Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2021 7 03 /01 /janvier /2021 10:10

SAINTE GENEVIEVE

 

Patronne de Paris

 

Patronne de la Gendarmerie

3 janvier MMXXI

Geneviève est née dans le village de Nanterre, à huit kilomètres de Paris, en 422. Son père se nommait Sévère et sa mère Géronce.

 

Elle avait sept ans lorsque Saint Germain d'Auxerre et Saint Loup de Troyes virent loger à Nanterre avant d'aller combattre l'hérésie de Pélage en Grande Bretagne. Ils furent entourés d'une foule nombreuse qui demandait leurs bénédictions. Parmi la foule, Saint Germain remarqua Geneviève à la faveur d'une lumière subite communiquée par l'Esprit de Dieu.  La faisant approcher avec ses parents, il lui prédit qu'elle serait au service de Dieu et que son exemple conduirait les autres à la sanctification. Il lui donna sa bénédiction et l'emmena dans l'église. Durant la récitation de None et des Vêpres, il lui tint la main étendue sur la tête.

 

Le lendemain, accompagnée de ses parents elle revit Saint Germain qui lui demanda de se souvenir de sa promesse:

 

Oui répondit-elle, je m'en souviens et j'espère y être fidèle avec le secours de la grâce.

 

Le saint évêque lui donna alors une médaille en cuivre représentant une croix en lui recommandant de la porter toujours autour du cou. Il lui dit aussi de ne pas porter de bijoux.

Un jour que sa mère Géronce allait à la messe, elle ne voulut pas emmener Geneviève et, devant son insistance, elle lui donna une claque. Géronce devint aveugle; mais quelque temps après, Geneviève lui passa de l'eau sur les yeux et Géronce retrouva la vue.

 

A l'âge de quinze ans, Geneviève fut présentée à l'évêque du lieu qui l'admit parmi les autres vierges. Lorsqu'elle perdit son père et sa mère, elle logea à Paris  chez sa marraine. Se consacrant à la prière et au jeûne, elle ne mangeait que deux fois par semaine et ne buvait que de l'eau. Elle vécut ainsi jusqu'à l'âge de cinquante ans, mais son évêque exigea d'elle qu'elle prît d'autres nourritures, comme du lait et du poisson.

Cependant le diable veillait : ses ennemis prétendirent qu'elle était une visionnaire et une hypocrite et la discréditèrent vis à vis du peuple chrétien. Cet état de fait cessa lors d'un second passage de Saint Germain à Paris; cependant cette paix fut de courte durée et la persécution ne tarda pas pas à se rallumer.

 

Attila, roi des Huns, marchait sur Paris. Les habitants commencèrent à fuir la ville pour se réfugier dans des lieux plus sûrs. Geneviève exhorta alors les parisiens en leur disant que la prière les sauverait de la fureur des Huns. Quelques femmes se joignirent à elle et s'enfermèrent pour prier pendant plusieurs jours dans la baptistère de l'ancienne église Saint-Jean-le-Rond; mais le peuple la traitait de prophétesse et voulait même la tuer; heureusement l'arrivée de l'archidiacre d'Auxerre qui lui apportait des eulogies (choses bénites que l'on donnait en signe d'amitié) de la part de Saint Germain, la sauva. Cet événement apaisa le peuple surtout quand ils virent que les Huns modifiaient leur chemin suite aux miracles que Sainte Geneviève opéra à Paris, Meaux, Laon, Troyes, Orléans et Tours. La renommée de sa sainteté se répandit dans tout le monde et même Saint Siméon Stylite donna des preuves de sa vénération pour Geneviève.

 

Le crédit de la sainte auprès de Dieu fit que le peuple lui accorda sa confiance en particulier au siège de Paris par Childéric, roi des Francs, qui assiégeait la ville et risquait de la faire mourir de faim. Geneviève se mit à la tête de ceux que l'on avait envoyés chercher des vivres à Arcis-sur-Aube et jusqu'à Troyes et, malgré les dangers, ravitailla Paris.

Childéric, bien que païen, rendit hommage à la vertu de Geneviève et fut clément avec elle. Son fils Clovis accorda la liberté aux Parisiens. Après les accords de Laon, Childéric leva le siège de Paris et c'est ainsi que la ville fut sauvée par Geneviève.

 

Ce fut encore elle qui forma le projet de la Basilique Saint Pierre et Saint Paul commencée par Clovis et achevée par Sainte Clotilde.

Après une vie de 89 ans et une pratique de toutes sortes de bonnes oeuvres, elle mourut le 3 janvier 512, cinq semaines après Clovis, le premier de nos rois chrétiens. Son corps fut enterré auprès de celui de Clovis dans l'enceinte de la nouvelle église des Apôtres non encore terminée. Cette église prit le nom de Sainte Geneviève, qu'elle porte encore aujourd'hui. Lorsque l'église fut terminée, Saint Eloi fabriqua une châsse pour y placer ses restes.

Lors de l'invasion des Normands en 845, la châsse fut transportée à Athis (aujourd'hui Athis-Mons au sud de Paris), puis à Draveil un peu plus au sud et cinq ans après à Marisy (aujourd'hui Marisy-Saint-Mard près de la Ferté-Milon). Elle revint à Paris en 855.

La châsse que l'on voit aujourd'hui fut réalisée en 1242, avec 193 marcs1 d'argent et 8 marcs d'or. Elle est couverte de pierres précieuses offertes par les reines et les rois de France.

 

Il existait un couvent Sainte Geneviève situé à l'emplacement de l'actuel lycée Henri IV. Il en reste la tour du clocher au milieu du lycée dite tour de Clovis

 

1.- Le Marc, monnaie franque, à donné le Mark allemand et le Mark finlandais. Il était aussi à cette époque une mesure de poids équivalent à 244,75 grammes de notre système de poids et mesures actuel.

L'EGLISE SAINTE GENEVIEVE A PARIS (aujourd'hui panthéon de la République)

L'EGLISE SAINTE GENEVIEVE A PARIS (aujourd'hui panthéon de la République)

TOUR DU LYCEE HENRI IV A PARIS, DITE TOUR DE CLOVIS

TOUR DU LYCEE HENRI IV A PARIS, DITE TOUR DE CLOVIS

 

SAINT PIERRE BASANE

(v. 2020)

 

SAINT ANTERE ou ANTERES

Pape en 235

 

SAINT GORDE

Martyr sous Dioclétien

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2021 6 02 /01 /janvier /2021 10:10

SAINT CONCORDE

2 janvier

Concorde fut arrêté dans un désert sous le règne de Marc-Antoine et conduit vers l'an 178 devant Torquatus, gouverneur d'Ombrie, qui résidait alors à Spolète. Les promesses et les mensonges, rien n'y fit. Lors d'un premier interrogatoire il fut bastonné, étendu sur un chevalet lors du second. Il subissait son martyre avec stoïcisme en disant avec joie: Soyez glorifié Seigneur Jésus. Trois jours après, Torquatus envoya deux soldats pour le décapiter s'il refusait de sacrifier aux idoles. Concorde ayant craché sur l'idole qui lui était présentée dans sa prison, un des soldats lui trancha aussitôt la tête. Selon les martyrologes, il est fêté le premier ou le deux janvier.

 

SAINT MACAIRE D'ALEXANDRIE

dit le Jeune (v. 2020)

 

LES MARTYRS DES LIVRES SAINTS

en 303 sous Dioclétien.

 

SAINT ADELARD

Abbé de Corbie en Picardie + en 827

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 10:10

LA CIRCONCISION DE JESUS-CHRIST

1 janvier.

La circoncision fut ordonnée à Abraham sous des peines très rigoureuses. Le principe de cette cérémonie était fondé sur trois raisons principales:

 

1.- Le sceau de l'alliance que le Seigneur avait contracté avec Abraham.

 

2.- Un signe qui distinguât les autres peuples de la terre des descendants du saint patriarche.

 

3.- Un gage de bénédictions promises dans la personne d'Abraham à tous ceux qui observeraient fidèlement les ordonnances du Seigneur.

 

La circoncision dans la loi ancienne était la première observance requise pour appartenir au peuple choisi: par elle on était initié au service du vrai Dieu. Il fallait ensuite croire aux vérités révélées, mais aussi vivre selon la morale qu'Il avait tracée, donc suivre les rites et la discipline de l'Eglise Judaïque. Certains théologiens ont dit que la circoncision effaçait le péché originel, mais le vrai remède contre la tache originelle était un acte de foi de la part des deux sexes.

 

Comme le précepte de la circoncision était obligé jusqu'à la mort de Jésus-Christ, il convenait que cet Homme-Dieu né sous la loi s'y soumît pour accomplir toute justice. Il s'est donc assujetti à la loi, c'est à dire à la circoncision, afin de racheter ceux qui étaient sous la loi, en les délivrant de la servitude qu'elle leur imposait; il s'y est assujetti pour que les esclaves, devenus libres, pussent recevoir l'adoption des enfants dans le baptême qu'il a institué pour cet effet. Le jour qu'il fut circoncis, il reçut le nom de Jésus que l'ange lui avait donné dès avant la conception.

 

SAINT FULGENCE

Evêque de Ruspe (aujourd'hui Enchir-Sbia en Tunisie) en Afrique. Docteur de l'Eglise + en 533

 

SAINT ALMAQUE

Martyr en 404

 

SAINTE EUPHROSINE

Vierge au Vè siècle

 

SAINT OYEND

Troisième abbé de Condat sur le Mont Jura en Franche-Comté, + vers 514

 

SAINT CLAIR

Abbé de Vienne en Dauphiné + vers 660

 

SAINT ODILON

Sixième abbé de Cluny + en 1049

 

SAINT MONCAIN

Abbé en Irlande VIè siècle

 

SAINTE FAINE

Vierge en Irlande VIè siècle

 

SAINT MOCHUA DE BALLA

en Connacie, ou Connachta ou encore Connaught capitale Galway, ville de Ballamur.

Fondateur du monastère de Balla en Irlande + en 637

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT SAVINIEN

 

SAINT POTENTIEN

 

et leurs compagnons martyrs

SAINT SAVINIEN DANS LA CATHEDRALE DE SENS

SAINT SAVINIEN DANS LA CATHEDRALE DE SENS

Savinien, Potentien et Altin furent envoyés de Rome dans les Gaules au troisième siècle. Ils vinRent à Sens et logèrent dans la maison de Victorin, un des principaux habitants de la ville. Ils le convertirent avec plusieurs autres païens, entre autres Eodald et Sérotin. On a attribué à Savinien la fondation de l'église de Saint-Pierre-le-Vif. On dit aussi que Savinien et Potentien allèrent prêcher à Troyes et que Altin et Eodald? après être passés par Orléans? se rendirent à Chartres puis à Paris. Ils obtinrent de nombreuses conversions comme celles de Saint Agoard et Saint Aglibert à Créteil, près de Paris. Tous vinrent rejoindre Saint Savinien à Sens où ils furent martyrisés avec quelques uns de leurs disciples. On les honore ensemble bien qu'ils ne soient pas mort le même jour.

 

En 847, leurs corps furent transportés à l'église Saint-Pierre-le-Vif et on les cacha pour les soustraire à la fureur des Normands. En 1031, le corps de Saint Savinien fut enfermé dans une châsse précieuse, don de Constance, la femme du roi Robert, laquelle avait obtenu des grâces précieuses par l'intermédiaire de ce glorieux saint. On plaça dans la même châsse le corps de Saint Eodald qui avait été trouvé avec celui de Saint Savinien.

 

Tous ces saints sont nommés le 31 décembre mais leur fête principale se célèbre le 19 octobre à Sens et à Paris.

CRYPTE DE L'EGLISE SAINT SAVINIEN DE SENS

CRYPTE DE L'EGLISE SAINT SAVINIEN DE SENS

Dans la crypte, la pierre du martyre utilisée comme autel comporte une tache rouge qui a toujours été vénérée comme le sang du saint martyr. De chaque côté de l'autel, un coffre en pierre aurait contenu les ossements de Savinien et de ses compagnons.

RELIQUAIRE D'UNE PARTIE DU CRÂNE DE SAINT SAVINIEN

RELIQUAIRE D'UNE PARTIE DU CRÂNE DE SAINT SAVINIEN

31 décembre

Stèle funéraire Gallo-Romaine provenant d'un praesidium1 primitif, réemployée dans la construction d'un martyrium chrétien. On peut y voir le nom de SAVINIAN et POTENCIAN et les autres saints de ce jour

 

1. Praesidium: Plaque nommant ou commémorant un lieu bien particulier. De savants latinistes pourraient peut-être nous traduire la plaque ? Merci.

 

SAINT SYLVESTRE

(v. 2019)

 

SAINTE COLOMBE

Vierge et martyre à Sens entre 258 et 273

 

SAINTE MELANIE la Jeune + en 439

 

SAINT FROBERT

Abbé près de Troyes + en 673

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2020 3 30 /12 /décembre /2020 10:13

SAINT SABIN

Evêque d'Assise et ses compagnons martyrs en 304

(v. 2019)

30 décembre

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT THOMAS BECKET

 

ou de

 

CANTORBERY

ASSASSINAT DE SAINT THOMAS BECKET

ASSASSINAT DE SAINT THOMAS BECKET

Gilbert, père de Thomas, captif en Syrie, réussit à s'échapper avec une jeune syrienne, à revenir en Angleterre avec elle et à la convertir. Par la suite, elle fut baptisée sous le nom de Mathilde et il l'épousa.

 

Thomas est né à Londres le 21 décembre 1117. Il étudia dans un monastère de chanoines réguliers puis continua ses études à Londres jusqu'à l'âge de vingt ans. Il se rendit ensuite à Oxford puis à Paris pour se perfectionner en droit canonique et en littérature.

 

Rentré dans son pays et doué pour les affaires, il se mit au service d'un jeune seigneur et négligea les affaires de Dieu. Un jour, à la chasse, il tomba dans le bief d'un moulin, mais au dernier moment la roue s'arrêta. Thomas vit cet événement comme miraculeux.

 

Sa vie se transforma : il prit l'habit ecclésiastique puis alla étudier à Bologne et à Auxerre. De retour en Angleterre, il fut ordonné diacre. L'archevêque de Cantorbéry le nomma archidiacre de la cathédrale, la première dignité ecclésiastique en Angleterre. Il siégeait auprès des lords, des évêques et des abbés.

 

Après une lutte épique, Thomas assura en 1154 la couronne à Henri II qui le nomma chancelier d'Angleterre en 1157. Il fut envoyé comme ambassadeur au roi en France pour négocier le mariage de son fils avec Marguerite de France, fille de Louis-le-Jeune.

 

A la mort de Thibaud, archevêque de Cantorbéry, il fut désigné comme son successeur en 1162 et reçut le pallium donné par le pape Alexandre.

 

Le roi et Thomas avaient de bons rapports, mais cela ne dura pas longtemps. Thomas se démit de sa fonction de chancelier, ce qui déplut au roi. Le roi Henri s'appropriait de plus en plus des revenus des évêchés et d'autres bénéfices. Thomas s'éleva avec force contre ces abus, ce qui intensifia les désaccords entre les deux hommes. De plus, le roi exigea des évêques qu'ils prêtent serment sur les coutumes du royaume, autrement dit des abus des seigneurs sur les biens du clergé.

 

UN DES RELIQUAIRES DE SAINT THOMAS

UN DES RELIQUAIRES DE SAINT THOMAS

Ce sont les Constitutions de Clarendon avec lesquelles Thomas était en total désaccord. Voyant cela, le roi menaça Thomas de mort et assembla les évêques et les seigneurs qui condamnèrent Thomas et confisquèrent ses biens. Alors Thomas partit en exil à Soissons, puis à Sens où se trouvait le pape. Ce dernier confirma Thomas dans sa dignité épiscopale.

 

Devant la décision du pape, le roi fit exiler toutes les familles et les relations de Thomas qui se réfugièrent à Pontigny.

Après beaucoup d'intrigues, Thomas revint en Angleterre à Cantorbéry, mais le roi avait décidé  sa mort. Quatre assassins furent envoyés pour le tuer; Saint Thomas fut exécuté dans son évêché par Tracy d'un coup d'épée sur la tête comme Dieu le lui avait prédit le 29 décembre 1170:

 

Thomas, Thomas, mon Eglise sera glorifiée par ton sang.

 

Qui êtes-vous Seigneur ? Lui demanda le saint.

 

La même voix lui répondit: Je suis Jésus-Christ, fils du Dieu vivant, votre frère.

 

Saint Thomas Becket fut canonisé par Alexandre III en 1173

AUTRE CHÂSSE DE SAINT THOMAS SISE A CANTORBERY

AUTRE CHÂSSE DE SAINT THOMAS SISE A CANTORBERY

ASSASSINAT DE SAINT THOMAS (REPRESENTATION SUR UNE DES CHÂSSES

ASSASSINAT DE SAINT THOMAS (REPRESENTATION SUR UNE DES CHÂSSES

SAINT TROPHIME

Premier évêque d'Arles, disciple de Saint Paul

 

SAINT ORSIN

Premier évêque de Bourges. IIè siècle

 

SAINT MARCEL

Abbé des Acémètes à Constantinople + vers 485

 

SAINT EVROUL

Abbé d'Ouche en Hyesmois au diocèse de Lisieux + 596

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT THEODORE DE TABENNA1

28 décembre

Les lumières de l'Ordre monastique édifièrent l'Eglise d'Egypte dans le quatrième et cinquième siècle, nous rapportent les écrits de Théodoret et Procope. De ces anachorètes il est dit que: la solitude sera dans l'allégresse, qu'elle fleurira comme le lis, qu'elle sera dans la joie et les louanges.

 

Un de ces plus illustres solitaires fut l'abbé Théodore, disciple de Saint Pacôme, que les Grecs ont surnommé le Sanctifié à cause de l'extraordinaire pureté des moeurs qu'il montra dès son enfance. Il est né dans la Haute-Thébaïde vers 314 et sentit de bonne heure le danger du monde. A douze ans, le jour de la fête de l'Epiphanie il ressentit qu'il avait la vocation et demanda la grâce de rester fidèle. Dès cet instant, il passa son temps à la prière et resta encore pendant deux ans chez sa mère. Puis il quitta sa maison pour entrer au monastère de Latopolis; mais la réputation de saint Pacôme l'attira à Tabenne où beaucoup de moines se sanctifiaient. Sa mère vint le voir au monastère, mais il demanda à Saint Pacôme de ne pas la voir de peur d'être rappelé par le monde. Sa mère prit alors le voile dans une communauté de femmes près de Tabenne. Elle avait ainsi la consolation de voir son fils en compagnie d'autres moines.

 

Saint Pacôme prit avec lui Théodore, qui avait alors vingt-cinq ans, pour visiter les monastères. Cinq ans après, Théodore fut ordonné prêtre. On lui confia le commandement du monastère de Tabenne, mais il alla s'enfermer dans celui de Pabau. Cependant il se rendait tous les jours à Tabenne pour instruire les moines.

 

Un jour,comme il avait accompagné Saint Pacôme à un monastère de Basse-Egypte, un philosophe demanda à voir le saint. Pacôme lui envoya Théodore qui  le convainquit d'abandonner sa science pour ne s'occuper que de son salut.

 

Deux ans avant sa mort, Saint Pacôme tomba malade à Pabau. Les moines firent promettre à Théodore qu'il prendrait la direction de toute la congrégation à la mort de Pacôme; mais en l'apprenant, Saint Pacôme  le réprimanda et lui enleva le commandement de Tabenne. Il se réjouit d'avoir été coupable de vanité et, pendant deux ans, il fut le dernier des moines, y compris derrière les novices.

 

Saint Pacôme mourut en 348 et son successeur désigné fut Pétrone qui mourut un mois après. Saint Orsinius fut élu pour le remplacer, mais se trouvant trop faible pour assurer sa charge, il fit élire Théodore. Orsinius lui servit d'assistant et ce duo gouverna l'Ordre avec succès en mettant fin aux troubles qui l'agitaient.

Théodore fut favorisé par le don des miracles. Un jour, sur le Nil avec Saint Athanase, il lui dit que Julien l'Apostat était en train de mourir et que son successeur rendrait la paix à l'Eglise. Cet événement fut bientôt vérifié. Théodore prédit aussi aux moines de Nitrie en 353 que l'orgueil des Ariens les perdrait. Cet avis est conservé dans une lettre que nous avons encore, ainsi que celle où il est dit de célébrer dévotement la Pâque.

 

Selon Saint Nil, un jour qu'il instruisait ses moines, deux vipères s'enroulèrent autour de ses chevilles. Il ne bougea pas et continua son instruction. Ayant terminé, il permit qu'on les tuât.

 

Un dimanche de l'année 367, un moine était en train de mourir. Théodore quitta l'office pour l'assister et prédit que, bientôt, un autre moine mourrait. Après l'octave de la fête de Pâques Théodore tomba malade, puis ayant recommandé la communauté à Orsinius, il se prépara à mourir. Il rendit son âme à Dieu le 27 avril 367 à l'âge de cinquante-trois ans. Son corps fut porté en haut de la montagne et enterré dans le cimetière des moines; mais peu de temps après on le plaça avec celui de Saint Pacôme.

Les Grecs honorent Saint Théodore le 16 mai et les Latins le 28 décembre.

 

1. Tabenna, Tabennèse ou Tabennensis aujourd'hui très probablement le village de Faou ou Faou-Guebli dans le Soudan actuel. Ce n'est qu'une hypothèse.

 

 

LES SAINTS INNOCENTS

(v. 2019)

 

SAINT ANTOINE

Moine de Lérins + vers 525

 

SAINT CONVOYON

Premier abbé de Redon en Bretagne + en 868

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2020 7 27 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT JEAN APÔTRE et EVANGELISTE

SAINT JEAN APÔTRE et EVANGELISTE

SAINT JEAN APÔTRE et EVANGELISTE

Saint Jean, l'évangéliste par excellence de la divinité du Christ, est aussi, parmi les apôtres, celui dont l'enseignement a le mieux mis en lumière les transformations profondes apportées dans nos vies humaines par l'incarnation du Verbe: nés de Dieu, nous vivons désormais par la grâce, de la vie même du Christ, qui jaillit en nous jusqu'à la vie éternelle.

 

 

SAINT THEODORE GRAPT

SAINT THEODORE GRAPT

SAINT THEODORE GRAPT

Théodore est né au pays des Moabites de parents vertueux et riches qui vinrent s'établir à Jérusalem pour qu'il puisse recevoir une éducation chrétienne. Encore jeune, il fut confié au monastère de Saint Sabas et devint en peu de temps fort célèbre.

Pendant la persécution que l'empereur Léon l'Arménien avait entreprise contre les saintes images, il fut député vers ce prince pour l'exhorter à ne plus troubler la paix de l'Eglise; mais ses exhortations n'eurent pas l'effet escompté. L'empereur le fit fouetter et l'exila dans une île du Pont-Euxin. Son frère Théophane, moine de Saint Sabas, qui l'avait accompagné subit le même traitement.

SAINT THEOPHANE GRAPT

SAINT THEOPHANE GRAPT

Ils souffrirent beaucoup de la faim et du froid.

Après la mort de l'empereur en 822, ils purent revenir à Constantinople où Théodore publia des écrits pour la défense de la doctrine catholique.

Michel-le-Bègue succéda à Léon l'Arménien. Ce prince passait pour n'avoir aucune religion ou tout au plus de suivre la secte des Manichéens. Il affecta d'abord une neutralité envers les catholiques et les iconoclastes. Cependant il fit mettre Théodore en prison puis l'envoya en exil.

Théophile son fils lui succéda sur le trône en 829, se déclara en faveur des hérétiques et persécuta les catholiques avec fureur. Théodore et son frère eurent de nouveau à souffrir et furent exilés dans l'île d'Aphuse [?] pendant deux ans. Arrivés à Constantinople, ils furent  dépouillés et battus en présence de l'empereur. Ils furent tellement martyrisés qu'ils pensaient mourir sur place; puis ils furent mis quelque jours en prison.

Comme ils refusaient toujours de communiquer avec les iconoclastes, l'empereur ordonna qu'on leur grave sur le visage douze ïambes1 dont voici le sens: 

 

Ces hommes ont paru à Jérusalem comme des vases d'iniquité, remplis d'erreurs superstitieuses et ont été chassés pour leurs crimes. S'étant sauvés de Constantinople, ils n'ont pas renoncé à leur impiété, ils ont donc été chassés aussi, après avoir eu le visage stigmatisé.

 

Bien que leur corps fût plein de plaies, ils furent attachés à des bancs pour qu'on puisse graver leurs visages. Cette opération longue et cruelle fut interrompue par la nuit et on les ramena en prison, le visage ensanglanté; peu de temps après ils furent exilés à Apamée (Qal'at al-Madhïq en Syrie) où Théodore mourut de ses blessures. C'est à cause de l'inscription des ïambes qu'on l'a surnommé Grapt qui signifie en grec, marqué ou gravé. Théophane lui survécut quelques temps.

 

Cependant l'impératrice Théodora, catholique zélée, gouverna l'empire pendant la minorité de Michel son fils. Le saint patriarche Méthode rétablit le culte des images en 842. Théophane fut élu évêque de Nicée afin d'éradiquer complètement l'hérésie.

Théodore est nommé avec son frère dans le martyrologe romain. Les Grecs l'honorent en ce jour et Saint Théophane le 11 octobre. Le second est nommé le Poète à cause des hymnes sacrés qu'il avait composés.

 

 

1. Dans les formes de poésie scandée, comme en grec ou en latin, le pied ne correspond pas habituellement à une syllabe : il est plutôt une unité rythmique, comme le temps en musique. Il peut alors se composer de deux syllabes, une courte suivie d’une longue (ïambe), une longue suivie d’une courte (trochée), voire une longue suivie de deux courtes (dactyle), deux longues (spondée), etc. En français il est difficile de trouver de genre de pied; mais en anglais cela donne le vers célèbre de Shakespeare: 

A horse ! A horse ! My kingdom for a horse ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2020 6 26 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT DENIS DE ROME

26 décembre

Denis ou Dionysius était probablement d'origine grecque. Il était prêtre de l'Eglise romaine sous le pontificat d'Etienne ou de Sixte II. Le second de ces papes ayant reçu la couronne du martyre le 6 août 258, le Saint Siège resta vacant près d'une année à cause de violentes persécutions. Ce ne fut qu'au mois de juillet de l'année suivante que Denis fut élu pape.

Selon Saint Denis d'Alexandrie c'était un homme admirable et d'un très grand savoir. Saint Basile loue sa charité qui s'étendait dans tout l'empire. Lorsque les Goths eurent pillé Césarée, il envoya de l'argent pour racheter les prisonniers. Sa lettre fut gardée précieusement et on la voyait encore au temps de Saint Basile. Il condamna le sabellianisme et d'autres erreurs de la foi. Il réfuta aussi les blasphèmes de Paul de Samosate.

Saint Athanase et Saint Basile utilisèrent ses écrits pour prouver l'un, la divinité du Verbe et l'autre, la divinité du Saint-Esprit. Nous lisons dans Saint Athanase que lors du concile de Nicée, n'employant d'autres expressions que celles de leur pères et évêques leurs prédécesseurs, qu'ils copièrent tous les paroles de Saint Denis de Rome et de Saint Denis d'Alexandrie. Ce saint pape mourut le 26 décembre 269.

 

SAINT ETIENNE

(v. 2019)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2020 5 25 /12 /décembre /2020 10:10

SAINTE EUGENIE DE ROME

SAINTE EUGENIE DE ROME

SAINTE EUGENIE DE ROME

En l'absence d'actes authentiques sur Sainte Eugénie, nous nous appuyons sur les textes de Métaphraste et de Sirius. Cette sainte martyre souffrit à Rome sous Valérien vers 258. Saint Avit de Vienne en Dauphiné nous dit qu'elle était vénérée dans l'Eglise du cinquième siècle. Suivant les anciens martyrologes du nom de Saint Jérôme, elle fut enterrée dans le cimetière Apronien sur la voie Latine. Les Grecs l'honorent le 24 décembre avec Sainte Bassille, Saint Prote et Saint Hyacinthe, martyrs dont nous avons parlé le 11 septembre.

Le nom de Sainte Eugénie se trouvait anciennement dans la canon de la messe. Dans l'ancienne liturgie gallicane, on faisait mémoire de cette sainte et non de Sainte Anastasie, à le seconde messe de la veille de Noël.

 

LA NAISSANCE DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST

ou FETE DE NOËL

 

SAINTE ANASTASIE ou ANASTASE

Martyre sous Dioclétien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2020 4 24 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT GREGOIRE DE SPOLETE

CATHEDRALE DE L'ARCHIDIOCESE DE SPOLETE-NORCIA

CATHEDRALE DE L'ARCHIDIOCESE DE SPOLETE-NORCIA

Grégoire était prêtre à Spolète. A l'arrivée du général Flaccus, chargé de réprimer les chrétiens, Grégoire fut accusé de convertir les sujets de l'empire et de mépriser les dieux et les empereurs.

 

Il fut conduit devant Flaccus, voici le dialogue qui en résulta:

 

F.- Es-tu Grégoire de Spolète ?

 

G.- Oui, je le suis

 

F.- Tu es donc ennemi des dieux ? Tu méprises donc les princes ?

 

G.- Je sers depuis mon enfance le Dieu qui m'a créé.

 

F.- Quel est ton Dieu ?

 

G.- C'est celui qui a créé l'homme à son image et à sa ressemblance, qui est tout puissant et immortel, et qui rendra à chacun selon ses oeuvres.

 

F.- Il ne faut pas tant de paroles; fait ce que je t'ordonne.

 

G.- Je ne sais pas ce que signifie l'ordre dont tu me parles; mais je sais ce que je dois faire.

 

F.- Si tu veux sauver ta vie, va au temple et sacrifie aux dieux; alors tu deviendras notre ami, et les invincibles empereurs te combleront de biens.

 

G.- Je ne désire pas cette amitié, je ne sacrifie pas aux démons mais à Jésus-Christ mon Dieu.

 

Flaccus, après l'avoir fait torturer, ordonna de le décapiter. Cet événement se déroula en 304.

Le corps de Grégoire est toujours à Spolète dans l'église qui porte son nom. Baronius a trouvé à la fin d'une copie manuscrite de ses actes le récit d'un miracle célèbre suite à son intervention en 1037.

 

SAINTE THRASILLE et SAINTE EMILIENNE

(v. 2019)

 

SAINT DELPHIN

Evêque de Bordeaux + 24 décembre 403

 

SAINT VENERAND

Evêque d'Auvergne + 24 décembre 423

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 10:10

SAINTE VICTOIRE

23 décembre

Romaine et chrétienne, Victoria décida de consacrer sa vie à Notre -Seigneur Jésus-Christ. Un païen, Eugène, la désirait en mariage; mais n'ayant pu réussir à la convaincre il la dénonça au juge comme chrétienne. Celui-ci ne pouvant la décider à sacrifier aux dieux et à épouser Eugène lui fit percer la poitrine à travers le sein et elle mourut sur le champ en 250, sous la persécution de Dèce.

23 décembre

SAINT SERVULE ou SERVOL

Mendiant et paralytique à Rome + vers 590

 

SAINT DAGOBERT II

Roi d'Austrasie, Patron de Stenay en Lorraine, martyr. + le 23 décembre 679

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 10:06

SAINT FLAVIEN

 

d'après le R.P. J. Croiset

EGLISE SAINT FLAVIEN DU MOURILLON A TOULON

EGLISE SAINT FLAVIEN DU MOURILLON A TOULON

Flavien est l'illustre père de deux vierges martyres: Sainte Bibiane (Vivienne ou Viviane) et de Sainte Demetrie et le mari de Daphrosa, probablement elle aussi martyre.

 

On ne sait pas grand chose sur sa famille sauf qu'elle était chrétienne depuis longtemps. Flavien mérita l'estime de l'empereur et son amitié, ainsi il obtint le poste de premier magistrat de l'empire, c'est à dire préfet de Rome. Son poste ne l'empêchait pas de pratiquer sa religion et de prendre soin de sa famille. En témoignent ses deux filles  martyres et sanctifiées.

 

L'empereur d'Orient Constance, fils de Constantin, eut le malheur de devenir arien sous la pression de sa femme Eusébie. Il persécuta alors les prélats orthodoxes et particulièrement Saint Athanase. Son frère Constant ayant été tué par le tyran Magnence en 350, Constance devint empereur des deux empires. Alors n'ayant plus de bornes, il résolut de répandre l'hérésie arienne dans tout l'empire en persécutant les catholiques. Flavien était trop illustre pour qu'on s'attaquât directement à lui, qui n'en continuait pas moins à être un invincible défenseur de la foi catholique; mais il devint bientôt odieux à la cour et on lui enleva sa fonction. C'est avec joie qu'il retrouva une vie privée en dehors de la politique; mais son repos fut de courte durée. L'empereur étant mort à Mopsueste (Yakapinar en Turquie) en 361 il fut remplacé par Julien l'Apostat créé César en 355, qui se vit seul maître de l'empire. Il continua l'oeuvre de son prédécesseur, allant même combattre tous les chrétiens et favorisant l'ancienne religion païenne. Tous les anciens temples furent de nouveau ouverts et le culte du vrai Dieu interdit. La persécution fut d'une violence extrême surtout dans Rome où des familles entières, même de haut rang, furent martyrisées.

 

Probablement à cause de son haut rang, de son âge et de ses services, Flavien fut épargné lors de cette première tempête. Il passa son temps à réconforter, soigner, défendre les futurs martyrs allant même sur les échafauds pour les soutenir.

 

L'empereur fut averti par les persécuteurs et ordonna à Apronien, le successeur de Flavien, de l'arrêter. Flavien fut mis aux fers et enfermé dans une prison obscure. Apronien, employant tour à tour la douceur et la méchanceté, le dégrada de sa noblesse et de toutes ses marques de dignité et ordonna qu'il fût traité comme un esclave.

C'était le supplice le plus infamant d'être marqué au front au fer rouge. Apronien l'aurait bien fait décapiter mais il avait peur d'une sédition de la part des Romains qui estimaient beaucoup Flavien. Alors il le condamna à l'exil en lui confisquant tous ses biens, si bien que Flavien n'avait même plus de quoi vivre. Il fut exilé dans un lieu appelé les eaux du taureau que l'on nomme actuellement Aquapendente dans le Latium, entouré de gardes pour lui rendre la vie impossible. Il abandonnait bien malgré lui sa femme et ses deux filles, mais il était consolé par sa foi en Jésus-Christ et son prochain martyre. Il mourut non pas par le fer et la torture comme tant d'autres, mais de misère,  de faim et des sévices des gardes.

CHÂSSE DE SAINTE VIVIANE A CAMBREMER DANS LE PAYS D'AUGE EN NORMANDIE

CHÂSSE DE SAINTE VIVIANE A CAMBREMER DANS LE PAYS D'AUGE EN NORMANDIE

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2020 1 21 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT THEMISTOCLE

21 décembre

Thémistocle est né à Myre en Lycie au milieu du troisième siècle. Un chrétien vint à se cacher dans la montagne où il faisait paître ses brebis. Les persécuteurs se présentèrent pour arrêter ce chrétien mais Thémistocle refusa de leur dire où il se trouvait. Il déclara même que  lui aussi étaitchrétien. Il l'arrêtèrent et le conduisirent devant le gouverneur de Lycie. Sur son refus d'abjurer, il fut étendu sur un chevalet, pour en suite être dénudé et traîné dans les rues. C'est ainsi qu'il rendit son âme à Dieu.

 

SAINT THOMAS 

Apôtre (v. 2019)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2020 7 20 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT DOMINIQUE L'ENCUIRASSE

 

d'après le récit du Bienheureux Pierre Damien le tout consigné dans le sanctoral de l'abbé J. Croiset.

20 décembre

Dominique était Italien. Chose incroyable, comme le dit lui-même le Bienheureux Pierre Damien, il porta une grande partie de sa vie une cuirasse de fer.

 

Il est né au début du onzième siècle ou à la fin du dixième. Après de solides études, il entra dans les Ordres, fut ordonné prêtre et prit la résolution de vivre dans la solitude. Il se retira dans les Apennins, dans une petite ville appelée Luceolo où il se plaça sous la conduite d'un ermite, Jean du Montferetre ou Mont-Feltro, qui était le supérieur de dix-huit solitaires. Ces ermites habitaient des cellules séparées ou ermitages qui faisaient revivre en Occident la ferveur des anachorètes d'Egypte.

 

Dominique trouva dans cette vie, pourtant pleine d'abnégations, la douceur d'une vie éloignée des tentations du monde. Il ne se nourrissait que de légumes et ne buvait que de l'eau. Une soupe de légumes était consommée le jeudi et le dimanche, les autres jours ce n'était que pain et eau. Le temps était partagé entre la prière et le travail, avec des nuits courtes. Le silence était de rigueur sauf le dimanche de Vêpres à Complies, soit de seize heures à vingt heures. Bien sûr ils étaient tous pieds nus et se donnaient la discipline régulièrement jusqu'à sept fois par jour, c'est à dire après chaque heure canoniale.

 

Dominique demanda à l'abbé Jean son supérieur d'être muté à l'ermitage du Bienheureux Pierre Damien. Cela lui fut accordé et il se rendit à l'ermitage de Fontavelle. Pierre Damien qui depuis devint cardinal et évêque d'Ostie fut son supérieur.

 

Outre la cuirasse qu'il portait sur le corps, il se mit jusqu'à quatre anneaux de fer à chaque bras et à chaque jambe qui lui causaient des douleurs à chaque mouvement. Il vécut ainsi pendant quarante ans. En plus il se donnait régulièrement de la discipline tout en récitant les psaumes. Il se fouettait à tel point que son corps était toujours ensanglanté et livide. Malgré cette vie de souffrance qu'il s'imposait, il vécut fort vieux sans avoir les inconvénients de la vieillesse.. Il avait bien sûr la peau sur les os et son corps à part la tête et les mains était devenu noir à cause les sévices. Dans les dernières années de sa vie, il ne vécut plus que de pain et d'eau avec un peu de fenouil le dimanche et le jeudi. Malgré tout il vivait un amour ardent pour le Christ et la Vierge. Pour aggraver le tout, les dernières années de sa vie, il souffrit de maux d'estomac et de maux de tête. Ses douleurs augmentant de plus en plus, un soir il s'alita et au matin, après avoir reçu le Saint Viatique, ses frères récitant Prime autour de lui, il expira en l'an 1060.

 

Pierre Damien, alors cardinal à Rome, apprit la mort de Dominique. Il se rendit à l'ermitage; mais notre saint avait déjà été enterré profondément, ses frères craignant que l'on ne leur enlève le saint homme. Le cardinal fit lever le corps et le fit enterrer dans la chapelle de l'ermitage. Lors de ce transfert, il fut trouvé sans corruption, comme au jour de sa mort.

20 décembre

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 10:15

SAINT TIMOTHEE1

 

et

 

SAINTE MAURE

 

sa femme

19 décembre

  Du bourg de Perape [?] en Thébaïde,  Timothée avait été ordonné Lecteur par son évêque. Comme cet Ordre n'obligeait pas au célibat, il épousa Maure, une jeune-fille chrétienne de dix-sept ans.

Il n'y avait pas trois semaines qu'ils étaient mariés qu'Arrien, gouverneur de la province, vint à Perape et fit arrêter tous les chrétiens dont Timothée, connu des autorités comme un meneur et grand ennemi des dieux.

 Devant son refus de sacrifier aux dieux, le gouverneur se mit en colère, lui reprochant de lire au chrétiens la parole de leur Dieu et de ne pas vouloir lui remettre les manuscrits. Il commença à le faire torturer en lui faisant introduire des fers rouges dans les oreilles. Comme le saint ne cédait pas, il le fit attacher par les pieds à un poteau et bâillonner. Alors on dit au juge qu'il était jeune marié : pour qu'il apostasie, il fallait se saisir de sa femme. Arrien fit venir la jeune-femme, lui dit de se parer de ses plus beaux atours et de se parfumer pour sacrifier aux dieux. Elle revêtit sa robe de mariée et se parfuma. En présence de son mari, elle le supplia de renoncer. Alors Timothée pria le prêtre Poicile de lui enlever son bâillon et de lui boucher le nez pour ne pas sentir l'odeur de mort dans les parfums de  sa femme, faisant entendre par là la façon dont il condamnait le luxe païen.

Timothée réussit à convaincre sa femme qu'il fallait rester chrétienne pendant encore quelques jours pour éviter la damnation éternelle. Touchée par la grâce, Maure se jette en larmes aux pieds de son mari et lui demande ce qu'elle doit faire. Alors il lui demande d'aller trouver le gouverneur et de lui affirmer qu'elle et son mari resteront fermes dans la foi de Jésus-Christ.

Le juge, surpris de l'entendre, attribua la détermination de Maure à la magie de Timothée et lui proposa un nouveau mari en la personne de l'un de ses officiers. Elle se moqua de cette proposition. Arrien irrité, lui fit arracher les cheveux, ce qui était chez les Romains le dernier des outrages faits à une femme. Puis il lui fit couper les doigts et plonger entièrement dans un chaudron d'eau bouillante; mais Maure par la grâce Dieu ne ressentit rien. Touché par ce miracle, Arrien sembla un temps s'être converti; mais devant la peur de ce qui pourrait lui arriver il continua à supplicier Timothée et Maure et les condamna à être crucifiés face à face. Ils demeurèrent ainsi plusieurs jours, louant Dieu et se fortifiant l'un l'autre.

Pendant son supplice, Maure eut une vision. Elle vit deux trônes dans le ciel, un pour elle et au-dessus, un pour son mari. Leur martyre eut lieu un 19 décembre au début du quatrième siècle sous Galère créé César en Orient l'an 304.

 

1. Extrait de La Vie des Saints pour tous les jours de l'Année du R.P. Jean Croiset de la Compagnie de Jésus. Avec l'approbation du roi. Edition de MDCCXXIII chez la veuve d'Antoine Boudet, rue Mercière à La Croix d'Or à Lyon.

 

SAINT NEMESION

(v. 2019)

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT GATIEN

CATHEDRALE SAINT GATIEN DE TOURS

CATHEDRALE SAINT GATIEN DE TOURS

Gatien est venu dans les Gaules avec Saint Denis de Paris vers le milieu du troisième siècle. Il fixa son siège épiscopal à Tours où il prêcha avec zèle l'évangile aux païens. Pour se soustraire aux persécutions, il prêchait souvent dans des souterrains et y célébrait aussi la messe. Il mourut en paix après avoir travaillé près de cinquante ans.

Saint Martin allait prier souvent sur le tombeau de Saint Gatien. La cathédrale de Tours porte le nom de ce saint depuis le milieu du quatorzième siècle. Primitivement elle était dédiée à Saint Maurice. Il y eut plusieurs translation de ses reliques, mais elles furent brûlées par les Huguenots en 1562 avec celles de plusieurs autres saints.

 

SAINT RUF et SAINT ZOZIME

Martyrs en 116 sous Trajan

PORTE DU XVIIIè SIECLE DE L'ANCIENNE ABBAYE SAINT RUF A VALENCE (France)

PORTE DU XVIIIè SIECLE DE L'ANCIENNE ABBAYE SAINT RUF A VALENCE (France)

ABBAYE SAINT RUF EN AVIGNON. Classée Monument Historique
ABBAYE SAINT RUF EN AVIGNON. Classée Monument Historique

ABBAYE SAINT RUF EN AVIGNON. Classée Monument Historique

SAINT WINEBAUD ou GUMBAUT

Abbé d'Heidenheim dans le Palatinat de Bavière + en 760

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 10:09

SAINT STURM

 

(Sturmius ou Sturmi ou encore Sturmes)

ANCIENNE ABBATIALE DE FRITZBAR. DEVENUE CATHEDRALE

ANCIENNE ABBATIALE DE FRITZBAR. DEVENUE CATHEDRALE

Sturmius était issu de la noblesse de Bavière. Dès son enfance, il fut confié à Saint Boniface, apôtre de l'Allemagne qui l'envoya à l'abbaye de Fritzbar. D'une vivacité rare dans les études, dès qu'il eut atteint l'âge prescrit par les Canons, il reçut les saints Ordres.

Ses supérieurs l'ayant chargé d'annoncer la parole de Dieu, il obtint de nombreuses conversions chez les infidèles. Au bout de trois ans, il se retira dans un désert avec deux compagnons pour vivre une vie anachorétique; mais ils furent chassés par les Saxons.  Sturm revint à Fritzbar, ses deux compagnons se dirigèrent vers Chrilar.

Saint Boniface fut heureux de revoir son disciple et le recommanda au roi Carloman qui l'aida avec d'autres seigneurs à fonder le monastère de Fulda, du nom de la rivière située à proximité.

BLASON DE L'ABBAYE PRINCIERE DE FULDA

BLASON DE L'ABBAYE PRINCIERE DE FULDA

ABBATIALE DU MONASTERE DE FULDA

ABBATIALE DU MONASTERE DE FULDA

Ce monastère se situe dans le diocèse de Mayence entre la Franconie, la Hesse et la Thuringe. Les religieux suivirent la Règle de Saint Benoît et Sturm en fut le premier abbé.

L'abbé et deux religieux se rendirent en Italie pour visiter les principaux monastères et prendre de leur coutumes ce qui leur paraissait le mieux.

Après la mort de Saint Boniface, Sturm fut calomnié et accusé de comploter contre l'état; le roi Pépin l'exila dans un monastère en France qu'on pense être celui de Jumièges, au diocèse de Rouen. Son innocence reconnue, il retourna à Fulda et fut accueilli avec joie par ses religieux.

 

Charlemagne avait beaucoup de vénération pour le saint abbé. Il le chargea de plusieurs affaires importantes et de la conversion des Saxons. Sturm mourut le 17 décembre 779. Il fut canonisé par Innocent II en 1139. Ses reliques sont conservées dans l'abbatiale de Fulda.

BILLET DE 1 MARK DE 1920 DE LA VILLE DE MARSBERG

BILLET DE 1 MARK DE 1920 DE LA VILLE DE MARSBERG

17 décembre

 

SAINTE OLYMPIADE

(v. 2019)

 

SAINTE BEGGUE

Veuve et abbesse + en 698

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 10:10

SAINT MODESTE

16 décembre

Ce saint évêque, cité en ce jour dans les calendriers Grecs, était abbé du monastère de Saint Théodose en Palestine, lorsque Zacharie patriarche de Jérusalem, le nomma en 614 pour gouverner son diocèse pendant son exil. Après la mort de Zacharie en 633, Modeste fut placé sur le siège patriarcal. Il mena une vie sainte et défendit la pureté de la foi contre les hérésies de son temps. Saint Sophrone lui succéda. On voit par un de ses sermons que l'on croyait déjà à l'assomption corporelle de la Sainte Vierge et que les fidèles étaient pénétrés de respect pour elle à cause de son incomparable dignité, de l'excellence de ses privilèges et de la grandeur de sa gloire. On trouve dans ce même sermon une explication claire et précise des mystères de la Trinité et de l'Incarnation, ainsi que des preuves évidentes de la doctrine de l'Eglise sur l'intercession des saints. Ce sermon porte le titre de: Panégyrique de notre saint père Modeste, patriarche de Jérusalem, sur le passage de la Très-Sainte-Vierge, mère de Dieu.

 

AINT ADON

Archevêque de Vienne en Dauphiné (voir 2019)

 

SAINT JUDICAEL ou GUIGUEL

Roi de Domnonée en Bretagne (une partie de l'Armorique), milieu du VIIè siècle

 

SAINTE ADELAÏDE

Impératrice, mère d'Othon II, + en Alsace en 999.

 

SAINT EUSEBE

Evêque et martyr en 371 (au 15 décembre dans certains lieux)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 10:10

SAINTE CHRETIENNE ou CHRISTIANE

( dite: LA CHRETIENNE CAPTIVE)

 

En Georgien: SAINTE NINON

En Grec: SAINTE NINA

 

 

15 décembre

Cette femme dont nous ignorons le nom vivait à l'époque de Constantin. Elle fut emmenée captive chez les Ibériens1, dont le pays était situé à l'est du Pont-Euxin (Mer Noire) et qui s'étendait des Monts du Caucase à la Mer Caspienne (aujourd'hui la Géorgie).

 

Sa sainteté soutenue par le don des miracles intéressa ce peuple à sa religion. Leur reine, qui avait été guérie par Christiane, demanda au roi son mari d'adorer Jésus-Christ et de faire adopter la religion chrétienne à son peuple. Le roi hésita un peu, mais devant de nouveaux miracles opérés par cette femme, il se convertit.

 

Continuant à convertir le peuple, Christiane l'engagea à construire une église, ce qu'il fit. D'après le récit des événements fait par Bacurius, le peuple voulant être instruit, on demanda des prêtres et des évêques à Constantin.

Dans le martyrologe Romain, on lui donne le titre de Servante ou d'Esclave.

 

1.- Rien à voir avec l'Espagne !

 

SAINT EUSEBE

Evêque de Verceil, vers 370

 

SAINT MESMIN

Abbé de Mici près d'Orléans, + en 520

 

SAINT PAUL DE LATRE

Anachorète, + en 956

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !