Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 09:10

SAINT JEAN LE SILENCIAIRE

13 mai

Jean est né en 454 à Nicopolis en Arménie (nord-ouest de la Turquie actuelle : Kuyulhisar). Il était surnommé le silenciaire à cause de son silence et de son recueillement. Ses aïeux avaient été des généraux et des gouverneurs de province. Ses parents lui donnèrent une éducation chrétienne.

Orphelin de bonne heure, à dix-huit ans il consacra sa fortune aux oeuvres pieuses en bâtissant une église à Nicopolis en l'honneur de la Sainte Vierge et un monastère dans lequel il vécut avec dix autres personnes. La pratique du silence et la méditation lui paraissaient une excellente chose. Le reste du temps, lui et ses compagnons exécutaient des travaux pénibles et utiles. Il était doux et sage, ce qui lui valait l'estime et l'affection de tous.

 

L'archevêque de Sébaste (Sivas en Turquie) au courant de ses vertus l'éleva au siège épiscopal de Colonie en Arménie (colonie grecque fondée au Vè siècle aujourd'hui Gymri) à l'âge de vingt-huit ans en 482. Son frère et son neveu qui avaient de hautes fonctions à la cour furent touchés par ses exemples. Il en fit deux hommes vertueux. Il n'en était pas de même de son beau-frère gouverneur d'Arménie qui oppressait l'Eglise. Jean fut obligé d'en appeler à l'empereur Zénon qui lui assura sa protection.

 

Jean était toujours épris de solitude, mais il ne pouvait abandonner son troupeau. Alors il entra en méditation pour demander à Dieu le chemin à suivre. Une nuit qu'il était en méditation, il vit une croix entourée de lumière et entendit une voix lui dire: Si vous voulez être sauvé, vous n'avez qu'à suivre cette lumière. Il sembla que la lumière le conduisait à la laure de Saint Sabas (monastère de Mar Saba à quelque distance de Jérusalem). Alors n'ayant plus de doute il se démit de l'épiscopat et s'embarqua pour la Palestine. Il y visita les lieux saint de Jérusalem et s'établit dans la laure de Saint Sabas qui comptait cent-cinquante solitaires. Il avait 38 ans.

 

Saint Sabas le confia à l'économe qui l'envoyait chercher de l'eau et porter des pierres pour les ouvriers bâtisseurs. Comme il avait supporté cette épreuve, on le chargea d'accueillir les étrangers et de servir les hôtes. Il accomplissait ses devoirs avec zèle. Saint Sabas l'envoya dans un ermitage, ce qui était le plus grand désir de Jean. Il y resta trois ans et fut nommé économe  de la laure. Cela ne l'empêchait pas de continuer ses méditations et ses prières entre deux activités liées à sa fonction. Ses prières sont connues sous le nom de jaculatoires. Il resta quatre ans économe. Edifié par ses vertus, son abbé alla trouver Elie, patriarche de Jérusalem, qui consentit à l'ordonner prêtre, mais Jean, dans un entretien particulier avec la patriarche, lui avoua que ses fautes passées ne lui permettaient pas de recevoir les Ordres. Sabas mis au courant en fut grandement étonné, mais garda quand même Jean à la laure.

 

Des moines séditieux obligèrent Saint Sabas à quitter la laure en 503. Ne voulant pas se mêler à ces troubles; Jean se retira dans le désert où il passa six ans dans un silence absolu. Rappelé en 510, Saint Sabas  alla chercher Jean et  le réintégra dans la laure. De sa cellule, Jean continua sa vie angélique pendant quarante ans. Un grand nombre de personnes venaient s'instruire auprès de lui. Parmi elles  Saint Cyrille qui écrivit par la suite la vie de Jean. Quand Cyrille consultait Jean il n'avait que seize ans et Jean quatre-vingt-dix. Le vénérable vieillard lui conseilla d'aller au monastère de saint Euthyme, mais Cyrille alla dans un autre monastère près du Jourdain. Là, il tomba malade et Jean lui apparut en lui disant que, dès qu'il serait dans le monastère de Saint Euthyme, il guérirait. A peine entré au monastère, Cyrille fut guéri sur le champ.

 

Saint Jean mourut en 558.

 

SAINT SERVAIS

Evêque de Tongres + 384

 

SAINT PIERRE REGALATI

Franciscain + 1456

 

SAINT ROBERT BELLARMIN

Evêque, confesseur et docteur + 1621 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !