Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 06:16

Papa recevait  le sacrement des malades .

Je vous narre comment cela s'est passé.

 

Le Dimanche précédent, nous étions invités dans la nouvelle maison de nos voisins, donc pour des raisons pratiques, j'étais allée à la messe à la chapelle de L'Immaculée Conception et Morti et Pingouinot à l'église Saint Pie X.


C'était M. l'abbé Laurent Pouliquen qui célébrait. Lors de son sermon qui parlait du sacrement des malades, il nous disait que les gens avaient peur de voir un prêtre venir chez eux, que les voisins s'imaginaient automatiquement qu'il y avait une personne qui était décédée,il nous a dit que le sacrement des malades ne tuait pas, au contraire !


Je me souviens avoir pleuré pendant ce sermon, car sachant papa malade, je ne savais pas comment lui demander si, il voulait voir un prêtre......Papa était catholique mais  ne pratiquait plus .


Arrivée à la maison, Morti et Pingouinot n'étant pas encore de retour, j'ai téléphoné à maman, nous avons papoté, lui ai demandé des nouvelles de papa qui était sous oxygène et elle m'a dit " tu veux que je te le passe ?" je lui ai dit oui, donc nous étions en pleine discution, quand le Saint Esprit m'a éclairée et je lui ai posé cette question : "Cela te ferait-il plaisir de connaître l'abbé qui s'occupe de Kévin à l'école ?(Il était scolarisé au prieuré Saint Férréol ) Papa m'a dit " bien sûr".

 

Je téléphone donc à M. l'abbé Pouliquen, prenons rendez-vous et le mardi après-midi nous partons chez mes parents.


Après avoir fait les présentations et discuté un peu, l'abbé nous dit à maman et moi qui étions dans la cuisine:" Je vais le confesser, restez ici. Ensuite il lui a donné la communion, puis nous a dit "je vais lui donné le sacrement des malades ", maman lui a préparé ce dont il avait besoin et ensuite il lui a donné le sacrement, je me souviens lui avoir tenu son livre de prières et avoir fait les réponses...

Je tremblais d'émotion.

 

Ensuite, maman nous a offert un café et du gâteau que mon frère lui avait porté.

Et nous sommes repartis, nous sommes d'abord allés à la chapelle d'Aix, car l'abbé avait rendez-vous pour une leçon de catéchisme qu'il devait donner.


Je ne peux pas vous décrire la joie qui nous habitait.......

 

Papa, le soir même, a téléphoné à Belle-maman, tout heureux, il lui a dit s'être réconcilié avec le Bon Dieu.

 

 

Cette partie de ma vie pour vous dire, que le sacrement des malades ne tue pas.

Papa est décédé le 10 mars 1992.  Paix à son âme !

 

 

Merci, M. l'abbé Pouliquen, vous êtes dans mes prières.

 

 

 

 

 

 

Mirabelle Casio-cigogne.jpg


 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Augustin 28/01/2012 23:14


Mirabelle, j'ai versé une ou deux larmes en lisant cette émouvante histoire.  Votre père a fait une bona mors, ce qu'était très important pour le monde catholique il n'y a pas si
longtemps.  C'est vraiment une grâce divine.

Filelalaine 28/01/2012 12:08


C'est vraiment une belle histoire. Merci Mimi de nous la faire partager !

Madame Zouave 28/01/2012 10:59


 


chère Mimi, je ne sais comment vous dire toute l'émotion que j'ai ressentie à vous lire. Merci pour ce beau témoignage. UDP.


 


Madame Zouave


 

Sic transit 28/01/2012 10:57


Vous avez vraiment été inspirée ce jour-là, je comprends que vous vous en souveniez.

Téri 28/01/2012 09:47


Un très beau et émouvant témoignage.


UDP

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !