Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2020 6 19 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT JANVIER

Evêque de Bénévent et ses compagnons martyrs l'an 305.

 

SAINT PELEE

SAINT PA-TERMUTHE

 

Arrêtés lors de la dernière persécution générale, ils furent condamnés aux mines en Palestine. Ils y bâtirent de petits oratoires pour louer Dieu. L'empereur Galère, informé par Firmilien gouverneur de province, fit disperser les confesseurs de la foi dans divers autres mines, Chypre et Mont-Liban. Firmilien fut décapité pour ses crimes, mais l'officier qui le remplaça déporta une nouvelle fois les confesseurs. Cependant quatre d'entre eux furent brûlés vifs: Pélée et Nil, prêtres égyptiens, Elie prêtre aussi et Pa-Termuthe d'Egypte. C'est à ce dernier qu'Eusèbe et Saint Pamphile adressent leur apologie d'Origène.

 

SAINT EUSTOCHE

Evêque de Tours + 461

 

SAINT SEINE

Abbé en Bourgogne + vers 580

 

SAINT THEODORE

Archevêque de Cantorbéry + 690

 

SAINTE LUCIE D'ECOSSE

Vierge, + 1090

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2020 5 18 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT THOMAS DE VILLENEUVE

Archevêque de Valence en Espagne, l'an 1555

 

SAINT METHODE

18 septembre

Méthode fut d'abord évêque d'Olympe qui, selon Saint Jérôme, était une ville maritime de la Lycie et fut transféré à l'évêché de Tyr pour succéder à Saint Tyrannion, martyr sous Dioclétien. Saint Méthode versa son sang pour la foi à Chalcide en Grèce en 311 ou 312 selon Saint Jérôme.

 

Saint Méthode est docteur de l'Eglise par ses ouvrages:

 

- le livre de l'arbitre, contre les Valentiniens

 

- le livre de la résurrection des corps, contre Origène

 

- le banquet des vierges, éloge de la virginité

 

-le banquet de Socrate, imitation de Platon

 

SAINT FERREOL

Tribun et chrétien. Martyr à Vienne dans les Gaules

 

SAINT FERREOL

Evêque d'Uzès en 521

 

SAINT JOSEPH DE CUPERTINO

Religieux conventuel de l'Ordre de Saint François (1603-1672)

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT LAMBERT

Evêque de Maastricht, martyr et patron de la ville de Liège. + en 708

 

SAINT ROUIN

ANCIENNE EGLISE ABBATIALE SAINT ROUIN. RETABLE DE L'ASSOMPTION. SEUL VESTIGE DE L'ABBAYE

ANCIENNE EGLISE ABBATIALE SAINT ROUIN. RETABLE DE L'ASSOMPTION. SEUL VESTIGE DE L'ABBAYE

Rouin, en latin Rodingus ou Chraudincus,  est né en Irlande et, se faisant moine, il fut ordonné prêtre. Il se retira dans le monastère de Tholey au diocèse de Trèves où il fut élu supérieur de la communauté. Trouvant que sa vie n'était pas assez tranquille à cause des visites, il partit en retraite à Verdun où il passa deux ans auprès de Saint Paul, évêque de cette ville; puis il fit un voyage à Rome. 

 

Rentré en France il se fixa dans la forêt de l'Argonne où il fonda dans la Meuse l'abbaye de Beaulieu  qui dépend de la congrégation de Saint Vannes. L'église fut dédiée à Saint Maurice et ses compagnons. Rouin fut honoré de la protection du roi Clovis II et de Sainte Bathilde. Childéric, roi d'Austrasie, confirma cette nouvelle abbaye par un diplôme et leur donna des terres.

 

Ayant gouverné son monastère pendant trente ans, Rouin demanda un successeur et se retira dans la solitude dont il ne sortait que le dimanche pour rejoindre sa communauté. Il mourut le 17 septembre 680 âgé de 86 ans. Il est enterré dans l'église de Beaulieu. Il est nommé dans le martyrologe gallican et dans celui des Bénédictins.

 

Dans les vestiges de l'ancienne abbaye de Beaulieu, il reste outre le retable de l'Assomption, les stalles des moines qui sont à Autrécourt-sur-l'Aire dans la Meuse. 

HERMITAGE DE SAINT ROUIN

HERMITAGE DE SAINT ROUIN

CHAPELLE DE SAINT ROUIN DANS LA MEUSE. LIEU INSOLITE DE L'ART RELIGIEUX CONTEMPORAIN

CHAPELLE DE SAINT ROUIN DANS LA MEUSE. LIEU INSOLITE DE L'ART RELIGIEUX CONTEMPORAIN

SAINTE COLOMBE

Vierge, martyre à Cordoue en Espagne + 853

 

SAINTE HILDEGARDE

Abbesse en Allemagne (1098-1179)

 

IMPRESSION DES SAINTS STIGMATES DE SAINT FRANCOIS

Deux ans avant sa mort

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 09:10

NOTRE DAME DES SEPT DOULEURS

 

SAINT NICETAS

Martyrs vers 372

 

SAINT NICOMEDE

15 septembre

Nicomède était prêtre à Rome et fut arrêté pendant la persécution de Domitien, à cause de son assistance auprès de confesseurs de la foi et de son zèle pour les martyrs dont il enlevait les corps pour les enterrer.

Sur son refus de sacrifier aux idoles, il fut tué à coups de bâton vers l'an 90. On voyait autrefois son tombeau sur la voie Nomentane. Il est nommé en ce jour dans le sacramentaire de Saint Grégoire-le-Grand ainsi que dans les martyrologes de Saint Jérôme, de Bède, etc.

 

SAINT JEAN-LE-NAIN

Anachorète de Scété + début du Vè siècle

 

SAINT ACHARD

Abbé de Jumiège + 687. Patron de la ville de Bourg-Achard en Normandie. (prononcer bourcachar)

 

SAINT EVRE

Septième évêque de Toul, Vè siècle

 

SAINTE EUTROPE ou EUTROPIE

Veuve en Auvergne Vè siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 09:10

L'EXALTATION DE LA SAINTE CROIX

L'apparition miraculeuse de la Croix à Constantin et la découverte de ce bois sacré par Sainte Hélène.

 

SAINT MATERNE

14 septembre

Materne fut envoyé dans les Gaules par le Saint-Siège avec Saint Euchaire et Saint Valère à la fin du troisième siècle pour y prêcher l'évangile; il fut successivement évêque de Cologne et de Trèves et mourut en 347. Il assista comme évêque de Cologne à deux conciles qui se tinrent contre les Donatistes, l'un à Rome le 2 octobre 313 et l'autre à Arles le 1er août 314.

 

L'Alsace l'honore comme son apôtre; il y détruisit l'idolâtrie et y fit bâtir plusieurs églises sous l'invocation de Saint Pierre. On lui attribue celle de Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg et celles de Dompeter près de Molsheim.

 

 

 

EGLISE SAINT PIERRE LE VIEUX DE STRASBOURG

EGLISE SAINT PIERRE LE VIEUX DE STRASBOURG

EGLISE DE DOMPETER PRES DE MOLSHEIM

EGLISE DE DOMPETER PRES DE MOLSHEIM

SAINTE CATHERINE DE GENES

Veuve + 1534

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT EULOGE

Patriarche d' Alexandrie l'an 608

 

SAINT AME ou AMAT

SAINT AME DE REMIREMONT

SAINT AME DE REMIREMONT

Amé, d'une famille riche et pieuse, fut élevé dès le berceau dans la religion catholique. Lors de ses études, il suivit la maxime de Saint Jérôme qui disait qu'il ne faut pas apprendre ce que l'on ne peut savoir sans danger.

 

Formé par ses parents des principes de la pureté et de la prudence, Amé fut de bonne heure un chrétien parfait. Se sentant appelé, il entra dans le clergé. Da,s son désir de perfection il entra au célèbre monastère Saint Maurice d'Agaune en Suisse et eut la permission de son abbé de vivre dans une petite cellule taillée dans le roc qui deviendra Notre-Dame du Roc.

 

Quelque temps après avoir été abbé d'Agaune, il fut tiré de son monastère pour prendre le siège épiscopal de Sion, dans le Valais (Sedunensis).

Il remplissait sa charge d'évêque de Sion depuis cinq ans lorsque Dieu le mit à l'épreuve.

 

Thierry III, fils de Clovis II, se livra aux vices pendant plusieurs années. Il est le premier de nos rois qui, ayant gouverné par l'intermédiaire des maires du palais, furent appelés fainéants. Ebroïn, un des maires, fut un méchant homme car entre autres il fit tuer Saint Léger qu'il commença par persécuter comme un grand nombre d'évêques.

 

Les ennemis d'Amé profitèrent de cette situation pour le perdre en l'accusant de divers crimes. Sans se renseigner sur le véracité des faits, Thierry exila l'évêque de Sion dans le monastère de Saint Fursy à Péronne. Saint Ultan, l'abbé de ce monastère traita Amé avec beaucoup de vénération. Amé vécut calmement son exil. Le seule chose qui le contrariait est que son troupeau soit confié à un loup ravisseur.

 

A la mort de Saint Ultran, Saint Mauront fut chargé de la garde d'Amé dans son monastère de Hamaye (?) pour le conduire en suite à celui de Breuil (région de Commercy) ou de Merville qu'il venait de fonder. Il lui donna le gouvernement de l'abbaye. Amé, voyant au bout d'un certain temps que ses moines étaient proches de la perfection, s'enferma dans une petite cellule attenante à l'église où il mourut vers 690.

 

Quant à Ebroïn le persécuteur, il fut massacré en 679 et le roi Thierry mourut en 691 tout en se repentant de l'injustice qu'il avait commise à l'encontre d'Amé. Pour se faire pardonner, il fit plusieurs donations à l'abbaye de Breuil.

 

Durant les incursions normandes, les moines de Breuil se retirèrent à Soissons avec les reliques, puis à Douai. Cette translation se fit le 1er mai 870 sous le ministère d'Eruannic, abbé de Breuil et de Saint Bain. Le monastère de Douai fut sécularisé et changé en collégiale en 940. Amé est le patron de cette ville.

La terre de Breuil appartient encore à l'église de Saint Amé de Douai. En 1485, de Marchiennes, on transféra  dans cette église les reliques de Saint Mauront.

 

On trouve dans le martyrologe romain au même jour un autre Saint Amé ou Amet dans le territoire de Grenoble qui se rendit lui aussi à Agaune. En 620, il devint abbé de Remiremont. Il y mourut en 627 et ses reliques sont dans cette ville, dans le diocèse de Toul.

 

SAINT LIDOIRE

Evêque de Tours + 371

 

SAINT MAURILLE

Evêque d'Angers + 1067

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 09:10

SAINTE EANSWIDE ou EANSWYTHE

12 septembre

Saint Ethelbert, premier roi chrétien d'Angleterre, eut pour successeur dans le royaume de Kent son fils Eadbald. Celui-ci s'abandonna d'abord à tous les vices qui sont la conséquence du paganisme; mais il se convertit et devint un chrétien très zélé. C'est ce que prouvent les pieuses fondations qu'il fit et les différentes lettres que les papes lui écrivirent.

 

Eanswide était sa fille. Remplie de dévotion et de piété, elle ne voulut pas se marier afin de faire partie des vierges qui se consacraient à Dieu. A force de persévérance elle obtint la permission de ses parents. Son premier soin fut de fonder un monastère de religieuses à côté de Folkestone dans le Kent où elle passa le reste de ses jours. Elle mourut dans le courant du VIIè siècle.

 

La mer ayant englouti une partie du monastère, les religieuses se retirèrent à Folkestone avec les reliques de Sainte Eanswide dans l'église dédiée à Saint Pierre que le roi Eadbald avait fait construire. Cette église porte le nom de la saint abbesse où s'opérèrent plusieurs miracles.

 

LE SAINT NOM DE MARIE

 

SAINT GUY

+ à Anderlech en 1012

 

SAINT ALBEE

Evêque en Irlande + 525

 

SAINT SERDOT ou SACERDOS

Evêque de Lyon Vè siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 10:22

SAINT PAPHNUCE

SAINT PAPHNUCE AU CONCILE DE NICEE

SAINT PAPHNUCE AU CONCILE DE NICEE

Paphnuce, égyptien de naissance, avait passé plusieurs années dans le désert sous la conduite de Saint Antoine. Il fut sacré évêque de la Thébaïde.

 

Il fut un de ceux qui, sous le tyran Maximin-Daïa, perdirent l'oeil droit, puis fut condamné aux mines et pour finir il eut le jarret coupé et perdit ainsi l'usage d'une de ses jambes. La paix revenue, il put rejoindre son troupeau. Il lutta contre l'arianisme et l'empereur Constantin-le-Grand le consultait souvent.

 

Le troisième canon du concile de Nicée interdisait aux ecclésiastiques d'avoir des femmes chez eux, autres que leur mère, leur tante ou leur soeur, car les pères du concile voulaient que ceux qui avaient reçu les Ordres et mariés ne puissent plus vivre avec leur femme; mais Paphnuce objecta qu'il fallait s'en tenir à l'ancienne tradition qui défendait aux clercs de se marier après leur ordination. Son avis prévalut et la loi projetée resta lettre morte, jugée trop sévère pour quelques hommes qui avaient été ordonnés mariés dans des églises peu connues et qui avaient été ordonnés à condition de ne pas avoir à se séparer de leur femme.

 

Paphnuce était lié à Saint Athanase et à bien d'autres évêques. Il participa avec quarante-sept autres évêques au concile de Tyr en 335. La majorité étaient ariens, mais Paphnuce, voyant dans l'assemblée Maxime, évêque de Jérusalem, qui avait défendu Jésus-Christ dans la dernière persécution, le prit par la main et le fit sortir en lui disant qu'il ne pouvait rester dans une assemblée gouvernée par des hérétiques qui avaient résolu de perdre Athanase, le plus intrépide défenseur de la foi catholique. Il l'informa ensuite du complot des ariens et fixa Maximin sur le siège d'Alexandrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 09:10

SAINTE PULCHERIE

SAINTE PULCHERIE IMPERATRICE DE CONSTANTINOPLE

SAINTE PULCHERIE IMPERATRICE DE CONSTANTINOPLE

Pulchérie nous offre un modèle de toutes les vertus au milieu de l'éclat des grandeurs et dans les plus cruels moments de l'adversité.

 

Elle était la fille de l'empereur Arcade et d'Eudoxie. Elle avait pour grand-père Théodose-le-Grand. Arcade, prince faible gouverné par sa femme et ses eunuques, mourut en 408, après un règne de trente ans. Il laissait un fils âgé de huit ans auquel il désigna comme tuteur, Anthime, un homme des plus sages de l'empire, attaché à Saint Aphaate et à Saint Chrysostome.

 

Pulchérie, de deux ans plus âgée que son frère et qui possédait un grand fonds de sagesse et de piété, fut déclarée Auguste le 14 juillet 414 pour partager la dignité impériale de son frère. Elle se chargea de son éducation en lui désignant des maîtres habiles et vertueux. En un mot, cet enseignement fit grandir en lui tout de qu'il avait de bon. Elle se chargea également de l'enseignement de ses deux soeurs. Elles optèrent toutes les trois pour le vœu de virginité. Leurs appartements étaient interdits aux hommes, auxquels elles ne parlaient qu'en public. Le palais impérial ressemblait à un cloître.

 

Toutes les décisions du gouvernement étaient murement réfléchies et toujours promulguées au nom de son frère afin qu'il gardât la gloire de l'empire. C'est la religion qui décidait de ses actes politiques et non l'inverse. Tant que Pulchérie tint les rênes de l'Empire d'Orient, le peuple ne fut jamais plus heureux et le nom de Romain ne fut jamais plus respecté même par les Barbares.

 

Elle choisit la femme de son frère en la personne d'Athénaïs, fille d'un philosophe athénien et païenne, mais parée d' une grande beauté et de belles qualités. Elle fut baptisée sous le nom d'Eudoxie. Le mariage eut lieu le 7 juin 421. Deux ans après l'empereur la déclara Auguste. 

 

Jusque là tout allait bien, mais Eudoxie devint jalouse du pouvoir de Pulchérie et entraîna l'eunuque de l'empereur, Chrysaphius, dans ses intrigues.

Après la condamnation de Nestorius par le concile d'Ephèse en 431, les deux intrigants décidèrent de perdre Pulchérie. Le faible empereur entraîné à la perte de sa soeur ordonna à Saint Flavien, évêque de Constantinople, de nommer Pulchérie diaconesse de son Eglise, mais il refusa et, se retirant de la cour, avertit Pulchérie des intrigues. Elle-même se retira à la campagne en 447 dans l'intention d'y passer le reste de ses jours.

 

Les malheurs pour l'état commencèrent avec la persécution de Saint Flavien. On lui préféra Eutychès, dont les erreurs avaient été condamnées. On le soutint lors des violences et du brigandage que commirent les Eutychiens en 449 à Ephèse, et l'empereur, par ses édits, approuva tous les méfaits des hérétiques.

 

Dans sa retraite, Pulchérie bénissait Dieu pour sa tranquillité et ne s'occupait que de sa religion, mais le pape Léon la pressait d'apporter un remède à ce désordre. Sortant de sa retraite, elle se rendit à la cour et ouvrit les yeux de son frère. Indigné et effrayé, l'empereur disgracia Chrysaphius et le relégua dans une île où il fut mis à mort.

 

L'empereur Théodose étant mort le 29 juillet 450, sa femme Eudoxie se retira en Palestine où elle finira ses jours.

Pulchérie devint maîtresse de l'empire et, pour affermir son autorité, elle partagea son pouvoir avec Marcien né en Illyrie, homme versé dans le métier de la guerre et bon catholique. Veuf, il avait une fille nommée Euphémie qui épousera Anthème, empereur d'Occident..

Marcien et Pulchérie se marièrent tout en respectant le vœu de virginité  de cette dernière.

Saint Léon envoya quatre légats à Constantinople pour féliciter l'empereur et l'impératrice de leur orthodoxie et leur adresser des éloges pour la condamnation de l'eutychianisme au concile de Calcédoine en 451. Malgré tout, si l'empire se conformait aux décisions du concile, les empereurs eurent du mal en Egypte et en Palestine où les eutychiens et les nestoriens étaient bien implantés.

 

Pulchérie fit bâtir des hôpitaux et des églises dont trois sous l'invocation de la Mère de Dieu: Blaquerna, Chalcopratum et Hodegus. On place dans la dernière la célèbre image de la Sainte Vierge peinte par Saint Luc et qu'Eudoxie avait envoyée de Jérusalem.

 

Dans son testament, Pulchérie léguait tous ses biens à l'Eglise. Ayant été toute sa vie protectrice de celle-ci, elle reçut les louanges de Saint Procle, Saint Léon et des pères du concile de Calcédoine. Elle mourut le 10 septembre à l'âge de soixante-huit ans.

Marcien continua le gouvernement de l'empire sur la même ligne et mourut le 26 janvier 457 à soixante-quatre ans. Il avait régné sept ans.

10 septembre
10 septembre

SAINT NICOLAS de TOLENTINO

Ermite de Saint Augustin. + 1308

 

SAINT NEMESIEN

et ses compagnons, les uns martyrs et les autres confesseurs en Numidie sous Valérien.

 

SAINT SALVI ou SALVIUS

Evêque d'Albi, + après 580

 

SAINT FINIEN ou WINNIN

Evêque en Irlande. Début du VIè siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 09:11

SAINT OMER

BUSTE RELIQUAIRE DE SAINT OMER

BUSTE RELIQUAIRE DE SAINT OMER

Omer est né à la fin du VIè siècle, d'une famille noble, fils unique de Friulphe et de Domitille, dans le territoire de Constance en Suisse. Le lac du même nom s'appelait à l'époque Guldenlac ou Vallée d'or.

 

Il fut élevé dans la religion chrétienne par ses parents; à la mort de sa mère, il se retira dans l'abbaye de Luxeuil en Bourgogne dans la partie appelée aujourd'hui Franche-Comté, à douze lieues de Besançon. Omer y acquit une connaissance parfaite des sciences liées à la religion et devint célèbre dans tout le royaume.

 

La ville de Tarvenna, en néerlandais Terwaan qui donnera Thérouanne, capitale des anciens Morins ou Morini (du mot celtique mor qui veut dire mer, ce peuple  habitait près des côtes entre Hesdin et Nieuport) cette ville, donc, est située en Gaule Belgique que nous appellerons par la suite la Basse-Picardie, l'Artois et la Flandre.

 

Dagobert demandait un pasteur pour cette région et Saint Achaire lui proposa Omer, religieux de son abbaye où il  vivait depuis vingt ans. Il fut sacré évêque en 637. Dagobert mourut en janvier de l'année suivante.

 

Le changement fut grand, car le diocèse de Thérouanne était retombé dans l'idolâtrie et la superstition bien que de grands saints y fussent allés pour les évangéliser, comme Saint Fuscien et Saint Victoric, puis Saint Quentin, Saint Victrice et enfin Saint Paulin, etc.

 

C'est donc au zèle d'Omer que nous devons la conversion totale des Morins qui vivaient pratiquement hors de la religion du Christ, faute de pasteur. Pour cela, Omer parcourait sans cesse son diocèse en restant plusieurs jours sur place dans chaque ville et chaque village qu'il traversait.

 

Il est déjà raconté qu'Omer s'établit sur la terre de Sithiu qui deviendra la ville de Saint Omer, où il commença par construire une chapelle qui, en s'agrandissant, deviendra une cathédrale (voir le 5 septembre le vie de Saint Bertin). C'est là que Sainte Austreberte se retira en 670. C'est également à Omer que Saint Ouen, évêque de Rouen, envoya Saint Wandrille de l'abbaye de Fontenelle pour qu'il y fût ordonné prêtre.

 

 Devenu aveugle vers la fin de sa vie, Omer assista à la cérémonie de translation des reliques de Saint Vaast, évêque d'Arras, mais ne pouvant assurer ses fonctions il nomma Drausion, son coadjuteur, pour le remplacer. Cependant, il continuait toujours ses visites apostoliques. Au cours d'une de ces visites, il fut pris par la fièvre, s'alita, reçut le Saint Viatique et mourut en 670 à Wavrans, village non loin de Saint Omer. Son épiscopat avait duré environ 35 ans.

 

Saint Omer et Saint Bertin sont nommés dans les calendriers d'Usuard et de Corbie. Leur fête changea souvent de date pour finir au 5 septembre pour Saint Bertin et au 9 pour Saint Omer.

Le chef de Saint Omer est renfermé dans un buste très riche donné par Mahaud ou Mathilde comtesse de Flandre.

 

SAINT GORGONIUS ou GORGON

SAINTE DOROTHEE et leurs compagnons martyrs en 304

 

SAINT PIERRE CLAVER

Confesseur. + à Carthagène en Colombie en 1634

 

SAINT VERAN

Evêque de Vence en Provence, milieu du Vè siècle

 

SAINT KIARAN

Evêque en Irlande + 549

 

SAINTE OSMANNE

Vierge + à Saint Brieuc au VIIIè siècle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT ADRIEN

8 septembre

Adrien était un officier des légions romaines. Il persécuta les chrétiens sous le règne de Maximien-Galère; mais à un moment donné il fut touché par leur courage et leur patience et se convertit à la religion chrétienne.

 

Arrêté, il fut torturé et reçut à Nicomédie la couronne du martyre vers l'an 306 lors de la dernière persécution générale. Les villes de Constantinople et de Rome furent enrichies de ses reliques, ainsi que plus tard l'abbaye de Saint Pierre de Decline en Flandre dont le premier abbé fut Sévérald.

 

Baudoin IV, dit de Mons, parce qu'il avait épousé l'héritière de cette région, acheta la ville d'Hundelghem, où se trouvait une chapelle célèbre dédiée à la Vierge fondée en 1081 par Gérard II, évêque de Cambrai. Hundelghem dépendait du comté d'Alost. Le comte de Flandre y fit bâtir en 1088 la ville de Gérardsberg (Geraardsbergen en Belgique) à laquelle il accorda des privilèges. En plus il y fit transférer l'abbaye de Saint-Pierre qui depuis porte le nom de Saint Adrien...

ANCIENNE ABBAYE SAINT ADRIEN

ANCIENNE ABBAYE SAINT ADRIEN

à cause des reliques qu'elle possède et d'un grand nombre de miracles qui l'ont rendue célèbre. Gérardsberg ou Gérard-Mont, que l'on appelle en français Grammont, est située sur la Dendre près des frontières du Brabant et du Hainaut.

 

Saint Adrien est nommé le 4 mars dans les martyrologes de Saint Jérôme et Romain. Sa fête se célèbre aussi le 8 septembre jour de la translation de ses reliques à Rome où une église porte son nom.

 

LA NATIVITE DE LA SAINTE VIERGE

 

SAINT SIDRONIUS

Martyr à Rome sous Aurélien.

 

SAINT EUSEBE, NESTABLE, ZENON, et NESTOR

Martyrs à Gaza sous Julien-l 'Apostat.

 

SAINT CORBINIEN

Evêque de Frisingen (autrement dit: Freising) en Bavière + 730

 

SAINT DISEN ou DISIBOBE

Evêque régionnaire + vers 700

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 09:10

SAINTE REINE

 

Régine ou Réjane du latin Regina

7 septembre

Reine a été martyrisée et décapitée sous le règne de Dèce en 251 à Alise, aujourd'hui Alise-Sainte-Reine, commune française connue  par sa proximité du site d'Alésia.

Ses reliques sont transférées en 864 à l'abbaye de Flavigny non loin d'Alise. (Fabrication, non monastique, des célèbres bonbons à l'anis).

Des confréries ont été érigées en son honneur dans les paroisses de Saint Eustache et de Saint Paul à Paris.

Sa fête est célébrée à différents jours, sans doute à cause des translations de ses reliques. Le martyrologe d'Usuard, dans le missel romain, la met au 7 septembre.

BONBONS DE L'ABBAYE DE FLAVIGNY

BONBONS DE L'ABBAYE DE FLAVIGNY

SAINT EUVERTE

Evêque d'Orléans + vers 340

 

SAINT ALPIN

Evêque de Châlons-sur-Marne, + milieu du Vè siècle

 

SAINT ALCMOND et SAINT THILBERT son successeur

Evêques d'Hexam en Angleterre, + vers 780 et Saint Thilbert 50 ans après.

 

SAINT ETIENNE

Chartreux, évêque de Die en Dauphiné + 1203

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT ELEUTHERE

6 septembre

Elu abbé du monastère de Saint Marc près de Spoleto, il fut favorisé par le don des miracles. Ayant pris dans son monastère un enfant qui avait été délivré du démon, il dit un jour à ce sujet: Depuis que cet enfant est parmi les serviteurs de Dieu, le démon n'ose plus approcher de lui. Ces paroles semblaient annoncer une vanité de sa part, aussi le démon entra-t-il de nouveau dans l'enfant pour le tourmenter comme auparavant. Eleuthère avoua sa faute: il indiqua le jeûne à sa communauté qui se mit en prières avec lui, pour délivrer le malheureux enfant. Dieu les exauça et le démon sortit une seconde fois du possédé.

 

Saint Grégoire-le-Grand, qui ne pouvait plus jeûner le samedi saint à cause de sa maladie, demanda à Eleuthère qui se trouvait à Rome dans le monastère de Saint André de venir à l'église avec lui pour le guérir de sa maladie. Ils prièrent ensemble et Grégoire fut guéri. On lui attribua aussi le résurrection d'un mort.

 

Ayant quitté le gouvernement du monastère de Saint Marc, il se retira à celui de Saint André de Rome où il mourut en 585. Son corps repose à Spoleto.

 

SAINT CHAGNOALD ou CHAGNON

Evêque de Laon + vers 633

 

SAINTE BEGE ou BEES

Vierge en Ecosse + 650.

Elle est aussi appelée Sainte Heynes ou Sainte Hieu par certains auteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2020 6 05 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT BERTIN

5 septembre

Bertin, de famille noble, est né dans le territoire de Constance en Suisse au début du VIIè siècle. Il était parent de Saint Omer et suivant son exemple il fit profession de la Règle de Saint Colomban à Luxeul en Bourgogne (Luxeuil-les-Bains) avec ses deux amis, Mommolin et Bertrand.

 

A Luxeul il y avait alors cinq-cents religieux gouvernés par Saint Eustace, successeur de Saint Colomban qui par la suite se retira à Bobio en Lombardie. De l'école de cette abbaye sortirent Saint Omer, Saint Mommolin et Saint Bertin.

 

En 637, Saint Omer fut fait évêque de Thérouanne en Artois, ancienne métropole des Morins. Là, le rejoignirent Bertin, Mommolin et Bertrand. Ils y bâtirent un monastère sur une petite montagne à une lieue de Sitbin (aujourd'hui la ville de Saint Omer) environnée de marais sur le fleuve Aa. Le monastère dit de Saint Mommolin devenant trop petit, les moines remontèrent le cours de l'Aa et s'arrêtèrent au village de Sithiu où il bâtirent une église, mais comme le fleuve ne passait pas à côté, les moines creusèrent pour dévier le lit du cours d'eau depuis Blendecque jusqu'à Mommolin, par Arques et Saint Omer. L'île de Sithiu au fil des années se trouva réhaussée par la terre amenée pour assécher  les marais. Les moines rendirent ce lieu inhospitalier habitable à force de travail.

 

Saint Mommolin, premier supérieur de ce nouvel établissement le dédia à Saint Pierre, mais à présent on le nomme Saint Bertin.

 

 

 

 

PLAN DE L'ANCIENNE ABBAYE DE SAINT BERTIN

PLAN DE L'ANCIENNE ABBAYE DE SAINT BERTIN

Ce monastère acquit une grande célébrité. Achaire, évêque de Noyon et Tournay étant mort vers 659, Saint Mommolin fut élu pour lui succéder.

 

Bertin fut élu abbé du monastère de Sithiu en l'île, et devint aussi célèbre que celui de Luxeul. Les moines par leurs prières et leur travail recevaient de nombreux dons.

 

Un riche seigneur, Hérémar, donna à l'abbé Bertin sa terre de Wormhoult sur la rivière Peen, en Flandre, et y fit bâtir un monastère en 695 sous l'invocation de Saint Martin. Cette abbaye est actuellement connus sous le nom de Berg-Saint-Winnoc.

 

 Le monastère que dirigeait Bertin et qui maintenant porte son nom fut enrichi par des terres données par le comte Walbert dont la terre de Poperingue, près d'Ypres. Le fils du comte fut baptisé du nom de Bertin en l'honneur de notre saint et vécut saintement dans le monastère. Ses reliques sont gardées dans l'église de Saint Omer sous le maître-autel, avec celles de plusieurs autres saints.

 

Accablé par le nombre des années, l'abbé Bertin se fit remplacer en l'an 700 par Rigobert, un de ses disciples et passa les reste de sa vie comme un simple moine.

A l'exemple de Saint Colomban, de Saint Fursy, de Saint Fiacre et d'autres encore, Bertin ne permettait pas aux femmes d'entrer dans la Clôture ni dans l'abbatiale. Cette loi fut observée jusqu'en 938 où l'on fit une exception pour Adèle (ou Alice), femme d'Arnulphe comte de Flandres, qui était atteinte d'une maladie incurable et voulait aller prier dans l'abbatiale Saint Bertin. Après l'accord de Wicfrid évêque de Thérouanne et de Folbert évêque de Cambrai, elle fut autorisée à entrer dans l'église en leur compagnie le lundi de Pâques 938. Lorsqu'elle fut devant la châsse de Saint Bertin, elle se prosterna, pria et fut totalement guérie. Le miracle est représenté par une statuaire en marbre au fond de l'église.

 

Après le gouvernement de Rigobert, Bertin désigna Erlefride pour lui succéder.

 

On pense que Saint Bertin vécut plus de cent ans. Il avait trente ans lorsqu'il vint pour la première fois à Saint Omer. Les auteurs modernes disent qu'il mourut à cent onze ans. On situe sa mort  le 9 septembre 709. Il fut enterré dans la chapelle Saint Martin (située au chevet du maître-autel). Ses reliques furent transférées plusieurs fois pour être préservées des invasions, en particulier de celle des Normands en 948, 1050 et en 1247. Sa châsse fut ouverte plusieurs fois (1395,1464,1688). Lors de la dernière ouverture, on préleva la mâchoire inférieure avec deux dents et quelques petits ossements pour les déposer dans l'église paroissiale de Poperingue.

 

 

 

 

 

RUINES DE L'ABBAYE SAINT BERTIN
RUINES DE L'ABBAYE SAINT BERTIN

RUINES DE L'ABBAYE SAINT BERTIN

L'abbaye et l'église de l'île de Sithiu, un des plus beaux ornements de la ville de Saint Omer, contiennent depuis de nombreux siècles les reliques de Saint Bertin que l'on vient visiter de toutes parts et qui opèrent un grand nombre de miracles.

Le magnifique trésor de l'église est dû à la libéralité de Charlemagne, d'autres empereurs, de princes et de prélats célèbres. Cette église fut achevée et consacrée en 1520, le 9 octobre. La châsse de Saint Bertin est au-dessus du maître-autel. Il s'y trouve également un buste contenant une partie de ses reliques.

 

SAINT ALTON

Abbé en Allemagne. Milieu du VIIIè siècle

 

SAINT CORENTIN

1er évêque de Cornouaille ou de Quimper en Basse-Bretagne

 

SAINT GENEBAUD

1er évêque de Laon du temps de Saint Denis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 09:10
SAINT MARIN. DIACRE

SAINT MARIN. DIACRE

SAINT MARIN

 

On dit qu'il travailla en qualité de maçon à la reconstruction des murailles de Rimini. Mais Dieu ayant manifesté son éminente sainteté, il fut ordonné diacre par Saint Gaudence, évêque de Brescia. Il se retira dans une petite cabane qu'il construisit au milieu des bois sur le Mont Titan, à dix milles de Rimini. Il y vécut plusieurs années en reclus et mourut sur la fin du quatrième siècle. On bâtit depuis sur le sommet du Mont Titan une ville qui, du nom du saint, fut appelée San Marino. C'est une petite république dont Adisson décrit le gouvernement d'une manière fort agréable dans son voyage en Italie et qui, depuis l'an 600, a toujours conservé sa liberté. On y vénère les reliques de Saint Marin avec une grande dévotion dans une église desservie par un archiprêtre, un maître de chapelle et dix prêtres. Ce saint est encore honoré à Pavie, à Rimini et dans plusieurs autres diocèses d'Italie.

 

 

SAINT MARIN

SAINT MARIN

LA TRANSLATION DE SAINT CUTHBERT

en 882

 

SAINTE IDE

Veuve au diocèse de Munster sous le règne de Charlemagne.

 

SAINTE ROSALIE

Vierge. + en 1160 au Mont Pellegrino à trois milles de Palerme.

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2020 3 02 /09 /septembre /2020 09:12

SAINT JUST1

LE RACHAT DES ESCLAVES PAR SAINT JUST

LE RACHAT DES ESCLAVES PAR SAINT JUST

Avant d'être élevé au siège de Lyon en 350, Just était diacre au diocèse de Vienne (Dauphiné). Ses qualités de gardien de la paix, de patience et de justice lui valurent cette nomination.

 

Il assista avec deux autres évêques des Gaules au concile d'Aquilée en 381 sous le règne de l'empereur Gratien.

Ce concile, mené par Saint Ambroise, évêque de Milan, nous témoigne des bonnes relations de ces deux saints par deux lettres que ce dernier écrivit concernant l'écriture sainte.

 

Peu de temps avant ce concile, un homme fou massacra plusieurs personnes dans Lyon, puis se réfugia dans une église.   Pour apaiser la populace, Saint Just remit l'homme au magistrat mais il ne put le protéger du peuple en furie qui le lui arracha et le mit en pièces. Le saint évêque se crut alors complice de cette mort et indigne d'exercer sa charge. Alors, de retour du concile et désireux de vivre dans la solitude, il s'enfuit pendant la nuit et s'embarqua à Marseille avec un Lecteur nommé Viateur. Arrivé en Egypte à Alexandrie il se retira dans un monastère sans se faire connaître. Quelque temps après il fut découvert par un de ses diocésains venu rendre visite aux moines. L'Eglise de Lyon députa un prêtre nommé Antiochus pour le prier de rejoindre son troupeau, mais il ne voulut pas y consentir et mourut quelques temps après vers l'an 390 dans les bras d'Antiochus.

 

 

BASILIQUE SAINT JUST DE LYON DETRUITE PENDANT LES GUERRES DE RELIGION

BASILIQUE SAINT JUST DE LYON DETRUITE PENDANT LES GUERRES DE RELIGION

EGLISE SAINT JUST. LYON 5

EGLISE SAINT JUST. LYON 5

1.- L'ancien grand séminaire de Lyon situé sur la colline de Fourvière se nomme Saint Just. Il est depuis longtemps un lycée. J'y suis allé professionnellement pour vérification de sécurité des bâtiments. Les fonctionnaires disent " lycée Saint Ju "! Ce nom, je pense, ne doit pas beaucoup les déranger à cause du fameux Louis-Antoine de Saint Just, le révolutionnaire ! De grâce prononcez Saint Juste.

 

On honore aussi aujourd'hui Saint Juste ou Justin, deuxième évêque de Strasbourg qui mourut vers la fin du IVè siècle.

Saint Déicole qui vécut au Xè siècle est compté parmi les saints tutélaires de l'Alsace.

Il y a aussi un Saint Juste, évêque d'Urgel, qui vécut au début du VIè siècle.

Maximin, Valentin et Solaire qui occupèrent respectivement le siège de Strasbourg après  Saint Juste sont honorés d'un culte public.

 

SAINT ANTONIN

Martyr, honoré dans  le diocèse de Pamiers.

 

SAINT GUILLAUME

Evêque de Roschild (?) en Zélande. + 1067

 

SAINT MAWS

Moine Irlandais qui a vécu en Cornouailles puis en Bretagne . La statuaire le représente en maître d'école. Un bourg porte son nom.( St Mawes est une ville dans le centre des Cornouailles, en Angleterre. La ville a été nommée d'après le breton Saint Maudez. Elle est dans la paroisse civile de St Just in Roseland.)

 

LES BIENHEUREUX MARTYRS DE SEPTEMBRE

Messeigneurs Jean-Marie du Lau, François-Joseph et Pierre-Louis de la Rochefoucauld, tous trois évêques, et leurs compagnons martyrs en 1792.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT SIXTE et SAINT SINICE

 

PREMIERS EVEQUES DE REIMS ET DE SOISSONS

REIMS. MAISON DIOCESAINE DE SAINT SIXTE

REIMS. MAISON DIOCESAINE DE SAINT SIXTE

Le plus probable est que Saint Sixte fut envoyé dans les Gaules sous le règne de l'empereur Dioclétien, après la mort de Saint Crépin et de Saint Crépinien, qui furent martyrisés à Soissons en 287.

 

Sinice, son successeur et son compagnon de voyage, fut chargé comme lui de gouverner les Eglises de Reims et de Soissons, qui ne faisaient pas encore deux sièges séparés. Elles le furent peu de temps après.

 

Leurs reliques ont été transférées plusieurs fois.

 

SAINT GILLES

Abbé du monastère de Saint-Gilles-du-Gard. Fin VIIIè siècle.

 

SAINT FIRMIN-LE-CONFESSEUR

Troisième évêque d'Amiens. Milieu du IVè siècle.

 

SAINT LEU ou LOUP

Evêque de Sens + 623

 

SAINT VICTOR

Sixième évêque du Mans. Vè siècle

 

SAINT NIVARD ou NIVON

Evêque de Reims + vers 673

 

LES DOUZE FRERES MARTYRS DE BENEVENT

Recueillis dans plusieurs région d'Italie et transportés à Bénévent au milieu du VIIIè siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 09:10

SAINTE CUTHBURGE

31 août

Cuthburge était l'épouse d'Alfred qui fut couronné roi des Northumbres en 685.

Son mari lui permit, selon sa résolution, de rester vierge et de se retirer dans le monastère de Barking au comté d'Essex. Par la suite, elle fonda celui de Winburn dans le Dorset et en devint l'abbesse. Elle fut aimée et universellement respectée grâce à sa douceur et son affabilité pour le prochain. Elle mourut un 31 août au début du huitième siècle, après une longue maladie. Ses reliques ont été vénérées à Winburn jusqu'à la Réforme. Elle est nommée dans le bréviaire de Sarum.

 

SAINT RAYMOND NONNAT

Religieux de la Merci. + 1240

 

SAINTE ISABELLE

(1225-1270) Vierge, fondatrice du monastère de Longchamp. Elle était la fille de Louis VIII et de Blanche de Castille et soeur de Saint Louis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 09:10

SAINT FELIX et SAINT ADAUCTE1

30 août

Félix était prêtre à Rome et fut arrêté lors de la persécution de Dioclétien. Après avoir été martyrisé, il fut décapité. Lorsqu'il fut conduit au supplice, un étranger qui passait s'écria: Je professe la religion de cet homme, j'adore Jésus-Christ et je désire aussi donner ma vie pour lui. Le magistrat ordonna de l'arrêter et il fut décapité avec Félix en 303. Comme son nom n'est pas connu, les chrétiens l'appelèrent Adaucte parce qu'il avait été martyr en même temps que Félix.

 

Irmengarde, femme de l'empereur Lothaire, obtint du pape Leon IV, vers 850, les reliques des deux saints. Elle les déposa dans l'abbaye d'Eschau en Alsace. Elles y restèrent jusqu'en 1358 lorsque l'abbesse d'Erstein en fit présent à Rodolphe, archiduc d'Autriche. Ce prince les donna en 1361 à l'église  Saint Etienne de Vienne, aujourd'hui cathédrale.

 

Adaucte, du bas-latin adductor qui a donné le mot adducteur en français.

ABBATIALE SAINTE TROPHIME D'ESCHAU

ABBATIALE SAINTE TROPHIME D'ESCHAU

SAINTE ROSE DE LIMA

+ 1617

 

SAINT PAMMACHIUS

Sénateur Romain + 410

 

SAINT AGILE ou AILE

Premier abbé de Rebais + vers 650

30 août

SAINT FIACRE

Anachorète + vers 670

Partager cet article

Repost0
28 août 2020 5 28 /08 /août /2020 09:10

SAINT HERMES

EGLISE SAINT HERMES DE ROUVILLE EN NORMANDIE

EGLISE SAINT HERMES DE ROUVILLE EN NORMANDIE

Hermès reçut la couronne du martyre à Rome vers l'an 132, la durant la persécution de l'empereur Adrien. Son tombeau, sur la voie Salarienne, fut orné avec magnificence par le pape Pélage II. Plusieurs églises se sont glorifiées d'avoir de ses reliques.

 

SAINT AUGUSTIN

Docteur de l'Eglise, + 430

 

SAINT JULIEN

Martyr à Brioude. On ignore la date de sa mort. Lui est dédiée l'église Saint-Julien-le-Vieux qui deviendra Saint-Julien-le-Pauvre à Paris.

EGLISE SAINT JULIEN LE PAUVRE A PARIS

EGLISE SAINT JULIEN LE PAUVRE A PARIS

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !