Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 06:11

BONJOUR A TOUS

 

 

OUF ! OUF ! OUF !

 

 

La joie de porter un masque volontairement

La joie de porter un masque volontairement

Samedi 19 juin 2021

Depuis quelques jours nous pouvons enfin respirer librement. Que c’est beau de voir le visage, le sourire, la bonne humeur de notre l’interlocuteur !

 

Plus de muselière, la communication par l’expression est enfin possible !

Samedi 19 juin 2021

LA PLUIE, LE BEAU TEMPS

 

LA PLUIE, LE BEAU TEMPS

 

C’est bien, c’est poétique, des jolies fleurs, des petites bêbêtes…

 

 Mais ; mais si nous aimons ces images de la nature nous ne devons pas oublier aussi que spirituellement nous sommes catholiques, proches de cette belle nature que Dieu a créée et que nous devons rester unis.

 

Nous sommes attaqués et certains princes de l’Eglise qui manquent cruellement d’acolytes se permettent de rejeter les derniers qu’il leur reste. Pour eux c’est le début de la fin, car si l’on rejette les derniers fidèles cela a un mot que je n’oserai pas prononcer.

 

Alors restons unis derrière le Christ, Notre Seigneur à tous. Faisons taire nos divergences. Nous sommes tous catholiques fidèles au siège de Saint Pierre et à celui qui est assis dessus. L’Eglise est une, Sainte, Catholique et Apostolique. Ceux qui n’ont pas compris cela n’ont rien compris.

 

Un jour je faisais une remarque à un prête (de ma collégiale) qu’il y avait beaucoup de nouveaux hommes seuls, qui revenaient à la pratique de leurs ancêtres, et non pas des femmes comme c’était le cas au début de la deuxième moitié du XXè siècle. C’est compréhensible, me répondit-il. Actuellement la nouvelle liturgie agit plus sur la sensibilité et donc touche plus les femmes. Par contre les anciens rites touchent plus les hommes.

Bien sûr c’est une généralité, et il ne faut pas faire d’amalgame, mais il y a certainement du vrai dans cette réponse. Il est sûr qu’en liturgie et en enseignement, certains ont une rigidité cadavérique et d’autres une permissivité sans bornes… Même si nous sommes spectateurs lors des cérémonies religieuses, nous devons aussi être acteurs. Notre réticence ou notre adhésion doit-être ferme et visible. Le Christ à dit :

 

Apocalypse 3:15-19
"Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

 

Alors que nous soyons froids ou bouillants, restons unis.

 

 

BONNE JOURNEE A TOUS

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 20:21
Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

 

 

Pour Florence

 

 

Pour Diane

 

 

Pour Claude

 

Pour Sam

 

 

Pour l'abbé Guillaume de Tanoüarn

 

 

 

 

Pour toutes les autres intentions de la Banquise

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Pierre Ewondo

 

 

 

 

Pour nos petits anges au Ciel

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Et nos Banquisards partis trop tôt ...

 

Bonne nuit polaire à tous !

 

Elsasser

Bonne nuit polaire à tous !

Le Camarguais 

 

Bonne nuit polaire à tous !

Granny

 

 

 

Pour notre Banquisarde

 

 

 

 

Pour Fleur de Lys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE NUIT POLAIRE à TOUS !

Et Oriane

 

 

 

 

 

 

In Christo per Mariam

https://m.gifmania.be/Gif-Animes-Religion/Animations-Christianisme/Images-Gif-Vierge-Marie/Vierge-Marie-88807.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 09:09
18 juin 2021

SAINT AMAND

 

 

On lit dans les écrits de Saint Paulin de Nole qu’Amand servit Dieu dès son enfance et qu’il étudia les Saintes Ecritures. Ayant été ordonné prêtre par Saint Delphin, évêque de Bordeaux, qui le prit dans son Eglise, il se montra très zélé pour la gloire de Dieu. Ce fut lui qui instruisit Saint Paulin aux mystères de la foi pour le préparer au baptême. A cette époque, Saint Paulin devint ami avec Amand. Ils entretinrent une correspondance à travers laquelle nous admirons beaucoup de vertu.

 

Amand fut élu sur le siège épiscopal de Bordeaux après la mort de Saint Delphin ; mais il se démit de ses fonctions en faveur de Saint Séverin qui était resté auprès de lui et ne voulut reprendre le siège qu’après sa mort.

On ignore l’année de la mort de Saint Amand. C’est à lui que l’on doit la conservation des écrits de Saint Paulin qui est mort en 431

EGLISE SAINT AMAND DE BORDEAUX

EGLISE SAINT AMAND DE BORDEAUX

SAINT MARC

et

SAINT MARCELLIN

Martyrs à Rome (v. 2020)

 

SAINTE MARINE

Vierge, milieu du VIIIè siècle

 

SAINTE ELISABETH

Abbesse de Sconauge au diocèse de Trèves, + en 1165

 

SAINT EPHREM

Diacre confesseur et docteur, + en 373

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 05:00
La Croix Rousse à Lyon

La Croix Rousse à Lyon

 

La Croix Rousse ou « la colline qui travaille »

 

Croix Rousse : montée de la Grande Côte

Non, ici il n’est pas question d’association humanitaire ou du drapeau suisse (qui est d’ailleurs une croix blanche, mais bon, passons), mais bien de la 2e colline de Lyon. Son nom viendrait d’une croix de pierre rousse, qui aurait été érigée sur le plateau au XVIe siècle.

La Croix Rousse se situe au nord de la Presqu’île. Depuis les Terreaux ou l’Opéra vous pouvez tout de suite monter sur « les pentes ». Sur le plateau de la Croix Rousse, il règne une ambiance village, un peu bobo et très agréable.

C’est dans ce quartier que vivaient et travaillaient autrefois les soyeux ou « canuts », Lyon étant la capitale de la soie. Quartier ouvrier, il fut longtemps pauvre et mal famé. Cela a bien changé ! C’est sur les pentes que l’on trouve nombre de bouchons lyonnais authentiques. Eh oui, les premiers clients des bouchons étaient les canuts, qui venaient se sustenter auprès des Mères Lyonnaises, d’une cuisine familiale. C’est à cause de ce passé ouvrier que la colline de la Croix Rousse est appelée « la colline qui travaille » par opposition à Fourvière « la colline qui prie ».

En hiver...

En hiver...

Bonne journée à vous.

 

Caro.

Une des fameuses pentes de la Croix Rousse

Une des fameuses pentes de la Croix Rousse

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 20:21
Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

 

 

Pour Florence

 

 

Pour Diane

 

 

Pour Claude

 

Pour Sam

 

 

Pour l'abbé Guillaume de Tanoüarn

 

 

 

 

Pour toutes les autres intentions de la Banquise

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Pierre Ewondo

 

 

 

 

Pour nos petits anges au Ciel

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Et nos Banquisards partis trop tôt ...

 

Bonne nuit polaire à tous !

 

Elsasser

Bonne nuit polaire à tous !

Le Camarguais 

 

Bonne nuit polaire à tous !

Granny

 

 

 

Pour notre Banquisarde

 

 

 

 

Pour Fleur de Lys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE NUIT POLAIRE à TOUS !

Et Oriane

 

 

 

 

 

 

In Christo per Mariam

https://m.gifmania.be/Gif-Animes-Religion/Animations-Christianisme/Images-Gif-Vierge-Marie/Vierge-Marie-88807.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 09:10
ERMITAGE EN EGYPTE

ERMITAGE EN EGYPTE

SAINT PRIOR

 

 

 

Prior, originaire d’Egypte, fut un des premiers disciples de Saint Antoine. Jeune, il quitta la maison de ses parents et promit à Dieu, dans un mouvement de ferveur, de ne plus les revoir, tant était forte sa résolution de se séparer du monde. Il alla se placer sous la conduite de Saint Antoine. Ayant fait des progrès très rapides, il put, au bout de quelques années, aller vivre seul dans le désert. Ayant dit à son père spirituel qu’il se sentait prêt pour la vie érémitique, Antoine l’approuva et lui dit :

 

- Prior, demeurez où vous voudrez. Vous reviendrez me voir lorsqu’il se présentera une occasion raisonnable.

 

Prior avait alors vingt-cinq ans. Il fixa sa demeure dans le désert de Nitrie1 du côté de celui de Scété. Sa vertu était essentiellement composée de mortification, d’humilité et de détachement du monde. Par jour, il ne mangeait que du pain et des olives tout en marchant. Quelques uns lui en ayant demandé la raison il répondit :

 

- J’agis de la sorte, parce que manger n’est pas une action à laquelle on doive s’appliquer ; ainsi je le fais comme une chose passagère. Je ne veux pas non plus que mon âme éprouve une satisfaction sensuelle lorsque je mange.

 

Voici un exemple de son détachement des choses de la terre. Il avait été faire les moissons chez un laboureur, imitant ainsi les solitaires qui le faisaient pour gagner leur vie à la sueur de leur front. La moisson finie, le laboureur insista pour lui donner son salaire. Prior retourna dans sa cellule. L’année suivante il revint faire la moisson chez le même laboureur qui, à la fin, le renvoya sans le payer et fit de même l’année suivante. Prior ne dit rien et continua son travail avec la même ardeur. Sa conduite toucha le laboureur qui finit par s’acquitter de ce qu’il lui devait. Il alla à sa recherche et, à grand peine, finit par le retrouver. Lorsqu’il le vit, il se jeta à ses pieds et lui demanda pardon en lui donnant son salaire. Prior allégua diverses raisons pour ne pas accepter et demanda au laboureur de tout donner au prêtre.

 

Nous savons que Prior ne voulait plus revoir sa famille. Il y avait environ cinquante ans qu’il était dans le désert, lorsque sa sœur, devenue veuve, apprit qu’il vivait encore. Elle obtint de l’évêque qu’il écrivît au monastère afin que son frère ait l’autorisation de venir la consoler. Le supérieur de Prior lui donna l’ordre d’aller consoler sa sœur. Il prit alors avec lui un frère et lorsqu’il arriva chez sa sœur et qu’elle ouvrit la porte, il lui parla les yeux fermés et ne voulut pas entrer. Il fit une prière et retourna dans sa solitude.

 

Le lieu où habitait Prior était un des plus affreux de l’Egypte. Pour trouver de l’eau, il fallait creuser le sol avec ses mains et encore, l’eau était saumâtre, si bien que les voyageurs qui venaient le voir apportaient leur eau.

 

Rude pour lui-même, Prior était doux avec tout le monde. Lors d’une assemblée de solitaires à Scété, ils se mirent à parler, après le Sacrifice, d’un frère qui était absent et qui avait commis une faute. Sentant qu’on blessait la charité, Prior préféra s’en aller. Il prit un sac de sable    sur le dos, puis un petit panier qu’il remplit également de sable et qu’il porta devant lui. Les autres lui demandèrent ce qu’il voulait faire. Alors il leur dit :

 

- Ce sac rempli de sable représente mes péchés qui sont en grand nombre ; c’est pour cette raison que je les ai mis derrière mon dos, pour ne pas les voir et pour m’épargner les larmes. Ce panier que je porte devant moi et qui ne contient qu’un peu de sable, représente les péchés de ce frère que j’ose considérer, pour le juger et le condamner. Il vaudrait bien mieux que je misse mes péchés devant moi pour y penser sans cesse et prier Dieu de me les pardonner.

 

Tous les solitaires furent touchés de ce discours et furent convaincus que c’était le chemin par lequel on devait parvenir au salut.

 

On lit dans Pallade que Saint Prior fut favorisé du don des miracles. Il mourut à la fin du quatrième siècle âgé d’environ cent ans.

 

1. Nitrie. Lac asséché d’Egypte d’où les égyptiens tiraient le Nitre ou carbonate de Sodium. Scété : Le point rouge sur la carte à 80 km. au sud d’Alexandrie.

 

 

17 juin 2021

SAINT NICANDRE

Et

SAINT MARCIEN

Martyrs vers 303 (v. 2020)

 

SAINT AVIT ou AVY

Abbé de Miscy ou de Saint Mesmin près d’Orléans, + vers 530

 

SAINT BOTHULPHE ou BOTHOLF

Abbé en Angleterre + en 655

 

BIENHEUREUX PAUL D’AREZZO

Cardinal archevêque de Naples, + en 1578

Partager cet article
Repost0
17 juin 2021 4 17 /06 /juin /2021 05:07

Ca va vite !

 

Comme il fait trop chaud pour aller au potager l'après-

midi, nous y allons dès 7 h 30 pour revenir vers 10 h.

 

 

Ainsi nous avons le temps de choisir nos occupations

pour le reste de la journée !

 

Je suis dans la laine, en ce moment.

 

Ca commence d'ailleurs à me donner chaud, quand

l'ouvrage trop long recouvre mes genoux !!

Encore un !

Les orages menacent...Faites attention !

 

Passez une excellente journée.

 

LR

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 20:21
Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

 

 

Pour Florence

 

 

Pour Diane

 

 

Pour Claude

 

Pour Sam

 

 

Pour l'abbé Guillaume de Tanoüarn

 

 

 

 

Pour toutes les autres intentions de la Banquise

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Pierre Ewondo

 

 

 

 

Pour nos petits anges au Ciel

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

Et nos Banquisards partis trop tôt ...

 

Bonne nuit polaire à tous !

 

Elsasser

Bonne nuit polaire à tous !

Le Camarguais 

 

Bonne nuit polaire à tous !

Granny

 

 

 

Pour notre Banquisarde

 

 

 

 

Pour Fleur de Lys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE NUIT POLAIRE à TOUS !

Et Oriane

 

 

 

 

 

 

In Christo per Mariam

https://m.gifmania.be/Gif-Animes-Religion/Animations-Christianisme/Images-Gif-Vierge-Marie/Vierge-Marie-88807.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 09:10
16 juin 2021

SAINT FRANCOIS REGIS

 

François est né en 1597 dans le village de Fontcouverte, au diocèse de Narbonne. Son père Jean Régis était issu d’une branche cadette de la noble maison de Plas [?], établie dans le Rouergue. Madeleine d’Arcis, sa mère, était fille du seigneur de Ségur. Ils eurent plusieurs fils dont l’aîné fut tué au siège de Villemur-sur-Tarn, contre les Huguenots.

 

Régis était en avance sur son âge en ce sens qu’il préférait l’étude aux jeux. On lui donna un précepteur malheureusement d’une humeur chagrine et un peu brusque, mais le jeune Régis supporta son maître sans rien dire.

Les Jésuites ayant ouvert des classes publiques à Béziers, il s'y rendit et fut tout de suite remarqué par son sérieux. Il allait rarement se divertir avec les autres. Le dimanche et les jours de fête, il faisait des exercices de piété à l’’église et dans sa chambre. Parfois il restait seul dans une chapelle, les yeux baignés de larmes, ce qui faisait rire ses compagnons d’étude ; mais à la fin ils finirent par l’admirer.

Il avait une pieuse dévotion pour la Sainte Vierge et une admiration pour son ange gardien qui le protégeait et qu’il ne manquait jamais de remercier.

 

Six des plus fervents étudiants s’associèrent à lui pour former une espèce de séminaire ou François était leur règle vivante. Ils l’écoutaient avec respect comme leur maître dans la vie spirituelle.

 

A dix-huit ans Dieu l’éprouva. Il tomba gravement malade, et après sa guérison il décida de se consacrer au salut des âmes dans La Compagnie de Jésus. Le père François Suarez, provincial des Jésuites, étant venu à Béziers, François Régis lui demanda à entrer dans la Compagnie, ce qui lui fut accordé. Il se rendit à Toulouse et commença son noviciat le 8 décembre 1616, il avait dix-neuf ans. Partagé entre la prière et ses devoirs d’aide à la communauté, il recherchait les basses tâches, heureux d’offrir son travail à Jésus-Christ.

Il prononça ses vœux  en 1618, après deux ans de noviciat. Il fut envoyé à Cahors pour sa rhétorique, puis l’année suivante à Tournon pour sa philosophie. La fidélité à tous ses devoirs était si grande que ses supérieurs ne le trouvaient jamais en faute :  on le désignait ordinairement sous le nom de l’Ange du Collège.

Avec l’autorisation de ses supérieurs, il se chargea d’enseigner les vérités du salut aux domestiques de la maison des pauvres de Tournon qui, certains jours, venaient recevoir les aumônes du collège. Les dimanches et fêtes, il allait prêcher dans les villages autour de la ville. Il rassemblait les enfants avec une clochette et leur expliquait les premiers principes de la doctrine chrétienne. Après ce succès, il entreprit la sanctification du bourg d’Andance. L’ivrognerie, les jurements et l’impureté disparurent et l’usage fréquent de la communion fut rétabli. Il y institua la Confrérie du Saint-Sacrement et dressa lui-même les règlements de cette sainte pratique qui, depuis, s’est répandue partout. Il en est le fondateur. Enfin il vint à bout des histoires de familles en gommant les différends, et les divers abus. Telle était son autorité en vue de la sainteté.

 

Son cours de philosophie  terminé en  1621, il fut chargé d’aller enseigner les humanités1 à Billon, puis à Auch et enfin au Puy. Non seulement il instruisait les pauvres mais  s’occupait aussi de leur corps lorsqu’ils étaient malades. Ainsi, à force de prières, il obtint la guérison de l’un d’entre eux qui était entre la vie et la mort.

 

François se fit toujours un devoir d’édifier  son entourage par sa conduite humble et un visage empreint de sérieux et d’amour pour ses semblables. Ainsi on reconnaissait partout les jeunes gens qui avaient été formés par lui. Avant d’aller dispenser ses cours, il passait toujours un moment en prière et demandait l’assistance des anges.

 

A cette époque, la communion journalière n’était pas fréquente, alors il demandait souvent à ses supérieurs de pouvoir communier de façon extraordinaire, et, lorsqu’il obtenait cette permission, il laissait éclater sa joie. Il passait la nuit qui précédait sa communion  à prier dans l’église. Les dimanches, il instruisait les pauvres, et avait un don pour les intéresser à la doctrine en y mêlant des choses familières de la vie courante, ce qui amenait ses auditeurs à la vertu.

 

Après avoir enseigné sept ans les humanités dans les trois villes précitées, il commença ses études de théologie à Toulouse en 1628. Lorsqu’il se trouvait en vacances, il ne les passait pas comme les autres en divertissements, mais recherchait les lieux de culte pour s’entretenir avec Dieu. Chaque nuit, il quittait discrètement sa chambre pour aller prier. S'en étant aperçu, un de ses compagnons le signala à son supérieur qui lui répondit :

 

- Ne troublez pas les douces communications de cet ange avec son Dieu. Ce jeune homme est un saint, et je serai bien trompé si l’on ne célèbre pas quelque jour sa fête dans l’Eglise.

 

Début 1630, François reçut l’ordre de se préparer à la prêtrise. Sa réflexion fut partagée entre l’humilité et l’obéissance, mais devant l’ordre réitéré de ses supérieurs, il reconnut la volonté de Dieu : acceptant cet ordre, il retrouva le calme. Il promit à son supérieur de dire un trentain en son honneur parce qu’il avait fait avancer le jour de son ordination.

 

Après son ordination, lors de la célébration de sa première messe, il y mit une si grande ferveur qu’il fondit en larmes. Les assistants ne purent eux-mêmes s’empêcher de pleurer s’imaginant voir un ange à l’autel.

 

La même année, la peste se déclara à Toulouse. François obtint la permission de ses supérieurs de s’occuper des pestiférés.

 

L’année suivante, il fit une troisième année de noviciat comme cela se pratiquait chez les Jésuites, mais pendant ce temps il fut obligé d’aller à Fontcouverte pour régler des histoires de famille. Son premier soin en arrivant fut de s’occuper des pauvres et des malades. Le matin, il faisait le catéchisme aux enfants et  prêchait deux fois par jour. Il recueillait les aumônes des riches pour les redistribuer aux nécessiteux. Dans les rues, il était toujours entouré d’une troupe d’enfants pauvres et, comme il rendait des services aux pauvres, il essuyait les moqueries des soldats de la garnison de Fontcouverte. Même ses amis lui reprochèrent ses actions, mais il leur répondit que c’est par ces humiliations que l’on se rapproche des humiliations que Notre-Seigneur a souffertes sur la croix et que c’est par ce moyen que Dieu a pu l’établir. Peu à peu, l’attitude de ses proches se changea en admiration. Il ne chercha jamais de consolation terrestre au sein de sa famille comme certains religieux le faisaient à l’époque.

Sa présence n’étant plus nécessaire à Fontcouverte, il partit pour le collège de Pamiers où on l’envoya pour prendre la place d’un régent tombé malade ; mais ses supérieurs, discernant en lui une vocation pour la vie apostolique, résolurent de l’envoyer alors uniquement en mission. Les dix dernières années de sa vie y furent consacrées.

Il commença dans le Languedoc, puis dans le Vivarais et termina dans le Velay dont le Puy est la capitale. Il passait l’été dans les villes et les hivers à la campagne lorsque les paysans étaient au repos.

 

Au commencement de l’été 1631, François Régis commença sa carrière apostolique par la ville de Montpellier. Il était tellement doux et persuasif dans ses prêches que même les plus endurcis finissaient souvent en larmes. Ses discours étaient simples et loin d’être ampoulés. C’est ce que remarqua un des hommes qui l’écoutaient. Alors que certains utilisaient le glaive à deux tranchants de la rhétorique pour punir, François Régis utilisait ce même glaive pour parler d’abondance d’un cœur plein de l’Esprit de Dieu. Il s’adressait particulièrement aux pauvres car, disait-il, les personnes riches et de qualité ne manqueront pas de confesseurs.

 

Souvent il oubliait de manger, pris par ses prédications. Il allait de porte en porte demander l’aumône pour les pauvres. Il allait chercher les médecins pour ceux qui étaient malades.

 

Un jour, il avait accumulé les bottes de paille dans la rue pour coucher les pauvres, certains se moquèrent de lui, lui disant qu’il était ridicule.

 

Il forma une association dans la ville avec trente dames distinguées pour assister les prisonniers et les consoler. Il convertit un grand nombre d’hérétiques, et sortit de leur triste condition plusieurs femmes de mauvaise vie.

 

A la fin de l’hiver, François gagna  Sommières à 15 km de Montpellier. C’est à partir de cette époque qu’il ne mangea plus de viande ni de poisson, mais uniquement des légumes et des fruits, du pain et de l’eau. Il réussit à calmer les soldats calvinistes et même à faire rendre à un de leurs officiers les biens de l’Eglise qu’il avait volés.

 

En 1633, l’évêque de Viviers appela François Régis car son diocèse était depuis cinquante ans le siège du calvinisme, de la guerre et de cruelles révolutions. Il fut appuyé dans sa mission par le comte de la Mothe-Brion et un autre gentilhomme nommé Suchère. Il instruisit les curés des paroisses, ramena à la raison les femmes de mauvaise vie et obtint de nombreuses conversions. Il ramena également à la raison une dame calviniste d’Uzès qui était une chef de file. Mais un orage se préparait.

 

On l’accusa de troubler le repos des familles avec des discours contraire à la décence [sic]. A tel point que l’évêque de Viviers voulait se séparer de lui car il troublait la tranquillité. Convoqué par l’évêque, qui avait entretemps écrit au supérieur des Jésuites pour se plaindre, François lui répondit :

 

- Dieu qui était au fond de mon cœur sait que je n’ai d’autre fin que sa gloire.

 

Le prélat, touché par cette réponse, se rendit compte qu’on l’avait trompé et rendit publiquement hommage à la vertu de François Régis jusqu’au commencement de l’année 1634 où il fut appelé au Puy par ses supérieurs. Le prélat écrivit au supérieur des Jésuites une lettre où il ne faisait que louer le bien que François Régis avait fait dans son diocèse.

 

Arrivé au Puy, François écrivit à son supérieur pour lui demander de l’envoyer au Canada pour évangéliser les Hurons et les Iroquois. Sa demande fut prise en considération mais le comte de la Mothe insista pour que François revienne au diocèse de Viviers. Il se rendit au Cheylard, plongé dans une ignorance grossière vis-à-vis du christianisme. Il eut à souffrir  dans ce pays à demi sauvage. Lors de son voyage, bloqué par la neige, il dut rester une semaine dans une cabane, dormant sur la terre et ne mangeant que du pain et de l’eau. Le comte de la Mothe, heureux du travail accompli par François, fonda une mission à perpétuité au Cheylard, cédant au Jésuites un capital de seize mille francs pour l’entretien de deux jésuites avec une maison dans la ville.

 

Après cette mission, notre saint alla à Privas, puis l’évêque de Valence l’appela dans son diocèse pour accomplir une mission au bourg de Saint-Agrève, au milieu des montagnes de l’Ardèche.

Un dimanche il fut mis au courant qu’une troupe de libertins donnait une fête. Il y alla et tenta de les sermonner, mais il reçut en retour une claque. François présenta l’autre joue en disant :

 

- Je vous remercie, mon frère, du traitement que vous me faites, si vous ne me connaissiez, vous jugeriez que j’en mérite beaucoup plus.

 

Tous se retirèrent en silence.

 

En 1635, il se rendit à Marbles en Vivarais, où une femme, qui réparait  son manteau, en garda deux morceaux qu’elle appliqua à chacun de ses enfants, l’un hydropique et l’autre atteint d’une fièvre continue. Les deux furent guéris.

 

/…/2

 

Saint François Régis rendit son âme à Dieu en  1640 à l’âge de quarante-quatre ans. Il fut enterré dans l’église de Lalouvesc. A ses funérailles assistèrent vingt-deux curés et un peuple nombreux.

 

Vingt-deux évêques et archevêques du Languedoc témoignèrent auprès de Clément XI que devant le tombeau du Père Jean-François Régis, les aveugles voient, les sourds entendent, les boiteux marchent, les muets parlent….

 

Il fut béatifié en 1716 par Clément XI et canonisé par Clément XII en 1737 sur la requête de Louis XV roi de France, et de  Philippe V roi d’Espagne, ainsi que du clergé de France assemblé à Paris en 1735.

 

1. Etude la langue grecque et latine.

 

2. Nous avons un peu abrégé. Il existe de nombreux ouvrages sur sa vie.

 

EGLISE SAINT FRANCOIS REGIS AU QUEBEC

EGLISE SAINT FRANCOIS REGIS AU QUEBEC

EGLISE SAINT FRANCOIS REGIS (SAINT ETIENNE-LOIRE) APRES LES BOMBARDEMENTS de 1944-45

EGLISE SAINT FRANCOIS REGIS (SAINT ETIENNE-LOIRE) APRES LES BOMBARDEMENTS de 1944-45

16 juin 2021
Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 06:16

OUF !

 

IL COMMENCE A FAIRE CHAUD

 

Mercredi 16 juin 2021

Nous l’avons tant attendu ce soleil qui réjouit les cœurs qu’il serait malséant de se plaindre, d’autant plus qu’il arrive tard dans la saison.

 

Bien sûr j’ai les chevilles qui enflent, mais ce n’est pas ce que vous croyez…

 

 

Pour se rafraîchir il faudrait faire des balades en montagne, mais avec mon âge canonique (!) et mon coeur qui bat la chamade ce n’est guère possible.

 

Fleurs de la Chartreuse

 

Lys Martagon

Lys Martagon

Orchidée, sabot de Vénus

Orchidée, sabot de Vénus

Gentiane

Gentiane

Orchidée

Orchidée

…et enfin pour ne plus en parler, ou presque, une petite anecdote de l’année 1720 pour vous montrer que nous ne sommes pas les premiers….

 

 

Cordon sanitaire avec le Piémont

 

1720

 

La progression est censée être contenue par un cordon sanitaire. Entre Provence et Comtat on construisit un véritable mur à la demande du vice-légat du pape. Il en va de même avec le Piémont. 24 décembre 1720. On a enterré auprès de Rioussec la nommée Anne-Marie Margritte, femme de Jean Blanchet, feu Jean, de saint Piaire1, paroisse de Césane, laquelle est esté tuée à coup de fusils par le garde des clavières y establie par le roy de Sardaigne pour empêcher la communication entre la France et le Piedmont à cause de la peste qui est dans Marseille, Aix et autres lieux de Provence, la dite Margritte était insensée /…/

 

6 août 1723. Il faut noter que le passage a été fermé entre la France et le Piedmont et l’Espagne à cause de la peste qui a esté à Marseille, quelques autres villes de Provence, dans le Gévodan, Alez et quelques autres lieux du Languedoc, depuis le huitième août de l’année 1720 jusqu’au jour sixième août de l’année 1723, jour de vendredi, en telle sorte qu’il estoit défendu aux François d’aller en Piémont et en Espagne sous peine de la vie excepté en faisant les quarantaines ordonnées, mais depuis le sixième août toutes les barrières entre les états ont esté retirées, tous les passages ouverts et les peuples ont retrouvé leur première liberté et en la permission de faire commerce entre eux attendu que nous avons esté protégé de ce fléau funeste par la miséricorde divine et que les provinces qui en avoient été infectées, savoir la Provence, Avignon et le Languedoc en ait esté entièrement délivrées depuis plus d’une année ce qui est très puissant motif pour en rendre des actions éternelles de grâce au Seigneur.

(AD 05 Montgenèvre 1701-1720, vue 139, et 1721-1730, vue 17, 6 août 1723

 

1. Saint-Pierre-d'Entrevaux ou Saint-Pierre-Figette dans les Alpes de Haute Provence.

 

 

Il ont quand même attendu un an !!!

 

Et on ne badinait pas avec les transfuges !

 

 

 

BONNE ET SAINTE JOURNEE A TOUS

 

Adeodat

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 20:22
Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

 

 

 

Pour Florence

 

 

Pour Diane

 

 

Pour Claude

 

Pour Sam

 

 

Pour l'abbé Guillaume de Tanoüarn

 

 

 

 

Pour toutes les autres intentions de la Banquise

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Pierre Ewondo

 

 

 

 

Pour nos petits anges au Ciel

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Et nos Banquisards partis trop tôt ...

 

Bonne nuit polaire à tous !

 

Elsasser

Bonne nuit polaire à tous !

Le Camarguais 

 

Bonne nuit polaire à tous !

Granny

 

 

 

Pour notre Banquisarde

 

 

 

 

Pour Fleur de Lys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE NUIT POLAIRE à TOUS !

Et Oriane

 

 

 

 

 

 

In Christo per Mariam

https://m.gifmania.be/Gif-Animes-Religion/Animations-Christianisme/Images-Gif-Vierge-Marie/Vierge-Marie-88807.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 09:10
15 juin 2021
FRESQUE DE SAINTE GERMAINE DE PIBRAC PAR BOB FOUGEON

FRESQUE DE SAINTE GERMAINE DE PIBRAC PAR BOB FOUGEON

SAINTE GERMAINE COUSIN ou de PIBRAC

 

Germaine Cousin, fille d’un cultivateur de Pibrac, aux environs de Toulouse, perdit sa mère toute jeune et dès lors, malmenée sans pitié par la seconde femme de son père, ne connut plus que sévices et mauvais traitements. Chargée de la garde du bétail, elle préparait son repas dans l’étable et subissait toutes sortes d’humiliations. Elle mourut abandonnée sur la paille à l’âge de 22 ans, mais dans une résignation admirable, heureuse de porter dans sa chair les souffrances du Seigneur. Quarante-trois ans après sa mort, survenue en 1601, son corps fut retrouvé sans corruption1.

 

1. L’histoire a peu de choses à nous dire de sa vie. Ses origines familiales sont imprécises. Née en 1579, à Pibrac, handicapée d’une main et atteinte de tuberculose, elle est inapte à certains travaux agricoles, ce qui la diminue aux yeux de la communauté villageoise.

Germaine, orpheline de mère était pauvre, mal aimée et rejetée. Sa belle-mère la considérait comme sa servante et en fit une gardienne de troupeaux. Elle était très pieuse et faisait preuve d’une grande dévotion envers Marie. Elle aimait participer à la messe matinale, était bonne pour les pauvres et savait parler de Dieu aux enfants des fermes voisines.

Rien ne peut la détourner de la rencontre avec Dieu : ni les intempéries, ni les mises en garde ou menaces. Elle s’efforce d’aimer sa belle-mère et, quand injuriée ou battue, elle n’y parvient pas, elle ne cultive aucune animosité à son égard.

 

Premier miracle : Le miracle des fleurs (à gauche dans la fresque)

Germaine partage régulièrement du pain noir avec les pauvres. Un jour, sa belle-mère vient la persécuter comme à son habitude, lui demandant ce qu’elle transporte dans son tablier. À la place du pain noir, elle voit des roses en sortir miraculeusement en plein hiver.

Deuxième miracle : Le miracle de la traversée du Courbet (à droite dans la fresque)

Pour aller tous les jours à la messe, Germaine doit traverser le petit ruisseau appelé Courbet mais, un jour, grossi par d’abondantes pluies, le ruisseau est devenu un torrent fougueux. Germaine risque pourtant ce dangereux passage, les eaux s’ouvrent devant la bergère et elle traverse à pied sec à l’aller et au retour. Germaine est obligée de laisser ses moutons sans surveillance alors que les loups sont nombreux dans la forêt voisine. Elle plante alors sa quenouille et, aussitôt, les moutons viennent se ranger autour pour ne plus s’en éloigner tant que dure l’absence de leur maîtresse, tandis que les loups sont de leur côté tenus à distance par une force invisible.

Troisième miracle : Le miracle de la quenouille (dans la fresque, au dessus , à droite)

Épuisée par son mal, les privations, les duretés, le manque d’affection, elle meurt en 1601, seule et sans bruit, sous l’escalier de la bergerie. Elle est enterrée dans l’église de Pibrac, devant l’autel de Notre-Dame. On retrouve son corps intact, 40 ans après, à l’occasion de l’inhumation d’un membre de la famille Cousin. (miracle représenté au milieu de la fresque)

L’Église a béatifié Germaine Cousin en 1854 et l’a déclarée sainte en 1867, reconnaissant qu’elle a su aimer Dieu et ceux qui vivaient auprès d’elle. Orpheline, malade, pauvre, maltraitée par ses proches, elle est la sainte de tous ceux qui souffrent et que la vie malmène d’une manière ou d’une autre.

Depuis quatre siècles, le Seigneur n’a cessé d’accorder sa grâce à ceux qui invoquent la petite bergère de Pibrac.

AR BOB FOUGEON

15 juin 2021
POUR EN SAVOIR PLUS

POUR EN SAVOIR PLUS

SAINT VIT ou GUY

SAINT MODESTE

et

SAINTE CRESCENCE

Martyrs au IVè siècle (v. 2020)

 

SAINT ABRAHAM

Abbé en Auvergne, + en 472

 

SAINT LANDELIN

Fondateur de Lobes et premier abbé de Crépin en Hainaut, + en 686

 

SAINT BERNARD DE MENTON

Archidiacre d’Aoste en Piémont, + en 1008

 

BIENHEUREUX GREGOIRE-LOUIS BARBADIGO

Cardinal, évêque de Padoue, + en 1697

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 05:00
Bienheureuse Marie-Thérèse de Soubiran

Bienheureuse Marie-Thérèse de Soubiran

Tout au long de ce mois de juin, nous sommes "à l'écoute" de la Bienheureuse Marie-Thérèse de Soubiran.

 

Aussi, en ce mardi, nous faisons connaissance avec elle.

En Ce Mardi
Bse Marie-Thérèse de Soubiran (+1889)

Née à Castelnaudary, Marie-Thérèse de Soubiran désirait se faire carmélite. A vingt ans, obéissante envers son père spirituel, qui avait en tête de fonder un béguinage à Castelnaudary, elle va s’initier à ce genre de vie en Belgique. A son retour, elle fonde la congrégation de Sainte Marie du Béguinage qui, en 1863, deviendra celle de Marie-Auxiliatrice, vouée à l’éducation des enfants pauvres et au soin des malades.
En 1869, entre dans la congrégation une prétendue veuve, madame Riché, qui fait profession sous le nom de soeur Marie-François de Borgia. Intrigante, elle devient assistante générale, fait déconsidérer l’humble Marie-Thérèse, prend sa place et la chasse de la congrégation.
Après quelque temps de désarroi, sainte Marie-Thérèse entre dans la maison parisienne de Notre-Dame de la Charité (1874), y fait profession religieuse et y vit quinze ans, très effacée, même méprisée. Elle meurt de phtisie, ne laissant apparemment personne inconsolable. Quant à la soi-disant veuve Riché, elle gouverne la congrégation pendant quinze années alors que son mari, toujours en vie, courait partout pour la retrouver. L’imposture ne prit fin qu’en 1890. La mère Marie-Françoise disparut sans laisser de trace et l’on commença à vénérer soeur Marie-Thérèse.

O richesses du moment présent, que vous êtes infinies, car vous contenez mon Dieu ! Pourquoi ne pas vous aimer ? Pourquoi ne pas me renfermer tout entière en vous ?

(Notes intimes de Marie-Thérèse de Soubiran)

 

 

 

Bonne journée à vous.

 

Caro.

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 20:18
Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

 

 

Pour Florence

 

 

Pour Diane

 

 

Pour Claude

 

Pour Sam

 

 

Pour l'abbé Guillaume de Tanoüarn

 

 

 

 

Pour toutes les autres intentions de la Banquise

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

Pierre Ewondo

 

 

 

 

Pour nos petits anges au Ciel

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

Et nos Banquisards partis trop tôt ...

 

Bonne nuit polaire à tous !

 

Elsasser

Bonne nuit polaire à tous !

Le Camarguais 

 

Bonne nuit polaire à tous !

Granny

 

 

 

Pour notre Banquisarde

 

 

 

 

Pour Fleur de Lys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE NUIT POLAIRE à TOUS !

Et Oriane

 

 

 

 

 

 

In Christo per Mariam

https://m.gifmania.be/Gif-Animes-Religion/Animations-Christianisme/Images-Gif-Vierge-Marie/Vierge-Marie-88807.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 09:10
EGLISE ET PORTAIL DE L'EGLISE SAINTS RUFIN ET VALERE A COLONGES-COHAN DANS L'AISNE
EGLISE ET PORTAIL DE L'EGLISE SAINTS RUFIN ET VALERE A COLONGES-COHAN DANS L'AISNE

EGLISE ET PORTAIL DE L'EGLISE SAINTS RUFIN ET VALERE A COLONGES-COHAN DANS L'AISNE

Stèles funéraires de la villa d'Ancy à Limé, un des domaines ruraux qui approvisionnaient les greniers de Soissons,

Stèles funéraires de la villa d'Ancy à Limé, un des domaines ruraux qui approvisionnaient les greniers de Soissons,

SAINT RUFIN

 

et

 

SAINT VALERE

 

 

 

Rufin et Valère étaient deux chrétiens qui avaient la surintendance du domaine impérial près de la Vesle, dans le secteur de Soissons.

Après avoir battu les Bagaudes près de Paris, l’empereur Maximien-Hercule laissa à Rictius-Varus, préfet du prétoire dans les Gaules, un ordre pour extirper par tous les moyens le nom de chrétien. Le préfet commença par massacrer tous les chrétiens qu’il put trouver à Reims pour se rendre ensuite à Soissons où il se fit amener Rufin et Valère. On les avait découverts cachés dans les bois à l’arrivée du préfet. Ils furent étendus sur un chevalet et déchirés à coups de fouets. Ils terminèrent leur vie par le glaive près du grand chemin qui conduisait à Soissons. Ceci se passait au troisième siècle.

 

 

SAINT BASILE LE GRAND

Archevêque de Césarée en Cappadoce, l’an 379

 

SAINT QUINTIEN

Evêque de Rodez, puis d’Auvergne, + vers l’an 515

 

SAINT DOCMAEL ou Saint Toel

Patron de l’église de Pomérit-Jaudi au Diocèse de Tréguier en Bretagne. VIè siècle.

 

SAINT METHODE

Patriarche de Constantinople, + en 846

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 05:00

La saison des grosses chaleurs commence...

 

Les fleurs crament vite quand l'après-midi est trop

 

chaude.

 

Cela tient sans doute au fait que la terre, ici, autour de

 

la maison, n'est pas excellente, loin de là.

 

Quand nous l'avons achetée, l'ancienne propriétaire

 

nous a déclaré d'un ton péremptoire :

 

"Ici, rien ne pousse!"

 

Et plaf.

 

Tant pis pour les espoirs du jardinier...

 

Mais c'est sans compter sur son obstination sans faille.

 

 

Chaleur chaleur...
Chaleur chaleur...
Chaleur chaleur...

Je sais : le chien n'a rien à voir avec le sujet...mais il

 

s'étirait en me regardant et je n'ai pas pu m'empêcher

de le photographier !

 

Excellente journée.

 

LR

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 19:42
Pour notre Banquisarde .....

Oui, je me permet cela ce soir .

 

 

 

 

Parce que j'en ai gros la patate comme dirait

 

le Rolex man de la justice !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catherine ( notre Banquisarde), c'est moi

 

qui lui ai demandé de rejoindre la Banquise .

 

Parce que j'aimais beaucoup son Franc-parler,

 

son optimisme, sa vision de ce monde ......

 

 

 

Elle n'est pas venue pour demander des prières .

 

Comme certains .........

 

 

 

 

 

Non, elle c'était chaque jour gagner contre cette

 

saloperie de maladie .

 

C'était une battante !

 

 

 

 

 

Avec mon épouse, nous avons eu l'immense joie

 

de la rencontrer .

 

Au téléphone, puis en présentiel comme on dit

 

maintenant, c'était elle .

 

 

 

 

 

Alors oui Cécilou, je suis triste .

 

Parce qu'il y a des rencontres dans la vie, qui

 

vous marquent, et les autres .......

 

 

Repose en paix Catherine .

 

Et la Banquise ne t'oubliera jamais .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour Florence .

 

 

 

Pour Diane .

 

 

Pour Claude

 

Pour Sam .

 

Pour l'abbé Guillaume de Tanoüarn .

 

 

 

 

 

 

 

Pour toutes les autres intentions de la

 

Banquise .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre - Ewondo

Pierre - Ewondo

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour nos petits anges au Ciel

 

 

Bonne Nuit Polaire à tous !

 

 

Et nos Banquisards partis trop tôt ...

 

Bonne nuit polaire à tous !

 

Elsasser

Bonne nuit polaire à tous !

Le Camarguais 

 

Bonne nuit polaire à tous !

Granny

 

 

 

 

Pour  Fleur de Lys

 

 

 

 

 

 

 

BONNE NUIT POLAIRE à TOUS !

 

Et Oriane .

 

 
 
In Christo per Mariam

https://m.gifmania.be/Gif-Animes-Religion/Animations-Christianisme/Images-Gif-Vierge-Marie/Vierge-Marie-88807.gif

 

 

Mortimer 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 09:10
13 juin 2021

BIENHEUREUSE MARIE-ANNE ou MARIANA BIERNACKA

 

Marie-Anne Biernacka, du diocèse de Lomza en Pologne, naît à Lipsk en 1888, au sein d’une famille Chrétienne Orthodoxe. A l’âge de 17 ans, en 1915, en même temps que le reste de sa famille, elle devint Catholique de rite latin.

Quand elle eut 20 ans, elle épousa, selon le rite Catholique, Ludwik Biernacki; de leur union naquirent six enfants. Après le décès de son mari, elle alla vivre chez son fils Stanisław, vivant en harmonie avec sa bru, partageant avec eux son expérience et démontrant à chaque instant une grande sagesse chrétienne et un amour fraternel sans faille, ainsi qu’à leurs enfants, ses petits-enfants. Parmi les gens de son village, elle était connue par sa bonté et sa profonde vie religieuse.

 

Quand, le 1er Juillet 1943, eut lieu une rafle de représailles organisée par les autorités allemandes, on procéda à de nombreuses arrestations. Sa belle-fille était du nombre. Alors Mariana démontra une fois encore son amour et son courage : elle se proposa de remplacer sa belle-fille, qui était alors enceinte, afin de sauver les deux.

Ce fut là une grande preuve d’amour donnée par une dame de 55 ans qui imitait ainsi Saint Maximilien Kolbe  (1894-1941), prêtre Franciscain tué au camp de Auschwitz.

L’échange fut accepté, et l’innocente victime fut arrêtée et ensuite conduite à Naumowicz, près de Grodno (actuellement en Biélorussie), où elle fut fusillée le 13 Juillet 1943.

Le 13 Juin 1999, au cours de son plus long voyage en Pologne (5-17 Juin), le pape Jean Paul II a béatifié, à Varsovie, 108 martyrs polonais, victimes de la barbare persécution nazie, menée pendant l’occupation allemande de 1939 à 1945.

 

 

 

 

SAINT ANTOINE DE PADOUE

Religieux de l’Ordre de Saint François, + en 1231 (v. 2020)

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 05:10
Bon et Saint Dimanche à tous !

 

 

 

Pour le repos de l’âme de notre Banquisarde

 

 

 

 

 

 

Marc-Antoine Charpentier – Messe des Morts à quatre voix et symphonie (H10)

Messe composée en 1695. Peut-être exécutée pour la 1ère fois le 21 avril 1695

 

Pour 8 solistes (2 sopranos, 2 hautes-contre, 2 ténors et 2 basses), chœur à 4 voix, orchestre avec flûtes et hautbois, basse continue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Madame Zouave

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2021 7 13 /06 /juin /2021 03:38
Neuvaine À Saint Antoine De Padoue Du 5 Au 13 Juin

 

Neuvième jour de la neuvaine - Saint Antoine sauvegarde la santé de l’âme et du corps

Saint Antoine, tout au long de votre vie, vous avez défendu constamment la vérité de la foi catholique contre tous les faux prêches des hérétiques, qui vous surnommaient le «marteau». Continuez à protéger, du ciel, l’Eglise de Jésus-Christ, à la défendre de ses ennemis et à prier afin que ceux qui vivent dans les ténèbres de l’erreur reçoivent la lumière pour embrasser la vérité et que ceux qui ont déjà reçu le don de la foi la protègent avec un soin jaloux.

Saint Antoine, vous avez reçu de Dieu le don de soigner non seulement la santé des âmes en les libérant du péché mais également les corps en les guérissant miraculeusement de leurs infirmités, priez le Seigneur pour qu’Il éloigne de nous les calamités, les maladies, les souffrances ainsi que tous les maux physiques et pour qu’Il fasse toujours de nous les temples vivants de l’Esprit Saint.

Saint Antoine, depuis plus de dix siècles, le monde chrétien tout entier vous vénère. Riche dès la naissance, vous avez tout abandonné pour vivre pauvre et vous êtes entré chez les Franciscains après avoir étudié les sciences sacrées. Mais par humilité, vous avez caché vos grandes connaissances et vos frères religieux ne les ont connues que lorsque saint François vous a donné l'ordre de prêcher partout la Vérité de Dieu. Dès lors, votre parole a converti des multitudes.
Vous aimiez tellement le Seigneur que vous désiriez le martyre et le Seigneur vous a accordé la maladie ! A 36 ans, brûlant d'amour pour Dieu, épuisé par votre ministère, vous êtes mort en chantant un dernier cantique à la Sainte Vierge. Moins d'un an après, l'Eglise vous a canonisé, tant étaient nombreux les prodiges qui ont marqué votre vie et qui se sont poursuivis après votre mort.

Vous savez la grâce dont j’ai besoin. ................... Je vous en fais la demande pour que vous intercédiez auprès du Bon Dieu pour moi. Mais je désire surtout la force d'accomplir, dans la sérénité de l'âme et du cœur, la volonté de Dieu.
Obtenez-moi ô s aint Antoine, une foi, sûre et joyeuse qui illumine ma vie et aide les autres.
Obtenez-moi de me détacher de ce qui peut nuire à ma marche vers le Père des Cieux, "Lumière de la vie" et "source de toute consolation".

Il y a plus malheureux que moi, aidez-moi, à votre exemple, à les soulager.
Que mon âme, mon cœur, ma bourse ne se ferment jamais aux besoins des autres.
Que ma maison soit ouverte, mon évangile vivant, et que je partage mon pain.

Je le demande au Seigneur, par votre intermédiaire, ô grand saint Antoine, pour son amour et pour sa gloire, dans les siècles des siècles. Amen.

Prières quotidiennes

Litanies de saint Antoine de Padoue


Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

Dieu le Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.
Trinité-Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, conçue sans la tache originelle, priez pour nous.

Saint Antoine de Padoue, …
Saint Antoine, gloire de l'Ordre séraphique, …
Saint Antoine, arche du Testament, …
Saint Antoine, sanctuaire de la céleste Sagesse, …
Saint Antoine, foulant aux pieds les vanités du monde, …
Saint Antoine, vainqueur de la concupiscence, …
Saint Antoine, ami de la pénitence, …
Saint Antoine, miroir d'obéissance, …
Saint Antoine, perle de pauvreté, …
Saint Antoine, lis de céleste pureté, …
Saint Antoine, type d'humilité, …
Saint Antoine, amateur passionné de la croix, …
Saint Antoine, martyr de désir, …
Saint Antoine, fournaise de charité, ...
Saint Antoine, zélateur de la justice, ...
Saint Antoine, apôtre de l'Evangile, ...

Saint Antoine, marteau des hérétiques, ...

Saint Antoine, lumière éclairant les pécheurs, ...
Saint Antoine, effroi des infidèles, ...
Saint Antoine, modèle des parfaits, ...
Saint Antoine, consolateur des affligés, ...
Saint Antoine, vengeur du crime, ...
Saint Antoine, défenseur de l'innocence, ...
Saint Antoine, libérateur des captifs, ...
Saint Antoine, guide des voyageurs, ...
Saint Antoine, guérisseur des malades, ...
Saint Antoine, semeur de miracles, ...
Saint Antoine, qui rendez la parole aux muets, ...
Saint Antoine, qui donnez l'ouïe aux sourds, ...
Saint Antoine, qui rendez la vue aux aveugles, ...
Saint Antoine, qui redressez les boiteux, ...
Saint Antoine, qui chassez les démons, ...
Saint Antoine, qui faites retrouver les choses perdues, ...
Saint Antoine, qui domptez la fureur des tyrans. ...

Des embûches du démon, saint Antoine, délivrez-nous.
De la foudre et de l'orage, saint Antoine, délivrez-nous.

Par votre intercession, saint Antoine, protégez-nous.
Dans tout le cours de notre vie, saint Antoine, protégez-nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

V. Saint Antoine, priez pour nous.
R. Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur, faites, nous vous en supplions, que le bienheureux Antoine, votre illustre confesseur, secoure votre peuple par sa fervente et continuelle intercession, qu'il nous rende dignes maintenant de votre grâce, et nous donne les joies éternelles de la vie future. Par le Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mortimer
  • : Chrétienne et catholique . La Banquise est une force de prières .
  • Contact

Visites depuis le 14/01/2009

 

religion et spiritualite

Pingouin de la Banquise

 

A copier-coller pour les PPP !