Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 09:10

SAINTE SUZANNE  de ROME

11 août

Ce que nous savons d'elle se réduit à très peu de chose.  Issue d'une famille noble de Rome, elle était la nièce du pape Caïus. Ayant fait vœu de virginité, elle refusa de se marier. Ce refus révéla qu'elle était chrétienne. Elle fut martyrisée jusqu'à ce que mort s'ensuive.

La célèbre église des Cisterciennes de Rome a toujours porté son nom depuis le cinquième siècle. Cette église paroissiale a en même temps un curé séculier et un cardinal titulaire.

Saint Suzanne souffrit vers l'an 295.

 

Les autres actes de Sainte Suzanne sont apocryphes.

 

SAINT CHROMACE

Vicaire et préfet de Rome et

SAINT TIBURCE son fils, martyrs en 286

 

SAINT TAURIN

Premier évêque d'Evreux

 

SAINT EQUICE

Abbé en Italie  + vers 540

 

SAINT GERY ou GAUGERIC

Evêque de Cambrai, + 11 août 619

 

SAINTE RUSTICE

Abbesse de Saint Césaire d'Arles (555-632)

 

EGLISE SAINTE SUZANNE DE ROME

EGLISE SAINTE SUZANNE DE ROME

Partager cet article

Repost0
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 09:10

SAINT BLANC

CATHEDRALE DE DUNBLANE

CATHEDRALE DE DUNBLANE

Entre le neuvième et le dixième siècle, l'Ecosse produisit plusieurs grands hommes qui se distinguèrent par leur savoir et leur piété; parmi eux Saint Blanc. Illustre dans le monde par ses connaissances dans les belles-lettres, il eut envie de connaître Jésus-Christ. Pour cela il prit l'habit dans l'abbaye de Dunblane qu'il avait fondée. Son zèle pour l'instruction lui permit d'annoncer la parole de Dieu avec éloquence.  Malgré son désir de solitude, il fut nommé évêque. Il remplit sa fonction apostolique pendant plusieurs années. Sa bienheureuse mort arriva vers l'an 1000.

 

SAINT LAURENT

Martyr en 258

 

SAINT DEUSDEDIT

 

SAINT BLAAN

Evêque des Pictes en Ecosse + vers 446

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 09:30

LE DESTIN DES SEMINAIRES DE GRENOBLE

 

Concernant la fête du Saint curé d'Ars aujourd'hui, une petite précision s'impose sur le ou les séminaires de Grenoble.

 

Le couvent des Minimes, construit sous Louis XIV, est vendu après la Révolution comme bien national puis récupéré par l'Eglise après le concordat en 1806. Il est situé dans le même quartier que l'évêché et la cathédrale. Le diocèse de Grenoble y installe le grand séminaire jusqu'en 1905...

 

En 1907 le séminaire rouvre ses portes dans l'ancien couvent des capucins de Meylan (banlieue de Grenoble) jusqu'à sa fermeture dans les années 60 après le concile Vatican II... revendu à la commune dans les années 80.

 

Parallèlement un petit séminaire va s'ouvrir à Voreppe en 1933 (15 km de Grenoble) : c'est aujourd'hui un collège.

 

La chapelle du grand séminaire, avec son couvent des Minimes, est l'Académie de musique et la chapelle où ont été ordonnés le Saint Curé d'Ars, et Saint Pierre-Julien Eymard en 1834, fondateur de la Congrégation du Très Saint Sacrement (La Mure 1811-1868), a été transformée en salle de concert !

 

Triste époque !

ANCIEN PETIT SEMINAIRE DE VOREPPE

ANCIEN PETIT SEMINAIRE DE VOREPPE

ANCIEN COUVENT DES MINIMES GRENOBLE
ANCIEN COUVENT DES MINIMES GRENOBLE

ANCIEN COUVENT DES MINIMES GRENOBLE

ANCIEN COUVENT DES CAPUCINS DE MEYLAN

ANCIEN COUVENT DES CAPUCINS DE MEYLAN

Partager cet article

Repost0
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 09:10

SAINT SECONDIN et ses COMPAGNONS MARTYRS

SAINT SECONDIN (VIENNE)

SAINT SECONDIN (VIENNE)

Secondin était soldat de métier, ainsi que Marcellien et Vérien, qui furent associés à son triomphe. Ils se convertirent à la vue du courage des martyrs. Ayant été baptisés, ils déclarèrent publiquement qu'ils adoraient Jésus-Christ. On les arrêta dans la ville de Rome, où ils souffrirent diverses tortures, sous l'empereur Dèce. On les envoya ensuite en Toscane, où ils consommèrent leur sacrifice par le glaive.

 

SAINT JEAN-MARIE VIANNEY

Confesseur. Curé d'Ars-sur-Formans pendant 42 ans (Dardilly 1786 - Ars 1859). Canonisé par Pie XI en 1925. Ordonné prêtre par Monseigneur Simon dans la chapelle du grand séminaire de Grenoble le 13 août 1815.

 

 

 

CHAPELLE DU (ANCIEN COUVENT DES MINIMES) GRAND SEMINAIRE DE GRENOBLE

CHAPELLE DU (ANCIEN COUVENT DES MINIMES) GRAND SEMINAIRE DE GRENOBLE

VIGILE DE SAINT LAURENT

Martyr

Partager cet article

Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 09:10

SAINT HORMISDAS

8 août

Izdigerdes ou plus communément Yazgard, roi de Perse (399-420), renouvela la persécution que Chosroès II avait lancée contre l'Eglise. Il serait pénible de décrire le raffinement des tortures inventées contre les chrétiens. Cependant tous acceptèrent leur martyre pour leur foi en Dieu et leur salut éternel.

Après la mort de Yazgard, son fils Vahram V continua la persécution. Hormisdas en fut une des plus illustres victimes. Il avait eu pour père un satrape ou gouverneur de province issu de la race des Achéménides. Varham le fit arrêter et lui commanda de renier Jésus-Christ, mais Hormisdas répondit: En faisant ce que vous exigez de moi, j'offenserais Dieu; je deviendrais transgresseur des lois de la justice et de la charité. Quiconque serait capable de violer la loi suprême de souverain Seigneur de toutes choses, ne resterait pas longtemps fidèle à son prince qui n'est qu'un homme mortel. Si ce dernier crime mérite la plus cruelle de toutes les morts, à quoi ne doit pas s'attendre celui qui reniera le Dieu de l'univers ? Le roi entra dans une grande colère, le dépouilla de tous ses biens et de tous ses vêtements, ne lui laissant qu'un pagne et le condamna à conduire les chameaux de l'armée.

Longtemps après Vahram, voyant Hormisdas brûlé par le soleil et se souvenant de sa race, lui fit donner une tunique en lin fin et lui dit: Ne soyez pas opiniâtre et renoncez au fils du charpentier. Alors le saint répondit: Gardez votre présent puisque vous voulez me le faire acheter par l'apostasie. Hormisdas fut chassé de la présence du roi et finit ainsi sa vie auprès des chameaux.

 

Il en fut de même pour Suanès, homme riche et puissant qui ne voulut pas renier Jésus-Christ. Vahram choisit le plus méchant de ses esclaves, lui donna tous les biens de Suanès et lui fit épouser sa femme. Malgré ce traitement indigne, Suanès garda sa foi en Jésus-Christ.

 

SAINT CYRIAQUE, SAINT LARGE, SAINT SMARAGDE

et leurs compagnons martyrs en 303

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 09:32

SAINT VICTRICE DE ROUEN

(de Rhotomagensis)

7 août

Selon les écrits de Saint Paulin, Victrice est né aux confins de l'empire romain et vécut sous le règne de Constantin le Grand. Il fut militaire dans sa jeunesse et converti au christianisme à l'époque de Julien l'Apostat, alors que celui-ci décida de rétablir le paganisme dans les armées.

 

Un jour que les troupes étaient rassemblées, Victrice s'avança vers le tribun et déposa ses armes à ses pieds, disant que maintenant il voulait la paix et la justice chrétienne. Le tribun, un idolâtre le fit fouetter et mettre en prison. Pendant qu'il le conduisait au lieu de son exécution, le bourreau lui passa plusieurs fois le tranchant de la main sur le cou pour lui signifier sa mort prochaine. Dieu lui ôta la vue et fit tomber les chaînes qui entravaient Victrice. Sur un rapport des événements adressé au chef des armées, celui-ci rendit la liberté à Victrice (lettre à Saint Paulin de 399).

 

Après sa libération, Victrice se rendit en Gaule Belgique habitée par les Morins et les Nerviens, aujourd'hui la Picardie. C'est dans cette région que notre saint porta la parole de Jésus-Christ et y bâtit des églises et des monastères. Après avoir été élevé à l'épiscopat il occupa le siège de Rouen. Il était intime avec Saint Martin de Tours et rencontra Saint Paulin à Vienne vers 392. Lié également à Saint Martin de Chartres, il guérit avec son aide une jeune fille aveugle.

 

Saint Victrice fit connaître la ville de Rouen à toute la chrétienté en y faisant bâtir de multiples églises et nombreux monastères. Rouen devint une sorte de Jérusalem occidentale, en quelque sorte une ville sainte grâce à la pureté des ses habitants.

 

Quarante ans avant Saint Germain d'Auxerre, il apaisa les évêques de Grande Bretagne entachés d'hérésie pélagienne.

De retour dans son diocèse, il reçut de Saint Ambroise un grand nombre de reliques. Entre autres, de Saint Jean Baptiste, de Saint André, de Saint Thomas, de Saint Luc, de Saint Jean l'Evangéliste, etc. D'après les récits, il reçut ces reliques en 396. Il fit bâtir une église pour y placer toutes ces reliques et nous a laissé un discours avec la description de la cérémonie (Bis ad Rhotomagensem Sancti veniunt civitatem). Cette église porte le nom de Saint Gervais.

 

EGLISE SAINT GERVAIS DE ROUEN

EGLISE SAINT GERVAIS DE ROUEN

Il nous reste également de Saint Victrice une correspondance avec le pape Innocent Ier datée de 404, par laquelle le pape lui envoie treize articles au sujet du clergé sur la continence et le règlement pour les vierges ayant reçu le voile sacré de la main du prêtre.

Saint Victrice vécut encore quelques années sur le siège de Rouen et mourut vers 415. Ces reliques se trouvent à Braine (Aisne)

 

(Par Adodat, ancien élève de l'Institution Saint Victrice de Bihorel-lès-Rouen)

 

SAINT GAETAN DE THIENNE

Instituteur de la Congrégation des Clercs Réguliers dits Théatins + 1547 à Naples

 

SAINT DONNAT

Evêque d' Arezzo en Toscane et

SAINT HILARIN

Martyrs en 361

 

SAINT DONNAT

Evêque de Besançon + 660

 

SAINT LICAR ou LIZIER

Evêque de Couserans + 548

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 09:10

SAINT SIXTE II

6 août

Xyste ou Sixte, grec de naissance, fut diacre de l'Eglise de Rome sous le pape Saint Etienne auquel il succéda en 257.

 

Saint Denys d'Alexandrie lui demande de surseoir quelque temps sur certaines difficultés qu'il rencontrait avec les Africains et les habitants d'Asie-Mineure, concernant la validité des baptêmes conférés par des hérétiques. Saint Sixte se contenta de les traiter avec indulgence et leur conseilla de ne pas s'écarter de la vérité. Ses successeurs eurent la même conduite; mais par un concile dit plénier (qui réunissait tous les évêques du monde) dont parle Saint Augustin, l'erreur des rebaptisés fut condamnée. Saint Cyprien dit que le pape Sixte fut: amateur de la paix et excellent en toutes sortes de vertus. D'après divers recoupements son pontificat ne dura qu'un an.

 

L'empereur Dèce, un des plus violents persécuteurs, fut assassiné en 253 avec Volusius son fils et collègue. Aemilius prit la pourpre, mais non reconnu par le sénat, il perdit la vie au bout de quatre mois. C'est alors que Valérien, qui avait été censeur à la tête du sénat, fut élu unanimement comme empereur. Au commencement de son règne, il était favorable aux chrétiens et son palais en comptait un grand nombre. Il laissa l'Eglise en paix pendant trois ans et demi. Pendant cette période, il se tint plusieurs conciles; mais en 257, l'empereur alluma le feu de la neuvième persécution qui dura un peu plus de trois ans jusqu'à ce qu'il fût fait prisonnier par les Perses. Eusèbe attribue son changement à la magie venue des Perses et à sa superstition, sous l'influence de Macrien, attaché à la secte des mages. Macrien persuada l'empereur que les chrétiens étaient les ennemis de la magie des dieux. Valérien était superstitieux car des trente empereurs qui avaient régné depuis Auguste, seuls six d'entre eux n'avaient pas péri de mort violente.

 

Son premier édit contre les chrétiens fut publié en 257. Le pape Etienne et plusieurs fidèles furent martyrisés. L'année suivante, guerroyant contre les Perses, il envoya un nouveau décret ordonnant que tout le clergé chrétien soit supplicié sans délai, ainsi que tous les sénateurs et chevaliers qui refuseraient de sacrifier aux dieux. Leurs biens seraient vendus et qu'ils seraient employés comme esclaves dans les campagnes.

 

Saint Sixte, avec quatre diacres (quartus) Prétextat, Félissime, Agapit et Laurent, souffrirent le martyre dans un cimetière car, à cette époque, les chrétiens se réfugiaient, pour célébrer les Saints Mystères, dans les souterrains qu'on appellera les catacombes. Bientôt la persécution s'étendit à tout l'empire et à tous les chrétiens.

 

TRANSFIGURATION DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST

 

SAINT JUST et SAINT PASTEUR

Martyrs en Espagne + 304

 

SAINT GEZELIN ou SCOCELIN

Solitaire au diocèse de Trèves + 1136

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 09:10

SAINT OSWALD

5 août

Oswald a été roi des Anglo-Saxons dans le Northtumberland, fondé en 547 par Ida.

 

Ethelfrid, petit-fils d'Ida, régna sur le royaume des Northumbres pendant vingt-quatre ans avant d'être tué sur le champ de bataille en 617 par Redwald, roi des Est-Angles. Ses fils Eanfrid, Oswald et Oswi se réfugièrent chez les Scots, furent instruits dans la religion chrétienne et baptisés.

 

Après diverses batailles entre les différents peuples où Eanfrid et Oswi renièrent Dieu et moururent, leurs royaumes revinrent à Oswald. Ce dernier non seulement resta chrétien mais sortit son peuple du paganisme.

 

Cadwalla, roi des Bretons et vainqueur des deux frères, dévasta le Northumberland, mais Oswald rassembla son armée et avant le combat il fit une grande croix qu'il planta en terre en disant: Mettons-nous à genoux, et prions le vrai Dieu de nous protéger contre un ennemi orgueilleux; il sait que la guerre que nous faisons est juste; et que nous combattons pour défendre nos vies et notre pays. Leur victoire fut complète et Cadwalla fut tué sur le champ de bataille.

 

Ce lieu fut appelé Hevenfelth ou Champ du Ciel; et ce fut le premier trophée érigé en l'honneur de la foi. Il n'y avait encore ni église ni autel dans tout le royaume des Berniciens. Beaucoup de pèlerins venaient voir la croix et en coupaient de petits morceaux qu'ils faisaient infuser dans de l'eau pour retrouver la santé. Après la mort d'Oswald, les moines d'Hexham se rendirent à Hevenfelth pour prier toute la nuit et le matin célébrer la messe. Bède, qui a écrit toute l'histoire dit qu'on y construisit une église.

Un moine ,qui s'était cassé un bras et dont la plaie s'infectait, fut guéri avec l'application d'un peu de mousse prélevée sur la croix de Saint Oswald.

Pendant longtemps des morceaux de cette croix furent transportés un peu partout et jusqu'en Irlande. Ainsi le sceau de l'abbaye de Durham représente la croix d'un côté et au revers la tête de Saint Oswald.

 

Après cette victoire, le roi, afin de convertir son peuple, demanda des missionnaires aux évêques écossais; mais le premier missionnaire ne resta pas car il disait que les Anglais avaient la tête trop dure, mais lui aussi était d'un caractère intransigeant. Un synode s'assembla et reprocha au missionnaire sa dureté et sa sévérité envers un pauvre peuple ignorant et on le renvoya avec de nouvelles instructions.

 

Aïdan, car c'est de lui dont il est question, était moine de Hii, monastère fondé par Saint Colomb. Il fut sacré évêque et employait son temps à instruire, à apprendre à lire et à écrire à son peuple. Il fixa son siège à Lindisfarne appelé depuis Holy-Island. Il Parlait mal l'anglais : Oswald  faisait l'interprète. Son influence devint si grande que les Bretons, les Pictes, les Scots, les Gallois et les Anglais rendaient hommage au roi chrétien Oswald.

Il recevait aussi une espèce de soumission  de la part des Merciens. Tous les rois de l'Heptarchie se reconnaissaient redevables envers lui et c'est pour cela qu'Adamnan abbé de Hii, l'a surnommé Empereur de Bretagne.

 

Un jour de Pâques, le roi Oswald étant à table, il y avait à la porte du palais plusieurs pauvres qui demandaient l'aumône. Le roi leur fit porter des mets dans un grand plat d'argent et ordonna qu'après avoir distribué la nourriture le plat fût découpé en morceaux et donné aux pauvres. Alors Saint Aïdan prit le bras du roi et dit: Que cette main ne se corrompe jamais. Après la mort d'Oswald, son bras droit a été détaché de son corps et est resté incorruptible. Il se gardait encore dans l'église Saint Pierre au château royal de Sebbaborough, aujourd'hui Samborow dans le Northtumberland. Simon de Durham assure que cette relique fut transférée à Peterborough.

 

Oswald perdit la vie le 5 août 642, à l'âge de 38 ans, lors de la bataille conte Penda roi de Mercie.

 

Ses reliques furent dispersées dans le royaume. La plupart ayant été brûlées par les calvinistes, il ne reste que des morceaux de son chef.

 

DEDICACE DE NOTRE DAME DES NEIGES

ou Basilique Libérienne à Rome, fondée par le pape Libère en 435

 

SAINTE AFRE

et ses compagnes martyres + 304

 

SAINT MEMMIE

Ier évêque de Châlons-sur-Marne. Fin IIIè Siècle

 

SAINT YON

Ier martyr au diocèse de Paris, disciple de Saint Denys.

 

SAINT CASSIEN

Evêque d'Autun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 09:10

SAINT EUPHRONE d'AUTUN

SAINT EUPHRONE DE CORANCY près de Château-Chinon

SAINT EUPHRONE DE CORANCY près de Château-Chinon

Saint Euphrone fut prêtre puis évêque d'Autun. Il n'était encore que prêtre lorsqu'il fit bâtir à Autun une église en l'honneur de Saint Symphorien martyr et qu'il envoya à Tours du marbre pour orner le tombeau de Saint Martin. Il avait pour amis les plus célèbres prélats de l'église gallicane, notamment, Saint Sidoine Apollinaire évêque d'Auvergne et Saint Loup évêque de Troyes. Il participa à l'écriture du texte de la lettre adressée à Thalasse d'Angers, laquelle contenait divers règlements sur les fêtes et le service divin, sur les ecclésiastiques bigames et sur ceux qu'on élevait aux Ordres lorsque leurs femmes étaient encore vivantes. Il souscrivit au concile d'Arles en 475. On sait qu'il fut enterré dans l'église de Saint Symphorien.

 

 

 

SAINT EUPHRONE de TOURS

ABBAYE SAINTE CROIX DE POITIERS

ABBAYE SAINTE CROIX DE POITIERS

Evêque de Tours, il était le petit-fils du Bienheureux Grégoire, évêque de Langres.

 

Il fut nommé évêque par Clotaire Ier à la demande du clergé et du peuple de Tours. Son sacre eut lieu en 556. Il assista l'année suivante au concile de Paris qui réglementa les biens ecclésiastiques, les ordinations des évêques et les mariages illégitimes.

 

La ville de Tours, presque entièrement détruite par les guerres civiles, fut rebâtie grâce à l'ouverture des coffres de Clotaire. Saint Euphrone veilla à la subsistance des pauvres et se procura de quoi approvisionner les habitants de la ville. Il alla à l'encontre d'une taxe que voulait percevoir le comte Gaison sous le règne de Charibert en disant que le roi lui-même les avait exemptés, compte tenu des malheurs précédents.

 

Il s'opposa à Léonce, métropolitain de Bordeaux qui avait déposé Emère, évêque de cette ville nommé par le roi pour mettre en place Hérade prêtre de Bordeaux; aussi Hérade fut envoyé en exil car l'absence du métropolitain à une élection d'évêque n'était pas une cause de nullité.

 

En 566, Euphrone assembla un concile à Tours dans lequel on promulgua vingt canons de discipline.

Un jour, se rendant à la cour de Charibert avec réticence, il s'arrêta en chemin, puis il fit demi-tour en disant que le roi était mort et que ce n'était pas la peine de continuer. Cela fut confirmé.

Saint Grégoire de Tours, témoin de ces actions pendant plusieurs années, déclara qu'Euphrone était favorisé par le don des miracles.

 

Euphrone était très estimé de Sigebert, roi d'Austrasie, et ce fut lui qui lui fit faire la translation des reliques de la vraie Croix dans le monastère de Sainte Radegonde de Poitiers. Il mourut le 4 août 573 et eut pour successeur Saint Grégoire son cousin, qui est connu comme le père de l'histoire de France.

 

SAINT DOMINIQUE

Fondateur de l'Ordre des Frères Prêcheurs ou Dominicains. + 1221

 

SAINT LUGIL

Abbé en Irlande + 622

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 09:10

SAINT GAMALIEL

 

Gamaliel, membre de la secte des Pharisiens comme Nicodème, était docteur de la loi et jouissait à Jérusalem de la plus haute réputation. Saint Paul cherchait à se rendre les Juifs favorables, en disant qu'il avait été son disciple (Act. V, 34; XVII, 3). Lorsque ceux de la nation délibéraient sur les moyens de mettre les apôtres à mort, il empêcha l'effet de leurs mauvais desseins, et montra indirectement que la religion chrétienne était l'œuvre de Dieu; mais il le fit avec tant de prudence, qu'il ne s'attira l'inimitié de personne. Il ne croyait pas encore alors en Jésus-Christ. Il se convertit avant Saint Paul, selon Saint Chrysostome (Hom. 14, in Act.) Il enterra Saint Etienne à sa maison de campagne, qui était à vingt milles de Jérusalem, et voulu être placé lui-même dans le même tombeau. Nous avons rapporté comment, dans une vision, il découvrit au prêtre Lucien en 415, les reliques de Saint Etienne et les siennes.

 

SAINT NICODEME

 

L'INVENTION DE SAINT ETIENNE

ou LA DECOUVERTE DE SES RELIQUES

 

 

RELIQUES DE SAINT ETIENNE

RELIQUES DE SAINT ETIENNE

SAINT WALTHEN ou WALTHEOF ou encore WALENE

Abbé de Melross en Ecosse + 3 août 1160

Partager cet article

Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 09:10

SAINT ALPHONSE-MARIE DE LIGUORI

2 août

Saint Alphonse de Liguori fut un des grands évangélisateurs des pauvres. Son grand esprit d'apostolat et de charité lui fit fonder une nouvelle congrégation religieuse, les Rédemptoristes (Congrégation du très Saint Rédempteur), pour travailler à l'évangélisation des masses. Saint Alphonse devint évêque de Sainte-Agathe-des-Goths, près de Naples. Il mourut nonagénaire, en 1787. Ses grands ouvrages de théologie morale l'on fait proclamer docteur de l'Eglise.

 

SAINT ETIENNE

Pape et martyr de 254 à 257 sous le règne de l'empereur Valérien 

 

SAINT FREDLEMID

Evêque en Irlande + 548

 

SAINTE ETHELDRITHE ou ALFREDE

Vierge, Recluse à Croyland en Angleterre + 834

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 août 2020 6 01 /08 /août /2020 09:10

LES SEPT FRERES MACHABEES ET LEUR MERE

1er AOUT

La première année du règne de Cyrius, les Juifs étaient retenus en captivité à Babylone et  méritèrent, en punition de leurs infidélités continuelles, d'être entièrement abandonnés de Dieu.

 

Les sept Juifs, appelés Machabées, étaient des Juifs recommandables par leur attachement à la loi et par la sainteté de leurs vies. Ils furent martyrisés avec leur mère durant la persécution d'Antiochus-Epiphanes, roi de Syrie.

 

Donc, sous le règne de Cyrius, les Juifs eurent la liberté de se constituer en république et de se gouverner avec leurs propres lois. Artaxercès-Longimanus leur donna encore plus de privilèges, mais ils restèrent soumis à la Perse et partagèrent le sort de cet empire sous Alexandre le Grand, puis sous les Séleucides, rois de Syrie.

 

Les Juifs, ayant aidé Antiochus à vaincre les Romains et les Galates, bénéficièrent ainsi d'une grande considération et de grandes récompenses de la part de la Syrie.

 

A la suite de ces événements, les successeurs du roi de Syrie, Séleucus III, envoyaient continuellement des cadeaux au Temple de Jérusalem. Une paix profonde régnait en Judée et la loi était observée avec exactitude sous le grand prêtre Onias III; mais une brouille intervint entre Onias et un certain Simon. Ce dernier alla trouver Appolonius en lui disant qu'il y avait de grands trésors dans le Temple. Appolonius voulut alors se saisir des trésors pour payer son tribut aux Romains.

 

La paix était rompue entre Appolonius et les Juifs qui n'avaient pas voulu donner leur trésor. Pour se venger, il pilla Jérusalem, fit massacrer les habitants, brûler la ville et abattre les murailles. Le Temple fut dédié à Jupiter Olympien avec sa statue sur l'autel des holocaustes, conformément à la prophétie de Daniel.

Un grand nombre de Juifs apostasièrent, mais il y en eut qui perdirent la vie pour avoir gardé la foi dans leur religion. Nous retrouverons les mêmes agissements avec les martyrs chrétiens plusieurs siècles après.

 

C'est ainsi que mourut le vieillard Eléazar et les sept frères avec leur mère qui périrent sous les tourments, pour ne pas avoir voulu manger de la viande sacrifiée aux dieux. Ils furent massacrés les uns après les autres dans d'horribles souffrances. Leur mère, présente lors des supplices successifs de ses enfants, les encourageaient en hébreu à ne pas apostasier. Tous ses fils étant morts, on tortura cette sainte mère de façon la plus cruelle pour avoir encouragé ses enfants à rester fidèles à leur foi.

Ces saints martyrs consommèrent leur sacrifice en l'an du monde 3837, le 145è de l'ère des Séleucides, et le 164è avant Jésus-Christ.

 

Leur sacrifice ne fut pas vain, car Antiochus se retira de Jérusalem après la révolution des Juifs menée par le saint prêtre Mathathias. Il régnèrent en Judée et furent appelés les Asmoréens. A la mort de Mathathias, son fils Juda-Machabée le remplaça en 166 av. J-C. Celui-ci défit et tua Appolonius gouverneur de Samarie. Pour se venger, Antiochus voulut

aller exterminer les Juifs, mais Dieu le frappa d'une maladie incurable. Nonobstant, il continua sa course, mais tomba de son char et la maladie consuma son corps rongé par les vers. Il promit alors de libérer Jérusalem et de lui rendre ses privilèges; mais son repentir n'était fondé que par des motifs temporels... Il mourut en 160 av. J-C

 

SAINTE FOI

SAINTE ESPERANCE

SAINTE CHARITE

Vierges et martyres sous Adrien

 

SAINT JUSTIN

Martyr en Parisis

 

SAINT SPIRE

SAINT RUFINIEN

SAINT LEU Evêque de Bayeux

Apôtres de la Neustrie (qui deviendra plus tard la Normandie)

 

SAINT FRIARD

Solitaire, Reclus, près de Nantes, et

SAINT SECONDEL

Diacre au VIè siècle

 

SAINT PELLEGRINI

Ermite en Italie + 643

 

SAINT ETHELWOLD

Evêque de Winchester + 984 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 09:10

SAINT IGNACE DE LOYOLA

31 juillet

Ignace est né à Loyola en Espagne sur les terres de ses parents en 1491. Militaire de carrière, il commandait la place de Pampelune lors de l'attaque des Français. Par la suite, il déposa son épée aux pieds de la Vierge dans la célèbre abbaye bénédictine de Montserrat et n'aspira plus qu'à servir le Roi des rois. Il fonda dans ce but la Compagnie de Jésus, dont la discipline était basée sur l'ordre militaire, suscité par la Providence pour combattre le protestantisme et le paganisme renaissant. Pour maintenir en ses fils la vie intérieure intense que suppose l'activité militante à laquelle il les vouait, Saint Ignace leur donna une forte hiérarchie et leur a légué un traité magistral hautement approuvé par l'Eglise et qui a sanctifié des milliers d'âmes. Saint Ignace mourut le 31 juillet 1556, en prononçant le nom de Jésus. Pie XI l'a proclamé patron de tous ceux qui suivent les exercices spirituels.

 

SAINT GERMAIN

Evêque d'Auxerre en l'an 435

 

SAINT JEAN COLOMBINI

Fondateur de l'Ordre des Jésuates XVè siècle

 

SAINT FABIUS

Martyr à Césarée

 

SAINT CALIMERO

Evêque de Milan, martyr sous Antonin

 

SAINT DEMOCRITE

SAINT SECOND

SAINT DENIS

Martyrs à Synnade en Phrygie

 

TROIS CENT CINQUANTE MOINES

Martyrs, tués par les hérétiques pour la défense du concile de Chalcédoine

 

SAINT FIRME

Evêque de Thagaste en Afrique. Ville natale de Saint Augustin. Actuelle ville de Souk-Ahras ou Tagilt en Algérie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 09:10

SAINTE JULITTE ou JULIETTE de TARSE

SAINTE JULITTE et son fils SAINT CYR

SAINTE JULITTE et son fils SAINT CYR

Cette femme eut à subir un long procès contre un homme des plus importants de Tarse,( Iconium ou Césarée. Ce dont nous sommes certains, c'est que l'histoire se passa dans l'Anatolie qui est aujourd'hui la Turquie.) Cet homme, violent fraudeur et cupide s'appropriait progressivement les terres de ses voisins. Il ne s'était pas contenté d'enlever quelques arpents de vignesà la veuve Julitte, il avait pris possession de ses métairies avec les esclaves et les bêtes. Finalement il l'avait dépouillée de tous ses biens et non content, il l'avait assignée devant le tribunal avant que celle-ci ne puisse réagir. Pour se faire, il avait eu recours à de faux témoins et acheté les juges.

 

Le jour du procès, l'avocat de Julitte exposa les dommages qu'elle avait subis injustement, elle et ses voisins,  de la part de cet homme, en s'appuyant sur la violence des faits. Il produisit les titres de propriété de Julitte, mais l'homme s'avança en affirmant que, par une nouvelle ordonnance, Julitte ne pouvait requérir contre lui, car toute personne qui n'était pas de la religion de l'empereur et qui, à plus forte raison,  vénérait le Christ, était privée du droit d'appeler un citoyen en jugement.

Le prêteur fit apporter de l'encens et du feu en déclarant qu'il fallait d'abord prouver qu'une des parties était d'une religion proscrite.

 

Qu'allait faire Julitte ? Voici ce qu'elle répondit au juge:

 

Que toutes les richesses du monde périssent; que je perde mille fois la vie; que mon corps soit mis en mille pièces, plutôt qu'il m'échappe une seule parole qui puisse offenser mon Dieu. 

 

Lorsqu'elle vit le prêteur se mettre en fureur, elle rendit à Dieu une action de grâces, en entendant le jugement qui la dépossédait de ses biens matériels contre les biens éternels. On m'ôte un peu de terre et je gagne le paradis, les hommes me déclarent infâme et Dieu me prépare la couronne; mon corps ici-bas souffre la peine des esclaves et mon âme sera placée au ciel parmi les Trônes et les Puissances.

Contre toute équité, le juge non seulement confirma l'usurpateur dans son injuste possession, mais condamna Julitte à être brûlée pour réparer l'outrage fait aux édits de l'empereur.

En allant au bûcher, elle exhortait les femmes à suivre son exemple : Ne sommes nous pas aussi bonnes et fortes que les hommes et n'avons nous pas droit devant Dieu à une part égale à eux ? La femme doit montrer autant de fermeté et de constance dans la foi et aussi autant de patience dans les tourments que les hommes.

Après avoir ainsi parlé elle monta au bûcher d'où son âme s'éleva au ciel et alla prendre possession du bonheur dû à sa fidélité. Son corps fut épargné en entier par les flammes sans aucune brûlure. Ce martyre eut lieu en 304.

 

Du lieu où elle fut enterrée, jaillit une source qui gardait en bonne santé les gens qui buvaient de son eau. Tel fut le présent qu'autrefois fit Elisée aux citoyens de Jéricho lorsqu'il fit perdre la salure aux fontaines de cette ville.

 

Les vies de Sainte Julitte et de son fils Saint Cyr sont tirées des homélies de Saint Basile le Grand.

 

SAINTS ABDON et SENNEN

Martyrs en 270

 

SAINT MAXIME

SAINTES DONATILLE et SECONDE

Martyrs à Turbube-la-Lucernoise lors de la persécution de Valérien et de Galien

 

SAINT RUFFIN

Martyr à Assise

 

SAINT OURS

Evêque et confesseur d'Auxerre

 

BIENHEUREUS MANES

Frère prêcheur, frère de Saint Dominique et fils de la Bienheureuse Jeanne d'Aza.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2020 3 29 /07 /juillet /2020 09:10

SAINTS SIMPLICIEN et FAUSTIN

et leur soeur SAINTE BEATRIX

EGLISE SAINTE BEATRIX COMTE DE MATAWINIE AU QUEBEC

EGLISE SAINTE BEATRIX COMTE DE MATAWINIE AU QUEBEC

Nos deux saints furent décapités à Rome pendant les persécution de Dioclétien et Maximien. Leurs corps ayant été jetés dans le Tibre, leur soeur Béatrix récupéra leurs corps et les ensevelit, puis  se retira dans la maison d'une sainte veuve nommée Lucine, où elle demeura pendant sept mois.

 

Une dénommée Lucrèce, voulant s'approprier ses terres, le dénonça comme chrétienne pour l'obliger à sacrifier aux dieux. Comme Beatrix refusa, elle fut mise en prison et étranglée la nuit suivante. Elle fut enterrée par Lucine auprès de ses frères.

 

Le pape Léon II fit bâtir une église à Rome et y porter le corps des martyrs.

 

Lucrèce ne profita pas des biens mal acquis. Après la mort de Béatrix, le jour où elle en prit possession elle offrit un grand festin où tout le monde, joyeux, se moquait des saints martyrs. Une nourrice était présente, qui allaitait un enfant; inspirée de Dieu elle dit à haute voix: Ecoute, Lucrèce, tu as tué et possédé, et tu es tombée entre les mains de ton ennemi. Aussitôt le diable la posséda et elle mourut trois heures après dans d'horribles tourments.

 

Le martyre de Sainte Béatrix eut lieu le 29 juillet 302

 

SAINTE MARTHE

Vierge, soeur de Marie-Madeleine et de Lazare + 84

 

SAINT FELIX II

Pape et martyr en 355

 

SAINT LEU

Evêque de Troyes en 439

 

SAINTES LUCILE et FLORE

Vierges à Rome

 

SAINTS EUGENE, ANTOINE, THEODORE et leurs DIX HUIT COMPAGNONS

Martyrs sous l'empereur Galien

 

SAINT COLLINIQUE

Martyr à Gangres en Paphlagonie (aujourd'hui, çankin en Turquie)

 

SAINT OLAÜS

Roi de Norvège et martyr + 1030

 

SAINT GUILLAUME

Evêque de Saint-Brieuc, XIIIè siècle

 

SAINT PROSPER

Evêque d'Orléans

 

SAINT FAUSTIN DE TODI

Confesseur

 

SAINTE SERAPHINE de la ville de MAMIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2020 2 28 /07 /juillet /2020 09:10

SAINT VICTOR PREMIER

PÂQUES, LE PREMIER DIMANCHE QUI SUIT LE QUATORZIEME JOUR DE LA LUNE DE MARS

PÂQUES, LE PREMIER DIMANCHE QUI SUIT LE QUATORZIEME JOUR DE LA LUNE DE MARS

Victor succéda à Eleuthère, pape et martyr, sur le siège de Saint Pierre. Il était Africain et fils de Félix, homme très saint et vertueux. Victor gouverna l'Eglise pendant neuf ans et vingt-huit jours jusqu'à sa mort en 203. Il lutta contre les hérétiques et contre les catholiques qui voulaient garder la célébration de la Pâque juive. Il condamna l'hérésiarque Théodore de Constantinople qui, sous Marc-Aurèle, avait renié sa foi et continuait à répandre ses erreurs.

 

C'est Victor qui fixa définitivement la date de Pâques car les uns voulaient la célébrer le quatorzième jour de la lune, jour où les Juifs et Notre-Seigneur avaient mangé l'agneau pascal, les autres voulaient que ce soit le dimanche d'après, jour de la Résurrection du  Sauveur. Après plusieurs conciles, tant en Orient qu'en Occident, il fut confirmé par le concile de Rome ce que le pape Pie avait déterminé, à savoir que Pâques serait célébré le premier dimanche qui suit le quatorzième jour de la lune de mars. Ceci tant pour se séparer des Juifs que parce que l'apôtre Saint Pierre l'avait ainsi enseigné. Le décret fut confirmé par le concile de Nicée. Tous les prélats qui feraient le contraire seraient excommuniés.

 

Saint Victor fut martyrisé sous Septime-Sévère avec plusieurs autres chrétiens le 28 juillet 203. Son corps est au Vatican.

 

SAINTS NAZAIRE et CELSE

Nazaire disciple de Saint Pierre et son compagnon Celse, martyrisés en 68

 

LES SAINTS MARTYRS DE LA THEBAÏDE

en Egypte sous Dèce

 

SAINT EUSTHATE

Martyr à Ancyre en Galatie

 

SAINT ACACE

Martyr sous Licinius à Milet

 

SAINT SAMSON

Evêque de Dol en Bretagne, + 564

 

SAINT PEREGRIN

Prêtre à Lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 12:10

Le sang de Saint Pantaléon n'est plus à Ravello, mais une partie se trouve à Madrid au monastère de l'Incarnation des Recollettes Augustines. Le miracle de la liquéfaction se produit toujours

PETITE PRECISION

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 09:13

SAINT PANTALEON

27 juillet

Pantaléon est né à Nicomédie, dans la Province de Bithynie (nord de la Turquie donnant sur le détroit des Dardanelles). D'une famille noble, son père se nommait Eustarche et était païen. Sa mère, Eubule était chrétienne. Dès son adolescence son père le plaça dans les écoles de rhétorique, de philosophie et de médecine.

 

Pantaléon se lia d'amitié avec un prêtre,Hermolaüs, vénérable vieillard, retiré dans une petite maison, qui fit son instruction religieuse, lui disant qu'on guérissait mieux les blessures en étant chrétien qu'avec toutes les sciences d'Esculape, d'Hippocrate et de Galien.

 

Un jour, Pantaléon, trouvant un enfant mort piqué par une vipère, s'approcha de lui en disant: Je verrai bien maintenant si ce que le vieillard me dit est vrai. Il dit alors à l'enfant: Lève-toi, au nom de Jésus-Christ, et toi bête venimeuse, reçois le mal que tu as fait. L'enfant ressuscita et la vipère mourut. Il raconta son histoire au vieillard qui le baptisa et le garda sept jours avec lui pour lui apprendre les mystères de la foi. Un peu plus tard, Pantaléon guérit un aveugle, qui avait consulté nombre de médecins sans succès. Son père qui avait assisté à cette guérison se convertit. La réputation de médecin de Pantaléon fut connue par beaucoup.

 

La jalousie des autres médecins fit qu'ils le dénoncèrent à l'empereur Maximien. Comme prétexte, ils amenèrent quelques chrétiens que l'empereur avait martyrisés : Pantaléon les guérit sur le champ. Alors Maximien fit venir l'aveugle guéri par Pantaléon et le fit décapiter. Notre saint racheta le corps de l'aveugle et l'enterra avec son père qui venait de mourir.

Pour être plus libre, Pantaléon libéra ses esclaves, vendit ses biens et garda l'argent pour soulager les pauvres et les malades.

Pour l'éprouver, Maximien fit venir un paralytique et demanda aux prêtres des idoles de le guérir, mais ils échouèrent. Alors Pantaléon au nom de Jésus-Christ guérit cet homme. Plusieurs assistants se convertirent; mais les prêtres, pour ne pas perdre la face, l'accusèrent de magie et dirent que si on ne le punissait pas c'était la ruine des dieux et de l'empire. L'empereur fit attacher Pantaléon à un poteau pour qu'il soit martyrisé... Dès le début il invoqua Notre-Seigneur, qu'Il le délivre en déliant ses cordes et en rendant les bourreaux inopérants. Ensuite trempé dans du plomb fondu, il en ressortit sans dommage. Puis ce fut la tentative de noyade lesté d'une grosse pierre, les fauves dans l'arène, mais rien n'y fit, pas plus que les autres sévices.

Ne sachant plus quoi inventer comme supplice, l'empereur ordonna que Pantaléon soit décapité, mais là aussi ce fut un échec, l'épée à chaque fois fut déviée, à tel point que les bourreaux lui demandèrent pardon car ils le voyaient plus fort que l'empereur.

Pantaléon demanda à Dieu de leur pardonner, ce que Dieu fit en lui disant que maintenant il s'appellerait Pantalémon et que beaucoup obtiendraient la miséricorde de Dieu par son intercession. Alors le saint commanda lui-même aux bourreaux de lui couper la tête. Il en sortit du lait au lieu du sang et l'olivier auquel il était attaché se couvrit de fruits.   Bien qu'ayant reçu l'ordre de le brûler, les bourreaux emmenèrent son corps pour l'enterrer dans la ferme d'Adamance.

 

A Ravèles au Royaume de Naples, on garde dans la cathédrale, une fiole pleine de sang de Pantaléon lqui se liquéfie le 27 juillet, date de son martyre. Le restant de l'année, il demeure froid et figé.

 

LES SEPT FRERES DORMANTS

Martyrs en 253

 

SAINTE ANTHUSE

de Constantinople, vierge martyrisée sous Constantin Cropronyme

 

BIENHEUREUX NEVOLON

Cordonnier à Faenza en Romagne, IIIè siècle

 

BIENHEUREUSE CUNEGONDE

Fille du roi de Hongrie. Mariée, puis veuve elle se fit Clarisse. + 1272

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2020 7 26 /07 /juillet /2020 09:10

SAINTE ANNE

26 juillet

Mère de la Vierge Marie, née à Bethléem, Anne était la fille de Stolan et d'Emérentienne. Elle fut mariée à Joachim, Galiléen de la ville de Nazareth. Ils étaient tous deux de la tribu de Juda et du sang royal de David.

 

Ils vivaient dans une grande tristesse, car mariés depuis vingt ans, ils n'avaient pas d'enfants. Un jour, un ange apparut à Joachim et lui dit que sa femme enfanterait une fille qu'ils nommeraient Marie, laquelle serait remplie du Saint-Esprit et serait plus illustre que Sara, Rébecca, Rachel et toutes les autres femmes de ce monde. C'est ainsi qu'Anne enfanta Marie, la Reine des Anges.

 

SAINT HYACINTHE

Martyr sous Luxurius gouverneur de la province, livré à Léonce consul.

 

SAINT ERASTE

Evêque et disciple de Saint Paul, martyr à Philippes en Macédoine.

 

SAINTS SYMPHRONIUS, OLYMPE, THEODULE et EXUPERE

Martyrs en Palestine. Décapités durant la persécution de Maximien-Galère.

 

SAINT PASTEUR

Prêtre et abbé, martyr à Rome sur le Mont Viminal à Sainte Prudentienne.

 

SAINT VALENCE de VERONE

Evêque

 

SAINT SIMON

Moine et ermite au monastère de Saint Benoît dans le duché de Mantoue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2020 6 25 /07 /juillet /2020 09:10

SAINT JACQUES LE MAJEUR

25 juillet

Né en Galilée, Saint Jacques était le fils de Zébédée et de Marie Salomé, frère aîné de Saint Jean l'évangéliste et cousin germain de Jésus.

 

Jacques et Jean étaient pêcheurs et furent appelés à la suite de Notre-Seigneur. Comme à Saint Pierre, Il changea leurs noms pour les appeler Boanergès, c'est à dire enfants du tonnerre, devenant ainsi plus intimes avec Jésus. En effet, ils furent les seuls témoins de la résurrection de la fille du prince de la Synagogue, de la transfiguration de Notre-Seigneur sur le mont Tabor (avec Saint Pierre) et de ses souffrances au jardin de Gethsémani.

Saint Jean, comparé à l'aigle royal, est le fondateur de toutes les Eglises d'Asie et Saint Jacques, qui prêcha en Judée et en Espagne, était comme le tonnerre. Il mit en déroute plusieurs fois les armées des Maures. C'est grâce à lui que les Espagnols ont apporté l'étendard de la Croix dans le monde.

 

Jacques et Jean, voyant l'inhumanité des Samaritains, voulaient faire descendre la foudre du ciel mais Notre Seigneur leur dit: Vous ne savez quel esprit vous pousse. C'est à dire que c'était un zèle de vengeance et non de douceur, l'esprit de l'ancien testament et non du nouveau.

 

Saint Jacques se rendit en Espagne, et en d'autres lieux, après la mort de Saint Etienne, où il convertit neuf disciples dont Athanase qui demeura évêque de Saragosse. C'est pour cette raison que dans la ville de Vétule (?) en Italie on garde encore en vénération le corps de Marie Salomé, mère de Jacques et de Jean.

 

Le miracle de Notre Dame del Pilar, à Saragosse, est l'apparition de la Vierge à Saint Jacques. Sur un pilier de jaspe, la Très Sainte Vierge apparut à Saint Jacques environnée des anges qui chantaient ses louanges. Elle lui dit qu'en ce lieu il devait bâtir une église en son nom, que l'Espagne lui serait dévote et affectionnée et qu'Elle la prendrait sous sa protection.

 

D'Espagne, Saint Jacques retourna à Jérusalem où il prêchait et convertissait beaucoup de monde. Alors les juifs décidèrent de la faire mourir. Pour se faire ils lui envoyèrent le magicien Hermogène et son disciple Philette, mais après maintes péripéties, Saint Jacques les convertit tous les deux.

Devant cet échec, les Juifs se tournèrent vers la garnison romaine et  dénoncèrent Saint Jacques à Lysias et Théocrite, deux centeniers. Au cours d'une émeute qu'ils avaient fomentée, ils se saisirent du saint en train de prêcher. Le stratagème réussit. Le scribe Josias se jeta sur Saint Jacques et lui mit la corde au cou. Les soldats prêtèrent main-forte et amenèrent Jacques devant Hérode, lequel commanda qu'on lui tranche la tête. Sa mort eut lieu en 44, ou selon d'autres auteurs en l'an deux de l'empire de Claude.

 

Les disciples de Saint Jacques prirent son corps, l'emmenèrent à Jaffa où il fut embarqué vers l'Espagne. Ils abordèrent en Galice dans la ville d'Iris-Flave dont Saint Jacques est le patron, il y resta un certain temps pour ensuite être transféré à Compostelle.

 

SAINT CHRISTOPHE

Martyr en 254, sous l'empereur Decius

 

SAINT CUCUFAT ou CUCUPHAT

Martyr à Barcelone, décapité par Rufin sous l'empereur Maximien.

 

SAINT PAUL

Martyr en Palestine, décapité durant la persécution de Maximien-Galère

 

SAINTE VALENTINE

Vierge

 

SAINTS FLORENT et FELIX

Martyrs à Forconio dans les Abruzzes

 

SAINT THEODOMIR

Moine, martyr à Cordoue

 

SAINT MAGNERIE

Evêque de Trèves

 

SAINTE GLOSSINDE de METZ

Vierge, enterrée dans l'église de Sainte Arnoul puis transférée dans le monastère à son nom.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !