):


"Tu as du prix à mes yeux, tu comptes pour moi, et je t'aime". Notre Seigneur s'adresse à chacun de nous. Quelle joie profonde alors !


Bien à vous.


 


LR
Répondre
P

MERCI Bon et saint temps de l'Avent; quand on me dit de prier pour quelqu'un maintenant ça me fait tout drôle comme
si j'avais un pouvoir quelconque. J'ai déjà bien du mal à me gérer tout seul ! j'ai une image de la Vierge nd de la confiance, je savais pas que ça existait elle est au-dessus de mon lit tout à
fait pour moi. bonne neuvaine de l'Immaculée conception. Je vais essayer de m'y mettre. peut-être qu'à nos âges on se rend compte qu'on n'est si loin du but si méprisable. On désespère de soi et
on se dit qu'on est une cause perdue, la volonté paralysée..et le lendemain on recommence. Parfois ça va tellement tout seul. Et puis à l'arrière plan ces rues de fête ! au moins s'il y a la fin
du monde on se posera pas la question de savoir où aller.. j'admire les gens sûrs d'eux. Mais j'étais pareil. tout jeune, tout feu tout flamme; un moment le feu s'éteint il n'y a plus que des
braises froides nd de la confiance, la maman de la miséricorde! et le lendemain c'est reparti avec nos faibles moyens mais avec Sa Force à Lui. Il faut faire avec une foi de vieux, c'est plus la
même qu'avant.
Répondre
M

 


Union de prières pour toutes ces intentions, pour l'IBP et pour vous cher Philippe.


 


Madame Zouave
Répondre
L

priez pour moi ! je suis usé ...
Répondre
P

je ne suis pas ibp mais je prie pour vous enfin, mes prières ne valent rien mais je les donne au Seigneur Jésus... quand on me dit de prier pour quelqu'un je suis bien pauvre par moi même.. mais
Lui il est là...


! merci pour tout . pour moi c'est comme fillion et Copé chacun ses chefs


ça finit pas un P quoi..


Dieu s'y reconnaitra ... le tout c'est de gagner la guerre et c'est pas facile ....
Répondre
E

En union de prières pour toutes ces intentions.


 


Pierre (sur le départ, mais en UDP tous les jours).
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !