Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 09:10

SAINT EULOGE

Patriarche d' Alexandrie l'an 608

 

SAINT AME ou AMAT

SAINT AME DE REMIREMONT

SAINT AME DE REMIREMONT

Amé, d'une famille riche et pieuse, fut élevé dès le berceau dans la religion catholique. Lors de ses études, il suivit la maxime de Saint Jérôme qui disait qu'il ne faut pas apprendre ce que l'on ne peut savoir sans danger.

 

Formé par ses parents des principes de la pureté et de la prudence, Amé fut de bonne heure un chrétien parfait. Se sentant appelé, il entra dans le clergé. Da,s son désir de perfection il entra au célèbre monastère Saint Maurice d'Agaune en Suisse et eut la permission de son abbé de vivre dans une petite cellule taillée dans le roc qui deviendra Notre-Dame du Roc.

 

Quelque temps après avoir été abbé d'Agaune, il fut tiré de son monastère pour prendre le siège épiscopal de Sion, dans le Valais (Sedunensis).

Il remplissait sa charge d'évêque de Sion depuis cinq ans lorsque Dieu le mit à l'épreuve.

 

Thierry III, fils de Clovis II, se livra aux vices pendant plusieurs années. Il est le premier de nos rois qui, ayant gouverné par l'intermédiaire des maires du palais, furent appelés fainéants. Ebroïn, un des maires, fut un méchant homme car entre autres il fit tuer Saint Léger qu'il commença par persécuter comme un grand nombre d'évêques.

 

Les ennemis d'Amé profitèrent de cette situation pour le perdre en l'accusant de divers crimes. Sans se renseigner sur le véracité des faits, Thierry exila l'évêque de Sion dans le monastère de Saint Fursy à Péronne. Saint Ultan, l'abbé de ce monastère traita Amé avec beaucoup de vénération. Amé vécut calmement son exil. Le seule chose qui le contrariait est que son troupeau soit confié à un loup ravisseur.

 

A la mort de Saint Ultran, Saint Mauront fut chargé de la garde d'Amé dans son monastère de Hamaye (?) pour le conduire en suite à celui de Breuil (région de Commercy) ou de Merville qu'il venait de fonder. Il lui donna le gouvernement de l'abbaye. Amé, voyant au bout d'un certain temps que ses moines étaient proches de la perfection, s'enferma dans une petite cellule attenante à l'église où il mourut vers 690.

 

Quant à Ebroïn le persécuteur, il fut massacré en 679 et le roi Thierry mourut en 691 tout en se repentant de l'injustice qu'il avait commise à l'encontre d'Amé. Pour se faire pardonner, il fit plusieurs donations à l'abbaye de Breuil.

 

Durant les incursions normandes, les moines de Breuil se retirèrent à Soissons avec les reliques, puis à Douai. Cette translation se fit le 1er mai 870 sous le ministère d'Eruannic, abbé de Breuil et de Saint Bain. Le monastère de Douai fut sécularisé et changé en collégiale en 940. Amé est le patron de cette ville.

La terre de Breuil appartient encore à l'église de Saint Amé de Douai. En 1485, de Marchiennes, on transféra  dans cette église les reliques de Saint Mauront.

 

On trouve dans le martyrologe romain au même jour un autre Saint Amé ou Amet dans le territoire de Grenoble qui se rendit lui aussi à Agaune. En 620, il devint abbé de Remiremont. Il y mourut en 627 et ses reliques sont dans cette ville, dans le diocèse de Toul.

 

SAINT LIDOIRE

Evêque de Tours + 371

 

SAINT MAURILLE

Evêque d'Angers + 1067

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !