Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 20:08

RIB BORDELAISE

 

 

Nous partîmes un matin, pleins d’espoir et d’entrain…

 

C’était samedi. Nous quittâmes Lamalou sous un ciel fort tristounet, pour trouver enfin un semblant de ciel bleu vers Villefranche de Lauraguais. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu le soleil !!

 

Après une charmante balade dans les routes sinueuses du Tarn, nous parvînmes enfin chez Dame Parvula, Monsieur Parvulus et la nombreuse petite famille.

 

Ce fut un plaisir infini de se retrouver, de papoter, le chasseur a joué à la balle au prisonnier et allumé de bons feux de branches avec les enfants….

 

Après une fort bonne nuit dans le calme absolu de la campagne, nous prîmes dès 7h30 la route de Bordeaux, avec Dame Parvula et le bébé Ysoline, laissant le soin à Monsieur Parvulus de veiller sur la maisonnée…

 

Nous étions à Bordeaux à 9h30, après avoir avalé sans problème les kilomètres sur une autoroute que nous n’avions jamais vue si vide !! Un plaisir, et le soleil dans le dos, s’il vous plaît ! Magnifique !

 

Nous tournâmes quelque temps dans les ruelles, dans le fallacieux espoir de trouver une place pour garer la limousine, en vain .Nous dûmes nous engouffrer dans un parking à lacets, avec étages dans tous les sens, dont nous avons particulièrement horreur. Mais nécessité fait loi.

 

Nous retrouvâmes alors avec très grand plaisir Morti et Pingouinot, Mirabelle, Téri et Camarguais, Pistou, Pierre, et Maminette- bis, la maman de Morti, qui venait de fêter ses quatre-vingts printemps.

 

Très belle messe à l’église Saint Eloi célébrée par Monsieur l’Abbé Vella. La chorale a chanté le Domine, non sum dignus,de Victoria, et l’Ave Verum de William Byrd, deux chants magnifiques que j’avais souvent chantés dans la chorale dirigée par Maureen.

 

Nous nous rendîmes alors pedibus cum jambis dans le restau tout proche, où nous nous attablâmes avec enthousiasme, le petit dèj étant déjà fort loin !

 

Joyeux et excellent repas, comme d’habitude.

Monsieur l’Abbé Vella offrit à notre chef des « pingouins-gigogne »…J’ai pris une photo mais Morti ayant décrété qu’elle était ratée, je ne vous la montrerai pas (na !). Il vous montrera la sienne.

 

Nous allâmes ensuite faire le tour de la cathédrale Saint André. Les voyageurs- en -train nous quittèrent à 16h, nous reprîmes doucettement le chemin du parking et fîmes nos adieux déchirants aux Marseillais et à Maminette- bis.

 

Puis autoroute jusque chez Dame Pa    rvula….Tout a une fin, même mon texte !

 

LRPB130014.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Mais ce n'est pas vous que j'ai pris, chef ! M'enfin, il ne pense qu'à lui, ce webmestre ....J'ai pris Mimi avec Ysoline.
Je ne sais pas ce que vous faites sur la photo, d'ailleurs....


La prochaine fois, mettez une chemise et une cravate, tout de même !


Avez-vous admiré l'élégance du chasseur ? Il n'est pas venu en treillis !


 


LR



Répondre
M


 


chère Dame LR pour ce récit qui me fait regretter de n'avoir pu être parmi vous à Bordeaux, mais comme vous le savez, une fête
familiale  me retenait à Toulouse.


Vivement la prochaine RIB. C'est pour quand, Monsieur le Chef   ?


 


Madame Zouave (impatiente)


 


 


 


 



Répondre
L


Tiens ! vous ne dites plus "glop" ?? Vous progressez, mon bon...


 


LR



Répondre
M


Vous auriez pu trouver une photo où ze ne ferme pas les yeux !


Par contre, mon pull ressort très bien !


 






Répondre
E


Pouet !



Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !