Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2020 6 16 /05 /mai /2020 09:10

SAINT JEAN NEPOMUCENE

16 mai

Jean est né en 1350 à Nepomuck en Bohème près de Prague. Il fit ses études de latin, ses humanités et la rhétorique à Staaze, une grande ville du pays.

 

Charles IV, empereur l'Allemagne et roi de Bohème (qui publia la fameuse Bulle d'Or réglementant le pays) fonda la fameuse université de Prague où Jean fut envoyé pour étudier la philosophie, la théologie et le droit canonique. Il fut nommé docteur dans ces deux universités.

Ordonné prêtre, il eut la charge de la chaire de Notre Dame de Tein. Toute la ville étudiante venait écouter ses enseignements, y compris les libertins. L'archevêque édifié lui donna le canonicat qui était vacant.

Avant sa mort en 1378, Charles IV fit élire son fils Wenceslas roi des Romains en 1376 pour lui succéder. A la mort de son père, il n'avait que seize ans, mais corrompu par la flatterie il s'attira les surnoms de fainéant et d'ivrogne.

Wenceslas fit venir Jean pour prêcher à la cour et parut un certain temps arrêter ses mauvaises passions.

On offrit à Jean un archevêché puis une prévôté, mais il les refusa l'un et l'autre, bien que ces positions jouissent d'un confortable revenu. Cependant il accepta la place d'aumônier de l'empereur afin de mieux l'instruire. Avec cette place, il pouvait s'occuper des pauvres qu'il recevait dans son appartement. Il était devenu leur avocat et leur père dans beaucoup de procès.

 

L'impératrice Jeanne, fille d'Albert de Bavière, le choisit comme directeur de conscience, car elle avait besoin d'un guide face à la vie tumultueuse et tyrannique de son mari Wenceslas.

L'impératrice devint très pieuse. Elle passait tout son temps dans les églises en priant pour les pauvres qu'elle servait de ses propres mains. Mais la piété de l'impératrice ne fit qu'aigrir le caractère de Wenceslas. Il croyait que ses marques de tendresse répétées vis à vis de lui dissimulaient quelque chose.

Il convoqua Jean dans l'espoir qu'il lui dévoile les secrets de la confession de la princesse. Devant l'indignation et le refus fait à l'empereur, Jean s'attendait à tout.

16 mai

Un jour, sous prétexte d'une volaille mal rôtie, Wenceslas convoqua le rôtisseur et ordonna tel un Caligula, qu'on le fît rôtir. Jean prévenu, intervint. L'homme fut sauvé, mais Jean se retrouva au cachot et on lui dit qu'il n'en sortirait que s'il révélait le secret de la confession de l'impératrice.

Quelques jours après, il fut libéré et invité à la table de l'empereur. Lors du banquet, Wenceslas renvoya tous les invités et encore une fois essaya de pénétrer le secret de la confession. Devant un nouveau refus, il menaça Jean de mort. Jean fut remis en prison et martyrisé :  on le brûla à petit feu. Alors qu'il était presque mort Notre-Seigneur lui apparut pour le consoler.

 

Mise au courant, l'impératrice plaida la cause de Jean et il fut libéré. Il reparut à la cour en se doutant que Wenceslas n'en resterait pas là. Un jour dans un discours, il affirma: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus et aussi Je n'ai plus guère de temps à m'entretenir avec vous. Tout le monde compris que sa mort était proche. Les larmes aux yeux, il prédit les malheurs de la Bohème, qui sera effectivement envahie par les Hussites.

 

Ayant toujours cru à la protection de la Vierge, il se rendit à Bontzel voir son image sainte placée là par Saint Cyrille et Saint Méthode, apôtres des Esclavons. De retour à Prague Jean passa sous les fenêtres de l'empereur. Celui-ci l'aperçut et plein de colère ordonna qu'on l'arrête et qu'on le noie. Les serviteurs de l'empereur lui attachèrent les mains dans le dos et il fut précipité dans la Muldaw au-dessus du pont qui joint la petite et la grande Prague. Cela arriva la veille de l'Ascension de 1383.

 

Le corps de Saint Jean flottant sur la rivière fut entouré d'une clarté céleste. Une grande foule regardait ce miracle. L'impératrice prévenue alla trouver Wenceslas pour lui demander ce qu'il se passait, mais celui-ci ne répondit pas et alla secrètement s'enfermer à la campagne. Quelques jours après les bourreaux révélèrent le secret.

 

Alors toute la ville accourut pour voir le corps de saint. Il fut conduit en procession à l'église Sainte Croix des Pénitents où chacun venait baiser le saint. Il est enterré dans l'église métropolitaine. Sur sa pierre tombale sont gravés le motif de sa mort et le nom de l'empereur assassin. Plusieurs miracles eurent lieu sur son tombeau.

16 mai

 Craignant une révolte, Wenceslas vécut quelque temps cloîtré dans son château de Zébrack près de Prague, le coeur sec et endurci. De retour à Prague il vit son pays déchiré par la guerre civile.

 

SAINT SIMON STOCK

Sixième général de Carmes + 1265

 

SAINT UBALD

Evêque de Gubio en Ombrie + 1160

 

SAINT PEREGRIN

Premier évêque d'Auxerre martyr en 304

 

SAINT ABDJESUS ou HEBEDJESUS et SAINT ABAS

Evêque de Cascar et leurs compagnons martyrs sous le roi Perse Isdegerde et sous le roi Sapor.

 

SAINT FALE

Abbé en Champagne VIè siècle

 

SAINT GERMER

Evêque de Toulouse + 560

 

SAINT HONORE évêque d'Amiens

SAINT RENOBERT évêque de Bayeux

SAINT ANOBERT évêque de Sées

 

SAINT BRENDAN L'ANCIEN

Abbé en Irlande

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !