Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 05:00
LES MADONES DE LYON
LES MADONES DE LYON
 
 
 

La ville de Lyon, qui recensait au siècle dernier environ 400 statues nichées au cœur des rues, n'en compte plus aujourd'hui que 200. L'association "Les madones de Lyon" tente de préserver coûte que coûte ce patrimoine.

Du haut de leur piédestal ou blotties au fond de leurs niches, les statues des madones de Lyon intriguent. Outre leur beauté, elles témoignent de la ferveur ancestrale des habitants et du culte marial si ancré dans l’histoire de Lyon. Gardiennes de la ville, ces madones sont aujourd’hui en voie de disparition. Il y a 100 ans, elles étaient encore près de 400 à orner les ruelles du vieux Lyon et les quartiers ouvriers. Aujourd’hui, la moitié a disparu. Les causes ? « Les intempéries les ont abîmées. D’autres ont été enlevées ou cassées.

Un culte marial important

Parmi d’autres villes importantes du sud de la France comme Marseille, Avignon, Aix-en-Provence, Lyon est une ville indéniablement mariale. La floraison de ces sculptures — à l’initiative même des habitants et non de l’Église — concorde avec deux moments clés de l’histoire. Tout d’abord le vœu des échevins fait en 1643 suite à l’épidémie de peste qui envahit la ville. Afin d’éradiquer le mal, les responsables de la ville promettent de faire un pèlerinage à Fourvière chaque année, d’y entendre la messe et d’y offrir un écu d’or et un cierge. Depuis cette date, chaque 8 septembre, le maire de Lyon monte à la basilique Notre-Dame de Fourvière accompagné de l’archevêque qui bénit la ville depuis le balcon. L’autre date clé correspond à la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception en 1854.

 

Bonne journée à vous.

 

Caro.

LES MADONES DE LYON

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ewondo 09/10/2018 14:59

Parfaite opportunité pour remercier Notre Dame de Pitié (qui étend son règne en bien des lieux, notamment à la Pitié Salpétrière à laquelle elle a donné son nom) : ce matin, j'ai reçu une ordonnance pour une cure de trois semaines à la station thermale de la Roche Posay, le must pour le soin de la peau pour les grands brûlés (feu, acide, radiothérapie... c'est là mon cas). Ils ont du reste une game de produits de soins et cosmétiques impressionnante.

Plusieurs médecins, infirmier(ères) m'ont dit qu'ils faisaient des merveilles avec leur eau aux propriétés exceptionnelles. Idéal en plus pour terminer une convalescence en beauté ;-)

La station (connue depuis les Romains) est dans un cadre magnifique, près de Chatellerault dans le Poitou. J'ai repéré quelque gîtes magnifiques acceptant les animaux.

Deo Gratias et mille mercis à Notre Dame de Pitié !

Pierre

Ewondo 09/10/2018 13:42

Le mot spirituel de l'abbé Forestier :

Mardi 9 octobre : saint Jean Léonardi.
Saint Jean Léonardi est peu connu en France, sans doute parce qu'en ce jour on fêtait saint Denis dans bien des diocèses. Sa vie est cependant admirable ! Il naquit à Diecimo dans la province de Lucques, en 1541. Sa jeunesse fut pieuse, et sa passion était les médicaments ! Il choisit donc le métier de pharmacien - d'apothicaire, comme on disait alors - et travailla dix ans pour obtenir la science nécessaire à ce travail. Mais une fois sa formation achevée, et sous l'influence d'un groupe de jeunes chrétiens fervents, il se dirigea vers le sacerdoce qu'il reçut à l'âge de 31 ans. Il allait maintenant guérir les âmes... Comme tous les saints prêtres de cette époque, il souffrait du pauvre état de l'Eglise et désirait ardemment qu'elle se réforme par une recherche profonde de la sainteté. Il fonda alors la congrégation des Clercs réguliers de la Mère de Dieu, en 1574. Le souci de missions l'habitait aussi, il travailla avec le cardinal Vivès à former des prêtres qui se consacreraient au difficile labeur missionnaire. Il mourut à Rome le 9 octobre 1609 d'une fièvre contractée auprès des malades qu'il visitait. Les pharmaciens l'ont choisi comme patron.

Tout comme à l'époque de saint Jean Léonardi, nous sentons combien il y a besoin d'un renouveau dans l'Eglise. Il ne se fera qu'à travers notre propre sainteté ! Saint Jean Léonardi, guérissez nos yeux ! Qu'ils deviennent bons comme des yeux de soignants pour la misère des âmes que nous croisons quotidiennement. Alors la renaissance de l'Eglise ne sera plus une vaine espérance, mais une réalité en marche !

Pratique : Aujourd'hui, soyons attentifs à la bonté envers notre prochain.

Sic transit 09/10/2018 08:59

Il y en a une devant le Bon Marché, à l'angle de la rue de Sèvres et de la rue Saint-Placide, qu'on voit parfaitement quand on passe devant en autobus.

Ewondo 09/10/2018 13:13

C'est amusant, chère Dame Sic Transit, je l'ai remarquée la semaine dernière entre le Bon Marché en allant à la chapelle de la rue du Bac.

Pierre.

SebCaro 09/10/2018 08:24

Bonne journée à toute la Banquise.

Il y a de très belles statues de Marie, il faut savoir lever les yeux !

Caro.

LR 09/10/2018 06:39

On voit de ces statues dans de nombreuses villes : je les aime énormément.

Bonne journée à tous.

LR

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !