Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 12:08

 

L’un des opéras les plus connus de Gioachino Rossini (1792-1868) est certainement Le Barbier de Séville, en particulier son ouverture. Celle-ci fut d’abord écrite pour son opéra Aureliano in Palmira (1813), il la reprit dans un 2e opéra Elisabetta, regina d’Inghilterra (1815) puis une 3e (et dernière) fois dans Le Barbier de Séville (1816). Cela fait-il de Rossini un feignant?   Peut-être, on n’en sait rien. Mais tous les compositeurs de cette époque, et des siècles précédents, pressés par le temps, en faisaient autant. Imaginez un compositeur faire ça au XXIe siècle . Il serait aussitôt descendu en flammes par les médias déchaînés .

 

Voici un extrait d’Aureliano in Palmira (non, pas l’ouverture), une aria vocalement très complexe chantée par le contre-ténor argentin Franco Fagioli. Je vous recommande tout particulièrement son envolée dans les aigus dans les 40 dernières secondes .

 

Cher Pierre, vous souvenez-vous qu’il y a 2 ou 3 mois je vous avais envoyé ce lien

http://www.youtube.com/watch?v=rXmF6h3Yd_A . Il s’agit du même chanteur.

 

 

 

 

 

 

 

Ça vous change de Don Vivaldi , n’est-ce pas ?

 


 

Madame Zouave

 

 

PS : l’ouverture du Barbier de Séville, c’est ICI

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

 


Oui, chère Cécilou, il s'agit bien de ce disque-là


J'essaie petit à petit de constituer la collection discographique complète des oeuvres de D. Vivaldi (et d'autres compositeurs de musique baroque, tout de même). J'en ai pour un moment car la
classification arrive maintenant aux environs du N° 813. Sachant qu'un grand nombre de ses oeuvres est perdu, je ne suis pas au bout de mes peines, car il arrive qu'on retrouve des partitions.
Ainsi en 2006 on a découvert en Bavière une bonne partie d'un de ses opéras (Argippo) dans les archives de la famille
Thurn und Taxi, dont voici une magnifique aria "se lento ancora
il fulmine" . Comme vous, adolescente, je n'écoutais déjà que de la musique classique, ce qui fait que je ne connais rien à la musique pop, rock et tout ce que vous voudrez . Michel Klaxon, très peu pour moi , et ne parlons pas
de Jules l'Essuie-Glace


 


Madame Zouave
Répondre
C

Chère et respectable banquisarde mélomane, toutes ces oeuvres évoquées me transportent des années en arrière ! Ces concertos, symphonies, ont bercé ma jeunesse. Mon père a toujours été un fervent
amateur de musique classique et, au fil des années, il s'est constitué une collection assez importante. Le déclencheur : son meilleur ami qui, fin des années 60 ou début des années 70, lui
fit cadeau de sa platine et des disques qu'il avait commencé à acheter, avant d'entrer chez le Père Augustin, pour y devenir le Père Michel. Aussi loin que remontent mes souvenirs, ils sont
indissociables de ce tournedisque, que j'ai récupéré pour ma chambre et où il a eu une retraite intense, lorsque j'étais adolescente. A partir de 8 ou 9 ans, à l'âge où les autres
enfants se collaient devant la télé (que nous n'avions pas), je me pelotonnais dans le coin constitué par la table de la salle à manger et le buffet où Papa rangeait ses disques. Enfouie
dans cette caverne aux 1000 trésors, je passais des heures à détailler les pochettes, lire les noms des compositeurs et des interprètes, avec les notices explicatives, à regarder les
photos... Lorsque j'eus l'âge, je pus commencer à mettre ces disques sur la platine. Croyez que je ne m'en privai pas !! Tout en continuant à me blottir dans un coin du séjour, lorsque mon père
écoutait de la musique. C'est ainsi que, rapidement, les noms de grands chefs d'orchestres tels que Herbert Von Karajan (évidemment, qui ne le connait pas !), Jean-François Paillard, Riccardo
Muti, Seiji Ozawa ou Karl Böhm (pour la petite histoire, il n'est autre que le père de l'acteur Karlheinz Böhm  le célèbre François-Joseph, "Franz", des films de Sissi, aux côtés de Romy
Schneider  n'eurent plus de secrets pour moi. Et je vous passe les Rubinstein, Cziffra, Samson François
(pianistes), Yehudi Menuhin, Anne-Sophie Mutter (violonistes), Pierre Cochereau et Marie-Pierre Alain (déjà mentionnés) et, pour finir en beauté l'inoubliable virtuose, cher à mon coeur : le
"maestro" Maurice André.


Le disque dont vous me parlez doit sûrement être celui-ci, que je connais, mon père l'avait en vinyle :



Répondre
M

 


Chère Cécilou, je confirme avoir dans ma discothèque : les concertos pour trompette d'Antonio Vivaldi + Giuseppe Tartini + Tomaso
Albinoni (qui comme tout le monde le sait n'a JAMAIS écrit l'Adagio d' "Albinoni") avec Maurice André à la trompette; les concertos de Vivaldi pour mandoline; les 12 concertos de l'Estro Armonico
(en 2 interprétations différentes); les concertos de Vivaldi transcrits par Bach pour clavecin. Ah oui, j'ai aussi le CD "les grandes heures liturgiques à Notre-Dame de Paris" avec Pierre
Cochereau, mais sans Maurice André, hélas.


 


Voilà un bon début pour votre future visite


 


Madame Zouave
Répondre
M

On se tape dans la main pour le 25 février !


On va se préparer un article qui restera gravé dans les archives de la Banquise !!!


 





 


Mortimer
Répondre
C

Alors là, mon Mortichef préféré , si vous me procurez ce régal : un article consacré AU musicien que je vénère, je vous
offre, pour la peine, le sensationnel, extraordinaire, sublimissime double album "Musique à Notre-Dame" (de Paris) avec le talentueux Pierre Cochereau (un autre de mes musiciens favoris avec
Marie-Claire Alain) aux grandes orgues et le Maestro à la trompette !!! Cochon qui s'en dédit !!
Répondre
C

Ici nous n'avons pas 4 barbus mais 3 cloches  : http://www.creaclo.com/les3cloches.html
Répondre
M

Et puis ça tombe bien !


Le 25 février , il n'y a rien de particulier pour la Banquise .......


 


Mortimer

Répondre
C

@ LR : je les avais oubliés vos gugusses !


Eh bien je confirme : ils sont toujours aussi horripilants ! Et j'ai même un léger (très léger, mais quand même .. )
doute sur la justesse de certaines voix


 


Les 4 barbus, pas contre, je suis fan !!


 


J'ai découvert il y a 2 ou 3 ans à la fête de la musique un trio local excellent qui chante à capella d'anciens classiques français (parfois un peu osés d'ailleurs !). Leur moyenne d'âge
doit être de 65 ans !!  J'ai acheté leur disque et me le passe en boucle, dommage que je ne trouve rien d'eux sur youtube ...
Répondre
M

Parce que vous vous arrivez à faire sortir un son d'une trompette ???


C'est très dur !


 


Sans blaaaaaaague !


 


Mortimer ( aui aime énormément la trompette ! )
Répondre
L

Ouarf !


Je vois le tableau...


Bonne nuit, les enfants, je vais essayer de rattraper mon sommeil en retard.


 


LR
Répondre
M

Merci Cécilou !


Il y aura un article sur Maurice André le 25 février prochain .


Extraordinaire trompettiste !


 


Mortimer ( qui a essayé une fois de souffler dans une trompette et qui a faillit s'évanouir pour en sortir  un son !  .....)
Répondre
E

Merci à Madame Zouave pour ces merveilleuses interprétations !


 


De Rossini, la Pie Voleuse ou la Gazza Ladra ... L'ouverture est une valse fabuleuse qui, je ne sais pourquoi, je ne sais danser qu'à l'envers :


 


J'avais voici trente ans une sublime cavalière et nous ne marchions pas sur les pieds ! ...


 


Valser sur la Pie Voleuse, il fallait le faire, mais je connais le truc de faire aller de droite à gauche la tête pour ne pas avoir le tournis !


 


Il y a des moments de "valse hésitation" pour reprendre ses esprits, où l'on reprend à l'endroit, à l'envers, mais sur la fin, on part en tourbillon et l'on se demande si l'on ne va pas tomber
par terre !


 


http://www.youtube.com/watch?v=nDBzi1aHbKY


 


Pierre.
Répondre
C

Alors là, chère Madame Zouave, ce sera avec un immense plaisir et ce sera un grand honneur pour moi !


Non, non, les extraits ne sont pas QUE les 4 Saisons, bien sûr ! Evidemment, elles sont évoquées, puisqu'il s'agit d'une de ses oeuvres les plus connues. Mais, en fait, elles sont présentées de
façon pédagogique, sous forme de tableaux : le paysan, dans son champ, accablé par la chaleur (tels instruments) l'orage qui gronde au loin, se rapproche, etc... les mouvements sont décortiqués.
Mais vous avez également l'Estro Armonico, des extraits des concerti pour mandoline, des oeuvres de Vivaldi transcrites par Bach sur clavecin, et surtout, surtout, l'histoire commence avec ce
merveilleux concerto pour 2 trompettes et orchestre que je vous offre ici http://www.youtube.com/watch?v=auB7CD_bm-g ! C'est
d'ailleurs avec une grande émotion que je vous livre cette interprétation du regretté Maurice André, qui nous a quittés il y aura un an le 25 février prochain. J'ai une immense et profonde
admiration pour ce grand monsieur (sacré premier trompettiste au monde devant des sommités telles que Louis Armstrong ou Miles Davis) immense par le talent, mais aussi par la modestie. La
France a perdu un grand musicien et le meilleur trompettiste qui soit !
Répondre
M

 


oui, mais tant pis . Je pourrais peut-être
essayer la voix de baryton?


 


Madame Zouave
Répondre
L

Je chante très bien en ténor 1 ! cf la Messe en Si !


On va commencer à leur casser les pieds, avec nos chants.


LR
Répondre
M

 


Message perso pour Dame LR :


je n'ai pas encore eu le temps de vous envoyer le mail promis. Désolée. Mais ce sera fait avant de me coucher


 


Madame Zouave (qui espère ne pas faire une promesse de gascon)
Répondre
M

 


chère LR, c'est trop inzuste. Les hommes, grâce à la voix de contre-ténor,  peuvent chanter les rôles de soprano dans les opéras. Pour les femmes, c'est un peu plus dur de s'attaquer à la
Basse . Bon, bin moi, je peux chanter alto, mais c'est tout


 


Madame Zouave
Répondre
M

 


Si je m'étais relue moins vite, j'aurais vu l'horreur que j'ai écrite "un PEU (sans T) de respect". La honte


 


Madame Zouave
Répondre
L

http://www.youtube.com/watch?v=0sPcbMbpzo0


J'espère que c'est ça !
Répondre
L

Zut, je me suis trompée.


Mille excuses.
Répondre
L

http://www.youtube.com/watch?v=OJb_vHfVSn4


Tant qu'on est dans le délire...


LR
Répondre
M

 


@ Morti : je vous concocte quelque chose de derrière les fagots avec Don Vivaldi (un peut de respect pour le prêtre, s'il vous plaît ). Un peu de patience aussi  . Bisous.


@ Cécilou : quand nous aurons (enfin ) déménagé à Albi, vous pourrez avoir accès à ma discothèque qui est plutôt monomaniaque, si vous voyez de quoi je veux parler . J'aimerais bien lire le petit livret de votre disque et j'espère que pour présenter Vivaldi aux enfants, il y a autre chose que
"les 4 Saisons", parce que sinon, GRRRRRRRRRRRRR. Notre platine est comme la vôtre : HS. J'ai bien quelque part dans mon grenier un tourne-disques (si, si) qui est censé encore fonctionner, mais
je ne l'ai pas sorti de son carton depuis qu'on est à Toulouse, alors je ne peux jurer de rien


 


Madame Zouave
Répondre
L

Bien sûr ! Mais peu importe !J'admire la prouesse vocale !


J'aimerais rudement chanter un truc comme ça !


Pour me consoler, je travaille le Chant des Oiseaux, et ça commence à rentrer...


Si Cath...o s'occupe de la voix de soprane, il nous reste à trouver un ténor et une basse, et on te me le vous le chante à la prochaine Rib !


LR
Répondre
M

 


chère amie, z'ont un peu triché. Z'ont copié sur les 4 Barbus : http://www.youtube.com/watch?v=OJb_vHfVSn4 


 


Madame Zouave
Répondre
L

Je trouve cela absolument extraordinaire !! Sans partition, en plus.


 


Essyez un peu, pour voir.......
Répondre
L

http://www.youtube.com/watch?v=Oio1G-7aopohttp://www.youtube.com/watch?v=Oio1G-7aopohttp://www.youtube.com/watch?v=Oio1G-7aopo


Cath...o va hurler !


Je ne sais pas si le lien va fonctionner...J'essaie.


 


LR
Répondre
C
Grrrr!! Echelle de soiE !
Répondre
C

Ah, il Signor Rossini : l'Echelle de soi, Sémiramis, la Pie voleuse... !!


J'aimerais me transformer en souris pour me faufiler dans la discothèque de Madame Zouave !  M'est avis que j'y
resterais des heures !


Tiens, j'ai pensé à vous, aujourd'hui ! Suite à mes suppliques, ma chère mère a retrouvé un trésor qui a enchanté mon enfance : http://www.priceminister.com/offer/buy/176971377/vivaldi-raconte-aux-enfants-ref-alb-318-vivaldi-francois-perrier.html !


Le microsillons est rayé (de toute façon je n'ai plus de platine : elle a mouru  mais, avant d'acheter la réédition
en CD, je voulais récupérer le livret dont les illustrations sont magnifiques et tellement mieux que les nouvelles ! La diction de François Périer est une merveille et les extraits musicaux sont
de toute beauté.


Je n'arrive pas à vieillir  Il me faut les madeleines de Proust de ma jeunesse
Répondre
M

J'ignorais qu' un contre-ténor pouvait monter si haut !


C'est beau la voix humaine  .


Alors, vous imaginez celle des anges ?


 


Bon, j'attends de pied ferme le prochain Vivaldi !


Vous ne pouvez pas comprendre !


C'est perso entre madame Zouave et moi .....


Madame Zouave a qui je fais d'ailleurs un gros bizous.


 


Mortimer


 
Répondre
L

Non, je n'ai pas eu le temps, j'ai juste écouté en vitesse la fin de ce contre-ténor...


Je file à ma petite chorale.


La semaine a été très chargée !


Je vais peut-être souffler un peu ce week-end !


LR
Répondre
M

 


Chère amie, j'ignore tout de la (ou les) technique(s) vocale(s) utilisée(s) par les contre-ténors,à part le fait qu'ils chantent avec leur voix de tête. En ce qui concerne Franco Fagioli, je sais
seulement qu'il se tient le buste bien droit quelle que soit sa position scènique pour donner de la puissance à sa voix. Et il a recours parfois à la voix de poitrine pour les graves.


 


Avez-vous regardé aussi l'extrait de l'Artaserse de Vinci? Il y est également prodigieux (passons sur le maquillage et la perruque dont il se débarasse en cours de route d'ailleurs ).


 


Madame Zouave (qui répond à vos mails dans l'après-midi )
Répondre
L

Ah ça y est !


 


Fabuleux ! Comment fait-il Seigneur Dieu ??


LR
Répondre
L

Ben zut ! Je n'arrive pas à avoir le son ! ??


 


Merci en tout cas, chère amie !


LR
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !