Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2019 1 27 /05 /mai /2019 05:53
Bon lundi à tous !

C'est dans le jardin de maman, la chatte

 

est allée faire ses petits dans la maison 

 

de Totoche la tortue, mardi dernier  .

 

C'est trop beau !

 

 

 

 

Joyeux anniversaire à mon neveu Jean-Brice .laugh

 

De gros bisous .

 

 

 

 

 

Le soleil brille déjà, nous aurons 25°ou 26°

 

dans la journée .

Bon lundi à tous !

 

 

 

 

Prenez soin de vous et des vôtres !

 

 

 

 

 

Mirabelle

Bon lundi à tous !
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Et combien de chacals et de hyènes à l'assemblée nationale et dans les couloirs de la Macronie ???

Mortimer
Répondre
E
Le premier Michel Ange de l'histoire :

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/ce-dessin-pourrait-etre-le-premier-michel-ange-de-l-histoire-realise-alors-qu-il-avait-12-ans-20190527?utm_source=app&utm_medium=sms&utm_campaign=fr.playsoft.lefigarov3

Pierre.
Répondre
E
Artice du Point :

La France compte plus de 500 loups

La préoccupation principale des pouvoirs publics, comme des éleveurs, est de limiter les attaques du prédateur. En 2018, elles étaient au nombre de 3 674.

SOURCE AFP

Il y a plus de 500 loups en France. Même si le chiffre n'est pas encore tout à fait officiel, l'État s'organise et présente, mardi 28 mai, une série de mesures pour protéger les troupeaux et contenir la croissance démographique de cet animal protégé. Le président Macron avait vendu la mèche en mars, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) doit l'officialiser début juin : le nombre de loups a probablement dépassé les 500 adultes en sortie d'hiver.

Ce nombre correspond au seuil minimum de viabilité du « Canis lupus », classé vulnérable sur la liste rouge française de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et protégé au niveau français et européen.

Le plan loup actuel du gouvernement prévoyait d'atteindre ce seuil en 2023. Face à l'expansion plus rapide de l'animal, le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, chargé du dossier, dévoilera mardi de nouvelles mesures, selon des documents consultés par l'Agence France-Presse. La plus emblématique, déjà annoncée par Emmanuel Macron en mars, est le relèvement du niveau de tirs des loups de 10-12 % à 17-19 % de la population. Ce pourcentage a été fixé après consultation de l'ONCFS et du Muséum national d'histoire naturelle. « La population de loups a augmenté d'environ 13 % en 2018, alors qu'on a tiré plus de 12 % de loups », constate Murielle Guinot-Ghestem, de l'ONCFS.

Lire aussi Coignard - Macron, Hulot, Wauquiez : ils ont tous peur du loup !

La préoccupation principale des pouvoirs publics, comme des éleveurs et même d'associations de protection des animaux pour différentes raisons, est de limiter les attaques du prédateur, éradiqué dans l'Hexagone dans les années 1930 et revenu naturellement par l'Italie au début des années 1990. En 2018, 3 674 attaques ont eu lieu contre plus de 12 500 animaux, principalement des ovins. Ces attaques se concentrent dans les Alpes-Maritimes, les Alpes-de-Haute-Provence et en Savoie.

La coexistence avec le loup « dépend à quel point nous, humains, sommes prêts à nous adapter pour revivre avec le loup » et à réapprendre comment faire face à la menace qu'il peut représenter, estime le chercheur Dries Kuijper. L'État finance actuellement des dispositifs de protection dans les zones de prédation (parcs électrifiés, chiens, gardiennage par des bergers). Il existe deux types de zones, 1 et 2, en fonction de la fréquence des attaques. Il est prévu d'en ajouter une troisième, un "cercle 0", correspondant aux foyers de prédation, et d'y permettre en gardiennage permanent en supprimant le plafond des aides. 195 éleveurs ont concentré 50 % des dommages de 2015 à 2017.

500 loups, pas un plafond

Les démarches administratives des éleveurs devraient aussi être simplifiées : ils pourraient déposer un dossier unique pour demander des mesures de protection et des tirs de défense. Pour les fédérations agricoles et d'éleveurs, le compte n'y est pas. La FNSEA, les Jeunes agriculteurs (JA), la Fédération nationale ovine (FNO) ou la Fédération nationale bovine (FNB) réclament « la suppression de tout plafond pour les tirs de défense et de prélèvement » et refusent que les indemnisations soient conditionnées à la mise en place de mesures de protection. « La protection du loup est effective, mais celle de l'élevage n'est pas efficace sur le terrain », fait valoir Claude Font, de la FNO.

L'État a également prévu de délimiter une zone difficilement protégeable en Aveyron, dans le Tarn, l'Hérault et la Lozère, avec la possibilité de tirs de défense, sans mise en place préalable de mesures de protection. « Cela correspond à la zone Roquefort, avec environ un million de brebis en élevage traditionnel », explique Claude Font, qui s'élève contre cette « gestion différenciée » selon les régions.

Lire aussi Michel Pastoureau : « Le grand méchant loup est devenu sympathique ! »

« Le gouvernement veut essayer de bloquer la population à 500 loups », craint pour sa part Patrick Boffy, de l'association de protection des grands prédateurs Ferus, pour qui une telle politique serait « illégale ». Ce chiffre correspond à un premier seuil de « viabilité démographique », laquelle est définie par l'aptitude de la population, à moyen terme (100 ans), à résister au risque d'extinction, face à des aléas de survie et de fécondité d'autant plus forts que les effectifs sont restreints. « 500 n'est pas du tout un plafond de verre », assure toutefois le gouvernement.
Répondre
E
Ecellente journée à toute la Banquise et joyeux anniversaire à un votre neveu Jean-Briice.

La photo est craquante ! Combien de chatons ?

Pierre.
Répondre
M
Elle a fait 2 chatons !

Mimi
C
Bonjour la Banquise. Le brouillard est arrivé bien bas mais j’ai quand même pu trouver le chemin du travail... bonne journée à tous.
Répondre
A
Bonjour la Banquise et bon anniversaire à Jean-Brice.

Augustin
Répondre
A
Errare humanum est perseverare diabolicum.

Trop pressé j'ai anti daté d'un jour Saint Guillaume le Grand.

Le temps ne passe pas assez vite sans doute !
Répondre
S
Bonne journée à toute la Banquise.

Bon courage aux étudiants qui planchent sur des partiels. Estelle a un écrit en ce moment jusqu'à midi.

Il fait 16° actuellement à Lyon et partiellement nuageux.

Caro.
Répondre
A
Si vous passez à Montpellier je vous recommande la visite de Saint-Guihlem-le-Désert. Son abbaye et son petit village médiéval malheureusement les sculptures du l'abbaye ont été vendue en partie au USA et se trouvent actuellement là-bas ! De l'autre côté des gorges vous avez l'abbaye d'Aniane.
Répondre
M
Lors d'un week-end chez Dame LR, nous avions failli y aller mais après un appel téléphonique à maman qui nous disait qu'Oriane ne voulait rien manger, nous sommes rentrés à la maison où par enchantement l'appétit lui était revenu .dès notre retour .
A
SANCTORAL

SAINT JEAN I pape et martyr l'an 526

SAINTJULES, martyr dans la seconde Mésie vers l'an 302

SAINT BEDE, Père de l'Eglise l'an 735

SAINT EUTROPE, évêque d'Orange. Né à Marseille sous l'empereur Honorius. vers 475

SAINT HILDEVERT, évêque de Meaux et patron de la ville de Gournai en Normandie (Gournay en Bray) + 680. Ses reliques furent portées vers la fin du XIIè siècle dans l'église collégiale de Saint Guitmar à Gournai sur l'Epte. Cette collégiale par la suite prit son nom.

SAINT GUILLAUME LE GRAND, Guilaume ou Guihlem en langue d'Oc est né vers 755 et mort le 28 mai 812 à Gellone.
Il descend de Garin de Monglane et Ermengart fille de Charles Martel. Tous sont de fiers guerriers ayant combattu les Sarrazins. Cousin de Charlemagne, sa soeur est mariée au roi Louis le Débonnaire.
La France est envahie par les Sarrazins, Guillaume est comte des Marches d'Espagne, il les combat victorieusement avec bravoure. Il les rejette définitivement à la bataille des Aliscans près d'Arles. Il y bat leur plus grand chef: Abderrhaman. Charlemagne le nomme en 790 duc de Septimanie (ou de Gothie), de Toulouse et d'Aquitaine. Il prend la ville d'Orange qui était gouvernée par une princesse sarrasine fille d'Abderraman. Par la suite elle se convertit et épouse Guillaume sous le nom chrétien de Guibourg, et la ville devient son lieu d'habitation.
Sous les conseils de Saint Benoît d'Aniane son ami d'enfance, réformateur de l'Ordre Bénédictin, il dote et fonde en 804 dans les gorges de l'Hérault le monastère de Gellone près de Montpellier. Après la mort de sa femme il se retire en 806 comme simple frère dans le monastère qu'il avait fondé. Il y fait plusieurs miracles dont un qui est resté célèbre pour avoir eu le pouvoir d'éloigner le diable. De l'abbaye d'Aniane, Saint Benoît lui envoyait régulièrement des vivres par le seul chemin praticable où il fallait franchir les gorges de l'Hérault. A chaque fois le diable effrayait les animaux de charge qui tombaient dans le précipice. Alors Saint Guillaume avec l'aide de Dieu ordonna au diable de rentrer dans son trou et de n'en plus sortir. C'est ainsi que le pont porte le nom de Pont du diable.
Saint Guillaume meurt le 28 mai 812 à l'heure des Complies; les anges emportent son âme et dans tout l'empire de Charlemagne les cloches se mettent à sonner sans qu'aucun homme ne les touche. Il est inhumé dans la chapelle qu'il a fait construire, dédiée à Saint Michel protecteur de la famille carolingienne. Il fut canonisé peu de temps après sa mort. Sa fête se célèbre le 28 mai.
Les chansons de geste le nomment aussi Guillaume d'Orange ou Guillaume au court-nez, car il avait eu le bout du nez coupé lors d'un combat sous les murs de Rome par l'émir Corsolt; il eut aussi le surnom de Fierbrace qui veut dire "bras vaillant".
Dans l'abbaye bénédictine de Gellone appelée aujourd'hui Saint-Guihlem-le-Désert il y a encore le reliquaire en argent en forme de croix renfermant un morceau de la Sainte-Croix que Charlemagne lui avait offert.
Répondre
P
Bonjour à toute la Banquise !
.....temps maussade ici........ et messe tout à l'heure chez les Dominicains -
Belle journée à tous -
Philomène
Répondre
L
Il ne reste plus qu'à espérer que la tortue ne va pas écraser les chatons...
LR
Répondre
M
Mais non, c'est très intelligent une tortue !


Mimi

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !