Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 17:10

Un petit tour à Rome ?

 

Je n'ai pas pris beaucoup de photos, j'en ai même pris fort peu, n'ayons pas peur des mots, tout simplement parce que la plupart du temps j'oubliais mon appareil dans ma chambre...

 

D'autre part, depuis le temps, j'ai déjà pas mal de photos de la ville, alors il faut plutôt essayer de trouver de l'original.

 

Par exemple :

 

 

Un petit tour...

Ah ben oui tiens ! Drôlement original, le garde suisse ! Personne n'en avait jamais photographié, hein ???

 

Bon, alors attendez un peu.

 

Voilà, j'ai trouvé :

 

 

Un petit tour...

C'est amusant, n'est-ce pas ?

 

Ce goéland n'était nullement effarouché par tous les touristes qui se sont empressés de le photographier, délaissant nos gardes suisses.

 

Ces oiseaux sont atroces : près du Colisée, nous étions dans la rue à attendre que le feu passe au rouge, quand une ambulance a foncé toutes sirènes hurlantes et a fauché au passage un pauvre pigeon qui n'a pas eu le temps de s'envoler !

 

On a vu des plumes tournoyer dans tous les sens et le pauvre oiseau au sol. Dans la seconde qui a suivi, un goéland lui a foncé dessus et a commencé à le boulotter !

 

Nous avons assisté horrifiés à cette scène cruelle...

 

Une autre photo :

Un petit tour...

Elles n'ont vraiment aucune éducation, ces bestioles ! J'ai vu un goéland perché sur la tête de Jules César, sur la Via dei Fori Imperiali.

Franchement !!

 

Je n'ai pas pu le photographier parce que nous étions dans le bus.

 

Bonne continuation.

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 15:15

  A Rome !

 

 

 

 

 

 

 

P2210058.JPG

 

 

Qui est ce personnage, je vous prie ?

 

Comme la réponse est trop facile, je ne vous offre rien pour avoir trouvé !

 

Mais vous pouvez toujours vous couvrir de gloire en répondant...

 

Bonne continuation

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 15:13

à visiter Rome...

 

Le chef se morfond sans connexion, on se demande d'ailleurs pourquoi il ne tranche pas dans le vif pour résoudre  ce problème récurrent.

 

Tant pis.

 

Alors, voyons :

 

castel-SAng.jpg

 

 

Je suppose que vous avez tous reconnu le Castel San Angelo...

 

Le château Saint Ange recouvre aujourd'hui l'ancien mausolée de l'empereur Hadrien. Ses successeurs y furent également enterrés jusqu'à Caracalla au IIIè siècle. Puis le lieu fut transformé en forteresse par les papes à partir du VIè siècle. Aujourd'hui ce château représente le double visage d'une forteresse bastionnée et d'un palais Renaissance dont les nombreuses salles et appartements sont richement ornés  de fresques et de décorations en stuc. Si vous le visitez, ne manquez pas de passer sur le chemin de ronde qui offre une vue magnifique sur l'ensemble de la Ville éternelle.

 

Il doit son nom de Saint Ange à l'apparition de Saint Michel : au VIè siècle, sévit à Rome une grande peste qui dévasta une bonne partie de la population. Le pape Grégoire le Grand décida d'organiser une procession de Sainte Marie Majeure à la basilique Saint-Pierre. Dès que la procession sortit de la basilique de Sainte Marie Majeure avec l'icône de la Vierge, le peuple distingua sur le mausolée un ange qui remettait son épée de feu dans le fourreau. Ils virent ainsi le signe de la fin de la peste.

 

Bonne continuation.

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 13:16

Vous ne verrez pas cela tous les jours...

 

pNavona3piccola.jpg

 

La piazza Navona sous la neige...

 

Ici, après la pluie de ce matin, le soleil est revenu !

 

Bonne continuation.

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 14:34

Nous repartons à Rome, piazza di Spagna, place d'Espagne :

 

ImmaculeeC.jpg

 

Le 8 Décembre 1854, Pie IX proclame le dogme de l'Immaculée Conception. En mémoire, il fait ériger en 1856 une superbe colonne de marbre devant l'ambassade d'Espagne, au centre d'un triangle formé par trois rues.

 

En 1858, la "belle dame" révèle son nom à Bernadette : "Je suis l'Immaculée Conception".

 

C'est le signe que Pie IX avait demandé à la Vierge pour confirmer le dogme. Il fit alors réaliser dans les jardins du Vatican une reproduction exacte de la grotte de Massabielle devant laquelle les papes viennent prier le chapelet.

 

La colonne fut retrouvée dans le couvent de S. Maria in Campo Marzio en 1777. La Vierge de bronze de Giuseppe Obici, qui la surmontait,  ne plut pas aux Romains du quartier - 14000 habitants environ à l'époque-. Ils déclarèrent que les proportions n'étaient pas très harmonieuses et que la statue faisait plutôt penser à un bouchon de champagne à l'envers !

 

Le 8 Décembre, le pape vient offrir une couronne de fleurs à la Vierge mais ce sont les pompiers qui grimpent !!

 

 

Vous ne risquez pas de me voir là-haut, j'ai le vertige dès que j'ai gravi trois barreaux sur une échelle...

 

Bonne continuation

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 13:00

clipimage0010014

Cette longue histoire a commencé sous Louis XI qui a fait venir saint François de Paule, ermite de Calabre, à Plessis lès Tours. Pour le remercier, Charles VIII a acheté ce terrain et a commencé à faire bâtir le couvent puis l’église de la Trinité. Les Minimes ont donc été les premiers occupants.

 

 

Le passage de Charles Quint a tout détruit en 1527. Un second traumatisme a été infligé entre 1798 et 1800: les Français, les Romains, les Napolitains se sont succédé et ont tout pillé. Le pape Léon XII chercha à repeupler cette maison, devenu un atelier annexe de la Villa Médicis. Le pape fit venir les religieuses fondées par sainte Madeleine Sophie Barat pour faire un collège pour les jeunes filles: en 1828 sont arrivées des religieuses du Sacré Cœur de Turin, et fondèrent un pensionnat de jeunes filles. Pour “la gloire du Cœur de Jésus” aussi, elles ouvrirent aussi une école gratuite pour les enfants pauvres du quartier.

 

 

La “Mater Admirabilis” représente la Vierge à quinze ans. Elle est l’œuvre d’une élève de l’école français de la Trinité des Monts, Pauline Perdrot, devenue ensuite religieuse chez les Dames du Sacré-Cœur.


Pauline était à Rome pour étudier la fresque. Un religieux Minime, Bernardino Plausi, dit aux sœurs à plusieurs reprises: “La Sainte Vierge veut venir habiter chez vous” et leur prêta une représentation de la Vierge. Pauline dit à ses compagnes: “Il faudra que l’on fasse venir le sainte Vierge chez nous”, et elle se mit à peindre la fresque
“Voyez bien que c’est moi qui l’ai faite, dit-elle lorsqu’elle eut fini: elle a le cou trop long! Mais en même temps, ce n’est pas moi qui l’ai faite: une autre main m’a guidée. Sinon, elle ne donnerait pas cette impression de calme sérénité, de vie intérieure de contemplation”.


C’est une Vierge assise, au Temple, en train de filer. Mais elle a laissé sa quenouille et elle a laissé son livre, la Bible, “elle réfléchit à son avenir, elle n’a pas encore reçu la visite de l’ange”.
Cette “Mater Admirabilis” est devenue la patronne des écoles des religieuses du Sacré Cœur à travers le monde. Une dizaine de personnes viennent prier chaque jour, chercher la paix, la paix intérieure, la sérénité: de nombreuses grâces ont été reçues par les visiteurs.

 

Le pape Pie IX qui a visité le couvent 21 fois, a donné à la fresque ce nom de “Mère Admirable”. Elle était à l’origine située dans un couloir. Pour que l’on puisse y célébrer la messe, une chapelle y a été aménagée. Beaucoup de Polonais y sont tout de suite venus nombreux.

 

 

Merci Caro !


Bonne continuation

 


LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 10:30

 

 

 

La piazza di Spagna.

 

En 1494, grâce au roi Charles VIII de France, Saint François de Paule achète un vignoble en haut de l'actuel escalier monumental du XVIIIè siècle qui domine la place de la Trinité pour y construire un monastère pour les Frères Minimes.

 

Début XVIè, Louis XII de France fait construire l'église de la Trinité des Monts. Cette église, ainsi que l'église Saint Louis des Français et la Villa Medicis, toute proche, sont depuis administrées par la France.

 

 

En 1620, la place est baptisée Place d'Espagne à cause de l'ambassade d'Espagne auprès du Saint-Siège, près de la colonne de l'Immaculée Conception où le pape vient, le 8 Décembre, offrir des fleurs à la Vierge.

 

En 1725 est inauguré l'escalier qui mène à la Trinité des Monts. Le baroque est un théâtre à ciel ouvert : les acteurs sont ceux qui, pleins de courage, montent les marches, ou bien ceux qui les descendent ! Le public, au bas de l'escalier, regarde.

 

La fontaine fut réalisée en 1629 par le sculpteur Pietro Bernini (le père de Gianlorenzo) à la demande du pape Urbain Viii. On raconte que, pendant de fortes pluies, la ville a été inondée au point qu'une barque fut portée par les eaux du Tibre jusqu'au pied de l'escalier de la Trinité des Monts. En souvenir, Pietro Bernini sculpta une fontaine en forme de barque (la Barcaccia) enfoncée dans le sol pour rappeler l'eau qui inondait les rues.

 

Merci à ma nièce romaine !

J'ai eu beau entendre souvent ces commentaires, je n'arrive pas à me les rappeler...

 

Doux Jésus !!!

 

Bonne continuation.

 

LR

.

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 15:22

Je parle des fontaines romaines.

 

Savez-vous où est située celle-ci ?

 

fontana-farnese.JPG

 

On dirait une gigantesque baignoire, non ??

 

L'histoire de cette place, la Piazza Farnese, commença au XVIè siècle, lorsque le cardinal Alexandre Farnese, duc de Parme, y  acheta plusieurs maisons pour les démolir et créer un espace approprié à un nouveau palais. L'édifice fut conçu par Antonio Sangallo le Jeune. Les travaux commencèrent en 1514 mais furent interrompus par le sac de Rome de 1527. Ils reprirent lorsque le cardinal devint pape, sous le nom de Paul III. A partir de 1546, Michel-Ange dirigea les travaux du palais.

 

La place fut pavée de briques en 1545. En face du palais, on installa tout d'abord une des deux baignoires de granit égyptien que l'on voit encore aujourd'hui. Elles se trouvaient, à l'origine, dans les thermes de Caracalla.

 

J'ajoute, petite note perso, que j'aimerais bien me prélasser dans une baignoire de cette taille, parce que celles que l'on vous installe aujourd'hui, franchement, sont nulles : ou vous trempez les pieds, et vous avez le haut du corps qui gèle dehors, ou vous plongez les épaules, et vos pattounes vont caresser le carrelage au-dessus des robinets...

 

 

Une immense baignoire remplie d'eau bouillante bien parfumée....Seigneur, quel délice ...

 

Avec tout ça, j'ai oublié de vous dire que le palais Farnese est le siège de l'ambassade de France à Rome...


Venez à Rome le 14 Juillet : réception à l'ambassade, petits fours délicieux et champagne.


Si, si, je l'ai vécu à plusieurs reprise : absolument fabuleux !!


Nous avons eu droit à la visite de ce palais. Elle n'est autorisée que ce jour-là !

Venez à Rome !!

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 12:30

La fontana di Trevi

 

fontaine-trevi1.jpg

fontaine-trevi-relief.jpg

 


Le nom de Trevi vient certainement, mais ce n'est pas sûr,  de "tre vie", trois rues qui menaient à la fontaine.

C'est le point d'arrivée d'un ancien aqueduc remis en fonction par Nicolas V en 1450. Il construisit une fontaine imposante et, pour la financer, le pape leva un impôt sur le vin ! Evidemment, les Romains n'ont pas apprécié : l'un d'eux s'exclama :"Le Pape nous prend du vin pour nous donner de l'eau !".

 

L'aqueduc est appelé "Aqua vergine" (eau vierge) parce qu'une jeune fille qui faisait paître son troupeau indiqua à Agrippa (beau-fils d'Auguste) et à ses hommes la source d'eau qu'ils cherchaient pour construire un nouvel aqueduc.

 

Au centre de la fontaine, le dieu de l' Océan, sur son char, une grande coquille, tiré par deux chevaux : l'un calme, l'autre agité, symbole de la mer, calme ou agitée. Les chevaux sont en fait des hippocampes, ils ont un belle queue de poisson ! Deux tritons, mi-hommes mi-poissons, essaient de les retenir. L'eau jaillit de la roche: nous sommes en pleine période baroque: théâtre à ciel ouvert, retour à la nature et à l'antiquité.

 

A droite de la fontaine, terminée en 1762, se trouvait un coiffeur qui suivait les travaux de cet "art moderne", qui ne lui plaisait pas du tout ! L'architecte fit alors réaliser une grosse potiche dans l'axe du miroir du coiffeur afin que celui-ci ne puisse plus voir les travaux !!!

 

Comme quoi...La nature humaine ne change pas !

 

Quand venez-vous à Rome ?

 

J'ai des adresses !!!

 

Evidemment, j'ai oublié de vous le dire, mais vous le savez...vous jetez trois piécettes dans la fontaine et vous êtes sûr de revenir à Rome !!

 


LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 13:18

Vu qu'il fait chaud, ben oui, après un été glacial et pluvieux, voici que s'annonce une rentrée scolaire sous la canicule, gnark, gnark, gnark...

 

Ainsi, je vous emmène vous rafraîchir dans une autre fontaine romaine.

 

La fontaine du Triton. En italien dans le texte, la fontana Del Tritone.

 

Vous auriez su traduire.

 

Ecco:

fontana del tritone

 

fontana tritone2

 

Alimentée par l'Aqueduc de l'Acqua Felice, la fontaine est réalisée entre 1642 et 1643, par le Bernin, pour le 20è anniversaire du pontificat d'Urbain VIII.

Elle repose sur une sorte de piédestal formé par les queues entrelacées des dauphins entre lesquelles est disposé le blason des Barberini représenté par des abeilles.

 

Pourquoi un Triton ?

 

Dans la mythologie, le Triton, fils de Poséidon et d'Amphitrite, est le messager des flots.

C'était la trompette du dieu de la mer qu'il annonçait toujours en soufflant dans sa conque recourbée.

 

Son attribut principal est une conque marine dont le son est si puissant qu'il se faisait entendre d'un bout à l'autre de la mer. Ce son était si terrible que les Géants fuyaient en s'imaginant qu'il s'agissait du rugissement d'un fauve puissant.

 

Le Triton soufflait aussi  dans sa coquille pour annoncer la naissance d'un nouveau monde, qui fut, en ce cas, créé par le pontificat d'Urbain VIII, en toute humilité, bien sûr !!!

 

Voilà voilà !


Bonne continuation.

 

LR

 


Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 13:10

La Fontaine des Fleuves, sur la Piazza Navona, a été conçue par le Bernin sur la demande d'Innocent X, de la famille des Pamphili. La fontaine fut créée pour servir de base à l'obélisque dont le sommet s'orne d'une colombe et d'un rameau d'olivier, souvenir de Noé mais surtout emblème d'Innocent X.

 

Le Bernin imagina une fontaine représentant le déluge : chaque continent est symbolisé par le fleuve le plus grand qui le traverse.

 

 

L'Asie : le Gange. Il a le nez plat et un bracelet à la cheville.

 

L'Europe : le Danube qui se tourne vers l'emblème du Pape.

 

L'Afrique : le Nil, qui se couvre la tête parce que l'on n'en connaît pas la source. Le palmier et le lion représentent le désert.

 

L' Amérique : le Rio de la Plata.

 

 

 

Ci-dessous : de droite à gauche : le Nil, le Rio, le Danube, le Gange. Pour la petite histoire, le Gange tend la main vers la façade de l'église Sainte Agnès comme pour se protéger si elle venait à s'écrouler !!

 

piazzastatues.png

 

 

 

Détail : le Danube

Danube.jpg

 

Détail : le Nil

 

NilGangeRio.jpg

 

 

Bonne continuation

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 13:51

foro.jpg

 

 

 

Je suppose que vous avez compris que je vous emmenais encore une fois dans la Ville Eternelle...

 

Alors, dites-moi donc quels sont les monuments que vous distinguez sur cette photo ??

Je vous donnerai la solution più tardi...

 

Bonne continuation

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 11:47

 

Une vue de la coupole de la basilique Saint-Pierre

 

 


2coupole

 

 

 

 

 

 

Cette mosaïque aux couleurs très vives illustre le Te Deum.

En tout, 96 figures réalisées en 14 ans.

 

 


 

 

 

1Jésus

 

Jésus : son trône est un nuage, symbole du Pantocrator (représentation très antique), créateur du ciel et de la terre, début et fin de toute chose. Il tient dans sa main gauche le sceptre et le globe. Il élève la main droite, signe de toute puissance, et montre la plaie due à la crucifixion : la vie éternelle provient de son sacrifice sur la croix.

 

A côté, la Vierge.

 

 

3Jean Baptiste

 

 

Saint Jean-Baptiste : au-dessus, l'ange qui tient la colonne de la flagellation rappelle "l'Agneau de Dieu", désigné par Jean-Baptiste, c'est-à-dire l'annonce de la croix.

 

Bien à vous.

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 09:45

Roublev.jpg

 

Peinte par Roublev en 1420. Les personnages de droite et de gauche, avec la forme de leur coprs, dessinent un calice. Le Christ est au centre.

 

Revenons un moment sur l'image présentée par Madame Zouave il y a quelques jours.

 

ste Trinite rose lectionnaire de la ste chapelle de Bourges

 

Le rose est une couleur très employée au XIVè et XVè siècles. Dans la chapelle Sixtine, Michel-Ange a copié une création du monde de Raphaël (mort en 1512) peinte dans les appartements du pape, où le vêtement de Dieu est rose.

 

La Trinité est coiffée de la tiare, symbole de l'autorité divine du pape : peut-être parce que l'image date d'une période houleuse au cours de laquelle l'autorité du pape était très contestée (ce qui arrive souvent !).

 

Le jeu des mains est un beau résumé de la création du monde; Le Père bénit le monde, le fils le soutient, parole de Dieu qui a créé le monde,  le Saint-Esprit a les mains sur le monde mais ne le touche pas : il est l'esprit qui planait sur les eaux avant la création du monde, au premier verset de la Genèse.

 

Derrière les personnages, on distingue des séraphins en négatif.

 

 

Merci encore une fois à ma nièce romaine. Et merci à Madame Zouave de nous avoir trouvé cette superbe miniature...

 

LR

 


 


Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 13:45


S Maria "in Domnica" appelée aussi "della Navicella", sur le Célius

Emplacement: selon la bulle du Pape Onorius IV, la localité s'appelait "Mons Maior". Dans l'antiquité, les soldats étrangers habitaient là, proches d'un temple dédié à Jupiter "Redux".

Navicella: fontaine en forme de navire placée devant la façade. C'est certainement un ex-voto d'un soldat étranger

l'église: construite sur la maison de sainte Cyriaque, matrone romaine parente de Vitellius. Ici a vécu saint Laurent (mort en 258). C'est là qu'il distribua les biens de l'Eglise aux pauvres, avant son martyre. Lors de son jugement, on lui demanda de dire où il avait caché le trésor de l'Eglise; saint Laurent demanda de faire venir un pauvre et répondit: "voici le trésor de l'Eglise".

"Domnicus" ou "Domnus" ou diaconus": on ne sait pas exactement. Les 3 mots ont le sens  commun de "servus": l'esclave.

IV sec: la maison : on construit une église sur la maison; l'église est reconstruite par Pasqual I en 817: c'est pourquoi il est représenté sur la mosaïque (limbe carré)

Mosaïque: IX sec: période de l'iconoclasme à Constantinople. En signe d'humilité, le pape remet la chaussure à la Vierge, pour la consoler. Les anges sont rassemblés tout autour, comme des fils autour de leur mère avec une expression de confidence et d'humanité (représentation contraire à la rigoureuse étiquette byzantine des mosaïques)sMaria-Domnica.jpg

 

Je n'ai pas de photo de l'église, malheureusement, mais seulement celle de la mosaïque.

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:27

coupole-bapteme-2.jpg

 

Photo de la coupole, basilique Saint-Pierre, à Rome naturellement.

 

Regardez bien.

 

Maintenant, regardez celle-ci, que vous allez reconnaître tout de suite :

 

Michelangelo1

 

 

Vous avez remarqué les similitudes ?

 

Francesco Trevisani s'est en effet inspiré de Michel-Ange : "Dieu créant le soleil".

 

Le même vêtement rose, le même mouvement des mains, le nuage, les anges qui soutiennent...

 

Dans la coupole, à gauche de Dieu le Père, à la place de la lune, Adam et Eve chassés du Paradis terrestre. C'est la nuit du péché. De la main droite, Dieu montre Jésus, lumière du monde.

 

Merci à ma nièce romaine de m'avoir envoyé ces photos et ces explications.

 

Ca va mieux, chef ??

 

LR

Repost 0
Publié par : LR - dans Rome
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !

Pages