Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 05:34
De retour !
De retour !
De retour !
De retour !

C'est avec joie que je vous retrouve : pourtant je serais

 

restée volontiers sur cette île de beauté paradisiaque .

 

Nous avons passé des vacances inoubliables avec

 

Patricia et Jean-Paul .

 

 

 

Veuillez-nous pardonner d'être partis comme des cachottiers .

 

 

 

Je vous raconterai au fur et à mesure notre périple .

Avec le nôtre, voici le retour du billet de l'abbé Billot :

 

 

Le secret d'une bonne pêche

 

Dans la vie d'un grand nombre de saints, on voit des récits de conversions massives de personnes. Saint Pierre, saint Paul, saint Patrick, saint Augustin de Canterberry, saint François-Xavier et tant d’autres ont fait des milliers de conversions. Cela ne fait-il pas rêver toute personne désireuse d’annoncer le Christ ?

 

Qu’est ce qui fait que ces saints ont eu tant de fruits ?

 

Quand on regarde leur vie on s'aperçoit de plusieurs choses :

D’abord, ils avaient un appel de Dieu à évangéliser. Ensuite, ils ont eu un temps de formation et de prière important. Enfin, ils ont agi comme Dieu l’attendait d’eux.

 

L’Évangile, qui nous rapporte la pêche miraculeuse, est une bonne illustration de ce que peut être l’apostolat : si on le fait par nos propres efforts, il n’y a pas de fruits, même si Dieu voit notre bonne volonté. Mais quand on agit avec Dieu, alors, il y a beaucoup de fruits.

 

Saint Patrick est connu pour être l’apôtre de l’Irlande. La conversion de l’Irlande avec sa mission s’est faite en très peu de temps. Il est devenu le saint patron de l’Irlande, dont on raconte les exploits, les conversions, les miracles, les très nombreuses résurrections de morts, qu’il a opérées.

 

Mais ce que les gens ne savent pas forcément, c’est qu’il a eu une préparation très longue, qui a duré des années. Il savait, que Dieu l'appelait à retourner en Irlande, où il avait été esclave, pour évangéliser.

 

Il a essayé d’y retourner de lui-même et cela n'a pas fonctionné. Il a attendu. Cette attente était importante, à la fois pour qu’il se forme, qu’il devienne l'instrument de Dieu, qu’il fasse son œuvre pour la prière, qu’il fera pendant des années. Saint Patrick a pu prier, crier vers Dieu pour la conversion des Irlandais.

 

Les œuvres d'évangélisations s'accompagnent de la prière pour que la grâce prépare et ouvre les cœurs.

 

Et, au bon moment, Dieu a ouvert à saint Patrick toutes les portes. Malgré des obstacles sur place, il les a tous franchis. Quand il meurt, l'Irlande est devenue chrétienne, sans qu’il y ait de martyrs.

 

Il avait présenté l’Évangile avec tant de finesse, que même les responsables de la religion païenne y ont adhéré.

 

L’Irlande est devenue à son tour un pôle missionnaire, qui a évangélisé toute l’Europe en retour.

 

Dieu vous garde
Abbé Billot

 

 

 

 

Bonne fête à tous les Pierre et tous les Paul !

 

 

 

 

Bonne journée à tous , prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

Mirabelle

De retour !

Partager cet article

Repost0
27 juin 2020 6 27 /06 /juin /2020 05:00

Caro vous a emmenés à Rome hier, je vous conduis à Malte aujourd'hui...

Continuons les voyages
Continuons les voyages
Continuons les voyages
Continuons les voyages
Continuons les voyages
Continuons les voyages
Continuons les voyages
Continuons les voyages

Il est plutôt hasardeux d'envisager des séjours à l'étranger en ce moment, alors contentons-nous de retrouver nos souvenirs avec les anciennes photos...

Nous avons beaucoup apprécié ce voyage, effectué il y a quelques années au mois de juin.

 

Bonne journée, reposez-vous bien.

 

LR

Partager cet article

Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 05:00
Rome.

Rome.

Pour ce dernier vendredi du mois, je vous emmène en balade à Rome avec ces quelques clichés.

 

Passez une bonne journée.

 

Caro.

Vendredi.
Vendredi.
Vendredi.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 05:00
La cathédrale au XIXe siècle

La cathédrale au XIXe siècle

La primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne (dite aussi, plus simplement, cathédrale Saint-Jean) est le siège épiscopal de l'archidiocèse de Lyon. Elle a rang de cathédrale et de primatiale : l'archevêque de Lyon a le titre de Primat des Gaules ; le poste est actuellement géré par l'administrateur apostolique du diocèse, Mgr Michel Dubost, nommé en juin 2019.

Elle est située dans le cinquième arrondissement de Lyon, au cœur du quartier médiéval et Renaissance du Vieux Lyon, dont elle est un des éléments marquants. Au Moyen Âge, elle faisait partie d'un complexe d'églises et d'autres bâtiments ecclésiaux, le groupe cathédral, qui comprenait entre autres les églises Saint-Étienne et Sainte-Croix, détruites à la Révolution, ainsi que l'actuelle manécanterie.

Originellement, l'église a été consacrée sous le patronage de saint Étienne, tandis que son baptistère était consacré sous celui de saint Jean-Baptiste, mais, comme cela est fréquent, le vocable du baptistère s'est ensuite appliqué dans la désignation courante. La première cathédrale dont l'existence est attestée, et que les sources de l'époque se contentent d'appeler maxima ecclesia, c'est-à-dire la « grande église », a été bâtie par Patient. La seconde, plus grande et datée du ixe siècle, est l'œuvre de Leidrade.

 

L'intérieur (cliché du XIXe siècle)

L'intérieur (cliché du XIXe siècle)

L'édifice actuel est un projet de longue haleine, porté dans sa conception par trois archevêques successifs au moment où l'architecture occidentale bascule du roman au gothique : Guichard de Pontigny envisage et entame la construction d'une église romane, Jean Belles-mains entame la transformation de l'édifice en un ouvrage gothique dont les ressorts techniques ne sont pas encore pleinement maîtrisés, enfin Renaud de Forez transforme le projet, grâce à l'évolution des savoir-faire, pour donner à la cathédrale son aspect actuel. La construction s'étale sur trois siècles, de 1175 à 1480. Le site contraint, entre colline et rivière, ainsi que les luttes politiques entre les différentes puissances régentant Lyon au Moyen Âge central, ont empêché la cathédrale de disposer d'un terrain aussi vaste et aussi favorable que ses concepteurs l'auraient souhaité. Par ailleurs, l'absence du savoir-faire particulier des bâtisseurs de cathédrale du Bassin parisien est une des causes de la relative modestie des dimensions et de l'ornementation de Saint-Jean.

Fortement endommagée par les guerres de religion en 1562, puis par la Révolution française et le siège de Lyon en 1793, la primatiale est restaurée au xixe siècle. Les premiers travaux sont assez modestes et fortement empreints de classicisme ; mais cette politique change vigoureusement avec l'arrivée d'un nouvel architecte, Tony Desjardins, qui donne un élan inédit à la restauration. De son point de vue, non seulement les travaux doivent rendre à l'église son aspect médiéval, mais cet aspect est à sublimer pour faire de Saint-Jean une « cathédrale idéale » reflétant l'esprit gothique du xiiie siècle. Ces travaux de modification de l'aspect de la cathédrale comprennent un relèvement de la charpente et l'ajout de flèches. Devant les critiques virulentes, ils ne sont pas tous réalisés. Au xxe siècle, les travaux d'embellissement et de réparation se poursuivent, mais la guerre interrompt les travaux. En , le retrait des troupes allemandes s'accompagne de sabotages, qui touchent indirectement l'édifice, brisant la plupart de ses vitraux. La remise en état des verrières, puis des façades et de l'aménagement intérieur, constitue l’essentiel des actions menées durant la seconde partie du xxe siècle et le début du xxie siècle.

 

Début de soirée.

Début de soirée.

La primatiale est classée monument historique depuis 1862. Outre cette protection, elle est intégrée depuis le  dans le premier secteur sauvegardé de France. Enfin, le , elle a été reconnue patrimoine mondial au titre de sa localisation dans le site historique de Lyon.

Lieu de culte et de prière, la cathédrale est la première église de l'archidiocèse de Lyon, mais aussi une des églises paroissiales du Vieux Lyon. Elle est demeurée durant des siècles le lieu par excellence de l'expression du rite lyonnais, un des rites de l'Église catholique, notamment du fait de l'attachement du chapitre des chanoines à cette forme liturgique. Cette particularité locale vaut notamment à la primatiale d'avoir été la dernière cathédrale française à se doter d'un orgue (en 1841), et explique en partie la modestie de celui-ci.

C'est aussi un lieu touristique fort prisé, pour sa localisation, pour les animations particulières qui y sont organisées, notamment durant la fête des Lumières, mais également pour son horloge astronomique du xive siècle (en restauration jusqu'en 2021).

Lors de la fête des lumières au mois de décembre.

Lors de la fête des lumières au mois de décembre.

En cette fête de saint Jean Baptiste, je ne pouvais que vous présenter brièvement notre cathédrale.

 

Bonne journée à vous tous.

 

Caro.

Partager cet article

Repost0
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 04:55
Bonjour !

Evidemment vous avez reconnu les hortensias.

Ils sont en pleine floraison en ce moment : nous en mettons beaucoup pour fleurir l'église.

Dans le potager nous avons un énorme massif mais malheureusement, les fleurs sont un peu pâlichonnes. Du côté de sa cour, la propriétaire en a un beaucoup plus foncé, dans les rouges soutenus, mais nous ne pouvons décemment pas aller dépouiller l'arbuste, beaucoup moins volumineux que le rose pâle coté potager...frown

Bonjour !
Bonjour !

Les dahlias, également, fournissent déjà assez bien.

Nous pouvons tenir tout l'été avec les fleurs du jardin.

 

Je vous souhaite une douce journée paisible.

 

LR

Partager cet article

Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 05:00

Avez-vous lu les ouvrages remarquables du Cardinal Sarah ?

Dieu ou rienLe soir approche et déjà le jour baisse (Ed. Fayard)

 

Il nous raconte une "expérience" très riche d'enseignement, je vous la livre :

 

 

UNE EXPERIENCE

 

 

 

Un professeur dispose d’une heure pour dispenser une formation sur la planification efficace de son temps.

 

« Nous allons réaliser une expérience », dit-il aux étudiants.

 

Il pose sur le bureau un immense pot qu’il remplit jusqu’au bord de gros cailloux.

 

« Le pot est-il plein ? » demande-t-il.

 

« Oui ! », répondent en chœur les étudiants.

 

« Vraiment » ? Et le professeur sort de sous le bureau un sac de gravier qu’il verse dans le pot.

 

Il pose la même question : les étudiants commencent à comprendre et répondent par la négative.

 

Le professeur continue avec du sable.

 

Le pot n’est toujours pas plein.

 

Il complète enfin le niveau jusqu’au bord avec de l’eau.

 

« Quelle vérité nous démontre cette expérience ? » demande-t-il aux étudiants.

 

Au regard du sujet de la formation, un jeune homme propose : « Cela démontre que, même quand on croit que notre agenda est plein, on peut toujours ajouter d’autres choses à faire.

 

-Non, répond le professeur. La vérité est la suivante : si on ne met pas les plus gros cailloux en premier, on ne pourra jamais les faire rentrer tous ensuite. »

 

L’évidence frappe les jeunes gens.

 

Question essentielle : « Quels sont les gros cailloux de notre vie ? Santé, carrière, famille ? Si on ne met pas les gros cailloux de notre vie en premier, on passera à côté.

Si on donne la priorité aux pacotilles, on remplira toute notre vie de futilités et on n’aura plus de temps pour les choses importantes. »

 

Le Cardinal Sarah veut démontrer par là qu’un des gros cailloux de la vie d’un chrétien doit être la prière. Personne ne devrait jamais dire : « Je n’ai pas le temps de prier ».

 

On prend toujours le temps de manger, n’est-ce pas ? La nourriture de l’âme est au moins aussi importante (sinon plus) que celle du corps.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

 

Je vous souhaite une excellente journée.

 

LR

Partager cet article

Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 05:00
Le coussin de Lyon

Le coussin de Lyon

En l'an 1643, lors de la terrible épidémie de peste qui ravageait la cité, les échevins lyonnais firent le vœu d'organiser une procession sur la colline de Fourvière pour implorer la Vierge d'épargner la ville. Ce faisant, ils remirent un cierge de sept livres de cire et un écu d’or présenté sur un coussin de soie. Chaque année depuis, les magistrats de Lyon renouvellent le vœu des échevins en se rendant à Fourvière, tandis que retentissent les trois coups de canon annonçant que le vœu a été respecté.

 

Connaissez-Vous ?

C'est ce coussin de soierie qui a inspiré la création du coussin de Lyon.

En 1960, certains soyeux imaginèrent une boîte rappelant la forme et l'allure du coussin de soie historique et le chocolatier Voisin, installé à Lyon depuis 1897, reprit l'idée d'utiliser la forme du coussin pour créer sa confiserie1. Vite connu dans la ville, il fit peu à peu la conquête de la France et il est devenu au fil du temps la première spécialité de confiserie française à base de ganache au chocolat[réf. nécessaire]. Aujourd'hui, il n'est pas rare de le rencontrer dans le monde entier lors des manifestations de prestige et de qualité des produits lyonnais.

Connaissez-Vous ?

Bonne journée à tous.

 

Lors d'une prochaine RIB lyonnaise, n'hésitez pas à en prendre pour vous et vos proches. Ils sont succulents.

 

Caro.

Partager cet article

Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 05:00

 

WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
 
Mayline, lors de sa communion.
 
 

 

En 2012 Mayline, 3 ans et demi, s’est étouffée alors qu’elle mangeait une saucisse. Si le diagnostic des médecins est sans espoir – ils annoncent aux parents son décès imminent -, la petite fille guérit d’une manière surprenante, recouvrant progressivement toutes ses facultés. Alors que l’Eglise vient d’attribuer ce miracle à la vénérable Pauline Jaricot, ouvrant la voie à sa béatification prochaine, le père de Mayline revient pour Aleteia sur cet événement qui a bouleversé sa vie.

 

« C’est la douleur la plus violente que Nathalie, mon épouse, et moi-même ayons ressentie. C’est comme si on nous vidait de l’intérieur et que plus rien n’avait de sens et de saveur ». Cette période, Emmanuel, le père de Mayline, s’en souvient encore aujourd’hui avec une violente émotion.  Nous sommes en mai 2012. Âgée de seulement 3 ans et demi,  à cause d’un mauvais transit de nourriture – un bout de saucisse s’étant coincé dans sa gorge - l’enfant s’étouffe. « Son cœur s’est arrêté dans mes bras », se souvient Emmanuel, son père.
L'église Saint Nizier

L'église Saint Nizier

Les secours arrivent et tentent de faire repartir son cœur. La fillette, qui fait de nombreux arrêts cardiaques sur le trajet l’emmenant à l’hôpital, est finalement diagnostiquée Glasgow 3. « On nous a annoncé que son état neurologique était irréversible et son décès imminent », reprend son père. Dans les jours qui suivent, les rendez-vous médicaux s’enchaînent et l’issue paraît inéluctable : la situation dans laquelle se trouve Mayline est sans espoir. « Après lui avoir fait passer un IRM, les médecins nous ont dit que si elle ne mourait pas maintenant, elle allait mourir dans les prochaines semaines ».

 
 

 

 

La tombe de Pauline Jaricot dans l'église Saint Nizier.

La tombe de Pauline Jaricot dans l'église Saint Nizier.

 

Mayline ouvre bien les yeux dans les jours qui suivent l’accident. « Mais on s’est rendu compte qu’elle n’était plus là, comme si quelqu’un avait éteint la lumière », se remémore Emmanuel. « Avec ma femme, nous nous sommes regardés et… ». Aucun mot n’est assez fort pour décrire ce sentiment « d’être vidé de tout, de ne plus rien ressentir », reprend le père de famille. Au même moment, c’est à dire à peu près quinze jours après l’accident, les parents d’élèves de l’école de Mayline décident de lancer, avec Mgr Barbarin, une neuvaine à la vénérable Pauline Jaricot. En effet, le diocèse de Lyon dont elle est native célèbre le 150e anniversaire de sa naissance, elle qui a fait connaître à ses contemporains l’importance de la mission de l’Église dans le monde. La neuvaine se termine le 23 juin. À ce moment là, Mayline est dans le coma, sous assistance respiratoire et sous alimentation artificielle, « avec un traitement de stimulation du cœur qui a conduit à une embolie pulmonaire, avec des convulsions fortes dès qu’on arrêtait les traitements ». Les médecins se prononcent alors pour l’arrêt des soins. Mais les parents de la fillette souhaitent que Mayline continue à être alimentée artificiellement.

Début juillet, Mayline est transférée à Nice. Son père, restaurateur, vient de changer de travail et toute la famille suit. Avant son transfert, la fillette reçoit le sacrement des malades « afin qu’elle puisse être accueillie le mieux possible par Dieu », souffle son papa. Bien qu’elle soit dans un état végétatif, avec une forte dégradation de son état cérébral, la petite fille supporte le trajet. Mais une fois à Nice, quand ils la revoient, ses parents ont l’impression que quelque chose a changé. « Nous étions en train de chercher un cercueil pour Mayline après ce que les médecins nous avaient dit », explique Emmanuel. « Mais en la revoyant à l’hôpital de Nice, nous avions l’impression qu’il y avait quelque chose de différent, comme si elle reprenait vie ».

 

 

La maison de Pauline Jaricot à la fin de sa vie.

La maison de Pauline Jaricot à la fin de sa vie.

S’ils expliquent aux parents que l’état de Mayline a en effet évolué, les médecins niçois sont d’abord pessimistes. Écartant le diagnostic vital, ils prédisent une vie à l’état végétatif pour la petite fille. Mais semaine après semaine, celle-ci « reprend finalement totalement vie. Elle est aujourd’hui en pleine santé, à la surprise du corps médical. Les médecins n’ont jamais pu nous expliquer ce qui se passait, ils ne nous ont pas donné de seuil de progression ni de limite à sa progression », détaille le père de Mayline. Fin 2012, Malyline peut finalement sortir de l’hôpital à l’approche des fêtes de Noël.

Emmanuel se souvient encore avec précision avoir croisé quelques jours plus tard le médecin qui soignait Mayline à l’hôpital : « C’était le 22 décembre, en plein pendant les dernières courses de Noël. J’étais avec Mayline dans la rue quand nous nous sommes croisés. Nous nous sommes salués.  Regardant Mayline, je lui ai demandé de m’expliquer car je ne comprenais pas : on m’avait dit qu’elle allait mourir, qu’elle ne serait capable que d’ouvrir les yeux, qu’elle n’aurait aucune perception de son environnement… Pourtant elle était là, comme n’importe quelle fillette de son âge ! », résume-t-il. Le médecin lui a alors répondu : « Imaginez que vous êtes en voiture sur l’autoroute, que le moteur s’arrête, que vous n’avez plus d’essence. Impossible de la faire avancer n’est-ce pas ? Et bien Mayline c’est ça, sauf que la voiture a été rallumée ».

 

Mayline sauvée, ses parents sont convaincus de l’intervention de la vénérable Pauline Jaricot en faveur de la guérison de leur fille. « Aujourd’hui, je prie quotidiennement Dieu, Marie et Pauline Jaricot. Je ne demande plus rien dans mes prières, je remercie et je rends grâce », résume le père de Mayline.

Ce formidable témoignage est alors examiné lors d’une enquête diocésaine en 2019 avant d’être transmis à la Congrégation pour la cause des saints. Sa commission médicale valide le miracle de guérison comme étant un fait inexplicable. La commission de théologie certifie pour sa part l’intervention de la vénérable Pauline Jaricot sur la guérison.

L’intervention de celle qui aida à faire connaître et à répandre la mission de l’Église dans le monde, est un véritable signe que ses actions sont toujours bienfaitrices, même après sa mort. Ce miracle, inexplicable aux yeux des hommes, l’est aux yeux de Dieu ainsi que pour tous ceux qui croient fermement en son intercession. Pauline Jaricot manifeste encore une fois au monde, et cette fois-ci à celui du XXIe siècle, que l’Église a plus que tout besoin de fidèles baptisés, de disciples-missionnaires, forts de leur foi et de la merveilleuse espérance qu’ils placent en Dieu.

Bonne journée à vous tous.

 

Le récit est un peu long mais quelle merveille !

 

Pensons à prier la Vénérable Pauline Jaricot.

 

Caro.

Partager cet article

Repost0
17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 05:02
Quelque part en Croatie
Quelque part en Croatie

Quelque part en Croatie

La beauté spectaculaire de la nature ne cesse jamais de m'émerveiller.

 

C'est dommage que, souvent, les hommes viennent tout gâcher avec leurs constructions moches...

Contemplons donc ces superbes paysages :

 

Toujours en Croatie
Toujours en Croatie

Toujours en Croatie

Passez une belle journée paisible.

 

LR

Partager cet article

Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 05:07
Voici Olaf
Voici Olaf

Non, non, ce n'est pas mon chien. C'est celui de ma nièce marseillaise qui fait du triathlon.

 

Ainsi, ce berger australien est  très heureux d'aller courir dans les collines avec sa maîtresse.

 

 

Voici Olaf

Je le trouve très beau !

 

Un voisin, un peu plus bas dans notre rue, a lui aussi un berger australien : il l'a baptisé Roméo !

 

Nous cherchons sa Juliette...

 

Passez une excellente journée.

 

LR

Partager cet article

Repost0
15 juin 2020 1 15 /06 /juin /2020 05:00
Pauline Jaricot

Pauline Jaricot

 

Pauline Marie Jaricot, née en 1799,  était une jeune fille de bonne famille lyonnaise. Ses parents étaient  plieurs et vendeurs de  soie aux Terreaux.

Son enfance est heureuse dans une fratrie de cinq frères et sœurs, et dans un milieu très aisé. Très pieuse, elle porte une dévotion toute particulière à Jésus.  Alors qu’elle n’a pas encore 17 ans, animée par son idéal et sa piété, elle décide d’aider les pauvres et ceux qui souffrent.  A 19 ans, Pauline recrute parmi les ouvrières de son quartier des jeunes filles partageant son enthousiasme et fonde les Réparatrices du Cœur de Jésus. Elle institue le sou hebdomadaire en faveur de la propagation de la foi.

 

Une Future Bienheureuse Lyonnaise

En 1826, elle créé  le Rosaire vivant,  œuvre apostolique pour aider les pauvres et les missions qui peu à peu se développent  partout,  en France et à l’étranger.  A  33 ans, en 1832, elle achète la maison de Lorette et consacre sa vie à l’œuvre du Rosaire vivant, Elle regroupe quelques compagnes pour l’aider dans sa tâche.  Le 27 janvier 1832, un bref de Grégoire XVI confirme l’approbation du Souverain Pontife. Le Rosaire Vivant compte très vite plus d’un million d’adhérents.  Ils seront plus de 2 millions à sa mort.

En 1836, Pauline obtient un acte d’affiliation à l’ordre dominicain pour tous les associés de l’œuvre du Rosaire vivant. Elle décédera le 9 janvier 1862. Le 13 février 1935 sa dépouille est transférée du caveau familial à l’église Saint Nizier. Une dalle évoque sa présence.

La chambre de Pauline Jaricot à la maison de Laurette au-dessous de Notre Dame de Fourvière.

La chambre de Pauline Jaricot à la maison de Laurette au-dessous de Notre Dame de Fourvière.

Dans un prochain article, je vous relate le miracle attribué à la Vénérable Pauline Jaricot.

 

Bonne journée à vous tous.

 

Caro.

 

 

Partager cet article

Repost0
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 05:23
Vendredi sous la pluie ?

 

Nous verrons bien . C'est nuageux et le vent

 

d'Est souffle fort . De fait je n'ai pas arrosé

 

le jardin, nous verrons ce soir .

 

 

 

Bonne fête à tous les Guy !

 

Bonne fête Monsieur PDF

 

Beau papa était un Guy aussi ! smiley

 

 

 

Belle journée à tous et prenez soin de vous

 

et des vôtres !

 

 

 

 

Le billet du jour de l'abbé Billot :

 

 

 

En ce mois du Sacré-Cœur, nous pouvons nous poser la question, comment entrer en contact avec ce Cœur brûlant d’amour. 

L’histoire de l’Eglise nous montre que ce sont souvent par des personnes qui en ont goûté l’amour, que d’autres connaissent le Sacré-Cœur. 

Saint Jean l’évangéliste qui a reposé le soir de la Cène sur le côté du Christ introduit Sainte Gertrude et Sainte Marguerite-Marie le jour de sa fête à reposer elles aussi sur le cœur du Christ. Elles y connurent d’ineffables délices. Comme Saint Jean Baptiste, l’ami de l’époux Saint Jean l'évangéliste amène au Christ. 

Et à leur tour Sainte Gertrude, et Sainte Marguerite Marie introduiront beaucoup d’autres personnes à connaitre ce cœur par leurs enseignements, témoignages et écrits.

Avant d’annoncer, il faut commencer par contempler et connaître ce qui sera annoncé. 

Demandons au Christ la grâce d’entrer dans l’amour de son cœur. 

 

Vendredi sous la pluie ?

 

Mirabelle

Vendredi sous la pluie ?

Partager cet article

Repost0
11 juin 2020 4 11 /06 /juin /2020 04:08
Bon jeudi à tous !
Bon jeudi à tous !
Bon jeudi à tous !
Bon jeudi à tous !

Avec les premières framboises du jardin .

 

C'est un délice !

 

 

 

Il fait 14° ce matin et nous aurons 22° dans

 

la journée .

 

 

 

 

Voici le billet de l'abbé Jean-François Billot :

 

 

 

La Fête-Dieu

 

Quand nous ne comprenons pas quelque chose qui semble important, il faut présenter cela à Dieu et, souvent, persévérer dans la prière jusqu’à ce que cela s'éclaire.

 

C’est ce qui arriva à sainte Julienne du Mont-Cornillon à Liège. Depuis l'âge de seize ans, elle voyait régulièrement, lors de ses adorations du Saint-Sacrement, une lune avec une bande noire. Phénomène étrange.

 

Elle ne savait pas ce que cela voulait dire, mais si Dieu lui montrait cela avec insistance, elle savait que cela devait avoir de l’importance. Elle pria longtemps, jusqu’à ce que la réponse vienne.

 

Un jour, le Ciel l’éclaira. La lune représentait la vie de l’Eglise avec son cycle de fêtes liturgiques, la bande noire représentait une fête qui manquait à ce cycle : la Fête du Saint-Sacrement, ou Fête-Dieu, que nous fêtons cette année, ce jeudi 11 juin.

 

L'un des prêtres de Liège était au courant de cette révélation. Devenu pape, sous le nom d'Urbain IV, il institua officiellement la Fête-Dieu dans le calendrier liturgique.

 

Cette fête est très importante. On y organise des processions du Saint-Sacrement pour montrer publiquement, que nous croyons que le Christ est réellement présent dans le Saint-Sacrement et que nous L’aimons.

 

Si nous ne pouvons participer à une procession, n'hésitons pas à aller dans une église, prier devant le tabernacle pour Lui montrer notre amour.

 

Dieu vous bénisse

 

Aucune description de photo disponible.

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

Mirabelle

Bon jeudi à tous !

Partager cet article

Repost0
10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 04:55
Hopla ! C'est mercredi ............

 Le vent souffle toujours et nous aurons

 

24° dans la journée .

 

Nous supportons une petite veste de bon matin .

 

 

 

Voici le billet de l'abbé Billot :

La Paix

 

Comment prendre de bonnes décisions?

 

Il y a plusieurs éléments pour cela. L’un d’eux est le discernement des esprits. Saint Ignace de Loyola, militaire convalescent dans le château familial, faisait des projets avec son imagination : des projets mondains et des projets plus spirituels.

 

Il s’imaginait, à certains moments, faire comme les saints. Quand il s’imaginait vivre comme eux, cela le mettait dans une joie et une paix durable, qui perduraient même la méditation terminée.

 

Tandis que, lorsqu'il faisait des projets mondains, l’enthousiasme qu’il éprouvait quand il y pensait s’arrêtait, une fois l’exercice de l'imagination achevé, et le laissait dans un état de tristesse.

 

Ainsi, la paix et la joie, qui viennent de Dieu, sont des bons critères. Quand on a pris la bonne décision, pendant qu’on l’accomplit et après l’avoir terminée, cela laisse dans la paix.

 

Mais en même temps, avec cette paix, il peut y avoir des tempêtes intellectuelles. Notre intelligence peut être troublée, être traversée par le doute, mais le cœur profond demeure dans la paix.

 

C'est ce que vivait sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, durant ses nuits spirituelles. Son imagination et son intelligence étaient attaquées sur la question de la vie éternelle, mais son cœur restait serein.

 

 

Dieu vous bénisse

 

 

Aucune description de photo disponible.
 
 

Belle journée à tous et prenez soin de vous

 

et des vôtres.

 

 

 

Mirabelle

Hopla ! C'est mercredi ............

Partager cet article

Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 04:48
Bonne journée à tous !

Le vent souffle encore ce matin et il fait frais .

.

 

Il fait 13° et nous aurons 23° dans la journée .

Bonne journée à tous !

Voici le billet de l'abbé Billot que nous remercions .

L'aide d'en haut

 

Il nous arrive à tous de faire des erreurs. Ce ne sont pas forcément des péchés, elles ne sont pas volontaires, mais ces erreurs peuvent avoir quelque fois des conséquences importantes. Cela arrivait même aux saints.

 

Que faire dans ces cas-là ?

 

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus demandait tout simplement à Dieu de réparer ses erreurs. La réparation peut être quelquefois immédiate ou cela peut prendre longtemps.

 

Il y a quelques années, j'ai, sans le faire exprès, fait tomber une belle statue en plâtre de la Vierge, qui s'est brisée sur le sol en mille morceaux. Cette statue était prêtée. J’étais consterné. Il semblait bien que c'en était fini de cette œuvre d’art.

 

Elle était cassée en tellement de morceaux, que le sol en était jonché. J'ai néanmoins demandé au Père Céleste au nom de Jésus de réparer cela. En regardant les morceaux, j'ai vu que la partie la plus difficile à reproduire, le visage, était recollable.

 

A tout hasard, j’en ai parlé à un sculpteur qui a accepté d'essayer de voir ce qu’il pouvait faire avec sa femme, et, il a accepté de la réparer gratuitement. Ne pouvant y travailler à plein temps, cela prit plus d'un an. Quand il l'a ramenée, on ne voyait pas du tout la différence. ..

 

Dieu vous bénisse

L’image contient peut-être : texte

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

 

 

Mirabelle

Bonne journée à tous !

Partager cet article

Repost0
6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 05:47
Bon samedi à tous !

Nous fêtons le 76ème  anniversaire du

 

D DAY en Normandie .

 

Merci à tous ces hommes qui ont combattu

 

au péril de leur vie pour que nous soyons

 

libres .

Bon samedi à tous !
Bon samedi à tous !

 

Nous allons avoir une belle journée ensoleillée

 

sur Marseille .

 

A 7h00 , je vais aller au laboratoire me faire

 

faire une prise de sang . Ce n'est pas loin de la

 

maison  et je préfère y aller comme ça je

 

bois mon café plus rapidement .

 

 

 

 

Voici le billet de l'abbé Billot :

L'action de grâce face aux obstacles,

 

Comment se fait-il que l’apostolat du Père Mateo Crawley-Bovey ait connu un tel succès à faire connaître le Sacré-Cœur ? Il disait qu’une œuvre, qui venait de Dieu, se reconnaissait à trois choses : les oppositions, le succès et la consécration par un miracle.

 

Le Père Mateo a rencontré beaucoup de difficultés et d’oppositions. Face à cela, il avait une façon de réagir particulière et très efficace. Un jour par exemple, ayant essuyé un refus de son apostolat par un évêque important, il fit dire un ou plusieurs « Magnificat » dans la chapelle des sœurs, où il avait établi son quartier général, pour rendre grâce. Quelques semaines après, l’évêque le recontacta, demanda à ce qu’il vienne pour lui annoncer qu'en définitive il acceptait sa proposition.

 

Le Père Mateo rencontrait le succès, les gens venaient en foule assister à ses enseignements sans publicité importante et de très nombreuses intronisations du Sacré Cœur étaient faites. Enfin, il y avait souvent des conversions foudroyantes, comme cet homme athée qui avait autorisé sa femme à faire venir un prêtre faire l’intronisation pour son anniversaire. Il n’assista pas à la cérémonie, mais à son retour dans la maison nouvellement consacrée, il se convertit devant l’image du Sacré Cœur.

 

 

Dieu vous bénisse,


abbé Billot

L’image contient peut-être : texte
 
 
 
 
 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

Mirabelle

Bon samedi à tous !

Partager cet article

Repost0
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 05:07
Bon vendredi à tous !

Encore merci à tous pour vos voeux de bon

 

anniversaire .smiley

 

 

On ne voit pas les années passer........surprise

 

 

 

 

Il fait 15° et nous aurons 24° au meilleur de la

 

journée .

 

 

Hier, les jardins ont été bien arrosés car

 

il a bien plu .

 

 

 

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

Mirabelle

Bon vendredi à tous !

Partager cet article

Repost0
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 05:00
Et un an de plus !!!

35 ans de patience ..........indecision

 

35 ans de concessions ...........sad

 

 

 

 

 

 

Bref !

 

 

 

 

Quand ce bon prêtre m'a demandé si je

 

souhaitais prendre pour épouse Martine,

 

j'ai dit oui . smiley

 

 

 

 

Pour une fois, j'avais raison .

 

 

 

Et 35 ans après, je remercie le Ciel !

 

 

 

 

 

 

Et je souhaite le même bonheur à nos

 

jeunes .

 

 

 

 

Belle journée à tous et prenez soin

 

de vous .

 

 

 

 

 

Mortimer  (amoureux)

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2020 3 03 /06 /juin /2020 04:08
c"était l'année dernière !!!

c"était l'année dernière !!!

smileysmiley

 

Il fait 17° ce matin et il fera 25° dans la journée .

 

 

 

Bonne fête aux Clotilde et aux Kevin !smiley

1er lys du jardin .

1er lys du jardin .

Joyeux anniversaire à mes petits cousins

 

d'Amérique Michelle et Mike  (frère et soeur ) qui

 

sont nés un 3 juin à un an d'intervalle .laughlaugh Kiss.

 

 

 

 

Voici le billet de l'abbé billot du 2 juin :

L'arrivée du culte marial en Gaule

 

venus d'Asie mineure, les saints Pothin et Irénée sont tous les deux devenus évêques de Lyon. D'après la tradition ce sont eux qui ont apporté le culte marial en Gaule. Il y avait, fondée au bord du Rhône une petite chapelle discrète avec une représentation de la Vierge Marie. Le culte marial s'est certainement développé dans les milieux johanniques après l'assomption de la Vierge Marie. Saint jean ayant été le gardien de la vierge Marie.


Saint Polycarpe évêque Smyrne, avait connu l'apôtre saint Jean et il avait été proche de saint Pothin et saint Irénée avant qu'ils ne partent en Gaule. Saint Pothin est mort en prison suite à une persécution au cours de laquelle un grand groupe de chrétiens, (dont la plus connue est Sainte Blandine) ont été martyrisés.


Soyons dans la reconnaissance pour ces saints qui ont donné leur vie pour nous annoncer le Christ et nous faire connaître la Vierge Marie.


Dieu vous bénisse.


Abbé Billot

Aucune description de photo disponible.
 
 
 

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

 

Mirabelle

Bon mercredi à tous !

Partager cet article

Repost0
2 juin 2020 2 02 /06 /juin /2020 04:35
Bougainvillier de Patou !

Bougainvillier de Patou !

En ce 2 juin , au Département, c'est la

 

reprise pour tous, sauf exceptions .

 

 

 

Pour l'instant nous allons continuer à

 

recevoir les usagers sur rendez-vous

 

sauf les urgences .

 

 

 

 

Il fait 16° et nous aurons 24° dans la journée .

 

 

 

 

Nous souhaitons un très joyeux anniversaire

 

à Estelle .smileysmileylaugh

il sort du four !

il sort du four !

 

 

 

 

Bonne fête aux Blandine !

 

 

 

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

 

Mirabelle

 

Belle journée à tous !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !