Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 05:10
Chiesa San Martino Vescovo, Île de Burano (Lagune de Venise)

Chiesa San Martino Vescovo, Île de Burano (Lagune de Venise)

Il n'y a pas que la Tour de Pise qui penche 🤣 !

 

 

 

 

Une fois n’est pas coutume ! Aujourd’hui, soyons politiquement INcorrects ! Et écoutons de la musique avec des paroles …. INcorrectes!

 

 

 

Chaque année a lieu à Londres pendant l’été un festival international de musique classique qui se termine par un concert appelé « The Last Night of the Proms » (le bien nommé, isn’t it ?). Le terme « Proms » est l'abréviation du mot « anglais » Promenade 🤣 ! Lorsque ce festival fut créé en 1895, nombre de  concerts avaient lieu en plein air dans des parcs londoniens où le public se promenait tout en écoutant la musique.

 

Le dernier concert du festival a lieu le 2e samedi de septembre à l’Albert Hall et la plus grande partie de son programme est immuable, comprenant notamment les deux hymnes « patriotiques »  : « Land of Hope and Glory », marche no 1 des « Pomp and Circumstance » d'Edward Elgar (1857-1934) et « Rule, Britannia! », chœur final de l’opéra « Alfred » de Thomas Arne (1710-1778).

 

Mais comme cette année l’anti-colonialisme et l’anti-impérialisme sont à la mode en Angleterre (et ailleurs 🙄), la BBC (organisateur actuel du festival)  a décrété que ces deux hymnes, les plus connus et les plus appréciés des spectateurs, seraient supprimés ou tout du moins exécutés sans les paroles, jugées « intolérables » de nos jours ! Tollé général ! La polémique a été telle que la BBC a dû reculer et les deux hymnes ont été exécutés et leurs paroles chantées !!!

 

Le concert était retransmis la semaine dernière en direct sur la BBC et c’est donc l’extrait contenant ce deux morceaux que vous aller entendre dans la vidéo.

 

Covid-19 oblige : pas de spectateurs dans la salle, mais à l’extérieur, et les musiciens et chanteurs « respectent » les distances obligatoires !!!

 

Les paroles (en anglais, of course) sont sous-titrées et peuvent vous permettre de réviser la deuxième personne du singulier des verbes et pronoms 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

Quand j’ai sorti ma « bible » de la musique baroque sacrée afin d’y chercher une idée de page musicale (mon imagination étant en panne sèche), le livre s’est ouvert de lui-même à la page de Baldassare Galuppi (1706-1785) ! Eh  bien, voilà ! Le hasard (ou la Providence ?) en a décidé ainsi. Aujourd’hui ce sera Galuppi !

 

Baldassare Galuppi était un compositeur vénitien très célèbre en son temps. Joseph Haydn le considérait comme le plus grand compositeur italien de cette deuxième moitié du XVIIIe siècle. Il écrivit plus de 100 opéras dont une vingtaine avaient pour librettiste Carlo Goldoni. A la fin de sa vie, il abandonna le théâtre au profit du clavecin et de la musique sacrée.

 

 

Je vais vous faire entendre aujourd'hui un de ses motets composé en 1771 « Confitebor tibi Domine en sol majeur » pour 3 voix (soprano, alto et baryton) et orchestre. *

 

 

 

 

 

* Si vous connaissez bien Vivaldi, vous reconnaîtrez ça et là des fragments de mélodie qui lui ont été directement empruntés. En 1771, Antonio Vivaldi était mort depuis 30 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 05:12
Giotto - Saint François prêchant aux oiseaux (Eglise Saint François - Assise)

Giotto - Saint François prêchant aux oiseaux (Eglise Saint François - Assise)

 

 

 

 

Et revoilà Jean Sébastien Bach wink !

 

 

 

Dans le domaine de la musique sacrée, Jean Sébastien Bach n’a pas écrit que des cantates ou des Passions. Il a aussi composé quelques motets que l’on appelle « motets allemands » (original, n'est-il pas laugh?).

 

Les cinq motets qui nous sont parvenus furent écrits pour des funérailles de personnages importants à Leipzig.

Ces motets étaient en principe exécutés a capella. Si toutefois des instruments les accompagnaient ils jouaient colla parte ("avec la partie"), c'est-à-dire de manière identique à la voix.

 

 

 

Je vous propose d’écouter aujourd’hui le motet BWV 228 «  Fürche sich nicht, ich bin bei dir (Ne crains rien, je suis auprès de toi) ». Il fut joué le 4 février 1726 à la mémoire de l’épouse du Capitaine de Leipzig.

 

 

 

Œuvre a capella écrite pour double chœur de quatre voix chacun (soprano, alto, ténor et basse).

 

Dans la vidéo les deux chœurs sont accompagnés par des instruments qui jouent colla parte.

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

 

Pour beaucoup, les vacances se terminent. Ce que va être la « rentrée » cette année, on n’en sait trop rien. Trop d’incertitudes planent autour de nous, hélas!

 

Mais ne nous laissons pas abattre. Une Page Musicale ne peut que nous réjouir le cœur !

 

 

 

Vendredi nous avons fêté les Augustin, dont notre Banquisard de Floride, même si c’est seulement son pseudo wink.

 

 

Saint Augustin est l’un des plus grands penseurs et théologiens chrétiens. Pourtant, malgré tous les efforts de sa mère Sainte Monique, il ne s’était converti au christianisme que très tardivement. Il avait déjà 32 ans..

 

Le récit de sa conversion a  été notamment mis en musique par le compositeur allemand Johann Adolf Hasse (1699-1783). Son oratorio « La Conversione di Sant’Agostino » fut créé à Dresde en 1750.

 

 

 

Œuvre en deux parties composée pour 6 solistes et chœur à 4 voix, 2 flûtes, 2 hautbois, deux pupitres de violons, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse doublée d’un basson et basse continue (clavecin).

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 août 2020 7 16 /08 /août /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

En ce dimanche, lendemain de la fête de l’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie, il m’a semblé  qu’un Magnificat s’imposait. Mais lequel choisir ? Nombre de compositeurs (et pas seulement les catholiques ) ont mis ce texte en musique et il est donc difficile de faire un choix.

 

J’aurais pu évidemment « jouer » la facilité et vous offrir un Magnificat écrit par un grand compositeur, au hasard Vivaldi ou Bach (père), mais je préfère vous faire découvrir un compositeur moins connu, mais de grand mérite néanmoins : Johann Kuhnau.

 

 

Johann Kuhnau est un compositeur saxon né à Geising en 1660 et mort à Leipzig en 1722. Leipzig, ça vous dit quelque chose ?

 

Kuhnau fut nommé organiste titulaire de l’église Saint Thomas à Leipzig en 1684. Il exerçait en même temps le métier d’avocat. En 1701 il devint le Kantor de la Thomaskirche. A sa mort en 1722 son poste de Kantor fut attribué à …….. Jean Sebastien Bach !!!

 

 

Ce « Magnificat » en do majeur a été écrit pour 4 solistes (soprano, alto, ténor, basse), chœur à 5 voix (2 sopranos, alto, ténor, basse), 3 clarini *, timbales, 2 hautbois, 2 violons, 2 altos et basse continue

 

 

 

La vidéo que vous allez voir a été tournée dans l’église même de Saint Thomas à Leipzig, église où repose J.S. Bach

 

 

ATTENTION ! : Pour regarder cette vidéo, cliquez d'abord dessus. Puis dans le message qui apparaît (Vidéo non disponible), cliquez sur "Regarder sur YouTube"

 

 

* Clarino (pl. clarini) : terme italien, utilisé en Italie et en Allemagne aux XVIe, XVIIe et XVIIIe  siècles pour désigner le registre suraigu de la trompette

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 05:10
Chapelle Notre Dame de Bonne Nouvelle - Locronan (Finistère)

Chapelle Notre Dame de Bonne Nouvelle - Locronan (Finistère)

 

 

 

 

C’est la canicule ! Je ne vous apprends rien. Alors, essayons de nous mettre au frais et de nous relaxer le temps d'écouter cette œuvre composée vers 1717 par Georg Friedrich Haendel. Elle fait partie des  onze "Chandos Anthems" (ici le n° 1) « O be joyful in the Lord ».

 

 

Œuvre écrite pour 2 solistes (soprano, ténor),  chœur à 3 voix (soprano, ténor et basse), hautbois, basson, 2 violons, violoncelle et basse continue.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 05:10
Jésus prophétise la ruine de Jérusalem

Jésus prophétise la ruine de Jérusalem

 

 

 

 

Le 28 juillet 1741, Don Antonio Vivaldi, prêtre et compositeur, rendait son âme à Dieu, alors qu’il se trouvait à Vienne.

 

Pour honorer sa mémoire en ce 279e anniversaire de sa mort, j’ai choisi de vous faire écouter l’une de ses dernières grandes œuvres de musique sacrée, le Dixit Dominus RV 807

 

Cette œuvre fut redécouverte fortuitement en 2005 parmi les partitions conservées à Dresde où elle était cataloguée comme étant de Baldassare Galuppi. Les musicologues déterminèrent rapidement que ce Dixit Dominus avait été composé, non pas par Galuppi, mais par Antonio Vivaldi. Et, notamment à l’étude de son style, ils estimèrent que cette œuvre avait été écrite après 1732, soit quelques années seulement avant sa mort.

 

 


 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2020 7 26 /07 /juillet /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

Bonne fête à toutes les Anne

**********************************

 

 

 

 

Pour changer winksmiley,  nous allons partir faire un petit tour à Venise à la fin du XVIe siècle et découvrir le compositeur Alessandro Grandi.

 

Grandi naquit à Venise en 1590. Nous savons peu de choses sur ses années de jeunesse. En 1617 il fut engagé comme chanteur à la Basilique Saint Marc alors que Monteverdi en était le Maître de Chapelle. Il fut nommé Sous-Maître de Chapelle en 1620. En 1627 il partit pour Bergame comme Maître de Chapelle de Santa Maria Maggiore. Il y mourut 3 ans plus tard lors d'une épidémie de peste

 

Grandi nous a laissé une œuvre religieuse importante (messes, motets, psaumes). Il est très représentatif de cette époque charnière entre la polyphonie de la Renaissance et l’ère baroque.

 

 

Voici, à partir de ses œuvres, une reconstitution des Premières Vêpres de Noël à la Basilique Saint Marc.

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

Me revoilà smiley !

 

 

Comme actuellement, il est presque impossible de se rendre en Grande Bretagne à cause des restrictions dues au coronavirus, je vais vous y emmener en musique  avec Henry Purcell.

 

Purcell composa de nombreuses odes, en particulier pour honorer des  évènements importants de la vie des souverains britanniques.

 

Le 30 avril 1694 fut créée l’ode « Come, ye sons of art (Venez, Fils des muses) » composée en l’honneur du 33e anniversaire de la reine Mary II. C’est dans cette ode que se trouve l’air très connu « Sound the trumpet » !

 

 

Œuvre écrite pour 4 solistes (soprano, 2 altos, basse), chœur à 4 voix (soprano, alto, ténor, basse), orchestre à 8 parties (hautbois I et II, trompette, timbales, violons, alto) et basse continue.  

 

 

 

 

 

 

Et en bonus, pour rendre hommage à Zizi Jeanmaire qui vient de nous quitter, une courte vidéo qui nous montre qu’elle n’était pas seulement la chanteuse de « Mon truc en plumes » mais aussi et surtout une excellente danseuse. Voici donc « Un Pas de Deux » avec son mari Roland Petit, danseur et chorégraphe de renommée mondiale.

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2020 7 12 /07 /juillet /2020 05:29

Madame Zouave est on the

road again, j'ai voulu rendre

hommage à un grand musicien

disparu le 6 juillet dernier .

 

Il était un compositeur inspiré

et contrairement à un autre

que je ne citerai pas, on sait

où il est né, et où il est mort !

 

Et on a de plus des photos et

 des vidéos ! cheeky

 

Bonne route à madame

Zouave et prenez soin de

de vous .

 

 

Mortimer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 05:10

Madame Zouave est en voyage ! smiley

 

J'en profite donc pour publier les

 

plus belles compositions du Maître de

 

la Musique ! angel

 

Jean- Sébastien Bach évidemment .

 

 

 

Veuillez noter à 1'46, à 2'51, à 3'40,

 

4'50, et 6'36 l'extrême agilité de la

 

tourneuse de pages !!! cool

 

Certes la pianiste connaît sa partition

 

par coeur, mais bon .......

 

 

 

J'ai été tourneur de pages quand j'étais

 

jeune .

 

 

 

Comme c'était un concert de Vivaldi, je

 

me suis endormi, et j'ai été viré .......sad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous souhaite à tous une belle journée

 

et que Dieu nous bénisse .

 

 

Mortimer 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

Ah Telemann ! Le plus prolifique compositeur de tous les temps.! 3600 partitions de lui nous sont parvenues. Auxquelles il faudrait ajouter toutes celles qui se sont perdues.

 

Georg Philipp Telemann (1681-1767) fut à son époque le compositeur allemand le plus connu en Europe. En effet, de ses deux célèbres amis compositeurs Haendel et Bach wink, le premier s’était établi en Angleterre et avait été naturalisé anglais, et le second n’était alors connu que dans le cercle restreint de sa région.

 

L’œuvre sacrée de Telemann est d’une très grande richesse: 12 cycles complets de cantates d'église, 15 messes, 22 psaumes, plus de 40 passions, 6 oratorios, et des motets à 8 voix

 

Parmi celles-ci, vous allez pouvoir entendre aujourd’hui le psaume « Deus Judicium Tuum » (O Dieu, donne ton jugement).

 

 

Œuvre composée pour 5 solistes (1 soprano, 1 alto, 1 ténor, 2 basses), chœur à 5 voix, flûtes traversières I et II, hautbois I et II, bassons I et II, violons I et II, alto, violoncelle et basse continue.

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

 

Don Antonio Vivaldi (1678 – 1741) écrivit occasionnellement de la musique sacrée. Ce n’était pas son occupation principale. Après une expérience de 2 ans à Mantoue comme Maître de Chapelle entre 1718 et 1720, il n’a plus jamais recherché ce genre de poste. Son esprit d’indépendance, son inventivité, son goût pour l’opéra ne pouvaient s’accorder avec un emploi de quasi-fonctionnaire au service d’un prince ou d’une église.

 

Les œuvres sacrées qu’il nous a laissées sont pour la plupart des œuvres de commande. Tel est le cas du Beatus Vir RV 597 que j’ai choisi aujourd’hui. Il fut composé en 1720 pour l’église San Lorenzo in Damaso à Rome.

 

Les autres sont des œuvres composées pour pallier l’absence du maître de chapelle de l’Ospedale de la Pietà où il était maître de violon et chef de chœur.

 

 

 

 

Œuvre écrite pour 5 solistes (2 sopranos, 1 alto, 1 ténor, 1 basse), Chœurs I et II, Orchestres I et II, basse continue. Avec comme instruments occasionnels, 2 hautbois à l’orchestre I

 

 

 

 

Attention !

Il ne s’agit pas du Beatus Vir RV 795 comme annoncé sur la vidéo (et il existe réellement !), mais du Beatus Vir RV 597. Mélange des chiffres !

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 juin 2020 7 14 /06 /juin /2020 05:05
Bon  et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

 

En ce dimanche de la Solennité de la Fête Dieu, je voudrais évoquer  l’Office du Saint Sacrement que Saint Thomas d’Aquin écrivit pour glorifier l'Eucharistie. Il s’agit de trois hymnes : « Pange lingua » dont la dernière partie est connue sous le nom de « Tantum ergo », « Panis angelicus » et « Lauda Sion ».  Ces textes ont été intégrés par l’Eglise dans sa liturgie.

 

Le compositeur franco-flamand, Josquin des Prez écrivit vers 1515 ce qui fut sans doute sa dernière messe la « Missa Pange Lingua ». Elle doit son nom au fait qu’il a utilisé l’hymne « Pange lingua » comme fil conducteur de son œuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2020 7 07 /06 /juin /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche de la Sainte Trinité à tous !

 

 

 

 

Ce dimanche de la Sainte Trinité m’a tout de suite fait penser à une œuvre d’Alessandro Scarlatti * (Palerme, 1660 – Naples, 1725) « la Santissima Trinità ». C’est un oratorio que j’aime beaucoup et que j’écoute toujours avec plaisir. J’espère que vous aussi vous l’apprécierez.

 

Il s’agit d’un oratorio allégorique où 5 personnages : Foi (Soprano), Amour Divin (Soprano), Théologie (Alto), Incrédulité -ou défaut de foi - (Ténor) et Le Temps (Basse) discutent de la nature de la Sainte Trinité.

 

Il fut créé à Naples au mois de mai 1715.

 

Œuvre composée  pour 5 solistes (2 sopranos, 1 alto, 1 ténor et 1 basse), cordes et basse continue.

 

 

 

* Alessandro, c’est le papa. Domenico, c’est le fiston wink

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
31 mai 2020 7 31 /05 /mai /2020 05:10
Lourdes - Basilique du Rosaire – Mosaïque de la Pentecôte

Lourdes - Basilique du Rosaire – Mosaïque de la Pentecôte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ce dimanche de la Pentecôte, toutes nos églises rouvrent. Enfin ! Rendons grâce au Seigneur !

 

La musique française est aujourd’hui à l’honneur avec Michel de Lalande (1657-1726) et son motet « Super flumina Babylonis ».

 

 

Ce motet fut composé en 1683 (puis révisé en 1687), à une époque où Lalande* était sous-maître de la Chapelle Royale. Il était destiné à être exécuté pendant les vêpres du mercredi et à la Pentecôte.

 

Ecrit pour 5 voix solistes (1 soprano, 2 haute-contre, 1 ténor et 1 basse) chœur mixte à 5 voix et orchestre.

 

 

 

 

* Le nom "Lalande" est celui adopté par les musicologues modernes, car c'est ainsi que Louis XIV l'appelait

 

 

 

 

Joyeux anniversaire à notre ami Cachalot ! smiley

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

Partager cet article

Repost0
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 05:10
Ascencion de Jésus - Cathédrale de Chartres

Ascencion de Jésus - Cathédrale de Chartres

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui nous réintégrons notre chapelle ! Alleluia ! Nous rendons grâce à Dieu !

Alors, pour fêter ça, nous allons chanter un « Magnificat »

 

Il y a tant de compositeurs qui ont écrit des Magnificat qu’on n’a que l’embarras du choix. Je vous en ai déjà fait écouter quelques uns. En voici donc un autre : celui de Bach. Non, pas lui wink, mais l’autre, son plus jeune fils, Johann Christian smiley.

 

Ce Magnificat  (W E22) fut composé à la fin de son séjour en Italie, alors qu’il était l'organiste de la cathédrale de Milan. Il fut exécuté pour la première fois le 19 mars 1760 à Milan.

 

 

 

Ecrit pour 4 voix solistes (soprano, alto, ténor et basse),  choeur à 4 voix (soprano, alto, ténor et basse), cordes, 2 hautbois et 2 cors, et basse continue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame  Zouave

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 mai 2020 7 17 /05 /mai /2020 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

 

Le temps pascal touche à sa fin en ce 5e dimanche après Pâques. Puis viennent les trois jours des Rogations ( demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite, Jn, 16, 24) et Jeudi ce sera l’Ascension! Les rogations furent introduites par Saint Mamert, si cher à notre Pierre-Ewondo, au Ve siècle.

 

 

Jean Sébastien Bach, comme chacun sait wink, composait une cantate pour chaque dimanche de l’année. Il suivait fidèlement  le calendrier liturgique hérité de celui de l’Eglise Catholique. La cantate « Bisher habt ihr nichts gebeten in meinem Namen – Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom» (Bwv 87) illustre l’Evangile du jour.

 

 

Cette cantate fut jouée pour la première fois le 6 mai 1725 à Leipzig.

Œuvre pour 3 solistes (alto, ténor et basse), chœur, haut-bois I et II,  oboe da caccia I et II, cordes et basse continue.

La mélodie du choral final est de Johann Krüger (1653)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

Partager cet article

Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 05:10
Apparition de Jésus aux Apôtres. Vitrail de la basilique de Paray-le-Monial

Apparition de Jésus aux Apôtres. Vitrail de la basilique de Paray-le-Monial

 

 

 

 

 

Enfin, on va pouvoir aller plus loin que le bout de sa rue! Je vais même pouvoir aller voir ma fille à Toulouse smiley ! Deo Gratias ! Ce  n’est pas encore la liberté retrouvée mais c’est un tout petit début frown

 

 

Alors, afin de retrouver un peu le moral, un "Te Deum" s’imposait. ! J’ai choisi celui que François Colin (ou Collin) de Blamont (1690-1760), surintendant de la musique de la Chambre du Roy, composa en 1726. Ce "Te Deum" fut joué de nombreuses fois à Versailles et ailleurs entre 1726 et 1758 pour célébrer les victoires des armées et les naissances royales.

 

 

 

Œuvre écrite pour 5 voix solistes (soprano, haute-contre, ténor, baryton et basse, choeurs - mixte à voix et orchestre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 05:18
Venise – San Giovanni in Bragora – Fonts baptismaux où a été baptisé Antonio Vivaldi

Venise – San Giovanni in Bragora – Fonts baptismaux où a été baptisé Antonio Vivaldi

A chaque fois que j’arrive à Venise, ma première visite est toujours pour lui : je vais prier dans l’église où il fut baptisé le 6 mai 1678 (il y a donc 342 ans presque jour pour jour wink).

 

 

 

 

 

J’aurais dû passer ces derniers jours à Venise, notamment pour aller écouter un opéra de mon cher Antonio Vivaldi.

 

Mais le coronamachin en a décidé autrement  angry!

 

Alors pour me consoler, en ce début du mois de Marie, je vous propose aujourd’hui d’écouter son Magnificat RV 611.

 

Antonio Vivaldi composa cette version du Magnificat vers la fin de sa vie, en 1739. C’est une version complètement remaniée de son Magnificat RV 610 composé dans les années 1713-1717, et  dans laquelle 5 nouveaux mouvements remplacent 3 mouvements de sa précédente composition.

 

 

 

Œuvre écrite pour 5 solistes (3 sopranos, 2 contraltos), chœur, orchestre à quatre parties et basse continue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !