Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 07:12

Que faire avec des tas de petits bouts de tissu qui traînent toujours dans des boîtes, au fond des placards ?

 

Eh bien, par exemple, ceci :

 

PB030027.JPG

 

Pfffouh ! Il m'a donné du mal, parce qu'au départ, j'avais plein de carrés de taille différente ! Il a fallu que j'insère des bandes de tissu clair pour pouvoir assembler tout cela !

 

Mais je ne regrette rien. Je suis très contente du résultat, au moins, c'est un ouvrage unique !

 

Je m'amuse aussi à confectionner ces petites choses...

 

PC200005.JPG

 

 

PC200006.JPG

Surtout, ne vous imaginez pas que je suis douée en couture !

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est tout le contraire.

 

Le patchwork ne demande que d'assembler des petits bouts de tissu que l'on a préalablement découpés, ce qui faisait beaucoup rire, d'ailleurs, une de mes très chères vieilles tantes...elle n'arrivait pas à comprendre que l'on découpe des bouts de tissu pour les recoudre ensuite !

 

Ceci dit, ne me demandez pas de confectionner quelque vêtement !!

 

En ce moment, j'aurais du mal d'ailleurs : ma machine à coudre fait de l'auto-allumage ! Dès que je branche le fil, la machine s'active et pique toute seule ! Seigneur !

 

Passez une bonne journée.

 

LR

Partager cet article
Repost0

commentaires

E

Maraboutée ? Mais cher Adso, d'où sortez-vous ? 


 


Ne me dites pas que nous sommes du même coin ! (sur la Banquise, je crois que nous ne sommes que deux à venir de la même région, encore que vous êtes du sahel et moi de la forêt).


 


C'est juste pour sourire ! Bises à Tite Rose et au bébé !


 


Pierre (qui aimerait vous revoir à Paris ou à Chartres).
Répondre
E

Chère Dame Philomène, la photo du Saint Père avec un autre chat me fait penser à une autre ... quand l'épouse du
président de mon pays natal lui fait la révérence à son arrivée à l'aéroport de Yaoundé ! 


 


Madame portait un audacieux chapeau orné de croix, ce qui partait d'un bon fond car le couple présidentiel sont des catholiques fervents ... mais, bon ! Sur la photo, notre Saint Père a le même
sourire si humain (Jésus-Christ accueillant Marie de Magdalena repentie, si vous comprenez ce que je veux dire ) ...


 


Pierre
Répondre
L

Il doit y avoirun bête faux-contact mais comme je n'y connais rien, je vais être obligée de la trimballer jusqu'à Béziers pour la remettre entre les mains de spécialiste !


LR
Répondre
A

Votre machine est maraboutée !
Répondre
@

Viens de voir la place Saint-Pierre au Vatican et dans la foule dense des drapeaux où j'ai remarqué un drapeau camerounais (rien d'étonnant) et surtout un drapeau chinois (de RPC avec ses cinq
étoiles sur fond rouge !).


 


Là je nage dans l'incompréhension ... mais sans faire de la géopolitique (ce me serait reproché), si seulement le Saint siège reconnaissait la RPC, voilà ce qui simplifierait bien des problèmes !


 


Pierre.
Répondre
L

Ben moi...en fait, c'est parce que j'en récupère auprès d'amies -- et j'achète aussi du tissu pour patchwork.


Au départ, le principe était de récupérer les morceaux encore valables sur de vieux vêtements.


Pierre, c'est moi qui ai confectionné le dessus de lit au crochet que vous voyez en photo 2. Cela m'a pris un temps fou, mais je ne peux absolument pas chiffrer.


Je me souviens, par contre, que j'ai fait un carré -un seul ! - en regardant le film Ben-Hur qui doit bien durer deux heures !!


LR
Répondre
G

 


 


Quand les doigts filent et fusent pour oeuvrer, on ressemble à Notre-Dame qui tricotait, filait...


 


Bonheur de coudre les brassières et les robes de Dieu sautant, courant, raontant et faisant de petites farces pour faire sourire...


 


Coudre, j'ai su un peu. Crocherter aussi? Broder en peinture à l'aiguille, j'ai appris d'une vieile dame qui, veuve, avait fui l'Algérie et gagnait sa croûte ainsi.


Mais, mon truc est l'habitude d'enfance : je tricote... parce que je lis en même temps. Plus les livres sont concentrés, difficiles, plus cela passe avec des aiguilles et la caresse de la laine
dans les doigts.. Cela a commencé pour réviser mon bac, et cela me tient.


 


Appris aux enfants à truicoter, et je passe aux petits-enfants, qui trouvent cela simple, et amusant à décomposer, à comprendre. Et on bavarde en même temps. C'est ainsi, assise au pied du
fauteuil grand'maternel que j'ai emloyé le temps d'attendre qu'elle se réveille... pour m'emmener à la plage, où elle crochetait en babillant avec une amie qui cousait, pendant mes courses dans
le sable ou dans l'eau.


 


Vertus familiales.


Pendant ce temps, on a l'esprit libre à prier, écouter des conférences, des causeries, (de très bon CD existent, qu'on n'a pas l'éveil d'écouter sans s'occuper les doigts)...


 


Et le mot de la fin à un chanoine :


- Est-ce se moquer de DIeu que de prendre son tricot quand on n'a pas l'esprit fixé pour prier ?


- Mais, Madame, je tricote, moi aussi...


- ? ! ?


- Oui, mon chapelet, mes doigts y tricotent... et Sa mère aime cela...


 


Mais il me semble que je l'avait déjà dit...


Merci de cet échange féminin, mais point superficiel...


A petits points,


l'Eglise se soutient...


C'est notre quatidien,


et c'est le Sien.


 


 


 
Répondre
C

Mais qui a "des petits bouts de tissu dans des boîtes au fond des placards " ?????  


 
Répondre
@

@ Dame Caro, qui me parlez de crochet, ma grand'mère m'a confectionné un dessus de lit entièrement au crochet, c'est une pure merveille ! Je vous le prendrai en photo, cela lui a pris 18 mois de
travail ...


 


En 1975-76 à Hanoï, je faisais faire des nappes brodées par des artisans de la rue de la soie ... l'un d'eux qui n'était pas si jeune, savait faire du fil tiré sur organdi. Je soudoyais le
commissaire politique qui surveillait les lieux avec des dollars (suis très fort en corruption en régime communiste stalinien de l'époque !). J'ai des nappes brodées de fins dragons absolument superbes.


 


L'épouse du correspondant de l'AFP de l'époque m'avait fourni en batiste venant de Suisse pour les centres de table, et m'avait dit : "Il est moins cher de péter dans de la soie que de se moucher
dans de la batiste "


 


Son père était comte, et d'une bouche d'aristocrate, tout peut tomber ... Là, elle avait fait très fort !


 


Authentique et si j'ai pu vous faire rire (ne le répéétez surtout pas sur le blog de la Banquise !).


 


Pierre.


 
Répondre
T

SUPERBE! chère LR, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit en voyant ce très joli couvre-lit.


Bonne journée à tous.
Répondre
S

Cela fait des lustres que je n'ai pas fait de couture, j'ai une machine qui prend la poussière...


 


J'avais eu le projet de faire un quilt avec toutes les chutes des robes et chemisiers fabriqués par mes soins, car il fut un temps où j'ai habillé moi-même mes enfants (y compris le garçon, pour
lequel j'avais démonté des vétements bien coupés pour avoir un patron de qualité).


 


J'avais de très beaux  tissus achetés pour vraiment rien à une usine près de chez Gerfault.


J'en ai encore d'ailleurs deux grands cartons, dont un magnifique tweed vert, il faudra que je vérifie qu'il n'y a pas de mites!
Répondre
L

Cela demande de la patience, certes,mais dans la mesure où c'est un plaisir, aucun problème. En général, je monte tous ces petits machins en écoutant de la bonne musique !


Les deux vont très bien ensemble.


Je ne sais pas bien tricoter...je suis en panne avec une paire de chaussettes à moitié terminée, je n'arrive pas à la finir ! Je pourrai peut-être l'emporter au mois de mai ???


LR
Répondre
M

 


Bon. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire après un tel déferlement de compliments ?


 


Chère LR, je ne sais pas si vous savez coudre , mais ce qui est sûr, c'est que moi je serais incapable de faire du
patchwork . J'ai appris les bases de la couture à l'école (il y avait encore des cours de couture, dans mon jeune
temps ), mais la patience et la minutie que cela demande me semble hors de portée. Pas grave. Par contre je sais
très bien tricoter (je ne suis pas très modeste, pardonnez-moi). En tout cas, félicitations pour vos petits sacs .


 


Bonne journée à tous.


 


Madame Zouave
Répondre
P

et voici une autre photo de notre Saint-Père avec un autre chat :





... il s'agit du chat de la communauté des oratoriens britanniques qui ont présenté au Saint-Père le chat de la communauté portant ruban aux couleurs
pontificales…
Répondre
@

@ Dame Philomène, quand je dis "diffuser" la photo, c'est bien sûr privatim pour des amis, et ce que je trouve amusant, c'est que notre Saint Père doit bien s'occuper de lui, ce qui le prouve
c'est que quand un chat se lèche la patte avant, il a bien apprécié son repas !


 


Pierre.
Répondre
P

 COUCOU Caro ! comment allez-vous ?......


je témoigne que vos napperons sont magnifiques


Excellente journée à vous !


Philomène
Répondre
S

En ce moment, je me remets au crochet. Je suis en train de confectionner des napperons. J'ai appris à l'âge de 9 ans.
A une époque, je faisais moi-même mes pulls. J'ai arrêté car je bute pour les emmanchures. Je préfère les napperons ou les couvertures pour bébé.


Bravo Dame LR pour ces magnifiques réalisations !


Pierre : il n'est pas exact que vous êtes nul en tout. Vous racontez magnifiquement vos souvenirs. Vous avez un style qui
vous est propre. Vous avez un bel humour. Continuez.


         Caro.
Répondre
E

Merveilleux, chère Dame Philomène, notre Saint Père a donc un chat ! Si vous le permettez, je diffuse largement la
photo ...


 


Vos autres photos sont très amusantes aussi !


 


Pierre.
Répondre
E

Chère Dame LR, je me souviens encore de la machine à coudre de ma grand'mère qui était mécanique avec une très grande pédale en fonte marquée "Singer", et elle ne risquait pas de faire de
l'auto-allumage !


 


Un vrai tank, cette machine, tout était en métal (acier et fonte), mais ma grand'mère, couturière de profession (depuis la fin du XIXème siècle) en faisait des prodiges ... elle a essayé de
m'apprendre, échec et mat !


 


En revanche, son fils (donc mon oncle), officier de cavalerie, savait parfaitement s'en servir ... A la main, il faisait aussi des reprises impeccables à ses uniformes, quasi invisibles.
Personnellement, je ne puis plus recoudre un bouton, n'arrivant plus à enfiler le fil dans le chas de l'aiguille !


 


Pierre (nul en tout !).
Répondre
P

 Bonjour à toute la Banquise !


 Bonjour Chère Dame LR ! c'est vraiment superbe ce que vous faites, et aussi quelle patience !  mais
c'est vrai que lorsque l'on est passionnée par quelque chose (couture, dessin etc....) le temps passé à effectuer ce travail est vécu avec joie, et seul le résultat compte, et quel résultat,
BRAVO !


Voici quelques photos glanées ici et là ce matin :





et aussi :





et enfin....





 Excellente journée à tous !


Philomène
Répondre
E

Magnifique, chère Dame LR, merci ! J'avais découvert le patchwork à Washington en 1973 quand je logeais chez les
Quakers et la dame avait fait des dessus de lit pour chaque chambre de leur hôtel ... je crois que c'est traditionnel chez eux et que cet art a essaimé dans tous les USA.


 


Des gens adorables ces Quakers et pas une once de prosélytisme chez eux, au matin un petit déjeuner à vous sustenter pour la journée, du tout "maison", pas de l'industriel, et avoir un poulailler
pour les oeufs en plein Washington, il faut le faire ! Leur lait frais non pasteurisé et la crème venaient d'une
ferme quaker de la campagne près du DC et ils faisaient du cottage cheese "maison" à tomber, vraiment !


 


Pierre
Répondre
B

Bonjour à tous !


Bravo chère dame LR !


Je crois malheureusement que je n'aurai ni le talent ni la patience !


Bigoudenne
Répondre
L

J'y ai songé, je pense en particulier à une petite fille...mais ce n'est pas si facile.


Je ne suis réellement pas douée en tout ce qui concerne la couture proprement dite : j'ai eu beaucoup de mal, par exemple, à comprendre comment faire des angles nets !


Et le rabat de mes petits sacs me pose toujours un problème : comme je ne sais pas faire, je bidouille. Le résultat n'est pas toujours génial !!


LR
Répondre
P

J'ose le dire Chère LR, vous êtes douée. Donner des cours de patchwork à la jeunesse ferait suite à votre métier


Super, super...Bonne journée à tous.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !