Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 15:31

 bonjour chers vous tous.

 

Ce billet pour revenir sur le cd Spiritus  Dei - Les Prêtres.

Vous en avez parlé ici même dans plusieurs commentaires ...

 

Je vous avoue que ce n'est pas ma tasse de thé favorite, mais je rejoins par contre monsieur l'abbé IITimII,3 lorsqu'il pense qu'à notre époque où tout est systématiquement et méthodiquement désacralisé, ce cd peut donner envie à certains d'écouter de la belle musique et d'aller l'écouter dans une église.....

C'est quand même mieux que du rap anti-catho et anti-français non ?

Et puis si vraiment l'argent récolté sert à la construction d'une église, ce n'est que mieux !

 

Bref, tout cela pour vous dire que dans ce cd il y a un texte écrit et dit par Mgr Di Falco : on m'a fait parvenir ce texte et je vous le livre donc...

en attendant vos commentaires, si commentaires il y a ........

  

 

Mortimer

 

 

 

CONVERSATION AVEC DIEU

 
 

      Dis, Dieu, es-tu bien dans ma peau ?

As-tu assez de place ? 

      Souvent, je ne le nie pas, j’occupe tout l’espace, je m’étale confortablement dans ma routine, mes habitudes, mais même dans ma médiocrité au point d’en oublier que tu es avec moi, présent en moi.

      Je dois te confesser que dans ces moments-là, je ne suis pas très fier. Je préfère t’ignorer, faire comme si je ne te connaissais pas, et dire comme Pierre à ton propos : « Je ne connais pas cet homme. » Oui je te l’avoue, il est des moments où tu me gênes ! Vraiment, tu me déranges ! 

      Ce que j’appréhende le plus c’est lorsque je doute de toi : c’est comme si tu étais sourd à mes appels.

      Absent, silencieux. Je suis tout seul dans ma peau, et ce grand vide me donne le vertige. Je te cherche et je ne te trouve pas. Je t’appelle et tu ne réponds pas.

      Ces heures-là sont douloureuses, tu peux le croire… Et cependant, vois-tu, ces moments-là, je ne les regrette pas. Au contraire.

      Une fois passé mon trouble, je suis tellement heureux de te retrouver ! Je dois constater que tu es toujours présent, fidèle, comme toujours, et que c’est moi qui m’étais éloigné.

      Qu’il est bon ce moment où tu m’accueilles chez moi.

      Les mots que j’avais préparés pour habiller nos retrouvailles, tu n’en veux pas. Mon regard te suffit et moi je cherche le tien. 

      Il y a aussi les jours où je voudrais te laisser toute la place. C’est alors que je veux me faire tout petit, pour que chez moi, dans ma peau, vraiment, tu sois chez toi.

      Je suis joyeux quand tu n’es pas à l’étroit dans une peau étriquée, mesquine, une peau de chagrin, quoi ! 

      Mon Dieu, je te le demande, apprends-moi à m’aimer comme toi seul sais m’aimer. 

      Je suis bien tu sais lorsque nous conversons tous les deux, simplement, familièrement, comme de vieux amis, comme deux êtres qui s’aiment et partagent le même toit. Je ressens si fortement le réconfort que m’apporte ta présence. Elle est là la force de la prière. 

      Et dire que c’est toi qui habites avec moi cette vieille peau que j’ai parfois tant de mal à traîner ! Ah !

      Si seulement je pouvais, ne serait-ce qu’un instant, l’oublier accrochée à un clou, telle une vieille guenille. Mais toi, c’est cette peau-là que tu veux habiter avec moi. 

      Sais-tu que plus je sens que tu habites en moi, plus je crois devenir un peu toi. Oh ! Ne t’inquiète pas pour ma modestie. J’ai dit « un peu », juste « un peu ». Je sais que c’est toi qui pousses l’humilité jusqu’à choisir d’agir par moi. 

      Dans ces moments-là, tu peux le croire, je suis vraiment heureux parce que je sais alors que tu es bien dans ma peau. 

 

 

     Monseigneur Jean-Michel di Falco Léandri (in « Spiritus Dei » - Les Prêtres)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

LR 09/04/2010 20:28



UDP dès ce soir pour votre intention, l'abbé.


 


LR



Mortimer 09/04/2010 16:38



MBen oui monsieur l'abbé ! faut bouster la Banquise de temps en temps ....


Bon votre dernier lien ne provoquera pas un tsunami je pense .....C'est dur de se prononcer ! vrai ou faux ? Si
c'est vrai, chapeau ! si c'est faux chapeau aussi parce que c'est bien fait !


La Banquise priera ce soir pour votre intention .


UdP






IITimII, 3 09/04/2010 16:19



Hé bééééééééééééééééééééééééééééé !


J'ignorais que ce simple transfert ferait un tel ram-dam sur la banquise ! 


 





 


Bon alors ze recommence : avec çà (rien à voir ! mais ze
n'arrive pas à savoir si c'est du chiqué ou pas !)


 


IITimII, 3


PS : Plus sérieusement, je recommande un paroissien engagé et estimable, rattrapé à 63 ans par le "crabe" cette nuit... Je vous confie aussi sa famille très douloureusement éprouvée.



Nathalie-Marie 08/04/2010 20:57



‘Je vous avoue que ce n'est pas ma tasse de thé
favorite’


 


Moi non plus cher vous ! Je ne suis pas certaine non plus qu’en parlant de ‘vieille peau’ ou vieille
guenille’ Monseigneur puisse captiver les jeunes, mais en même temps ce texte est très proche de ceux du Père Guy Gilbert, et nous savons combien cela a pu faire ses preuves et parler aux
cœurs…



Ewondo 08/04/2010 20:45



 Vouliez-vous dire : des coups et des douleurs ?


Je sais, c'est nul, mais c'est de l'Ewondo super nul !


 


Pierre.



Cath...o 08/04/2010 20:27



Bah vous savez, des goûts et des couleurs ...


 


Vous aurez même le droit d'aimer, c'est promis, je ne vous en voudrai pas !!



Ewondo 08/04/2010 20:23



Après une bonne nuit, vais écouter !!!!       ....


 


Si c'est comme vous l'dites, bon je vais désespérer de tout !


 


Pierre (sleeping ... frrrroooonnnnffff !)


 


 



Cath...o 08/04/2010 20:13



Commentaire : bofffff .....


 


Comment dire ? Le fond n'est pas si idiot que ça, ça part d'un bon sentiment, personnellement le tutoiement en lui-même ne me gène pas, ... mais c'est d'un cucul la praline !!!!


 


Et côté cucul la praline, ça va fort bien avec les morceaux du CD ... . L'alleluia de Léonard Cohen revisité par
les nouveaux "2be3" ecclésiastiques est un morceau d'anthologie !! . A côté de ça, "le feu ça brûle et l'eau ça mouille" c'est du Verlaine !!!  


 


Apparemment ce phénomène médiatique (?) n'est pas encore arrivé parmi les jeunes cathos : mon fils ne connaissait pas. Sa réaction lorsque je lui ai fait découvrir : grand éclat de rire, il
croyait que c'était une parodie !!! Je l'ai achevé avec la vidéo : je vous passe ses commentaires, ils seraient à la limite de la diffamation ...


Ah, pour ceux qui comme Pierre voudraient juger sur pièce, on peut écouter l'intégralité du CD ici :


http://www.musicme.com/#/Les-Pretres/titres/Alleluia-t27576.html



LR 08/04/2010 19:48



Humilité, humilité...qui sommes-nous pour dire : nous avons raison ?


Evidemment, il ne s'agit pas de questions de dogmes !! Là oui, nous avons raison !


 


Mais devant ce genre de texte, il faut assumer sa réaction - ça m'agace, certes - (par exemple) mais aussi accepter que d'autres réagissent très positivement.


Je trouve que c'est une excellente leçon.


Bonne soirée à vous.


LR



Ewondo 08/04/2010 19:44



Comment vous dire ? toute la beauté de ce texte ... me permet presque de dépasser des "blocages" dont Dieu, sans doute, sourit avec bienveillance ... après tout le vouvoiement n'existe pas en
langues bantoues ... et il est rare en chinois (par exemple) ... Les Anglais tutoient Dieu dans des formes anciennes alors qu'ils vouvoient tout le monde ...


 


Mais je suis sinon français, du moins francophone ... et ce n'est là qu'une question de sensiblité ... Et j'aime dire "vous" à Dieu, car le "vous" voue tandis que le "tu" tue !


 


Pierre.



Mortimer 08/04/2010 19:39



C'est de ma faute !


Tellement habitué aux conflits en d'autres endroits virtuels, j'en avais oublié que j'étais sur la Banquise !


La forme de ce texte m'agace il est vrai ..... mais bon là aussi il faut faire le distinguo ......


Je n'ai jamais parlé à Dieu de cette façon ! mais c'est ma "formation' tradi qui parle présentement .


Et qui sait finalement comment Dieu veut que nous lui parlions ......?


Avec notre coeur je pense .


Alors Dieu ce n'est pas mon pote  bien sûr ! mais je ne crois pas en lisant le texte que son auteur le suggère ?


Je n'ai pas trouvé objets de scandale dans ce qu'écrit Mgr Di Falco......


Ce dernier a un passé médiatique assez lourd et bizarroïde ! Passé qui m'a fait piquer de grosses colères à l'époque ......


Mais bon ! faut -il, comme certains le font à plaisir jeter l'anathème systématiquement ? faut-il condamner et envoyer à la poubelle tout ce qui n'est pas dans notre ligne de pensée
?


Et cela concerne les 2 camps je précise ! Tradis et Modernos .


Rien ne sortira d'une telle confrontation ! il n'y a qu'a voir les décénies écoulées ...


Quand on en arrive à envoyer des bons points ou des cartons rouges au Saint Père, excusez moi mais c'est grave ! très grave .....


Ce qui est sacré doit le rester ! toujours !


Voilà, je vous laisse .......


Bonne soirée polaire .





 








  


  


 















LR 08/04/2010 19:23



Tout à fait d'accord, cher Pierre !


Je pense que c'est très enrichissant de comparer nos réactions, cela nous permet de nous faire très humbles.


Je me méfie beaucoup de mes propres réactions "à la guillotine" et j'essaie de faire attention, ainsi j'aime lire les commentaires des uns et des autres pour pouvoir relativiser, et tempérer mes
réactions trop souvent faites "au premier degré".


 


LR



Ewondo 08/04/2010 19:04



 Chère dame LR, sachez qu'au départ j'étais un peu choqué par ce tutoiement mais qu'en fait la puissance du texte
convenant si parfaitement à l'espérience que je vis aujourd'hui le gomme parfaitement ... à chacun son expérience ! Et que cela ne fase pas conflit, quand on se tient au fond et non pas à la
forme !


 


Pierre.



LR 08/04/2010 18:47



Quelque chose m'échappe ....Où est le problème, Morti ??


J'espère et je suis sûre que oui, on peut parler de tout dans la sérénité et la courtoisie les plus complètes ! Sinon, ce ne serait plus la Banquise...


 


LR



Ewondo 08/04/2010 18:45



 J'aime tellement, car c'est une réponse à une expérience personnelle :


" Mon Dieu, je te le demande, apprends-moi à m’aimer comme toi seul sais m’aimer. 


      Je suis bien tu sais lorsque nous conversons tous les deux,
simplement, familièrement, comme de vieux amis, comme deux êtres qui s’aiment et partagent le même toit. Je ressens si fortement le réconfort que m’apporte ta présence. Elle est là la force de la
prière. 


      Et dire que c’est toi qui habites avec moi cette vieille peau que j’ai
parfois tant de mal à traîner ! Ah !


      Si seulement je pouvais, ne serait-ce qu’un instant, l’oublier
accrochée à un clou, telle une vieille guenille. Mais toi, c’est cette peau-là que tu veux habiter avec moi. 


      Sais-tu que plus je sens que tu habites en moi, plus je crois devenir
un peu toi. Oh ! Ne t’inquiète pas pour ma modestie. J’ai dit « un peu », juste « un peu ». Je sais que c’est toi qui pousses l’humilité jusqu’à choisir d’agir par
moi. 


      Dans ces moments-là, tu peux le croire, je suis vraiment heureux parce
que je sais alors que tu es bien dans ma peau.


Mon Dieu, je te le demande, apprends-moi à m’aimer comme toi seul sais m’aimer. 


      Je suis bien tu sais lorsque nous conversons tous les deux,
simplement, familièrement, comme de vieux amis, comme deux êtres qui s’aiment et partagent le même toit. Je ressens si fortement le réconfort que m’apporte ta présence. Elle est là la force de la
prière. 


      Et dire que c’est toi qui habites avec moi cette vieille peau que j’ai
parfois tant de mal à traîner ! Ah !


      Si seulement je pouvais, ne serait-ce qu’un instant, l’oublier
accrochée à un clou, telle une vieille guenille. Mais toi, c’est cette peau-là que tu veux habiter avec moi. 


      Sais-tu que plus je sens que tu habites en moi, plus je crois devenir
un peu toi. Oh ! Ne t’inquiète pas pour ma modestie. J’ai dit « un peu », juste « un peu ». Je sais que c’est toi qui pousses l’humilité jusqu’à choisir d’agir par
moi. 


      Dans ces moments-là, tu peux le croire, je suis vraiment heureux parce
que je sais alors que tu es bien dans ma peau. "


Je vais aller chercher ce CD au moins pour me faire mon opinion !


UDP Pierre.


 


 



Mortimer 08/04/2010 18:42



Merci chère Marie pour votre non-commentaire ......


Votre avis pourtant m'aurait intéressé......


J'aimerai bien recevoir les commentaires des pingouins diocésains de la Banquise !


Je pense à Assum, Ptite Bulle, Quentin ........et peut être les z'abbés !


On peut il me semble parler de tout sur la Banquise sans que cela finisse aux z'urgences non ?


 


Mortimer



SebCaro 08/04/2010 18:32



 


Je rajoute un mot à mon commentaire précédent : le Seigneur passe par tous les moyens qu'Il juge, Lui, utile, pour l'Homme.


        Caro.



Marie 08/04/2010 18:29



Eh bien non, cher Mortimer, il n'y aura pas de commentaires pour ma part et veuillez noter que ce n'est que par pure charité !   


Je préfère écouter l'émission de Daniel Hamiche en ce moment sur Radio Courtoisie !


http://www.radiocourtoisie.net/tempo/ 



LR 08/04/2010 18:22



Oui, c'est le sens du message de Morti, je comprends...


LR



SebCaro 08/04/2010 18:16



Mettez-vous "dans la peau" de tous ces jeunes qui ne pratiquent pas et qui écouteront ce CD. C'est tout ce que j'ai à dire à ce sujet...


        Caro.



LR 08/04/2010 18:04



C'est vrai, vous avez raison Morti. Nous avons finalement à chaque fois un jugement un peu hâtif et souvent péremptoire.Si ce texte nous agace, il peut plaire à beaucoup...Ceci dit, je
m'intéresse vraiment aux futurs commentaires des amis de la banquise.


 


LR


 



Mortimer 08/04/2010 17:53



Juste une remarque cher ami : je pense qu' il faut recadrer ce texte avec le cd et avec le public visé finalement .


Je précise que cette remarque ne veut pas dire que je ne suis pas d'accord avec vous !


Bizous à Tite Rose


 


Mortimer


Voilà chers  z'amis !


En attendant vos commentaires, si commentaires il y a ........


  


 


Mortimer



LR 08/04/2010 17:53



J'avais déjà reçu ce texte par mail perso, j'ai tout de suite réagi en disant : "bof"...


Il y a quelque chose qui me chiffonne là-dedans, je ne sais pas vraiment l'exprimer. Peut-être la familiarité excessive ? Je serai heureuse de lire les commentaires de tous.


 


LR



Balthasar 08/04/2010 17:42



Cela fait un peu bisounours ! Salut mon pote ! On a vu où ça menait de traiter Dieu comme un copain chevelu, guitare en main !  


On attend des parôles fortes, du "qui sort de l'ordinaire" C'est d'une indigence, ce texte !



Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !