Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 10:00


 
8h15 : le réveil sonne. Debout tout le monde, aujourd'hui est un grand 
jour pour nous ! Michel saute de son lit comme un diable hors de sa 
boîte, et sa joie fait plaisir. Lui qui a tant de mal à sortir de son 
lit d'habitude. 
Tout le monde s'habille en "sale" ,"traversée de la mer" comme disent les 
garçons, oblige. 
 Je mets leurs vêtements du dimanche aux deux petits qui, eux, ne devraient pas 
trop se salir dans les portes- bébé. 
Le petit déjeuner est vite enfilé par tous ces enfants (et même grands) 
impatients de l'aventure qui les attend. 
Derniers préparatifs, transvaser le pique nique du frigo dans un sac, 
vérifier que les vêtements du dimanche sont tous bien prêts, prendre les 
cirés... et surtout, l'appareil photo sans lequel le bonheur de Joël ne 
serait pas complet. Je dois reconnaître que nous avons eu de très bons 
clichés. 
En route. Le trajet nous semble interminablement long. L'autoroute est 
bien monotone ! 
Nous approchons, chacun cherche à voir le Mont St Michel et le guette de 
toute son attention. "Ça y est, je l'ai vu !" lance une voix. Laquelle ? 
Mystère... je veux croire que c'est celle de Mic. 
Le Bec d'Andenne. C'est là que nous devons retrouver le reste du 
pèlerinage et mes parents , en Normandie depuis la veille, eux. 
Les retrouvailles sont chaleureuses. Maman est toujours si fière 
d'embrasser ses petits enfants et de se montrer en leur compagnie. 
 
Pique nique tous ensemble. Mes sandwich en pain de mie font petite 
figure en face des tartelettes et autres cakes au fromage de Maman. Les 
enfants se ruent sur la cuisine de leur Grand Maman qui avait bien prévu 
cela! 
Hop hop, l'heure tourne et il va falloir partir. Chacun enfourne un 
dernier beignet, ou une mousse au chocolat selon les goûts. Je cours
avec Joël jusqu'au minibus troquer le sac du pique nique contre le sac 
de vêtements et les porte bébés. Je donne les papiers à Papa, puisqu'il 
est entendu que c'est lui qui emmène le minibus sur le parking du Mont 
d'où nous repartirons tous puisqu'il contient juste le nombre de places. 
Quel est ce seau et ces bottes que papa dépose dans le coffre ? Papa 
m'avoue avec un sourire de coquin qu'il va aller à la pêche pendant que 
nous pélerinerons! Son vieux démon le reprend... (il reviendra 
bredouille, mais ravi d'avoir rempli ses bottes dans la vase !) 
Retour sur le point de départ. Un dernier mot du frère chanoine dont 
j'ignore encore le nom, les recommandations du guide qui nous prévient 
qu'il y aura des rivières assez hautes à traverser, des endroits peu 
sûrs et de la vase glissante. Il vient ensuite vers nous pour nous 
prévenir que Solène aura du mal à certains endroits et qu'il faudra la 
porter. Le regard de Joël croise le mien. Nous la gardons tout de même 
avec nous, elle serait trop déçue de ne pas venir. Tant pis pour le 
surcroit de fatigue, nous la porterons s'il faut ! 
Départ !!! 
En effet les début sont assez glissants et je dois me concentrer pour ne 
pas tomber. Honorine est dans l'écharpe devant, le sac de vêtements dans 
mon dos et j'ai un garçon pendu à chaque main. Si je tombe, ce sera beau ! 
Puis du sable. C'est assez fatigant. Le sac à dos me scie les épaules, 
et autrefois bonne marcheuse, je me rends compte que j'ai bien perdu en 
entrainement. Mais le paysage sauvage est superbe. La Tombelaine à 
droite et le Mont en face se découpent de cette terre nue que l'eau fait 
briller au soleil. C'est grandiose ! 
Les chants succèdent aux dizaines de chapelet. Nous traversons une 
rivière. Facile, elle est peu profonde. 
Peu à peu, nous arrivons à la hauteur de la Tombelaine. "La tombe 
d'Hélène": je repense à cette Hélène morte ici en voulant rejoindre son 
chevalier parti avec Guillaume le Conquérant pour l'Angleterre. Pauvre 
Hélène ! et pourtant c'est si beau de mourir dans un si bel endroit...je 
comprends que son fantôme hante et égare qui traversent la baie un soir 
de pleine lune. 
Mais gare à la rêverie, une grosse rivière est là devant nous. L'eau 
monte peu à peu. Il y a du courant. Joël porte Solène en plus de 
Cyprien. Un jeune homme me propose de porter Alexis qui commence à 
perdre pied. J'accepte avec reconnaissance. Puis le niveau baisse. Joël 
remet Solène par terre et prend quelques photos.C'était trop tôt pour 
poser la petite et je suis obligée de la porter à mon tour 
 
Nous sortons de la rivière et la marche reprend son rythme. Pas pour 
longtemps : des sables mouvants nous obligent à contourner le Mont. Le 
grand Archange veut nous voir patauger encore un peu. Nous marchons sur 
des salicornes. Elles foisonnent et je dois interdire à Maman d'en faire 
goûter aux enfants. L'endroit ne me paraît pas assez sûr. 
Enfin nous arrivons. Pieds nus, les pieds boueux, ravis. 
Papa nous attend. Il est bien élégant avec son costume ! le contraste 
est amusant ! 
Nous cherchons un endroit pour nous laver les pieds. C'est difficile : 
il n'y a qu'un seul robinet de disponible pour tout le monde et le temps 
presse. Il nous faut nous changer et emmener Michel se confesser avant 
la messe. 
Joël trouve un petit coin pour nous changer. L'endroit est venteux et 
sale. C'est un peu la panique. Honorine hurle... 
Enfin nous voilà habillés. 
Papa part en tête avec Michel, suivi des autres.Je reste en arrière pour 
tenter de calmer Honorine, mais c'est peine perdue, et je pars avec un 
bébé hurlant dans l'écharpe. J'aime me faire remarquer! Heureusement, 
elle se calme pendant que je marche . Je bouscule un peu les touristes 
nonchalants et arrive enfin à l'église. 
Surprise : je pensais trouver tout mon monde devant , et Joël et les 
enfants sont tout au fond avec Maman. Joël me chuchote que Papa est avec 
Michel un peu plus loin. Petite déception : j'aurais aimé faire suivre 
sa messe à Michel. Au lieu de cela, mon pauvre bonhomme est tout seul 
sur un banc devant... J'envoie une escouade d'anges gardiens, et je 
demande à la Ste Vierge d'aider mon gamin à recevoir son Fils. La 
liturgie est belle, le sermon de ceux que l'on serre toute sa vie contre 
son âme... 
Agnus Dei : Joël me chuchote à l'oreille pour me demander si c'est 
faisable de prendre des photos. Oui, si c'est discret et sans flash... 
Communion : C'est Papa qui conduit son petit fils à la Sainte Table... 
Je prie de toutes mes forces pour mon tout petit, déjà si grand que son 
âme m'échappe un peu plus. Nouvel enfantement, désormais il a une 
intimité avec Dieu. 
Nous partons communier à notre tour. Détachement, ai je écrit? Oui, mais 
nous nous retrouvons tous unis en Dieu. C'est mieux encore. 
Action de grâce: Michel me rejoint au fond de l'église : Maman, j'étais 
trop loin de vous... Je guide un peu sa prière, lui rappelle des 
intentions qui nous sont chères. 
Ite missa est, bénédiction. 
La messe est finie. 
Joël part à la sacristie faire remplir le livret de famille chrétienne 
et donner des images. 
Michel choisit une image pour chacun de ses grands parents... 
Il est temps de quitter ce lieu avant la marée. 
La soirée se poursuivra dans un petit restaurant avant que nous ne 
quittions mes parents. 
Michel montrera une vraie surprise et une émotion devant les cadeaux des 
uns et des autres : il ne s'y attendait pas. 
Retour paisible à la maison.La fête recommencera à chaque messe, et l'an 
prochain, nous retournerons au Mont Saint Michel, Michel l'a réclamé à 
son papa, et cela ne se refuse pas! 
 
La mère débordée

 

 

Merci chère Parvula de ce très beau récit de la communion de Michel .

Je vous imagine très bien en écrivain pour les Veillées des Chaumières !

 

 

 

 

Mirabelle Casio-cigogne.jpg

 

Ps: Le texte n'est pas bien cadré, car j'ai agrandi l'écriture !

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> <br /> C'était une messe VOM.<br /> <br /> <br /> Mais dites par les chanoines de la Mère de Dieu de Lagrasse. Notre garçon a fait sa première communion à l'issue d'un pélerinage d'étudiants.<br /> <br /> <br /> Cela remonte déjà à quelques années...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Très joli récit ! Et si vivant qu'on s'y serait cru !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Etait-ce une messe "VOM" ? Il me semble que le Mont St Michel est desservi maintenant par les Fraternités Monastiques de Jérusalem ? C'est avec eux que mes loulous ont fait leurs premières<br /> communions à Strasbourg, c'était fort beau ...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Quoi, non, rien ??? Si !!<br /> <br /> <br /> LR<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Voilà, voilà ze suis là ! <br /> <br /> <br /> Sieur Dzo exagère toujurs ......  <br /> <br /> <br /> N'ayez pas peur ! La Banquise restera ouverte ......<br /> <br /> <br /> Pour Dame LR !<br /> <br /> <br /> Non rien ..............<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Mortimer <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Envoyez-nous d'autres textes, Parvula, c'est un régal !<br /> <br /> <br /> Les tribulations d'une famille nombreuse au Mont Saint Michel...<br /> <br /> <br /> C'est tellement rafraîchissant, dans la grisaille et la décadence actuelles...<br /> <br /> <br /> Dzo : Cela ne m'étonne pas de Mortichou...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> LR<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> La dernière fois que Mortichou a installé un PC, le blog était inaccessible pour plusieurs mois... Autant vous dire tout de suite qu'il est urgent de vous trouver une occupation jusqu'à<br /> l'été!!!!!<br /> <br /> <br /> Sinon, vous pouvez partir pour un périple de quelques longues semaines en Antartique...<br /> <br /> <br /> Pauvre banquise... Nul n'est plus inconscient que celui qui se pense capable...<br /> <br /> <br /> J'en ai rêvé, Morti l'a fait!!!!! <br /> <br /> <br /> Dzo - Compatissant...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est en fait un portable  !  <br /> <br /> <br /> Enfin ze crois ...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Mortimer<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Un nouveau PC ? Z'avez reservé à l'ancien le même sort qu'aux huitres ???<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Z'avez une bien belle plume ! <br /> <br /> <br /> Comme quoi, pas besoin d'aller chercher ailleurs ce que l'on a  déjà sur la Banquise.<br /> <br /> <br /> CQFD<br /> <br /> <br /> Mortimer ( en train d'installer un nouveau PC et ce n'est pas gagné !!! )<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br />  Superbe récit !<br /> <br /> <br /> merci Dame Parvula de nous le faire partager <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Merci Chère Parvula d'avoir pris le temps de nous faire vivre ce beau moment avec vous.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Merci chère Parvula.C'est superbement bien raconté et l'on imagine bien toutes les difficultés de marche rencontrées<br /> lors de ce pélerinage aves vos jeunes enfants. Quel courage! et ensuite l'arrivée à l'église et ce moment magnifique de la communion.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !