Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 18:57
Au pied de l'autel du Bon Jésus.

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 18:50
 Ben oui ! faut que cela brille avant la messe..................

Mortimer

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 16:45
Ayant célébré la messe du dimanche en présence de Mortimer, ayant déjeuné chez Mirabelle et Mortimer, je suis heureux de témoigner de la charité qui règne sur la Banquise: Une bouleversante entente: ours blanc, ours brun (la Banquise se réchauffe aussi), morse, pingouin et Oriane (Mortimer est le seul pingouin à avoir domestiqué une chienne, il est vrai que c'est une épagneul breton, pas un husky) se parlent.
C'est riche d'enseignement: l'entente du boeuf et de l'âne se voit prolongée sur la Banquise; seuls les animaux diffèrent et la charité demeure: La Banquise, c'est l'arche de Noë devenu Crêche, un rassemblement inattendu sous le regard du Seigneur.

Comment éclairer le mystère de la Banquise?
La glace qui gèle tout être vivant y est devenue vivifiante, décor et support d'un monde plein de vie: Le monde n'y peut rien: Sur la glace, on n'a rien, donc rien ne peut vous être ôté, le bonheur de la Banquise n'est pas mais évoque la Béatitude: magie du froid et chaleur du blanc, profondeur aussi du noir des plumes du pingouin. Même les coups de bec du pingouin brisent la glace du monde mais vivent de la Banquise, vraie glace qui devient vraie grâce.
Oui la glace n'est pas ce que l'on en a dit: Il ya plusieurs demeures dans la maison du Père et l'igloo en est une: formidable réalité de la Banquise, la Banquise de Mortimer.

Longue vie à la Banquise, non au réchauffement climatique (c'est-à-dire à l'enfer et à ses suppôts)!

Abbé Yannick Vella





Merci monsieur l'abbé!

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 16:45
J'étais venu en pensant avoir la Messe de Saint Sulpice à la chapelle de la Vierge, j'ai eu la Messe de Saint Antoine le Grand à la chapelle de l'Assomption, tout est grâce !
 
Et tout était vraiment grâce, cette chapelle est à part dans tous les sens du terme, à part de l'église dans laquelle elle est, mais on ne peut y accéder que par une porte quasi-dérobée qui débouche sur un couloir hors du temps dans lequel d'antiques escaliers en pierre plongent dans les mystères obscurs de la crypte et d'où l'on entend monter parfois les sons étouffés d'un orgue de choeur de l'ancien temps, ces plaintes sont attirantes mais je me suis demandé si ceux qui s'étaient hasardés à en rechercher l'origine étaient jamais remontés... un jour j'irai voir ! ne descendons pas les escaliers mais poussons la porte de la vénérable chapelle où l'on a la Messe quand elle n'a pas lieu à la chapelle de la Vierge, c'est l'admirable chapelle de l'Assomption, tout en bois, des murs au plafond, sauf le carrelage aux épaisses dalles de jadis. Elle est insolite cette chapelle, jamais refaite elle a gardé son cachet d'origine, on se retrouve d'un coup plongé dans le XVIIe siècle comme si le temps s'était arrêté, la première fois j'étais stupéfait, abasourdi, je me suis habitué, je la retrouve toujours avec plaisir, savourant cette grâce particulière et inattendue d'y avoir la Messe, sauf en été où c'est le lieu prévue à l'heure marquée de 12h05, autre singularité typiquement sulpicienne !
 
Il y avait Messe au choeur de Saint Sulpice, raison pour laquelle la Messe du jour était déplacée de la chapelle de la Vierge à son Assomption, nous restions sous le manteau de Marie en son église secrètement chère à son coeur. La dernière fois c'était une Messe d'enterrement, cette fois il n'y avait pas de cercueil, c'était une Messe de commémoration.
 
Précédés de trois prêtres est entré le prêtre qui allait dire la Messe, ce serait donc la Messe des quatre évangélistes, Messe trinitaire de l'humanité également, les trois couleurs de celle-ci étant représentées, l'une par un prêtre africain, une autre par deux prêtres asiatiques, et la nôtre par un prêtre français, Messe universelle de la terre entière.
 
J'avais eu ce prêtre déjà, il y a un an, peut-être moins, à la chapelle de la Vierge, il était venu revêtu d'une chasuble qu'on ne voit que sur les tableaux du XVIIe siècle, on aurait dit qu'elle était sortie intacte des armoires inviolées de Saint Sulpice, ce qui était peut-être le cas, aujourd'hui la chasuble était d'une blanche simplicité monastique  digne de Saint Antoine, on aurait dit des quatre prêtres comme de moines sortis de leur thébaïde du désert pour venir nous dire la Messe, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.
 
Le prêtre a une diction particulière, posée, recueillie, attentive, elle subjugue, retient l'attention, nous ouvre aux saints mystères, nous faisons donc mémoire de Saint Antoine le Grand, ce père de tous les moines, de tous les spirituels, les oraisons choisies seront particulièrement belles et profondes, l'homélie sera sur le saint Evangile de Jésus venu pour les pécheurs, non pas les bien portants, nous y arrivons, comme d'habitude on écoute d'une oreille plus ou moins distraite en ayant du mal à se concentrer, mais notre attention s'éveille doucement, ce n'est que l'introduction, voici le moment fort, nous sommes déjà toute ouïe, nous avons été conduits à entendre, à comprendre, ce qui est peut-être improvisé, ou inspiré, point de feuilles ici, mais la parole nue : "... c'était dans les années 70, il était à la mode pour des jeunes d'aller en Inde... un fils est parti là-bas et s'est retrouvé à Calcutta, je vous laisse imaginer dans quelles conditions... et un père, son père, est parti à la recherche de son fils, pour cela il a tout abandonné, tout quitté, tout vendu, pour aller rechercher son fils au fin fond de Calcutta, au tréfond de Calcutta, dans les bas-fonds de Calcutta, et il l'a retrouvé ! et quand ce fils a vu ce père qui avait tout quitté pour le chercher, lui, il a été bouleversé au plus profond de lui-même... Dieu est venu pour les pécheurs, non pour les justes...
 
J'écoutais le prêtre, je regardais le jeune des années 70 qui aujourd'hui nous disait la Messe.
 
  
 
 
 Très beau texte cher ami
Merci.

Mortimer

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 14:28
Non ! tout va bien ......

J'étais juste à deux doigts de commenter un message lu sur le Fc..........

Mais bon ! ce n'est pas l 'heure , ni le lieu .
Je dois garder mon iceberg blanc!

Vivement le Forum .....
J'y aurai entre autre un petit billet "Humeur de Morti"  une petite rubrique sans prétention.........
Ceci dit la Banquise aura sa place également!  les PPP reprendront comme avant.
Et puis quelques belles surprises en prime !!!!!!!

Juste un petit peu de patience........


Mortimer ( Zen °°°°°°°°°°°°°)

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 12:37
C'est monsieur l'abbé Vella qui célèbrera la messe en la chapelle du Bon Jésus à Marseille.
Et c'est à 11h

Pour une fois qu'il est à Marseille, on ne le lache plus!!!


Mortimer (de plus en plus fondu.........)

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 22:50
 Enfin ! Lui ........

 pour le plaisir des yeux et du coeur.........
 Merci monsieur !


Cœurs brisés

On fait de belles rencontres à la procure de Saint Sulpice, de bonnes liseuses et de bons liseurs, il y avait aussi Assum, on lui a demandé de ses nouvelles, on s'inquiétait, on ne le lit plus, il va bien, il parle comme il écrit, c'est terrible d'entendre des choses pareilles, on a vu se former un attroupement de clients pour l'écouter, j'étais l'un d'eux, je faisais semblant de feuilleter un livre, je n'ai pas osé me faire reconnaître, il parlait du "morti-blog", de la décadence et même de la déchéance d'un autre forum mais je n'ai pas compris duquel il s'agissait, ça ne fait rien, il parlait bien ! après il est sorti tout seul, je n'ai pas osé lui parler ni le suivre, j'allais à la Messe du soir.
 
A la chapelle de la Vierge qui baignait dans un clair-obscur mystique il y avait quelques fidèles en prières écroulés sur des prie-Dieu, j'ai repéré Assum dans un coin à genoux sur le carrelage, je savais qu'il avait peur de s'étaler par terre sur les prie-Dieu instables, il regardait souvent le beau tableau ignoré des Carmélites Martyres de Compiègne, il m'a semblé néanmoins que son attention était distraite par une belle pécheresse aux reins cambrés admirablement recueillie sur son prie-Dieu, je sais que ce n'est pas forcément facile de se concentrer aux endroits qui semblent le plus fait pour ça, il faut faire un effort quand même.
 
Le prêtre est arrivé, personne ne l'avait entendu venir, seul Assum s'était levé, les autres ont suivi, on s'est reconnu pécheurs, Assum avait l'air très convaincu, presque enthousiaste, j'ai trouvé ça suspect.
 
Le saint prêtre allait bien dans le décor admirable, il y a une grâce des sulpiciens qui s'est gardée, Dieu veille sur eux, eux veillent sur nous, veillons. Que faisons-nous ici dans la nuit de Paris, dehors la fontaine des quatre Evêques n'a pas fini de dégeler, nos coeurs fondront-ils, le prêtre se lève pour proclamer l'Evangile, acclamons-Le, l'homélie semble du temps de Jean-Jacques Ollier inspirée par Marie Rousseau qui le remit dans le droit chemin pour accomplir sa vocation, accomplirons-nous la nôtre...?
 
Comme elle est grande, obscure, cachée, et pourtant si aisée à dénicher cette sainteté parisienne qui est là devant nous, inspirée en toute humilité, au détour d'une visite de Saint Sulpice, des pas s'arrêtent, les rares visiteurs que le Bon Dieu a attiré à cette heure s'immobilisent, tombons à genoux c'est l'Elévation du Dieu qui s'abaisse à descendre pour nous.
 
Communions, prions, rendons grâce, nous sortons recueillis, imprégnés de sainteté, dehors la glace de la fontaine des quatre évêques se brise, et notre coeur avec.
  
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 21:45
ce soir......
En union de prières  pour Gonzague. Que Notre Seigneur l'accueille en sa demeure. Que Notre Dame veille sur sa famille.
Pour Hugues, ce petit bout de chou que nous confions à Ste Philomène qui veillera à son opération.
Prenez soin de vous.
In Christo.

Mortimer

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 17:15
Date de création : Il y a 4 jours
Pages vues : 2 580 (total)
Visites totales : 215
Journée record : 13/01/2009 (850 Pages vues)
Mois record : 01/2009 (2 580 Pages vues)
  En fait, je ne sais pas si c'est bien , très bien, nul, très nul ?
C'est mon premier blog .........

Par contre, la "Bonne nuit polaire" est en tête des articles !!!!

C'est bien !

Mortimer ( qui n'arrive pas encore à mettre un compteur de visite !!!!!!!!)

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 07:50
Auriez vous des recettes originales de sauces pour la fondue bourguignone Svp ?

Non,non pas taper ce n'est pas pour aujourd'hui !

Je vous remercie d'avance .

Bonne journée à tous

Mirabelle

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 21:50
 est en construction !
Encore un peu de patience.....
Les pingouins ne sont pas pressés!
Mon blog dérive doucement vers la Terre promise!

Que Notre Seigneur Jésus Christ nous bénisse.

Bonne nuit polaire à tous.

Sous le manteau protecteur de Notre Dame.


Prenez soin de vous.

Mortimer

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 19:14
 et en plus c'était fort bon.......

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 17:26
Une lumière pure et douce se répand autour du corps de ces hommes justes et les environne de ses rayons comme d'un vêtement : cette lumière n'est point semblable à la lumière sombre qui éclaire les yeux des misérables mortels, et qui n'est que ténèbres ; c'est plutôt une gloire céleste qu'une lumière : elle pénètre plus subtilement les corps les plus épais que les rayons du soleil ne pénètrent le plus pur cristal ; elle n'éblouit jamais : au contraire, elle fortifie les yeux et porte dans le fond de l'âme je ne sais quelle sérénité : c'est d'elle seule que les hommes bienheureux sont nourris ; elle sort d'eux, et elle y entre : elle les pénètre et s'incorpore à eux comme les aliments s'incorporent à nous. Ils la voient, ils la sentent, ils la respirent ; elle fait naître en eux une source intarissable de paix et de joie. Ils sont plongés dans cet abîme de délices comme les poissons dans la mer ; ils ne veulent plus rien ; ils ont tout sans rien avoir, car le goût de lumière pure apaise la faim de leur coeur. (...)

Chateaubriand

Bon !  il nous reste du travail  c'est  certain............

Bien à vous.

Mortimer (trop juste encore........)


Partager cet article

Repost0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 10:26
pour le repos de l'âme du papa de Stéphane . Ses obsèques se déroulent maintenant.

AVE MARIA...

Mirabelle

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 22:10

On est bien mieux sous la couette!
Prenez soin de vous.

In Christo


Mortimer( surgelé...)

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 16:41
Les meilleurs voeux de la Banquise !

Mortimer

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 07:13
C'est très joli,calme et ça a fait la joie des petiits et des grands.....   par  Mirabelle

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 22:11
à tous.
Avec la bénédiction du Bon Jésus.
Et sous la protection de Notre Dame.

Prenez soin de vous.

In Christo.


Mortimer

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 21:25

déja publiée sur le FC, mais bon !
Cela fait plaisiiiiiiiiiiiiiiiiir..........
Et ouis, les tulipes arrivent!

Sans blague!


Mortimer

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 20:56

Il y a cependant une différence essentielle entre la foi et l'espérance considérée comme force. La foi a son foyer hors de nous, elle nous vient d'un objet étranger ; l'espérance, au contraire, naît au dedans de nous, pour se porter au dehors. On nous impose la première, notre propre désir fait naître la seconde ; celle-là est une obéissance, celle-ci un amour. Mais comme la foi engendre plus facilement les autres vertus, comme elle découle directement de Dieu, que par conséquent, étant une émanation de l'Eternel, elle est plus belle que l'espérance, qui n'est qu'une partie de l'homme, l'Eglise a dû placer la foi au premier rang. (Chateaubriand)

Pour la Foi, il me semble que cela se présente bien!

Mais pour l'Espérance! ce rendez vous quotidien incertain ........

Avec plus de Foi, nous aurions plus d' Espérance......

Mortimer(qui s'en va prendre un aspro.........)










Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !