Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 05:11

Dimanche, le chasseur a donc arpenté les vignes, comme je vous le disais, et je suis restée tranquillement à la maison, pour garder le pépé, Odax, 14 ans, qui, le pauvre, ne peut plus suivre à la chasse !

 

La pluie et la chaleur de ces derniers jours avaient fait sortir une herbe verte et drue, j'ai pensé aux cocottes qui allaient s'en régaler et je les ai lâchées dans le jardin. Tant que les deux jeunes n'étaient pas là....Odax les a toujours ignorées.!

 

Tout en les surveillant d'un oeil, pour qu'elles ne piétinent pas les plates-bandes du patron -qui s'en aperçoit toujours !- je donne à Odax sa gamelle remplie de bonnes choses.

 

Ces dames paissaient joyeusement l'herbe nouvelle (tiens ! ça me rappelle une fable de ce bon La Fontaine, fable que j'aime particulièrement : La bique, allant remplir sa traînante mamelle, et paître l'herbe nouvelle, ferma sa porte au loquet, non sans dire à son biquet....magnifiquement drôle !)

 

donc, disais-je, ces dames broutaient avec ardeur, quand l'une d'elles s'est avisée que le chien avait l'air de se régaler.

Prudente, elle s'est approchée...

 

PA070003

Le chien continuant à dévorer sans lui prêter attention, la cocotte s'est enhardie...

 

PA070002-copie-1.JPG

 

Faut croire qu'elle a apprécié....

 

Passez une bonne journée !

 

LR

Partager cet article
Repost0

commentaires

G

 


"Ne répétez pas de vaines paroles"


Qui l'a dit ?


Oui, le Seigneur soit même. Jésus qui enseigne à prier, en ne répétant pas de vaines paroles. Il n'aime que les vraies, les utiles, les bien pesées.


Comme vos arguments, seuls les vains sont éliminés de la bienséance... pas les vins du repas d'omelette...


 


Ah, prendre la mouche...


avec son vinaigre !


 


Faut-il être parisien vexable pour le faire sans faillir ! 


Bon ap' !


Glycéra


mémé vinaigre, qui en met dans son assiette de légumes avec un filet d'huile crue et quelques herbes... ou qui déglace ses cuissons avec une pointe de vinaigre avant de mettre la crème et les
épices...


 


 
Répondre
U

C'est toujours la même technique bien rodée, au début il y a un sujet : le vinaigre dans l'omelette ; trois protagonistes : deux femmes, un homme ; les deux femmes ignorent tout de cet usage qui
existe depuis que l'on fait des omelettes et qu'il y a du vinaigre, usage qui se perd aujourd'hui de toute évidence ! l'une des deux femmes se vante de son ignorance et se moque même
grossièrement de cet usage, l'autre femme ne se vante pas et se montre intéressée... las ! que pensez-vous qu'il advint : les deux femmes outrées, après sans doute moultes vérifications, que
l'homme ait raison, font haro sur le baudet parisien ! on botte donc en touche de toute urgence et on reprend le ballon en déviant la conversation sur des sujets qui n'ont plus rien à voir, avec
l'aplomb de la mauvaise foi qui caractérise leur sexe depuis que la femme est femme, qui, dans sa vanité féminine ne peut supporter que l'homme ait raison.


*


Moralité, hommes, mes frères, ne vous aventurez jamais en vaines discussions avec vos sœurs les femmes, c'est perdu d'avance, même et surtout si vous avez raison ! les femmes pardonnent beaucoup,
sinon tout, aux hommes, mais il y a une chose qu'elles ne vous pardonneront jamais, c'est d'avoir raison à leur place, si je puis dire... ce que j'aurais mieux fait de ne pas dire !
Répondre
L

Bien bien bien : Cath...o, on ne va pas l'inviter souvent, hein ? Il critiquera sans cesse en comparant avec ce que l'on faisait dans le temps !


Je plaisante, le Parisien.


Quoique...


LR
Répondre
U

... j'ai tout appris des femmes, mère, grand-mère, quand j'étais petit, ensuite quand j'ai grandi j'ai continué à apprendre des femmes, italiennes, anglaises, allemandes, j'ai appris à cuire les
vrais spaghettis autrement que les infâmes nouilles à la française, j'ai appris un peu à boire du vrai thé et beaucoup à boire de la bonne bière, j'ai appris le délicieux leberkäse et j'ai
continué mes cours de bière, aujourd'hui en France ce sont les hommes qui doivent apprendre aux femmes à faire cuire un œuf, résultat elles finissent par aller se le faire cuire elles-même, à
moinss qu'elle ne nous envoient aux pelotes avant...
Répondre
C

Hé ho hé ho le parisien !


 


Je ne pense quand même pas que vous ayez l'âge qu'auraient mes grands mères, ni même mes tantes ... et je n'ai jamais vu l'une d'entre elles ajouter du vinaigre dans les oeufs ! Alors le coup du
"ah de mon temps ... c'était mieux avant ... etc ", hein, bon ....


 


Nan mais des fois ....
Répondre
T

Avez vous essayé de mettre du vinaigre sur des frites chaudes ?


 


C'est absolument délicieux !


 


The Webmestre
Répondre
U

Cher Pierre, nous sommes déjà d'un autre monde, d'une autre vie, d'une autre civilisation française. Nous n'existons plus, nous nous survivons à peine, nous sommes largués, nous représentons
l'âge des cavernes, nous n'avons pas appris les rudiments de base de cuisine les plus essentiels dans les magazines ou autres fiches cuisine, qui du reste ne les enseignent pas, tout comme les
livres qui les tiennent pour acquis... mais connaissances mal acquises ne profitent jamais en cuisine !
Répondre
L

Bon, mais si j'ai envie de dire "beurk" je dirai "beurk", voilà !


Qu'est-ce qu'on leur chante, Cath...o ? Chépa.


A deux voix, ce sera maigre !


LR
Répondre
E

Mais, mais, mais ... je mets toujours un trait de vinaigre dans les omelettes ou oeufs au plat ...


 


Les oeufs au plat à la lorraine, c'est déjà un bon petit lit de beurre bien fondu, casser les oeufs, ajouter de l'estragon, saler, poivrer, puis un filet de vinaigre qui doit cuire et sur la fin,
une bonne "affaire" de crème ...


 


Pierre.
Répondre
U

En fait de gôut et de valeurs, c'est la vieille France : j'ai appris tout ça quand j'étais petit et je ne suis pas encore centenaire ! jadis une omelette sans vinaigre était impensable, tout
comme beaucoup d'autres choses... mais ce qui frappe dès qu'on parle de cuisine c'est de voir à quel point il y eu une rupture des traditions, de la transmission, et quelles genres de réflexions
incongrues on peut essuyer pour des choses qui étaient évidentes et que tout le monde apprenait dans les cuisines de son enfance... le 'beurk' est une gaffe monumentale en plus d'être ridicule,
hélas !
Répondre
C

Mais c'est peut-être bon ??


 


Bon, LR, puisque vous passez par là : qu'est-ce qu'on leur chante à la RIB ???
Répondre
L

Du vinaigre sur une omelette ?


Beurk !


Décidément, nous n'avonspas les mêmes goûts !


Je ne parle pas de valeurs, notez bien, cher ami !


LR
Répondre
C

C'est la première fois que je vois ça !!!


 


J'essaierai un jour .... Enfin je vais commencer par mon usage personnel avant que mes enfants ne songent à me faire enfermer ...
Répondre
U

On peut quand même en faire une si on n'a pas une boîte pleine sous la main, mais au moinss 4 œufs, après on est en-dessous de la masse critique, autant se faire des œufs durs...
Répondre
U

Une omelette sans vinaigre c'est comme une soupe sans sel !
Répondre
C

Du vinaigre sur l'omelette ??????
Répondre
S

Zut ! Partie trop tôt mon image.


 Bon, demain, je rejoins Dame LR chez maman et laisse Sébastien tout seul jusqu'à jeudi après-midi. Attention à vos oreilles, elles vont siffler


      Caro.
Répondre
S


Répondre
L

Une omelette de six oeufs pour une seule personne ???


Doux Jésus ...


Je suis bien heureuse d'apprendre que Jérémy est rentré ! J'ai pensé à lui cet après-midi dans le train, merci Seigneur.


 


Je suis présentement chez ma soeur dans la Drôme.


Chez la maman de Caro, quoi..


LR


 
Répondre
M

 


Merci mon Dieu pour ces bonnes nouvelles de Jérémy .


 


Gros bisous à Jérémy


 


Madame Zouave
Répondre
E

Cher Parisien, votre recette marche bien aussi avec juste trois oeufs ? Je n'ai plus 25 ans pour six oeufs, hélas !



 


Et puis, filer chiper des oeufs des cocotes de Dame LR, faut faire le voyage et en plus son mari chasseur doit avoir un fusil ... (logique !).


 


Pierre.
Répondre
T

 Merci Seigneur.     Nous sommes contents pour  Jérémy.


 
Répondre
E

Bon retour à Jérémy à la maison !


 


Pierre.
Répondre
B

Merci pour cette bonne nouvelle concernant Jérémy.


Nous nous réjouissons avec lui


et continuons à le porter dans nos prières !


Bigoudenne
Répondre
S

Pardon pour la faute d'orthopgraphe sur "inquiet" (je n'avais pas mis de "u"). Honte à moi .


Seb (maladroit).
Répondre
S

Merci mon Dieu. Nous étions inqiet pour lui, mais apparammen tout va mieux pour lui. Dieu soit loué.


Qu'il se repose et reprenne des forces, il en a bien besoin, je crois.


Caro et moi-même continuerons à prier pour lui.


Donnez-nous, chère Mimi et Morti, si vous le pouvez, régulièrement de ses nouvelles. Cela nous fera chaud au coeur d'apprendre qu'il va bien.


UDP.


Seb.
Répondre
M

Ca y est , Jérémy vient de sortir de l'hôpital , il est dans le taxi qui le ramène à Miramas .


Deo gratias !


 


Mimi
Répondre
U

Il est vrai que la gamelle d'Odax est plus appétissante que votre menu d'hier soir !


 


Pour ceux qui sont chez eux ce midi je préconise une petite omelette en plat de résistance, omelette expresse à la parisienne :


- une boîte de 6 œufs


- un morceau de lard fumé ou une barquette de lardons fumés


- une boutanche de vinaigre de vin à portée de la main


maintenant à l'attaque ! faire revenir son lard promptement, battre vigoureusement à la fourchette ses 6 œufs dans un bol à soupe jusqu'à ce qu'ils moussent légèrement, bien beurrer la poêle,
laisser roussir sans crainte, verser les œufs battus sans les laisser reposer ni vous non plus, y mettre les lardons dès que ça attache un peu, retourner une moitié de l'omelette sur l'autre sans
lambiner afin qu'elle soit bien baveuse (comme votre supérieur quand il s'adresse à vous), c'est plié ! arroser le tout généreusement de vinaigre et manger immédiatement tant que ça bave encore,
un petit calva pour faire passer et vous pouvez retourner au boulot en pleine forme !
Répondre
E

près de Bergerac, en wacances chez ma môman, ma cousine de Marseille était venue avec sa chienne adorable ... nous
déjeunions dans le jardin et voilà-t-y pas que la chienne arrive en courant, dépose aux pieds de ma cousine une poule qu'elle venait d'occire ... ce bon regard d'une chienne toute fière qui vient
nourrir sa maîtresse !


 


Ma cousine s'est levée blême ... a filé chez les fermiers voisins pour s'excuser et les dédommager ... . Le
lendemain, on a mangé la poule, fort succulente au demeurant avec de l'estragon du jardin !


 


Pierre (c'est tout de même mieux que mon chat qui pense que je vais me nourrir des souris qu'il me rapporte ).


 
Répondre
B

Un beauceron !


Offert par nos enfants lorsque nous avons déménagé cet été.


(A mon avis, c'était (un peu !) un cadeau interressé ! ) 


Bigoudenne
Répondre
L

Quelle race ?


J'aime particulièrement les chiens !


LR
Répondre
B

Merci dame LR pour cette histoire toute mimi !


Odax a vraiment l'air d'être une bonne bête !


Nous, nous avons un jeune chien de 7 mois qui ne fait que des bêtises !!! 


... Mais qui est trop mignon quand même ! 


Bigoudenne
Répondre
T

 Bonne fête à tous les Denis. Une pensée pour Elsasser.


 Téri et Camarguais


 Merci chère LR. L'important est que le gentil Odax ne se soit pas fait piqueter par la cocotte.


 Bonne journée à tous.
Répondre
E

  Chère Dame LR, je vois que vous avez une poule noire ! Quand les frères trappistes fournissaient Yaoundé en excellents oeufs, ma mère arrivait chez le volailler et demandait des
oeufs de poules noires ... Le volailler, interloqué, lui demandait de choisir elle-même ... et, bien sûr, elle prenait les plus gros ! 


 


Pierre.
Répondre
L

Si, Odax a levé le nez, a regardé la poule, juste sous son nez, et s'est replongé dans sa gamelle !


J'étais morte de rire !


LR
Répondre
E

Bonne fête à tous les Denis. En mémoire de notre Denis de Courtalain.


 


Pierre.
Répondre
E

Chère Dame LR, vous me rappelez ici un épisode d'enfance ... je devais avoir quatre ou cinq ans et j'avais entendu
ma mère dire que la soupe des chiens était si bonne que l'on pourrait en manger ! Ni une ni deux, je suis allé manger leur soupe directement dans la gamelle .


 


Notre cuisinier congolais m'a attrappé par la peau du cou, donné une bonne claque sur les fesses .... il faut dire que notre berger allemand n'était pas content du tout !


 


Ce matin, comme presque tous les matins, j'ai pris un bon potage (1/2 l) au lieu de thé ou café et une bonne part de tome de chèvre ... Le Roi Soleil était très amateur de potages, avait fait
venir Monsieur de la Quintinie pour le potager de Versailles et ce goût pour les légumes lui a offert sans doute le règne le plus long de l'histoire de France ... Madame XIV de Maintenon suivait
le même régime et a vécu encore plus longtemps !


 


Allez, chers pingouins, du potage au petit déjeuner et on pourra tous causer longtemps !


 


Pierre.
Répondre
M

 


Merci Dame LR pour cette petie fable de votre cru. Effectivement, Odax n'a pas du même lever le nez, trop occupé à vider sa gamelle . Est-ce que les oeufs de cette poule si hardie vont prendre le goût de la pâtée pour chiens ?


 


Bonne fête à tous les Denis (pensée pour Elsasser) et bonne journée à tous.


 


Madame Zouave
Répondre
P

 Bonjour Chère Dame LR,  Bonjour toute la Banquise  Bonjour Chère Mirabelle ! Très belle histoire ce matin !


Mes prières tout à l'heure à Sainte Rita


Philomène



Répondre
P

C'est vraiment mignon


Bonne fête aux Denis. Et un clin d'oeil à notre cher Elsasser
Répondre
M

Comme c'est mignon!


Bonne journée à tous .


Bonne fête à tous les Denis . Elsasser on ne vous oublie pas .


Mimi
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !