Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 10:27

INVENTION ou la DECOUVERTE DE LA SAINTE CROIX

3 mai

L'Eglise jouissait d'une paix profonde sous l'empereur Constantin-le-Grand. La croix par son pouvoir miraculeux l'avait aidé à triompher de ses ennemis. Il conservait pour Jésus-Christ la plus vive reconnaissance.

 

Sainte Hélène, sa mère, avait une grande dévotion pour les lieux saints. Ce fut pour la satisfaire qu'elle alla en Palestine en 326 alors qu'elle avait près de quatre-vingts ans.

 

A son arrivée à Jérusalem elle se sentit animée d'un ardent désir de trouver la croix sur laquelle Jésus avait souffert pour nos pêchés, mais la tradition ne donnait aucun indice sur l'endroit où elle pouvait être.

 

Les païens en haine de Jésus-Christ avaient même bâti un temple à Vénus sur le tombeau de Jésus, et une statue de Jupiter sur le lieu de la résurrection qui subsista depuis le règne d'Adrien jusqu'à Constantin (Saint Jérôme).

 

Hélène qui se renseignait auprès des habitants apprit que si elle trouvait le sépulcre du Sauveur, elle trouverait certainement les instruments de son supplice; les juifs ayant coutume de creuser une fosse auprès du lieu de l'enterrement pour y mettre tout ce qui avait servi à l'exécution.

 

La pieuse impératrice fit démolir le temple de Vénus et abattre sa statue. On nettoya la place et on trouva le sépulcre. Il y avait trois croix avec les clous qui avaient percé le corps du Sauveur, ainsi que le titre ou panneau de Pilate. Cependant on ne savait pas laquelle des trois croix était celle de Jésus.

 

Alors on consulta Saint Macaire évêque de Jérusalem. Celui-ci dit de porter les croix chez une dame qui était malade. Ayant fait une prière à Dieu, il appliqua successivement les croix sur la malade. A la troisième imposition la dame fut guérie dès qu'elle la toucha (Sozomène, Théodoret et Rufin).

 

Sainte Hélène transportée de joie fit construire une église à l'endroit de la découverte et y déposa la croix enfermée dans une châsse richement ornementée. Elle donna une partie de la croix à son fils qui la reçut avec beaucoup de respect. A partir de ce jour les crucifixions furent interdites dans l'empire. Une autre partie fut envoyée à Rome et placée dans une église qu'elle fonda et qui porte le nom de La Sainte Croix de Jérusalem.  Elle fit présent aussi du panneau de Pilate dit le titre qui fut placé en haut d'une arche et retrouvé en 1492 dans une boîte de plomb (fait relaté dans le traité de Bozius sur la croix). L'inscription du titre était en hébreu en grec et en latin en lettres rouges sur du bois blanc. Ces couleurs sont devenues ternes depuis 1492 et les mots Jesus et Judaeorum sont effacés. La planche mesure neuf pouces de long (~27 cm) mais elle devait en avoir douze à l'origine (~36 cm).C'était la coutume chez les romains de faire porter au criminel une panneau avec l'objet des ses crimes. Ont également été retrouvés l'éponge, la lance et la couronne d'épines.

3 mai
3 mai

Par Saint Cyrille nous savons que l'on venait de toutes part pour vénérer la croix et que souvent on en coupait des morceaux sans que le bois sacré diminua (fait également rapporté par Saint Paulin dans une lettre à Sévère). Vingt-cinq ans après le découverte le même Saint Cyrille disait que les morceaux étaient répandus par toute la terre et compara ce miracle à celui qu'opéra Jésus-Christ lors de la multiplication des pains.

 

L'église dont nous avons parlé s'appelait La Basilique de la Sainte Croix ou Eglise du Sépulcre ou encore de la Résurection. On doit croire que cette église était immense s'étendant du sépulcre au Mont Calvaire et renferment le roc du Golgotha. Cette description nous laisse perplexes. En réalité l'ensemble des bâtiments était séparé par une cour dite plateolam. Il y avait deux églises, l'une dite Anastasis  et l'autre Martyrium.

 

3 mai

Cet ensemble fut inséré dans Jérusalem lors de sa reconstruction. Constance fit aussi bâtir une église sur le lieu où Jésus était monté au ciel.

 

Cette fête de l'Invention de la Sainte-Croix est très ancienne et remonte au Vè siècle.

 

Ce fut en 326 que Sainte Hélène découvrit le bois sacré, dans la vingt et unième année du règne de Constantin et dans la treizième du pontificat de Saint Sylvestre. Ces faits ont été rapportés par plusieurs auteurs contemporains dont principalement Saint Cyrille de Jérusalem.

 

SAINT ALEXANDRE

Pape + 119

 

SAINT JUVENAL

Premier évêque de Narni en Ombrie + vers 377

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Il est vrai que "L'Exaltation" de la Sainte Croix est plus crédible que "L'Invention" de celle-ci qui peut faire partie des légendes et ainsi le 14 septembre a semblé plus crédible que le 3 mai ...

Pierre
Répondre
A
Peut-être plus crédible, mais ces deux évènement n'ont rien à voir sauf qu'il s'agit de la croix.

Au VIIè siècle Chosroes roi des Perses avait ravagé presque tout le pourtour de la Méditerranée et Héraclius enfin vainqueur put récupérer les reliques de la Sainte Croix en 626. Une procession solennelle se déroula dans Jérusalem avec l'empereur portant la croix sur ses épaules et où un miracle eut lieu (l'empereur ne pouvait avancer sous le poids de la croix. Il fut obligé de se dépouiller de ses vêtements impériaux pour pouvoir continuer). La croix fut présentée aux fidèles d'où l'exaltation de la Sainte Croix.

Invention du latin inventus= trouver

Adeodat
E
Merci à vous. Ceci étant j'igrotais cette différence etre "Invention de la Sainte Croix" le 3 mai et "Exaltation de la Sainte Croix" le 14 septembre ...

Pierre
Répondre
E
Le lien :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAtes_de_la_Croix

Pierre

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !